ICDS - Chapitre 35

ICDS - Chapitre 34
ICDS - Chapitre 36

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en arrêt maladie car j’ai des maux de tête assez violents. De ce fait, je ne peux pas non plus traduire (désolé).

Du fait que je n’ai plus de chapitres sous le coude, je vais devoir retarder un peu le chapitre 35. Ce que je peux vous promettre, c’est que samedi, lors de la sortie du chapitre 36, vous aurez le 35 et le 36. Je vous demande donc quelques jours de patience, tout en m’excusant.

 

Pour ceux qui se poseraient la question, j’éditerais cette page actuelle pour le chapitre 35, aussi il n’y aura pas forcément d’annonce d’un « nouveau chapitre ». J’espère pouvoir vous le mettre en ligne vendredi en fin d’après-midi au plus tard.

 

En m’excusant.

AlthanMaiel

 

Et voici le chapitre promis

 

 

Chapitre 35 - A Partir d’Aujourd’hui, je suis un Explorateur Officiel (5)

 

Je m’étais toujours demandé pourquoi autant de gens connaissaient mon surnom de ‘Prince Couronné’. Lorsque Mastiford avait obtenu le rang Or, un canal de communication s’était créé sur Terre. Je comprenais maintenant comment ces informations avaient vite circulé.

Tout avait commencé au 5ème étage. Durant les trois années où j’étais resté là-bas, à chasser Orc Lord, les rumeurs à propos de quelqu’un qui aidait les gens à passer le 5ème étage facilement s’étaient répandues. C’était comme ça que j’avais reçu ce surnom.

Ces gens avaient dû parler de moi sur le canal de communication de leur monde et avaient dû répandre la nouvelle. C’est pourquoi même jusqu’au 10ème étage, les gens me reconnaissaient rapidement.

« Pff, on ne peut vraiment pas avoir de vie privée. »

Confirmant que mon groupe était rempli au maximum au moment où je l’avais créé, je murmurais d’une voix fatigué. Peu de temps après, neuf explorateurs avaient commencé à apparaître devant moi. Trois femmes et six hommes. Deux des femmes étaient des prêtresses et une était une archère.

Deux des hommes tenaient boucliers et épées, un d’eux portait une robe de magicien et les derniers semblaient être un archer, un prêtre et un jeune homme avec une claymore dans son dos. Ce dernier semblait avoir mon âge.

« C’est vraiment le Prince Couronné ! »

« Ouaah, c’est le Prince Couronné ! »

« Il est encore plus mignon que dans les rumeurs ! »

« Il a l’air faible, je ne vois vraiment pas quoi que ce soit d’imposant chez lui. »

‘Je peux vous entendre les gars, vous savez ?’ Alors que je leur jetais un coup d’œil avec une expression morose, le magicien s’était avancé et m’avait parlé.

« Je n’ai pas entendu de nouvelles à propos du Prince Couronné qui serait au 20ème étage. Sommes-nous ton premier groupe ? »

« Oui. »

« C’est un honneur ! »

Je ne refusais pas sa main tendue et la serrais fermement. Il avait un sourire qui faisait que les gens se sentent bien. C’était peut-être mon point de vue subjectif mais je trouvais que les explorateurs de donjons étaient généralement des gens biens. Il y en avait certains comme Palludia ou encore le chef de groupe de mon premier raid contre le Sombre Skaven qui étaient un peu étroit d’esprit, mais ils n’avaient pas d’intentions maléfiques.

Je me demandais pourquoi et la réponse m’était vite apparue. La première génération d’Explorateurs de Donjon du Premier Donjon avaient étaient spécialement choisis, et ceux qui avaient suivi avaient eux aussi été choisis par ces Pionniers. C’était donc des gens triés sur le volet.

Bien sûr, ça ne voulait pas dire que des personnes mauvaises ne pouvaient pas être talentueuses et donc être nommés par des explorateurs, ni que ces personnes ne pouvaient pas finir par être de mauvaises personnes.

