ICDS – Chapitre 70

ICDS - Chapitre 69
ICDS - Chapitre 71

Bonjour à tous.

J’espère que vous avez bien aimé le chapitre bonus d’hier. Aujourd’hui, nous retournons sur des chapitres réguliers 😉

Comme je m’étais arrêté de lire ICDS vers le chapitre 120, je me dit qu’on a dépassé la moitié de ce que j’avais lu. Donc bientôt je découvrirais la suite en même temps que vous 🙂

Bonne lecture.

 

Chapitre 70 – Jardin des Fées (3)

Durant ce temps, je m’étais tranquillement baladé autour du marché de la Zone Résidentielle, regardant les prix du marché  et où se trouvaient certaines boutiques. J’avais aussi rencontré deux autres personnes ayant essayé de voler mon arme.

L’un d’eux était un vieil homme qui avait joué la carte du mendiant faible et qui avait essayé de voler ma lance et de courir. Je l’avais attrapé par le bras avant de lui faire une clef de jambe. Le suivant était une Exploratrice, exposant une partie non négligeable de ses atouts naturels, qui s’était approchée de moi de façon amicale avec un sourire. Alors que je lui répondais timidement, elle avait essayé de me voler ma lance et de s’enfuir avec un sort de camouflage.

Bien évidemment, elle n’avait pas pu abuser mes sens. J’avais tordu son poignet pour récupérer ma lance. Je lui avais ensuite attrapé le bord de la robe et l’avait lancé au-dessus de mon épaule (ne pas avoir pu sentir sa peau contre mon corps à cause de mon armure restera à jamais un regret dans mon cœur). Elle s’était ensuite enfuie non sans me noyer d’insultes.

Réalisant que ma Lance en Terre Noire était le sujet de nombreuses convoitises, j’avais arrêté de la porter de façon aussi ostentatoire. Je la rangeais généralement dans mon inventaire mais je n’y avais pas pensé de suite comme j’étais venu juste après ma conversation avec Lin.

Finalement, j’avais réussi à trouver l’endroit où je pouvais acheter une résidence. L’endroit auquel j’étais arrivé après avoir demandé à plusieurs personnes, était appelé « Centre Officiel d’Échange du Premier Donjon ». Aussi connu sous le nom de ‘marché’, c’était un lieu où les Explorateurs pouvaient vendre aux enchères les biens qu’ils avaient obtenus dans le donjon, acheter des maisons ou encore des Tickets d’Entrée pour les Donjons Évènementiels.

Le responsable du centre d’échange n’était pas humain. Lorsque je l’avais remarqué, il avait lui aussi tourné son regard vers moi et avait rapidement parlé.

« Avant toute chose, je vais vous prévenir, ne sortez pas votre arme. Nous nous fatiguerions mutuellement sans réel gain. »

« …Vous êtes un hobgobelin, n’est-ce pas ? »

Au lieu de sortir mon arme, j’avais deviné son identité. Le hobgobelin à la peau verte, qui était assis sur une chaise tout en tenant des documents dans ses mains, avait posé ces documents avant d’applaudir en entendant ma conjecture. Son uniforme noir était une chose, mais ses gants blancs en soie ne lui allaient pas du tout.

« Comment avez-vous deviné directement ? Incroyable ! »

« Les gobelins normaux ne sont pas aussi grand que vous, ni aussi intelligent. »

A mes mots, un sourire était apparu sur son visage ridé. En vérité, il avait l’air presque fou. Les elfes, hobgobelins et les fées étaient tous de la même race, mais comment était-il possible que des différences aussi énormes existent entre eux… ?

« Mm, bien, bien. Cela fait un moment que je n’avais pas vu un nouveau venu avec autant de sens commun. Qu’est-ce qui vous amène ? Vous souhaitez vendre un objet ? Très bien, d’habitude il y a une taxe de 10% mais je vous la fait à 5% comme c’est votre première fois. Il vous suffit de remplir le formulaire avec la durée de la vente, le montant minimum et la description de l’objet… »

« Ah, non. Je suis venu pour obtenir une maison. »

« Une maison ? »

Le hobgobelin m’avait ensuite scanné de la tête aux pieds puis avait fait une expression surprise.

