ICDS – Chapitre 48

ICDS - Chapitre 47
ICDS - Chapitre 49

Hop là, un chapitre de plus. J’espère que cet arc vous plait pour le moment, moi personnellement je m’éclate avec les trads (et je prends même quelques libertés juste pour votre plaisir^^)

 

Chapitre 48 – He (3) (bonus)

 

« Commercer l’Exploration ! »

A l’instant où j’avais crié, les croix au sol avaient commencé à trembler avant d’être propulsées en l’air. Comme je l’avais deviné, c’étaient des tombes. Ce qui en avait surgi était bien évidemment une horde de zombie. Et comme pour montrer qu’ils étaient différents des étages précédents, leurs corps étaient mieux conservés, plus intacts. Ils portaient même des épées, boucliers, arcs et flèches.

« Guooooo… »

« Sang… de … guerrier… »

Des guerriers zombies. Contrairement aux zombies qui étaient nés de corps imbibés de mana, il était dit que les guerriers zombies naissaient en grand nombre lorsque la magie nocturne se glissait dans les corps des guerriers de faible rang sur les champs de batailles de grande envergure.

Ils étaient connus pour toujours apparaître en grand nombre et pour transformer leurs victimes en zombies pour augmenter leur nombre.

Cependant, il n’y avait pas tant de guerriers zombies que ça devant moi. Ils ressemblaient à des âmes égarés forcées à combattre lorsqu’ils étaient en vie et qui, même dans la mort, n’avaient pas trouvé de repos.

« Sang…guerre… »

« Sang…appel… »

J’avalais lentement ma salive en les regardant se relever lentement avec leurs armes tout en roulant leurs yeux dans leurs orbites macabres.

« Tempête ! »

Lorsque j’avais attaqué avec légèreté d’un coup de lance, les guerriers zombies s’étaient éparpillés en petits morceaux d’un seul coup.

Ils étaient tellement faibles.

« Guooooo ! »

« Donc ça marche toujours. »

[C’est parce que Maître est puissant !]

Même s’ils étaient considérés comme plus fort que les zombies normaux, j’étais dopé aux élixirs et possédais même la Technique à la Lance de Haut Rang de Niveau 4. C’était légèrement embarrassant de le dire moi-même  mais j’étais dans une ligue totalement différente des Explorateurs normaux du 24ème étage.

‘Il semblerait que même après avoir nettoyé les étages 21 à 23 en moins de 5 heures, Loretta ne me connait pas encore suffisamment. ‘ Ma supériorité écrasante n’allait pas changer juste parce que ces pourritures de zombies s’étaient affublés d’un morceau de métal et d’une arme pour enfant, ni même parce que des goules soi-disant résistantes et puissantes apparaissaient.

« Guooooo ! Humain, vivant, humain respire ! »

« Sang chaud, peau tendre ! Humain ! »

De plus en plus de zombies se relevaient de leur tombe. Au même moment, j’avais vu des goules essayer de me tendre une embuscade en passant via les fissures des murs du donjon. Elles étaient très certainement plus rapides que les autres déchets, et leur corps était effectivement plus résistant. De plus, leurs griffes brillaient comme du métal.

Enfin, je pouvais voir des signes d’intelligence dans leur regard sanguin. Cela dit, la pensée que je voyais à travers leurs pupilles était orientée essentiellement sur le fait de me dévorer.

« Amenez-vous, saloperies de goules ! Je vais vous renvoyer dans vos tombes respectives ! »

Précédemment, alors que j’écoutais les mots de Loretta, voici ce que j’avais pensé. Même si elles sont rapides, pourraient-elles être plus rapides que les hommes-rats ? Même si elles étaient fortes, pouvaient-elles être plus fortes que les hommes-lézards ? Quant à leurs griffes enduites de neurotoxines, je n’avais qu’à les éviter. Même si j’étais touché, je ne serais pas empoisonné à moins qu’elles puissent pénétrer mon armure.

Bien sûr, comme Loretta m’avait averti à leur propos avec tellement d’inquiétude, j’avais décidé de me faire ma propre idée après les avoir affrontées.

