ICDS – Chapitre 34

ICDS - Chapitre 33
ICDS - Chapitre 35

Salut à tous!

Bon, je n’ai plus de chapitres sous le coude donc faut que je me mette au travail, donc appréciez x)

Bon je m’excuse pour le manque de clarté dans certaines discussions sur ce chapitre, mais même moi je m’y perds un peu.

 

Chapitre 34 – A Partir d’Aujourd’hui, je suis un Explorateur Officiel (4)

 

Je m’ennuyais à l’Université. Il n’y avait pas vraiment de différence avec le lycée. Je ne m’attendais pas à grand-chose de palpitant mais quand même. J’étais un Explorateur de donjon. Ma scène était le donjon, pas une classe.

Cependant, en tant que citoyen coréen, je me devais d’avoir une situation sociale adaptée à mon âge. Mais même avec mes 20 d’intelligence, je n’arrivais pas à comprendre le fondement de ce raisonnement.

Ma mère savait pertinemment que j’étais un Explorateur de donjon et que je pouvais très bien gagner ma vie grâce à ça, mais elle insistait quand même pour que j’aille à l’école parce que « j’avais l’âge pour ».

Cette façon de penser me semblait… déshonorante. Je devais jouer la comédie pour les apparences. Peut-être que c’était effectivement ça qui permettait à la société de se maintenir à flot, surtout depuis que le monde avait vu naître les Monstres et les Manieurs de Talents.

Alors que j’étais plongé dans mes pensées, Su Ye-Eun était en train de gober des frites par douzaines.

« Je peux vraiment tout manger ? Vraiment ? »

« Oui, tu peux. »

« Sauveur… Je t’aime ! »

« Mouais, c’est pas réciproque. »

Son amour inconsidéré ne valait que 6.500 wons. Je la rejetais, elle et son amour à deux balles alors que je la regardais manger ses frites. On était jeudi. Les cours finissaient à 17h30. C’était aussi le jour où mon dernier cours finissait en même temps que celui de Su Ye-Eun.

Les partielles arrivaient à grand pas, mais Su Ye-Eun m’avait persuadé d’aller prendre des frites et une bière. La cible de sa proposition était sans doute possible les frites plutôt que la bière, mais je n’avais pas particulièrement rejeté son offre.

« Tu penses à quoi, Shin ? »

« Rien. »

Su Ye-Eun était tératophobe, elle avait peur des monstres. C’était pour ça qu’elle s’était mise à trembler et s’était figée lorsqu’elle avait vu le pigeon.

Les Monstres. Etrangement, les gens du 21ème siècle semblaient avoir du mal à comprendre ces créatures étranges qui possédaient des tailles improbables, des apparences étranges et des capacités inconnues. Non seulement ces gens ressentaient une aversion profonde pour eux, ils en avaient aussi extrêmement peur, jusqu’au point d’être pétrifié d’effroi. La tératophobie avait évolué, passant d’une phobie généralement enfantine à une maladie répandue à travers le globe. On pouvait facilement assumer que toute personne n’étant pas Eveillée avait un certain degré de tératophobie.

Cependant, Su Ye-Eun était une Manieuse de Talents. Même si j’avais été capable de la découvrir immédiatement malgré son camouflage, elle possédait quand même une des capacités les plus efficaces pour survivre. Je la soupçonnais donc d’avoir une raison cachée à sa peur des monstres.

Mais même si j’étais curieux à ce propos, je n’avais pas réellement essayé de creuser le sujet. Je ne voulais pas m’impliquer dans sa vie de peur qu’elle me demande une faveur en échange et que je sois obligé d’accepter.

…Je m’étais demandé si mes interrogations faisaient que je la considérais comme une bonne amie ou pas, mais je m’étais vite débarrassé de ces pensées. Merde, j’aurais vraiment du trouver quelqu’un d’autre comme ami. Je commençais à sentir le retour de bâton de mon choix de me concentrer sur le donjon plutôt que sur ma vie sociale.

Alors que j’étais plongé dans mes pensées inutiles, c’était arrivé sorti de nulle part.

[Un explorateur de donjon a conquis le 50ème  étage et est passé Rang Or ! Un canal de discussion pour les explorateurs de donjon va maintenant être ouvert sur Terre ! Ceux qui souhaitent parler peuvent le faire en mettant leur main droite sur leur bouche. Lorsque vous ne voulez pas entendre les discussions sur le canal, vous pouvez juste dire ‘Déconnexion canal’.]