Mais je me souvenais que Loretta m’avait dit, une fois, que les explorateurs de donjon ne venaient pas juste parce qu’ils étaient talentueux ou fort. Autrement dit, il y avait d’autres raisons pour lesquelles ces personnes pouvaient être choisies. Je supposais que le caractère d’une personne pouvait être une bonne raison.

Comme je l’avais dit, je savais que tout le monde ne pouvait être dénué de haine ou d’hostilité. Cependant, je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer ce genre de personnes. J’étais donc certains qu’ils devaient être assez peu nombreux.

« Es-tu le Prince Couronné ? »

Alors que je saluais les autres membres du groupe, l’homme avec la claymore s’était approché et m’avait posé cette question. Il avait des cheveux proches de la forme d’une crinière de lion et une barbe clairsemé. Quand on le voyait, on pouvait ressentir une impression de sauvagerie.

« Oui, c’est moi. Les gens m’appellent comme ça depuis un moment. Même si je n’aime pas trop ce surnom, je ne peux rien y faire. »

« Hm. Pour être honnête, je ne comprends pas pourquoi ton nom est si populaire parmi les autres explorateurs, mais je sais que c’est peu avisé de juger un livre à sa couverture, donc je me ferais mon propre jugement après le raid. »

Sa façon de parler était étrange, mais comme je ne ressentais pas de malice à travers ses mots, j’avais pris la décision de ne pas m’offusquer. Puis, en tant que chef de groupe, j’avais commencé à discuter de la stratégie à adopter, même si j’avais un peu honte d’appeler ça une stratégie.

« Ok, voilà le plan. Tout d’abord, on va séparer nos équipes d’attaque en deux. »

« Deux ? »

« Oui. Un groupe sera moi, et l’autre sera vous, avec le guerrier à la claymore au centre. »

« …Tu ne serais pas un peu trop confiant ? »

Le guerrier à la claymore me regardait avec des yeux inquiets. C’était vrai que sa réponse était raisonnable. Cependant, le magicien s’était avancé et lui avait répondu.

« Tu ne le sais peut être pas, cher guerrier, mais le Prince Couronné est extrêmement célèbre parmi les explorateurs de bas-niveaux. Il a écrasé le 5ème, 10ème et 15ème étage et a permis à de nombreux explorateurs de passer. »

« Mais il n’y a aucune garantie que ça sera la même chose au 20ème étage. »

C’était encore une fois une assomption raisonnable. Je commençais à bien aimer ce guerrier à la claymore. Cependant le magicien commençait à être à court de mots, j’avais donc décidé de m’avancer et de parler au guerrier.

« Tu as raison…  ton nom ? »

« …Ren, tu peux m’appeler Ren. »

« Ren, je peux au moins t’assurer que ma méthode fonctionnera pour le 20ème étage. Je l’ai déjà confirmé. »

« Mais, tu n’as pas dit que c’était la première fois que tu combattais le boss ? »

« J’ai dit que c’était mon premier groupe au 20ème étage. »

« Hm ? Ça n’est pas la même chose ? Je ne comprends pas ce que tu essa… !? »

Ren avait soudainement arrêté de parler et ses yeux s’étaient élargis. C’était la même chose pour les autres. Avec un sourire taquin, je lui demandais.

« Tout est ok maintenant ? »

« Tu..Tu… c’est vrai ?! Tu as combattu le boss tout seul et tu l’as vaincu ? »

« Oui. »

« Impossible ! Le Prince Couronné ne combat pas toujours en groupe ? »

« Naturellement, lorsque je combats les Maîtres d’Etage seul personne n’est là pour en témoigner. »

« … »

« P-Prince Couronné… »

« Fou. Ce type est Fou ! Ce qu’il dit est vrai ? »

« Qu’est-ce qu’il y gagnerait à mentir ? Il est déjà célèbre à travers tout le donjon. »

« Il nous suffit de le confirmer. Et puis c’est vrai que le Prince Couronné est fort. »

« J’ai entendu une rumeur disant que le Prince Couronné collectionnait les sets d’équipement  de boss. C’était donc vrai… »

« Il-Il porte le set complet du Sombre Skaven ? Pas possible ! Je croyais que c’était impossible de l’avoir. »

Alors que les membres du groupe murmuraient entre eux, Ren m’avait regardé avec des étoiles plein les yeux en me demandant.