« Guooooo ! »

« Humaiiiiin ! »

Elles étaient légèrement plus rapides que les hommes-rats. Mais mon physique avait bien évolué depuis cette époque où je dératisais le donjon. Je pouvais très clairement voir leurs mouvements.

Si je voulais les éviter, je pouvais le faire facilement. Cependant, si je venais à en affronter beaucoup, je serais bien évidemment obligé d’endurer un ou deux coups. Dans ce cas, connaître leur puissance destructrice en avance me permettrait de me faire une meilleure idée de la stratégie à adopter.

Pensant à tout cela en un bref instant, je m’étais jeté vers la trajectoire d’une des goules qui m’attaquait. Me préparant à l’impact, j’armais ma contre-attaque.

C’est alors qu’au moment où les griffes étaient entrées en contact avec mon armure, une absurdité tellement énorme que je ne l’avais pas vu venir était apparue.

Snap.

« Goule, griffe cassée ! Goule blessée ! »

« Blessée ! »

« Goule griffe cassée ! »

« Goule faible ! Super faible ! »

Je n’avais même pas utilisé Peau de Dragon mais les griffes de la goule s’étaient instantanément brisées en frappant mon armure, avant que leur propriétaire ne s’enfuie en hurlant de douleur. Après avoir un peu réfléchi, je m’étais rappelé avoir entendu que quand la défense était tellement supérieure à l’attaque, l’arme de l’attaquant pouvait se briser.

La stat de Défense était calculée en fonction des HP, de la Constitution, de l’équipement et de la quantité de mana utilisée pour renforcer le corps. Avec mes arts martiaux de Haut Rang, mon corps était encore plus renforcé, affectant donc ma défense.

« Goule blessée ! »

« Goule partir, goule blessée ! »

« Goule appeler goule plus forte ! Goule plus forte venger goule blessée ! »

« Vous pouvez pas arrêter de crier comme des foutus gamins, merde !? Et arrêtez de faire les enfants gâtés en appelant votre grand frère à la rescousse ! »

Comme j’avais porté l’armure en cuir du Sombre Skaven jusqu’au 20ème étage, ma défense n’était pas haute. Maintenant que je portais l’Armure en Écaille du Chevalier Lézard et que j’avais augmentait ma constitution, les monstres normaux ne pouvaient plus percer mon armure. Comme je ne m’étais jamais laissé frapper par les zombiescargots des étages précédents, je ne m’en étais jamais rendu compte. Ça voulait dire que même si je restais debout sans me défendre, tant que j’avais mon armure, ni les zombies ni les goules ne pourraient menacer ma vie…

Après avoir réalisé ça, j’étais resté un moment sans bouger en regardant le ciel. Pendant ce temps, les autres goules qui m’avaient attaqués et s’étaient elles aussi blessés (sauf bien sûr celle qui était partie chercher son… frère) étaient en train de dévorer des zombies pour se soigner tout en se plaignant. Une fois qu’elles avaient fini leur repas, elles se jetaient à nouveau sur moi, se re blessaient, et se renourrissaient de zombies…

« Goule soigné ! »

« Goule mange zombie ! »

« Goule attaque ! »

« Goule blessée ! »

Comme on appelait ça déjà ? Une boucle ? Regardant les goules éparpillées devant moi avec un regard déçu, je relevais ma lance et les visais. Même si je commençais à bien aimer leur façon de parler, je n’avais plus besoin d’hésiter avant de les tuer.

« Peika, prend autant de mana que tu veux et ouvre le chemin pour moi. Je vais courir. »

[Okay Maître ! J’aime courir moi aussi !]

Avec ma permission, Peika, qui avait commencé à goulument aspirer mon mana, avait commencé à irradier les environs d’une belle lueur. Peu de temps après, des étincelles et des arcs électriques s’échappaient de son corps. Elle avait ensuite chargé tout droit, brûlant toutes les merdouilles putréfiées sur son chemin. Les zombies étaient, bien entendu, tués sur le coup, et les goules se mettaient à trembler, paralysées après l’impact tout en prenant de lourds dégâts. Sans hésitation, mes pieds avaient quitté le sol. Il était temps de mettre à contribution ma nouvelle compétence, Ruée.