[Explorateurs de donjon de la Terre, vous entendez ça n’est-ce pas ? J’ai fini le 50ème étage. Vous pouvez tous m’entendre ?]

Je m’étais levé de mon siège brusquement. Su Ye-Eun m’avait jeté un regard étrange mais je n’étais pas en état d’y prêter attention. J’avais tout d’abord pris mon téléphone afin d’envoyer un message à mon père ‘Ne dis rien’. Je m’étais ensuite rassis, essayant de paraitre naturel. Pendant tout ce temps je pouvais entendre des voix murmurer à mon oreille.

[Mon nom est Hwaya Mastiford, une Manieuse de Talents de rang SS et Exploratrice de donjon du Second Donjon. Mon nom coréen est Ye Hwaya. Je suis une citoyenne Anglaise, donc gardez ça en tête.]

J’en restais bouche bée. Une Manieuse de Talent de rang SS était une exploratrice de donjon ! Mon père et moi savions pertinemment qu’un explorateur de donjon pouvait s’Eveiller, mais on ne s’attendait pas à voir un rang SS ! Elle avait dit que son nom était Ye Hwaya. C’était la fille de feu à la télévision.

J’avais l’impression que le mur devant moi que j’étais capable d’enjamber venait de grandir d’un millier de kilomètres de haut. Me mordant les lèvres de frustration, j’écoutais attentivement ce qu’elle disait.

[Vous devriez tous savoir qu’il n’y a que 5 explorateurs de donjon sur Terre. J’aimerais que ça reste ainsi pour un moment. Je ne veux effectivement pas voir d’autres explorateurs de donjon émerger. Après tout, on ne peut pas laisser n’importe qui devenir explorateur de donjon.]

Sa voix cristalline continuait à sonner dans mes oreilles comme une cloche.

[Il faut que nous nous rassemblions. Ne sommes-nous pas spéciaux par rapport aux autres Manieurs de Talents ? Une fois rassemblés, nous aurions une excellente synergie. Bien évidemment, comme je suis de rang SS et que je suis la première sur Terre à avoir atteint le niveau 50, je serais la chef. Je souhaiterais créer une organisation d’explorateurs de donjon, et je veux que vous en fassiez tous parti.]

[…C’est un plan intéressant, Mastiford.]

C’était une voix grave d’homme. Et ce n’était pas la voix de mon père, c’était donc un explorateur de donjon que je ne connaissais pas. Je me concentrais sur ses prochains mots.

[J’admets que tu sois plus forte que nous. Mais ça ne veut pas dire que tu devrais commander.]

[Je ne dis pas que vous seriez à ma botte, respectant tous mes ordres. C’est juste que si nous nous réunissons, les explorateurs de donjons ont la possibilité de commander les Manieurs de Talents.]

[Nous pouvons être plus fort si nous faisons front ensemble ! Nos paroles auraient aussi plus de poids ! De plus, je ne dis pas que nous devrions nous rassembler pour des raisons économiques. Et pour les autres ? Vous devriez le savoir, non ? Ce qui est arrivé aux autres mondes qui ont accès au donjon. ]

Je le savais. Un seigneur démon avait ravagé le continent de Luka, et les envahisseurs étaient apparus sur le continent d’Edias. Les résidents de ces continents étaient réellement en pleine lutte pour leur survie. Dans notre monde aussi… les monstres avaient commencé à apparaître.

« Shin ? »

« Shh. »

Su Ye-Eun s’inquiétait de me voir avec le regard hagard. Je lui faisais signe de se taire et me concentrait sur le canal de communication. Cette fois, une autre voix avait résonnait. On aurait dit une jeune fille.

[Je-je suis Su-Sumire Violet Minami. Donc, ce que Mastiford-si1)-si : suffixe pour indiquer une façon un peu familière de s’adresser à la personne. dans ce cas, c’est plus du « Mastiford sister », comme un Unni un peu. est en train de dire… c’est que si on se rassemble on peut vaincre tous les monstres du monde entier ?]