« Le set d’armure du Chevalier Lézard du 20ème étage, n’est-ce pas ? »

« Exact. »

« Incroyable. Je ne pensais pas qu’il y aurait un Explorateur qui complèterait ce set de nos jours. Je suis heureux de vous avoir rencontré jeune homme. Vous avez un bel avenir devant vous. Mon nom est Meladel. Vous pouvez m’appeler hyung. (NdT : hyung est une sorte de formule de politesse comme noona ou oppa. Hyung s’utilise lorsqu’on homme parle à un homme un peu plus âgé.)

La distance nous séparant avait grandement diminué après cet échange.

« Je suis Kang Shin. Je compte sur vous Meladel. »

« Tsk, c’est si difficile que ça de m’appeler hyung ? Enfin bref. Kang Shin, je comprends parfaitement vos compétences. Être capable de vaincre le Maître d’Étage tout seul, vous devriez être fier. Cependant… »

Il avait continuait à tamponner des documents qu’il sortait de je ne sais où avec un tampon qui sortait lui aussi de nulle part.

« Dans la Zone Résidentielle, les résidences ont une grande signification. Cet endroit et rempli de personnes qui souhaitent échapper à leur monde au bord de la ruine et des endroits aussi sécurisé sont un rêve pour eux. Il y a aussi des gens qui souhaitent former des organisations inter dimensionnelle via les guildes. Sans parler du fait que c’est un prérequis pour devenir un Mercenaire Dimensionnel que d’avoir une résidence ici. »

Lorsque j’avais entendu les mots de Meladel, j’avais finalement compris ce que Lin avait voulu dire. Si je comprenais bien sûr, ce que Meladel était en train de dire.

« S’échapper d’un monde au bord de la ruine… Vous voulez dire que si on a une maison dans le donjon, vous n’avez pas à retourner dans son monde ? »

« C’est exact. Après avoir installé une Pierre de Mana et avoir obtenu une autorisation, même si votre vitalité tombe à zéro alors que vous explorez le donjon, vous retournerez à votre maison dans la Zone Résidentielle plutôt que dans votre monde. Bien sûr, vous serez toujours incapable de continuer à explorer pendant une semaine, mais vous serez toujours capable d’échapper au monde duquel vous venez. »

« …Je vois. »

C’était donc pour ça qu’ils étaient appelés les ‘réfugiés’. Ça leur allait vraiment bien. Les mondes des Explorateurs de donjon étaient souvent sur le point de s’effondrer. Le continent de Luka avait la race des démons et le continent d’Edias avait les envahisseurs. Bien que Ren ne m’ait pas dit ce qu’il s’était passé sur le continent de Panan, son monde semblait être dans une situation encore pire que ça.

Dans ce cas, c’était parfaitement normal que les gens souhaitent s’échapper de leur monde. Ils pouvaient soit mourir en essayant de combattre un danger qu’ils ne pouvaient affronter seuls, soit survivre en se réfugiant dans le donjon. Le choix était clair.

J’avais aussi compris pourquoi le mot ‘réfugié’ était tabou. Ceux qui abandonnaient leur monde avaient surement une grosse culpabilité leur pesant dessus. Qu’ils aient été choisi par le donjon pour par des Explorateurs, les gens avaient envers eux un certain nombre d’attentes. Essentiellement celle d’être les combattants et défenseurs de leur monde.

Cependant, ils avaient fui face au danger que leur monde avait affronté. Ils avaient couru la queue entre les jambes comme des lâches. Ou alors ils avaient été écrasés par les attentes de leur peuple et ne pouvaient plus le supporter.

…Je ne pouvais pas leur en vouloir. Je ne voulais pas les appeler des ‘réfugiés’. En tant que quelqu’un qui n’avait pas encore eu à affronter de réel danger et qui n’avait même pas eu le courage de se révéler au grand jour comme un Éveillé, je n’en avais pas le droit.