« Peut-on faire un duel ? »

« Si tu peux attendre jusqu’à la fin du raid, bien sûr. »

« Okay ! C’est une promesse ! Dépêchons-nous de finir dans ce cas. »

Alors que je hochais tranquillement de la tête, Ren était soudain devenu excité et avait impatiemment tanné les autres membres de se dépecher. J’avais même du le calmer avec un sourire amer.

« On a juste décidé des groupes d’attaque. Le prochain groupe est celui des supports. Nous avons deux archers n’est-ce pas ? Vous deux, votre mission sera d’assurer que le Chevalier Lézard ne s’approche pas des prêtres. Lorsque je donnerais le signal, concentrez toutes vos attaques vers les yeux du boss. »

« Compris. »

Les deux archers semblaient avoir accepté mes ordres sans objections. Ce que j’avais dit été juste une version enjolivée de ‘gardez votre position et mitraillez le pendant qu’on le tabasse’. La façon dont je l’avais dit semblait leur donner un rôle primordial dans notre assaut.

« Magicien, as-tu des sorts de restriction ? »

« Je m’appelle Eunun. Hélas, je n’ai pas ce genre de sort. Je n’ai appris que la magie d’amplification et la magie de glace. »

« Amplification ? »

« Je peux amplifier les capacités de quelqu’un d’environ 50% pendant 3 secondes. C’est un sort assez rare. Si le timing est correct, cela peut changer la donne. »

« C’est excellent ! »

Ce n’était pas une flatterie vide de sens. L’Amplification semblait vraiment être une magie excellente. Même si elle ne durait que 3 secondes, c’était quelque chose qui pouvaient vraiment m’aider. Je lui demandais donc de l’utiliser à mon signal, sur moi ou les autres attaquants et il avait bien évidemment facilement accepté.

« Je suppose que les soigneurs savent déjà ce qu’ils doivent faire ? »

« Je peux lancer des bénédictions. »

« Je peux convoquer des boucliers et des sorts de récupération. »

« Pareil pour moi. »

« Parfait. Je vous laisse vous autogérer dans ce cas. »

Confirmant que tous les membres étaient prêts, j’avais ouvert la porte avec un air conquérant. Le Chevalier Lézard était à la même position que la veille, attendant patiemment sa dérouillée.

« Des candidats ? Assez nombreux qui plus est. »

« J’entre en premier. La seconde équipe peut rentrer après moi et infliger autant de dégâts que possible. Je vais bloquer ses attaques. Faites attention à sa queue. »

Lorsque j’avais affrontais le Chevalier Lézard la veille, il n’avait pas utilisé sa queue pour attaquer. Je ne savais pas pourquoi. Pensait-il qu’il n’en avait pas besoin contre une seule personne ? Ou bien était-ce la fierté d’un lancier ?

Mon Explosion de Sombre-Tonnerre pouvait avoir forcé sa phase d’utilisation de sa queue et l’avoir fait passer directement à celle du tremblement de terre. Peu importe la réponse à cette question, cela n’avait pas d’importance. Le seul point décevant était que j’aurais pu le vaincre plus vite s’il avait utilisé sa queue, puisque ça aurait créé une ouverture.

« Bonne chance, Prince Couronné ! »

« Que la Bénédiction de la Déesse soit sur toi ! Bénédiction ! »

[Vous avez reçu une bénédiction. Votre résistance aux attaques physiques augmente. Votre puissance d’attaque magique et physique augmente.]

« Peika, je te laisse t’en charger ! »

[Compris !]

