ICDS – Chapitre 79

ICDS - Chapitre 78
ICDS - Chapitre 80

Alors mes petits poulets, j’en viens à me demander s’il y aurait pas des snipers parmi vous car, si on regarde de plus près, il reste 5 chapitres réguliers après celui-là et avant mon anniversaire. Or, il reste 4 chapitres avant de changer d’Arc. On essayerait pas de me la mettre à l’envers? =p

Vu qu’un Arc fait environ 5 chapitres, même si l’évènement annonce que je finirais l’Arc en cours, ne vous inquiétez pas, je ne serait pas pingre. Je ne ferais pas qu’un tout petit chapitre bonus tout pourri si il n’en reste qu’un avant la fin 😉

Allez, bonne lecture mes bichons :3

Chapitre 79 – Au Clair des Deux Lunes (2) (bonus)

Du 1er au 5ème étage du donjon, chaque étage avait des monstres différents. Cependant, à partir du 6ème étage et au-dessus, les monstres apparaissant suivaient un modèle particulier. Le second étage contenait toujours des monstres du même type que le premier, mais en plus nombreux. Les monstres du troisième étage étaient légèrement différents, comme par exemple l’utilisation de sorts différents, ou d’armes différentes. Tout ça pour dire que, en règle générale, une fois le premier étage fini, le deuxième n’était qu’une formalité.

Les armures vivantes du 32ème étage n’étaient pas différentes de celles du 31ème si ce n’était que leurs attaques étaient plus puissantes et qu’elles étaient plus nombreuses. Cependant, comme le chemin était plus long, il m’avait fallu 5 heures pour le traverser de part en part, bien que je sois habitué à les affronter.

Il était près de minuit à ce moment-là, mais après que ma Constitution ait atteint un certain niveau, je n’avais plus eu besoin que de dormir 3 heures pour me reposer complètement. En plus, je pouvais continuer pendant 4 jours sans dormir et toujours être au top de ma forme. Ma mère continuait de me dire que sans sommeil, je ne grandirais plus, mais comme je me trouvais déjà assez grand, je n’en avais cure.

Il fallait que je sois à l’école à 15h, et il me fallait environ 1 heure pour m’y rendre. Comme ma mère était persuadée que je m’effondrerais d’anémie si je ne mangeais pas quelque chose, il fallait que je sois dans la cuisine vers 9h. Après ça, j’avais prévu de me laver, dormir 3 heures, me lever et combattre le Maitre d’Étage avant de partir aux alentours de 14h. Le seul problème était que j’allais devoir finir le 33ème, 34ème et 35ème étage tout en combattant le Maitre d’Étage en moins de 9 heures.

« Ruyue, dépêchons-nous un peu plus. »

[Okay ! Je me sens trop bien !]

‘Bien sûr que tu te sens bien, ton cher maître avale des Potions de Mana valant 10 millions de wons chacune comme de l’eau pour toi.’

Après avoir vidé ma Potion de Mana de rang assez élevé, qui avait au passage un temps de recharge de 10 minutes et me redonnait 3,000 de mana, j’avais ajusté ma posture sur le dos de Ruyue tout en pointant ma lance en avant, comme lorsque j’avais traversé le 32ème étage. Lorsqu’elle avait remarqué que j’étais prêt, elle avait commencé à courir. Les armures vivantes du 33ème étage n’avaient même pas essayé de se cacher et m’avaient activement attaqué de toutes les directions. Faisant tourner mon arme entre mes mains, je les écrasais continuellement.

« Haaaaaaap ! »

Bien que mon objectif fût essentiellement de les empêcher de s’approcher de moi, plutôt que de les tuer, dès que j’avais l’opportunité, j’en défonçais une. Juste en me tenant sur Ruyue, j’étais naturellement en hauteur par rapport aux armures. La force destructrice de mes attaques avec ma lance enveloppée de l’Aura Spirituelle était impressionnante. Mes ennemis ne mourraient que lorsque leur ‘corps’ était en pièce, ce qui voulait dire que des coups retenus n’étaient pas efficaces. C’était pour ça que j’adorais plus que tout les frapper de toutes mes forces.

Cependant, après avoir fracassé la cinquième armure, alors que j’étais sur le point de continuer ma route, quelque chose m’avait frappé.

« Kofff ! » (NdT : c’est une toux, mais c’est pas facile à faire en onomatopée ^^)

[Aoooooooooo !]

Clang Clang !

Après avoir réalisé que j’avais été frappé, Ruyue s’était dépêchée de créer un mur de glace autour de nous, bloquant les attaques suivantes et me donnant une chance de récupérer du coup. Après avoir regardé l’épaule qui avait reçu le coup, j’avais pu confirmer que ce n’était pas une blessure grave tout en soupirant de soulagement. J’avais ensuite vérifié ma barre de HP. En un seul coup, j’avais perdu 10% de ma vie.