[Oh, tu es métisse aussi ? En tout cas oui. On peut étendre notre pouvoir afin de tous les tuer. Lorsque nous serons ensemble, aucun pays ni aucune institution ne pourront nous ignorer ou essayer de nous utiliser à leur avantage. De plus, tant que nous avons la possibilité de nommer des explorateurs de donjon, nous pouvons étendre notre pouvoir et étendre notre organisation.]

[N-nommer ? On peut nommer d’autres explorateurs de donjon ?]

[… Il semblerait que cette demoiselle est encore une apprentie.]

L’homme avait parlé avec une voix déçue. Tsk, cette fille. J’avais su dès qu’elle s’était présentée qu’elle n’était pas particulièrement maligne. Elle aurait dû jouer le jeu plutôt que de révéler son ignorance.

[Tu vas devenir Rang Argent lorsque tu auras passé le 20ème étage, Sumire. A ce moment-là, tu auras le droit de nommer une personne comme explorateur de donjon. Lorsque tu passeras Rang Or, tu pourras nommer une autre personne.]

[Ah, je vois. Je ne suis qu’au 18ème étage. Ça ne fait que 2 ans que je suis devenue une exploratrice de donjon.]

18 étages en 2 ans ?! Mais bon, je ne savais pas dans quel donjon elle était. Si j’avais eu du mana, j’aurais pu le faire aussi… Non, peu importe. Se calmer, il fallait que je me calme.

[Huhu, Sumire. Tu ne devrais pas dévoiler toutes tes informations comme ça. Je m’inquiète un peu.]

Il semblerait que Mastiford avait pris cette jeune fille en affection. Mais bon, elle avait aussi révélé qu’elle était du Second Donjon ! Pourquoi elle ne s’inquiétait pas pour elle-même ?

Minami avait ri en répondant.

[Ne sommes-nous pas tous camarades ? Je ne pense pas que nous devrions nous cacher les uns des autres.]

Cette fille. Elle était en train de dire à mon père et à moi de nous révéler, non ? Tu es niveau 18 ! Mon père a toujours eu un faible pour les jeunes et faibles demoiselles !

[Vous avez raison jeune demoiselle. Je m’excuse pour avoir gardé le silence. Je voulais juste écouter ces magnifiques voix pour un moment.]

Comme je m’y attendais, ce vieux pervers s’était fait harponner. Belles voix mon cul ! La musique classique t’endort en même pas 5 secondes !

[Dans ce cas, il ne reste plus qu’une seule personne. Ne me dis pas que tu vas rester silencieux ?]

C’était la voix de l’homme. Je réfléchissais un moment avant de prendre une décision. Mettant ma main gauche devant la bouche, j’avais dit.

[Je ne voulais pas vraiment interrompre la conversation. Une organisation d’explorateurs de donjon. Ça semble intéressant et serait probablement effectif. Je ne vois cependant pas en quoi nous serions différents des Gardien ou des Ailes de la Libertés.]

[Ça serait différent ! Les Explorateurs de donjon auront leur mot à dire. Le but de cette organisation serait de découvrir la raison sous-jacente à l’apparition des monstres ainsi que de régler ce problème.]

[Cher Mastiford, toutes les organisations débutent avec des illusions de justes causes. Les Gardiens par exemple, et maintenant on peut voir le résultat.]

[Quel effronté.]

Apparemment Mastiford n’était pas très satisfaite de la façon dont je lui avais parlé. Je pouvais sentir de la colère dans sa voix.

[Pour être honnête, je suis assez intéressé par cette organisation que tu prévois de monter ainsi que son but. Je suis d’accord que si on ne s’occupe pas des monstres rapidement, le monde pourrait bien être en grand danger.]

[Dans ce cas, pourquoi as-tu tenu ce discours avant ?]

[Je vais le dire honnêtement, je suis plus faible que toi, mais je ne suis pas le genre de personne à ramper entre les jambes de quelqu’un. Donc on pourra en reparler lorsque je t’aurais dépassé. A ce moment-là, je rejoindrais volontiers ton organisation, mais j’en serais le chef. Je n’aurais pas à m’inquiéter de la perte de vue de l’objectif final non plus.]

[Pft.]

[Ça c’est un homme ! Mais je serais celui qui sera le boss, fil…Gamin !]