« Uooooo ! Écartez vouuuuuuuuus ! »

A l’instant où mes pieds avaient quitté le sol, mes alentours s’étaient étirés. Les zombies me lançaient des regards bovins et les goules qui se précipitaient sur moi rebondissaient à mon contact.

Les plus éloignées, en voyant se spectacle, avaient commençaient à se regrouper pour me bloquer le chemin. Cela m’avait plus donnait une impression de bowling qu’autre chose quand je les avais envoyé voler avec un strike après le passage de Peika.

‘Rapide ! Cette compétence Ruée, j’adore !’

Si Ren me voyait à ce moment-là, il dirait surement sur un ton tragique : ‘C’est donc effectivement possible de faire disparaitre ses jambes.’ Maintenant que j’y pensais, Ren ne m’avait pas contacté depuis que nous nous étions séparés. Avait-il perdu dans son combat en solo ? Si c’était le cas, il allait avoir besoin d’une nouvelle phase tartare, saison 2…

« Guoooo ! »

« Goule meurt ! »

Juste en pointant ma lance enveloppée de mana devant moi tout en utilisant Ruée, les zombies et les goules sur le chemin étaient tous expulsés de ma route. Même si le corps d’une goule était plus résistant que de l’acier, je pouvais percer une plaque d’acier de 5 centimètres d’épaisseur avec ma lance à l’âge de 14 ans. Ma force actuelle était incomparable avec celle que j’avais à l’époque. A mes yeux, les goules ne valaient pas mieux que les zombies.

Je n’avais même pas vérifié si les monstres que j’envoyais valser étaient morts ou vifs. Il n’était pas nécessaire qu’ils soient morts pour finir le donjon, il me suffisait de me rendre au bout du chemin.

Par le passé, j’étais persuadé qu’il fallait éliminer chaque monstre pour terminer l’étage. Mais c’était essentiellement dû au fait que j’aurais pu me faire tuer par n’importe lequel de ces monstres à l’époque. Cela dit, ce n’était pas une condition obligatoire et j’avais même entendu que certains Explorateurs possédaient des capacités de camouflages qu’ils optimisaient afin de pouvoir traverser les étages sans combattre. Bien évidemment, ils se trouvaient souvent bloqués devant les Maitres d’Étages, qui eux, devaient être tués.

Tout ça pour dire que j’étais à ce moment en train de courir comme un fou, ignorant mes ennemis. Et même dans ces conditions, avec les monstres que Peika tués et ceux que j’exterminais avec la lance, les messages indiquant des gains de pièces d’or affluaient.

A un moment, j’étais entré en contact avec une énorme goule et j’avais réalisé que mon coup de l’avait pas fait valser.

« Krrrrr ! Kruka punit humain ! »

« T’es le grand frère ? Je vais t’appeler Pascal ! » (NdT : oui, j’ai osé !)

« Krrrrr ! »

J’avais tout d’abord décapité la goule qui me regardait étrangement sur le côté puis avait regardait où j’en étais dans ma barre de mana. Comme Peika pompait continuellement dans mes réserves, il ne me restait plus que 50% de mon mana total. Cette énorme goule de plus de 2 mètres de hauts avait un bras droit gigantesque. A en juger par sa couleur, il devait être plus puissant que ses autres membres. (NdT : de toute façon, les goules, c’est toutes des branleuses ! La preuve !)

« Peika, vient dans ma lance ! »

[Okay !]

« Krrrr ! Je tue ! Puis je tape pour rendre tendre ! »

A l’instant où j’avais activé Aura Spirituelle, Pasc… Kruka avait balancé son énorme bras droit vers moi. Bien que je l’avais esquivé, pleinement conscient de sa trajectoire, celle-ci avait changé soudainement à mi-course et s’était dirigé vers moi. Étonné, j’avais rapidement esquivé en me baissant et m’étais précipité vers le corps de la bête. Que ce soit un monstre ou un humain, combattre était toujours plus facile lorsque l’adversaire était à portée de bras et non à portée d’épaule. Kruka n’était pas une exception. Sans savoir quoi faire, il avait essayé de me frapper avec son bras entier. (NdT : pour ceux qui suivent pas c’est une goule mais un grand frère de goule.)