Ainsi, j’avais arrêté de penser de cette façon et j’avais commencé à demander à Meladel des informations sur ce qu’il m’avait dit et dont je n’avais jamais entendu parler.

« Que sont les Mercenaires Dimensionnels ? »

« Ce sont des mercenaires qui vont aider d’autres mondes. Lorsqu’un Explorateur d’un autre monde leur envoi une requête, ils peuvent voyager jusqu’au monde en question. Ce sont des Explorateurs donc le travail principal est de répondre à ces requêtes et d’obtenir des compensations. Ils sont incroyablement forts. Aucun d’eux n’est faible. Les prérequis pour en faire partie sont aussi assez compliqués. Il faut un niveau assez haut, le sort de Retour, qui ne peut être obtenu que de très peu de façons, le sort Voyage Dimensionnel, qui permet de se déplacer vers d’autres mondes, et faire partie d’une certaine ligue d’existence. Et comme ils ne peuvent pas être liés à un seul et unique monde, ils doivent posséder une maison dans la Zone Résidentielle.

Wow, ça avait l’air trop cool. C’était des spécialistes, même parmi les Explorateurs de donjon. Il semblait aussi qu’il était possible d’obtenir le sort Retour autrement qu’au 15ème étage.

« Hélas, il n’y a qu’un nombre limité de maisons dans la Zone Résidentielle. 5 Manoirs Spéciaux, 20 Manoirs de Premier Rang, 200 Manoirs de Second Rang, 500 Maisons de Premier Rang, 2000 Maisons de Second Rang, 5000 Maisons de Troisième Rangs et finalement 500 Immeubles pouvant accueillir chacun jusqu’à 10 familles. Vous avez tout suivi ? »

« Ça fait donc 12.725 familles au total. A moins que des Explorateurs ne se marient entre eux, moins d’un tiers des Explorateurs du Premier Donjon peuvent occuper celles-ci.

Le Hobgobelin Meladel avait hoché la tête gravement.

« C’est exact ! Et pour acheter un appartement dans un Immeuble, il faut… 10 millions de pièces d’or ! Et c’est le prix le moins cher. »

« Dans ce cas, y-a-t ’il des chambres de disponibles ?

Bien que 10 millions soit une sacré somme, j’avais demandé à Meladel, pensant que ça ne serait pas si long que ça pour collecter autant. Meladel avait souri en expliquant un peu plus.

« Non. Depuis le temps que le donjon est ouvert, pensez-vous vraiment qu’il resterait des chambres vides ? Ce que je veux dire par là c’est que certains Explorateurs seraient peut être prêt à céder leur chambre pour 10 millions. »

« Ils abandonneraient leur maison pour 10 millions ? »

« Ils peuvent entrer dans une guilde à la place. »

Il me semblait que j’allais devoir encore embêter Meladel un moment.

« Est-ce que je peux demander encore quelque chose ? Je sais que vous devez être occupé mais je suis curieux à propos des guildes. »

« Le temps c’est de l’argent, et comme vous l’avez si bien dit, je suis un hobgobelin très occupé. Mais vous êtes un Explorateur avec un futur brillant et mon intuition me dit que construire une bonne relation avec vous me sera extrêmement bénéfique dans le futur. En plus, je suis un excellent hobgobelin capable de faire mon travail tout en parlant. »

S’il y avait une chose que j’avais comprise, c’était qu’il était un gobelin avec un grand égo et beaucoup de bagou. (NdT : pour ceux qui ne connaitrait pas ce mot, il peut aussi s’écrire ‘bagout’ et indique une personne sachant bien et facilement manier les mots pour convaincre ou tromper. Signé le dictionnaire Gros Robert.)

