IATM Chapitre 45

IATM Chapitre 44
IATM Chapitre 46

Bonjour ! Désolé de la sortie tardive, et bonne lecture. À demain pour SSN.

 

 

Chapitre 45 : Vengeance 6/7

 

“Kurk, détache-moi, putain !” cria à nouveau Violin.

Il se sentit un peu désolé de l’entendre ainsi crier et se débattre. Néanmoins, en regardant derrière lui, il se convainquit d’avoir pris la bonne décision.

Ils nous pourchassent, maintenant… Bon, au moins ils ne pourront pas nous rattraper sur nos puissants Lopus.

Si les chevaux étaient obligés de ralentir la cadence en forêt, tel n’était pas le cas des montures Orcs.

D’ailleurs, elle est où leur cavalerie ? Oh… Ils doivent préparer une nouvelle embuscade.

L’absurdité de cette idée lui fit secouer la tête. Les chevaux ne se prêtaient pas du tout à ce genre de pratiques.

Je vous ferai payer ça…

Parmi les arbres de la forêt de Riten, où ils traversaient, le feuillage commençait à se faire plus épars. La lumière lui apparut en plein visage, divine, et lui arracha un sourire.

Enfin, on va sor… Du feu ?!

La sortie était bloquée. Il aurait dû se douter que cette lumière avait un aspect particulièrement inhabituel. Il jeta un coup d’œil inquiet autour de lui et fort heureusement, le reste de la forêt semblait intact. Cependant, malgré le manque de préparation, l’incendie ne tarderait pas à les atteindre.

“Kurk ! Qu’est-ce qu’on fout ?!” lui lança un Orc.

Charger… Non. On va y passer. Le sud est bloqué, on nous attaque de l’est… Il ne reste plus que le nord. Le lit de la rivière est un peu étroit, mais ça devrait passer.

“Écoutez-moi ! On va passer par la rivière Sleion et continuer vers l’ouest !”

Les Orcs assentirent d’un puissant grognement. La chevauchée reprit tandis que Kurk, les yeux dirigés vers les flammes et les dents grinçantes, broyait du noir.

Dire qu’on a été vaincu par des humains… Ils ont vraiment bossé leur stratégie. Fait chier, tiens… Je vous ferai payer !

La fumée les aveuglait un peu, mais ils s’en éloignaient à grande vitesse. Bientôt, ils en furent tout à fait sortis et la vision de l’eau bleue et de ses berges dorées les revigora. C’était un beau paysage, sinon pour un élément qui les fit se demander s’ils n’étaient pas en proie à une hallucination.

“Putain, mais c’est quoi encore ça !” éructa-t-il soudain, n’y tenant plus.

Elle était donc stationnée ici, cette maudite cavalerie. À l’est et à l’ouest de la rivière. Ils avaient vraiment tout prévu…

Le Commandant Gale, qui les dirigeait, affichait un sourire.

Tout s’est déroulé comme Roan l’avait prévu.

Roan avait pensé à tous les incendier dans la forêt, mais manquant d’huile et de temps pour tout préparer, il avait été contraint de changer d’option. Pour cause, le feu risquait, avec le vent d’ouest continuel, de les atteindre à leur tour. Il avait d’ailleurs joué là-dessus : la plus petite source de flammes allait les forcer à sortir vers la rivière. Les Orcs, épuisés, allaient enfin subir leur véritable défaite face aux cavaliers. C’était ça, sa stratégie.

“Cavaliers, chargez !” hurla tout à coup le Commandant Gale, l’épée levée.

Tous se mirent à charger au galop, donnant de leurs cordes vocales pour s’octroyer du courage. La terre se mit à trembler.

“Merde, merde, merde !” fit Kruk.

Cette fois, il n’y avait plus aucune échappatoire. La forêt était en flammes, et les Lopus exténués. Ils ne traverseraient pas la rivière. Il n’eut plus de choix et fut contraint d’enfin accéder à sa requête.

“Vas-y, Violin.”

“Quoi ?” s’étonna-t-elle, tout en rejetant les cordages qu’il venait de couper.

“On va crever ici, l’issue du combat est déjà décidée. Tiens, prends ma monture. Venge Sedek.”

Elle le regarda droit dans les yeux, puis tout autour d’elle afin d’évaluer du mieux possible la situation. Secouée par le voyage, c’est la rage qui l’anima à nouveau.

“Vas-y, on va bloquer par ici.”

Elle hocha de la tête et enfourcha le Lopus d’un seul geste.

“On se reverra en enfer, Kurk !”

“J’y serai avant toi !”

Sur ces adieux, elle envoya deux coups de talon sur sa monture. Plus rien ne la retenait.

“Qu’est-ce qu’elle… Merde, attrapez-la !” cria tout à coup l’un des Majors.