« Hap ! »

Avec un cri court et puissant, j’avais frappé vers sa tête avec ma lance. Il restait un monstre nommé, même si c’était une goule. Sa tête bien plus résistante que celle des autres goules n’avait pas explosé à l’impact. Il avait cependant laissé échapper un cri de douleur. Immédiatement après, j’étais frappé par son avant-bras. Même s’il était assez lourd pour me faire grogner, je n’avais pas reçu beaucoup de dégâts comme j’avais amorti le choc pour en minimiser l’impact.

Ignorant ma douleur, je frappais de nouveau avec ma lance. J’avais atteint le même endroit que précédemment et son sang empoisonné avait jailli en l’air.

« Kruk ! Proie emmerdante ! »

« Manger que de la viande n’est pas bon pour toi ! Dans ta prochaine vie, oublie pas de consommer cinq fruits et légumes par jour ! »

Kruka avait de nouveau attaqué avec son bras. Cette fois, par contre, son bras s’était séparé en deux à mi-chemin. Il était vraiment considéré comme une goule ? C’était un foutu mutant ! Je pourrais potentiellement être gravement blessé si cette chose me touchait, mais je n’avais pas particulièrement pensé à esquiver.

J’avais simplement concentré mon énergie et mon mana dans ma lance. C’était une attaque qui consommait 20% de mon HP et MP !

« Coup Héroïque ! »

Une lumière blanche combinée avec l’Aura Spirituelle avait enveloppé ma lance, lui donnant un air imposant similaire à un Éclair Divin ! A ce moment-là, mon attaque avait explosée la tête de Kruka en mille morceaux. Son bras n’avait aucune chance de me toucher après ça.

L’instant d’après, un message avait retenti dans mes oreilles.

[Vous avez vaincu le monstre nommé ‘Kruka’ ! Vous obtenez ‘Ticket d’Entrée du Donjon Évènementiel : L’Attaque du Zombie Géant !’ comme récompense.]

« …Pourquoi j’ai eu un donjon relatif aux zombies sur une goule ? »

Attendez, c’était pas la bonne réaction.

« Ouais ! Un Donjon Évènementiel ! »

Voilà ! Ça, c’était la bonne !

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 47
ICDS - Chapitre 49

17 Commentaires

  1. KuraiShin

    Merci pour le chapitre 🙂
    Ps : Y a une faute au 1er mot du x)

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. ThauSky

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Traxy

    “T’es le grand frère ? Je vais t’appeler Pascal ! » (NdT : oui, j’ai osé !)” mon dieu qu’est ce que j’ai ris!!
    Merci pour le chapitre, j’adore ce Novel que tu nous fais découvrir !

    Répondre
  7. natsu52

    hum… au final vas t-il aller rencontrer paludia avant le donjon événementiel ou après ? 😀
    merci pour le chap et phase tartare saison 2 j’ai ris x)

    Répondre
  8. Clems

    Merci beaucoup pour tous ces chapitres !!!

    Répondre
  9. Lauvel

    Merci pour le chapitre!

    « Vous pouvez pas arrêter de crier comme des foutus gamins, merde !? Et arrêtez de faire les enfants gâtés en appelant votre grand frère à la rescousse ! »

    « Manger que de la viande n’est pas bon pour toi ! Dans ta prochaine vie, oublie pas de consommer cinq fruits et légumes par jour ! »

    Ah, ce qu’il est comique xD et toi avec ton grand frère Pascal xD Omg Que du rire avec ce chapitre xD

    Répondre
  10. Lectifer

    Merci pour ce chapitre
    C’est moi ou ça ressemble au nom de l’émission Pascal le grand frère diffusé en France

    Répondre
    1. nickylaboum

      lol c’était pas le nom dans la vo mai c’est une trad clin d’œil de AlthanMaiel

      Répondre
      1. Lectifer

        Ah d’accord

        Répondre
  11. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!

    Répondre
  13. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. xardalph

    merci pour le chap
    petite correction, sur la 1ere ligne avaient commenc”é”

    Répondre
  15. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com