L’homme à la voix grave avait reniflé en entendant le commentaire puéril de mon père. Sans parler du fait qu’il avait failli indiquer que nous étions père et fils. Mastiford avait répondu.

[Pft, toi ? Tu veux me surpasser ? Une exploratrice du Second Donjon de rang Or ? Une Manieuse de Talents de rang SS ?]

[Mm, c’est donc ce qui te choque le plus. Si tu étais vraiment inquiète à propos de l’état du monde, ça ne serait pas ton premier sujet de préoccupation. Peut importerait de savoir qui serait le boss non ?]

Bien évidemment, je savais que je jouais sur les mots. J’étais en train de rabaisser son égo démesuré pour lui faire perdre le fil de sa pensée. Et Mastiford avait parfaitement mordu à l’hameçon.

[Mais c’est évident que je serais la chef étant donné que je suis la plus fort ! Tu ne serais pas en train de te surestimer ? Comment comptes-tu me surpasser ?! En plus, je m’inquiète réellement de l’avenir des explorateurs de donjon !]

[Non, je suis d’accord avec le gamin, Mastiford. Je peux voir parfaitement comme ton organisation va évoluer. Bonne chance, ça sera sans moi.]

[Mm, je suis toujours plus faible que la jeune femme, moi aussi. Et je ne veux pas non plus être sous les ordres de quelqu’un. Bonne chance !]

Est-ce que mes paroles avaient déclenchées ce résultat ? Non, mon père n’aurait surement pas rejoint dès le départ, mais le fait qu’il parte, ainsi que l’homme à la voix grave avait fait paraître Mastiford comme une idiote. Merci pour le coup de main, Papa !

[Qu’est ce qui ne va pas chez vous ?! Je pense que Mastiford-si à raison, elle est la plus forte pour le moment et elle est aussi celle qui a proposé l’idée de l’organisation !]

[Ce n’est pas le problème, jeune demoiselle. C’est juste que cette Mastiford n’est pas une personne de confiance.]

[Pas de confiance ? Tu ne m’as jamais rencontré…]

La jeune fille était aussi innocente que son nom le suggérait (NdT : faut pas chercher. Les asiatiques et leurs noms…)

Elle ne savait pas comment douter de quelqu’un. Moi, de mon côté, je n’étais pas assez innocent pour rejoindre une organisation aveuglément.

[Je ne sais pas pour Miss Minami, mais j’ai une grande fierté, ce qui fait que je ne peux pas travailler sous les ordres de quelqu’un comme elle.]

En vérité, je ne pensais pas que Mastiford avait de mauvaises intentions. Elle avait rapidement montré qu’elle appréciait Minami et elle avait révélé des informations qu’elle n’avait pas besoin de dévoiler à propos d’elle. Elle avait surement un tempérament aussi honnête et bouillant que sa capacité de pyrokynésie. (NdT : Pyrokynésie, manipulation du feu, tout ça tout ça.)

Cependant elle avait un égo surdimensionné et elle voulait absolument être au-dessus des autres. Je n’avais pas l’intention de travailler sous les ordres de quelqu’un comme ça. Même si j’avais quelque chose à y gagner, je voyais surtout que je perdrais encore plus.

Je n’étais pas une lavette. C’est juste que tant que je n’aurais pas atteint au moins son niveau, je n’avais aucune intention de lui parler.

[Tu es en train de dire que tu vas ignorer l’état de crise du monde juste à cause de ta fierté ?!]

[Etat de crise, tu dis. Dans ce cas laisse-moi te poser une question, Miss Minami. Que peut-on faire ensemble ? Ne peut-on pas faire la même chose indépendamment ?]

[C’est que… Etre ensemble serait plus… !][Je pense que j’en ai finis ici. Mastiford, je suppose que tu as fini de ton côté aussi ?]

[Je ne voudrais pas accepter une personne aussi étroite d’esprit dans mon organisation de toute façon ! Sumire, discutons entre nous deux.]

[Oui, Mastiford-si…]

Les filles sont vraiment des créatures étranges. Elles pouvaient devenir amies en l’espace de quelques minutes après avoir à peine parlé. Alors que j’étais sur le point de me déconnecter du canal, la voix grave m’avait demandé.

[Je m’appelle Edward Walker, je suis aussi britannique et j’ai 26 ans. Gamin, je peux connaître ton nom ?]