« Je l’ai expliqué un peu avant mais une guilde fait référence à une organisation construite autour d’un dirigeant incroyablement fort et d’Explorateurs de différentes dimensions qui ont un but commun. Ils vivent ensemble dans ce qu’on appelle un Hall de Guilde, et les membres peuvent former de petits groupes ensemble, ou bien former un grand groupe ensemble pour nettoyer un Donjon Évènementiel ou un Raid. Plus la confiance est forte entre les membres, plus la guilde devient forte. Il y a une raison au fait que beaucoup d’Explorateurs veulent devenir Maitre de Guilde. »

« Je suppose qu’il y a des prérequis pour devenir Maitre de Guilde ? »

« Bien évidemment. »

Meladel avait posé son tampon et pris une plume. Il avait ensuite continué en remplissant plus de documents. (NdT : dans la traduction anglaise il utilise le mot ‘pen’ mais je me suis dit que ‘plume’ serait plus approprié à un monde médiéval fantastique.)

« Tout d’abord, quelqu’un souhaitant devenir Maitre de Guilde doit être au moins de Rang Or. Autrement dit, il doit être au moins niveau 51. » (NdT : encore une fois, dans la traduction anglaise, il est dit niveau 50, mais pour être Or, il faut avoir vaincu le boss du 50ème étage, et donc être niveau 51.)

« Je vois. »

« Il faut aussi avoir un Manoir. Les maisons normales ne peuvent pas être utilisées comme Hall de Guilde. »

« Ah, donc il doit posséder un Hall de Guilde aussi. Donc il faudrait au minimum un Manoir de Second Rang. »

« C’est tout à fait exact. Autrement dit, a tout moment, il ne peut pas y avoir plus de 225 guildes dans le Premier Donjon. Cependant, les Manoirs ne sont pas quelque chose pouvant être acheté juste avec de l’argent. »

« Grâce aux achèvements, n’est-ce pas ? »

Il avait retiré son regard de ses documents avant de le planter dans le mien.

« …Exact. Les Achèvements. Il faut compléter un achèvement que tout le monde reconnaitrait. S’il le fait, il pourrait obtenir la qualification pour acheter un manoir. Cette qualification est appelé Ticket d’Achat. Selon la qualité et le type d’achèvement complété, différents types de manoirs peuvent être achetés. De plus, plus la qualité de l’achèvement est grande, moins le prix est élevé. Bien que ça puisse sembler étrange, la valeur d’un achèvement non complété augmente au fur et à mesure que le temps passe. Le plus haut niveau d’achèvement est celui de type ‘première fois’. Autrement dit, pour accomplir un grand achèvement actuellement, il faut accomplir quelque chose qui n’a jamais été fait avant. Un achèvement qui n’a jamais été accompli dans toute l’histoire du donjon… Vous comprenez donc maintenant à quel point un manoir est précieux ? »

Lorsque j’avais entendu ses explications, j’avais finalement compris pourquoi réussir à vaincre le Chevalier Lézard en solo du premier coup avait été un achèvement aussi incroyable. Un achèvement jamais accompli durant toute l’histoire du donjon… J’avais réussi à réaliser exactement ceci.

« C’est pour ça que les manoirs sont un peu plus libres que les maisons. Il reste encore plusieurs Manoirs de Second Rang et 3 Manoirs de Premier Rang. Seulement un seul des cinq Manoirs Spéciaux n’a pas de propriétaire à l’heure actuel, il s’appelle le Jardin de Marianne. Il y a beaucoup d’Explorateurs de donjon qui se demandent qui sera son propriétaire. »

Après ça, il m’avait regardé.

« Mais il me semble que cet élan de curiosité est sur le point de s’achever. N’êtes-vous pas d’accord, propriétaire ? »

« Comme je m’en doutais, vous avez remarqué. »

« Hmph, j’avais remarqué lorsque vous avez dit que vous vouliez ‘obtenir’ une maison plutôt qu’acheter’. Aussi je ne pensais pas que ça serait le Manoir Spécial. »

Il était vraiment intelligent. Avec un sourire, j’avais sorti mon Ticket d’Achat de Manoir Spécial Gratuit et lui avait donné. Il avait mis ses lunettes de lecture sur son nez avant d’examiner le ticket avec attention. Il avait ensuite poussé un long soupir.