Les cavaliers s’élançant à sa poursuite furent aussitôt bloqués par les Orcs.

“Vous croyez aller où, comme ça ?!”

Ils n’eurent dès lors d’autre choix que de se battre, la laissant s’échapper.

Putain… On dirait bien que c’est à Roan que revient cet honneur.

Le Commandant Gale soupira. Malgré la forêt en flammes qui réduisaient les chances de succès de Violin, quelque chose le dérangeait.

 


 

Roan regardait la forêt partir en flammes. Les Orcs avaient bien fui vers la rivière et allaient se faire massacrer par les troupes de Gale. Du gouffre de Flam, à la forteresse jusqu’à l’embuscade finale. Son plan avait fonctionné à merveille.

Ils doivent être fous, à l’heure qu’il est…

Il eut un petit sourire mais reprit aussitôt ses esprits. Il n’y avait plus besoin de les suivre.

“Ok, on retourne dans les plaines !” cria-t-il.

“Compris, chef !” répondirent plusieurs voix de concert.

Ils commencèrent à marcher à une cadence élevée, aidés par la sensation désagréable de la fumée qui s’engouffrait dans leurs bronches.

“Keuf, keuf… J’ai l’impression d’être en train de mourir, moi.” lâcha Lander.

Roan comprit bien que la parole était à son intention et se contenta de lui adresser un regard amical.

Sans l’anneau de Brent, je serais dans la même situation que toi…

Il sentait bien la fumée, mais son souffle n’en était absolument pas affecté. Roan remarqua que ses yeux ne le piquaient pas non plus. De toute évidence, la Larme de Kalian protégeait aussi ses yeux. Il voyait d’ailleurs comme en plein jour malgré l’épais brouillard.

Vivement que je découvre les autres pouvoirs de ces objets…

Ils commencèrent à marcher vers les plaines. Aucun Orc ne semblait les avoir suivis.

“Ils sont tous tombés dedans.” déclara le Lieutenant Austin, le ton grave.

“Tant mieux.” répondit Roan.

“C’est quand même dommage d’avoir laissé passer Violin, cette tarée d’Orc… J’aurais préféré que l’Aspirant-Major s’en occupe personnellement.” s’offusqua un peu Lander.

“Bah, ce n’est pas très grave” répondit-il en haussant des épaules.

“Si vous ne voulez pas le faire, moi je…”

“Et qu’est-ce que tu feras, face à Violin ?!” s’énerva Austin.

Lander tapota sur son épaulette.

“Je compte mettre une marque de Major juste ici, après avoir vaincu cette connasse. Dès lors, très cher Lieutenant, vous aurez bien le droit de fermer votre claque-merde.”

“Quoi ?!”

Austin s’apprêtait à lever la main sur lui, mais Lander se reprit en main et s’éloigna un peu. Roan sourit et eut une pensée un peu sombre.

Il y a bien quelques blessés, mais aucun mort dans notre escouade… J’aimerais que ça continue ainsi.

Lander, un peu en avant, se retourna tout à coup. Il se mit à nouveau à crier, mais pour des raisons bien différentes cette fois.

“Eh oh, vous êtes où, tous ? Venez ici, vite !”

Il devenait très complexe d’y voir quoi que ce soit. La fumée se faisait noire et l’incendie de plus en plus grand. Roan se retourna vers Lander qu’il percevait parfaitement. Au milieu des arbres grignotés par les flammes, il perçut un son étrange. Un tremblement. Focalisant sa vision sur l’origine du son, il fut pris tout à coup de torpeur.

“Violin !”

“Qu’est-ce qu’il y a, Aspirant-Major ? Je plaisantais, n’en faites pas tout un plat…”

Roan ne porta pas attention aux paroles de Lander. Le monde entier lui sembla ralentir. La fumée blanche fut chassée par le bond d’une bête blanche. Sur elle se tenait la chef Orc, l’épée dressée devant elle.

“Lander, à terre !” s’époumona Roan.

Un peu étonné, ce dernier s’exécuta. Trop tard et trop lentement.

“Non !”

À un rythme tout aussi lent, sa tête tranchée nette tomba à même le sol. Ses yeux étaient encore ouverts quand Roan fondit sur sa position, la lance droit devant lui.

“Qu’est-ce qu’il s’est passé ?! Roan ! Allez aider Roan !” cria Austin aux membres de la douzième escouade.

Ils n’y voyaient rien, mais il fallait le sortir de là.

“Violin… Tu vas me le payer…”

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 44
IATM Chapitre 46

8 Commentaires

  1. Lipton

    merci =)

    Répondre
  2. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Portos83

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. thePower

    Merci

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Meifumado

    Excellent , merci.

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Conan

    Merci pour le chapitre!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com