En suivant la Bénédiction, Peika s’était infusé dans mon arme. J’avais d’autres moyens d’utiliser la puissance de Peika, autres que de la mettre dans ma lance, mais l’Aura Spirituelle était la plus efficace lorsque je devais combattre au corps à corps. Les membres du groupes, qui ne connaissaient pas l’existence de Peika, étaient étonnés en voyant ma lance emplie d’éclairs mais je les ignorais en chargeant vers le Chevalier Lézard.

« Kuwaaaa ! »

« Ton haleine pue ! »

Au moment où la lance du Chevalier Lézard s’était dirigée vers moi, je m’étais laissé glisser sur le sol et propulsais ma lance en dessous. Même s’il portait une armure complète, elle n’était pas attachée à son corps. Depuis en dessous, je pouvais facilement voir l’espace entre l’armure et ses écailles. C’était une des informations que j’avais collecté durant mon premier combat.

« Uwaaaak ! »

« Ça va piquer un peu ! Tempête ! »

« Kuaaaak ! »

Oh, intéressant. Le Chevalier Lézard avait était propulsé en l’air pendant une seconde. Alors que j’arrêtais ma glissade et me remettais sur mes appuis, le Chevalier Lézard avait crié de douleur en perdant son équilibre. Pendant ce temps, la seconde équipe d’attaque s’était précipitait derrière lui.

« …Qu’est ce qui vient de se passer ? »

« Le Prince Couronné a chargé dans le tas et il a failli se faire frapper par le boss… »

« Et d’un coup le boss s’est mis à crier et s’est retrouvé suspendu en l’air. »

Ignorant ces personnes inutiles avec leurs airs de spectateurs, je continuais mon enchainement d’attaque sur le sac à main.

« Tu es tellement faible que s’en est une honte. Comment t’as fait pour devenir Maître d’Etage ? »

[Vous utilisez Provocation. Vous attirez l’attention des ennemis.]

« Kuaaak ! Je vais te tuer, humain ! »

« J’ai entendu cette réplique un bon millier de fois, et je suis toujours là ! »

J’étais effectivement mort quelques fois, mais ça ne comptait pas puisque j’avais juste été expulsé du donjon.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 34
ICDS - Chapitre 36

13 Commentaires

  1. Kingdo

    soigne toi bien ^^

    Répondre
  2. Mywok

    Oh le faux espoir !
    Repose toi bien en tout cas 🙂

    Répondre
  3. ManaMana

    Soigne toi bien et beaucoup de repos.

    Répondre
  4. Lauvel

    Pas de soucis ! Repose toi bien 😉 Te force pas trop ^^

    Répondre
  5. xardalph

    prend soin de toi 🙂
    par contre une annonce aurrai été mieux, moins de faux espoir...

    Répondre
  6. Helda

    Pas de soucis reposez- vous bien et ne forcez pas trop

    Répondre
  7. Lwienlin

    Repose toi bien et prend ton temps

    Répondre
  8. Gilgamesh

    La santé avant tout le reste, bon rétablissement !

    Répondre
  9. nickylaboum

    nonnnnn.....
    traduire avec des tout petit mot de tête et déjà compliquer alors avec de gros mot de tête c’est presque impossible
    reposez vous bien et soignez vous bien

    Répondre
  10. psycho

    repose toi bien

    Répondre
  11. Dagua

    Bon courage pour te remettre je sais ce que c’est les migraines :s

    Répondre
  12. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  13. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    En suivant la Bénédiction, Peika s’était infusé dans mon arme. J’avais d’autres moyens d’utiliser la puissance e Peika, autres que de la mettre dans ma lance, mais l’Aura Spirituelle était la plus efficace lorsque je devais combattre au corps à corps. Les membres du groupes, qui ne connaissaient pas l’existence de Peika, étaient étonnés en voyant ma lance emplie d’éclairs mais je les ignorais en chargeant vers le Chevalier Lézard.

    -Il y a un « e » tout seul :p Qui serait plutôt « de Peika ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com