[Britannique ? Tu as dit que tu étais Anglais ? Dans ce cas comment peux-tu me dire non, entre patriotes !]

Deux des cinq explorateurs de donjon étaient anglais. Sur les 7 rangs SS connus chez les Manieurs de Talents, il y avait un anglais en plus de Mastiford.

Pourtant l’Angleterre n’avait pas une grande population, comment était-ce possible ? Bah, c’était surement une coïncidence. Cela dit, il semblerait que l’Angleterre avait une grande autorité au niveau mondiale. C’était assez exaspérant. Même si je n’étais pas une personne particulièrement patriotique, je savais que ce n’était pas une bonne chose qu’un seul pays ai autant de puissance militaire.

Non, avec mon père et moi, la Corée était le pays le plus puissant du monde !

Après avoir entendre Edward Walker se présenter, je me demandais si je devais révéler mon non ou pas. Au final, j’avais annoncé.

[Je suis Yeon Hwawoo. Je suis coréen et j’ai 23 ans.]

J’avais menti.

[Toi ! Tu es Coréen ?! J’aurais dû le savoir à la façon insupportable que tu avais de parler ! Fais quelque chose à propos de ton gouvernement et des média ! Ils n’arrêtent pas d’insister sur le fait que je suis une Manieuse de Talents Coréenne ! Je suis Anglaise ! Une fière et pure noble Anglaise !]

[Ehh, une noble à cette âge et de nos jours… Désolé Mastiford mais je ne savais pas que tu avais une double-nationalité avant aujourd’hui. Et puis de toute façon, peu importe que tu sois Anglaise, Coréenne ou Atlante pour moi.]

[Les Atlantes n’existent pas !]

[Au revoir, demoiselle de fiction. Je ne me souviendrais pas de toi.]

[Ugaaaah !]

[Mm, Yeon Hwawoo. Je me souviendrais de ton nom. Tu mérites mon attention.]

[Fais comme tu le sens.]

Après ça, j’avais éteint la conversation. J’avais aussi reçu un message de mon père juste après.

[Depuis quand t’es-tu autant délié la langue, fils ?]

C’est pas tes oignons ! Enfin, peut être que si.

« Tu dois être stressé avec tous ces partiels. Tu veux que j’appelle un docteur ? »

« Occupe-toi de tes affaires, succube de patates ! »

Pourquoi personne autour de moi n’était normal ?

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 33
ICDS - Chapitre 35

References   [ + ]

1. -si : suffixe pour indiquer une façon un peu familière de s’adresser à la personne. dans ce cas, c’est plus du « Mastiford sister », comme un Unni un peu.

15 Commentaires

  1. Shyvan

    Quand il quitte la conversation j’ai entendu le bruit de teamspeak XD

    Répondre
  2. Dagua

    Merci pour le chapitre ^^

    On avance vers une nouvelle intrigue avec les noms des autres explorateurs de donjons chouette. Par contre un peu déçu qu’on ait pas eu la réaction d’Ellios après le down du boss (enfin si notre héro lui a dit bien évidement 🙂 )

    Répondre
  3. essitamessitam

    succube de patates? sérieux?
    merci pour le chapitre

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      Juste pour info, ce n’est pas pour rien que j’ai choisi de traduire « succube de patates ».

      C’est juste un petit tease mais j’en dirais pas plus 😉

      Répondre
  4. Julien

    Merci pour le chapitre, si c’est difficile de déterminer qui dit quoi, il y a une solution mettre en parenthèse au début ou à la fin de chaque réplique, le nom ou le prénom du personnage parlant.

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Kingdo

    THX POUR LE CHAP ¨¨

    Répondre
  7. Fabulas

    Succube de patates heureusement qu’il a 20 en intelligence sinon le niveau des insulte…..
    Merci pour le chapitre et travail bien B-)

    Répondre
  8. ManaMana

    Encore un bon chapitre. Merci à toi AlthanMaiel pour ta traduction du bonheur.

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. sai1905sai1905

    si elle s’avait qu’il a soloter le lézard elle vomirait du sang^^

    Répondre
  11. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. psycho

    ahahahaha xD se chapitre ma bien fait rire
    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  13. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  14. Lauvel

    Merci pour le chapitre!

    succube de patates, sacrée insulte xD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com