« Le Seigneur… a pris une grande décision. Très bien, félicitations. Kang Shin, à partir d’aujourd’hui, vous êtes le propriétaire du Manoir Spécial, le Jardin de Marianne. Moi, l’hobgobelin Meladel, Ancien du Jardin des Fées, vous reconnais de mon nom. »

[Vous êtes devenu le propriétaire du Manoir Spécial, Jardin de Marianne.]

[La clé du Manoir vous est acquise. Vous pourrez la trouver dans votre inventaire.]

J’avais ouvert mon inventaire et avait examiné la clé. Elle était légèrement différent de la clé que Loretta m’avait donnée, puisqu’elle semblait être taillée à partir d’un joyaux luisant de cinq couleurs différentes. Bien qu’elle ait moins de détails que la clé de cristal, elle était plus grande et plus belle. Lorsque je l’avais atteinte dans mon inventaire, j’avais reçu un message.

[Votre amie, Palludia Gren Ehuir, vous a invité dans sa résidence. Souhaitez-vous accepter ?]

« Quel timing parfait. »

« Hm ? Qu’y a-t’il ? »

« Ah, mon amie m’a invité chez elle. Elle m’avait dit de la contacter… Je suppose qu’il souhaitait m’inviter chez elle. Merci pour tout Meladel, je vais y aller maintenant. »

« … Elle vous a invité chez elle, huh. Mm, je vois. »

La voix de Meladel avait légèrement tremblé. Il m’avait regardé fixement puis avait toussé sèchement.

« Kuhum… une femme, n’est-ce pas ? »

« Oui ? Oui. »

« Allez mourir. »

« Pardon ? »

« Rien du tout. Dépêchez-vous et allez-y. Ptui. »

Je ne savais pas pourquoi il avait subitement craché sur le sol. Je lui avais tourné le dos et avait répondu au message tout en jetant un coup d’œil aux objets en vente.

« J’accepte. »

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 69
ICDS - Chapitre 71

16 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  2. emile

    je “allez mourir” m’a tué!!
    j’adore ce que tu fait et la qualité de ta traduction

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Lauvel

    Merci pour le chapitre!

    Ah, il y a un jaloux! xD Mais si il savait qui il est bête comme un chou sur les question “femme”, je crois qu’il on rigolerait xD

    ————————-
    « Mm, bien, bien. Cela fait un moment que je n’avais pas vu un nouveau venu avec autant de sens commun. Qu’est-ce qui vous amène ? Vous souhaitez vendre un objet ? Très bien, d’habitude il y a une taxe d 10% mais je vous la fait à 5% comme c’est votre première fois. Il vous suffit de remplir le formulaire avec la durée de la vente, le montant minimum et la description de l’objet… »

    -Un “d” qui est tout seul! Il lui manque sa femme (e) 😮

    Répondre
    1. world-end

      plutôt qu’en rigoler, je crois plutôt qu’il en sera encore plus jaloux. après tout kang shin est très doué avec les femmes bien qu’il ne les comprennes absolument pas, c’en est limite énervant.

      Répondre
  7. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  8. Helda

    Merci pour le chapitre, j’adore la réplique du gobelin

    Répondre
  9. ToDaG666

    Merci pour le chap =)
    bien vite la suite j’ai hâte =) =)

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Je suis prêt à parier que Palludia va lui sauver la vie vis à vis de la pierre de mana pour son manoir !

    Répondre
  11. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre, je me demande aussi si le noyau du cochon géant ne pourrait pas être considéré comme une pierre de mana.

    Répondre
  12. nickylaboum

    merci

    Répondre
  13. ManaMana

    Merci beaucoup pour ce chap !

    J’ai hâte de voir la retrouvaille avec notre chère vendeuse.

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Fabulas

    J’adore “le aller mourir”
    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com