‘Qu’est-ce que c’était ? J’ai vu une masse de fer pendant une seconde mais j’ai définitivement détruit l’armure qui en portait une.’ Je l’avais vu disparaître en un monceau de particules, donc je ne pouvais pas me tromper. Dans ce cas, la réponse était évidente.

{Whoosh ! Whoosh !}

« La masse de fer a bougé toute seule et m’a attaqué ! »

Voyant la masse flotter au-dessus du mur de glace et se précipitant sur moi, j’avais violemment frappé dans sa direction avec mon arme. Comme je m’y attendais, personne ne tenait cette masse. Mon Aura Spirituelle avait explosé à ce moment-là, explosant mon assaillant en mille morceaux.

Bien sûr, je connaissais son identité. Arme Volante ! Tout comme les armures vivantes qui bougeaient toutes seules, les armes volantes avaient aussi la capacité de se déplacer sans force extérieure, comme si elles étaient possédées par des fantômes. J’aurais dû m’y attendre dès l’instant où j’avais vu les armures bouger toutes seules, mais je ne pensais pas que je les rencontrerais aussi tôt. Elles m’avaient bien eu !

[Est-ce que ça fait mal ? Je suis désolé, je ne pensais pas que ça bougerait.]

[Le Maître s’est fait frapper ! Idiote !]

« C’est bon, je vais bien. Je ne savais pas non plus. Tout le monde fait des erreurs. Il nous suffit de ne pas la répéter. »

Après avoir réconforté Ruyue, qui s’excusait, et Peika, qui avait grondé Ruyue, je m’étais repositionné. Bien que mon épaule me fasse encore mal, mes HP n’étaient descendus que de 10%. Je n’étais pas considéré comme un Explorateur de donjon depuis 5 ans juste pour la frime. Ça faisait longtemps que je m’étais habitué à la douleur.

« A partir de maintenant, brisons les armes avec les armures. »

[Je ferais mieux cette fois !]

« Ruyue, tu peux continuer à faire la même chose. »

J’avais ramassé ma lance à nouveau. Dès l’instant où le mur de glace s’était effondré sous les attaques continuelles des armures vivantes, j’avais légèrement donné un coup de talon sur son flanc. A mon signal, elle avait hurlé à la lune avant de s’élancer.

[Auuuuuuu !]

« Arrêtez de vous cacher et venez me combattre, espèces de moules à cake ! »

[Vous avez utilisé Provocation, attirant l’attention de tous les ennemis proches.]

Les armures vivantes qui étaient éparpillées tout autour de nous s’étaient mises à courir vers nous avec des bruits de craquement. Les encerclant sur le dos de Ruyue, je les avais réunies en un seul point. Tout en courant, à chaque fois qu’une armure bloquait le chemin de Ruyue, elle sautait par-dessus avant de changer direction pour bien les rassembler.

Comme j’allais finir par devoir affronter un grand nombre d’armures si je continuais, j’avais arrêté après un certain temps. Elles étaient devenues confuses par cet arrêt brutal et avaient même porté quelques attaques sur leurs camarades. J’avais ensuite demandé à Ruyue de prendre de l’élan en courant en arc alors que je préparais ma lance, la pointant vers les armures vivantes en criant.

« Tempête Élémentaire ! »

[On n’attendait que ça !]

[Wouhouuu, c’est le tourbilloooon !]

[Hey ! C’est moi le preums !]

… Pour une raison inconnue, mon nom semblait s’être répandu parmi les élémentaires. C’était bizarre. Peu importait ce changement, grâce aux élémentaires et leur motivation sans égale, j’avais pu activer Tempête Élémentaire plus rapidement que d’habitude. Comme le sort utilisait la moitié de mon mana, son effet était sans équivoque. Un ouragan d’élémentaires s’était créé avec les efforts de tous les élémentaires présents. Je n’avais jamais regretté d’utiliser ce sort.

Alors que mon sort balayait les armures en les éparpillant, le doux bruit de craquement et d’entrechoc de morceaux de métal sonnait comme une symphonie à mes oreilles.

[Vous avez obtenu 500 pièces d’or.]

[Vous avez obtenu 450 pièces d’or.]

[Vous avez obtenu un Fragment d’Arme Volante.]

[Vous avez obtenu un Fragment d’Armure Vivante.]

J’avais levé ma main pour me débarrasser la volée de messages. Avec autant de monstres disparaissant d’un coup, le passage dans lequel je me trouvais s’était entièrement vidé, le rendant particulièrement agréable à regarder.

J’avais ouvert une autre Potion de Mana à 10 millions de wons. Bien que j’eus pu chasser sans en utiliser, une fois que j’avais commencé à en prendre, c’était devenu comme une drogue. Je m’étais rendu compte que les gains étaient supérieurs aux dépenses donc je n’avais aucune raison de me retenir.

Juste comme ça, j’étais devenu un homme qui dépensait 10 millions de wons toutes les dix minutes. Cependant, toutes les deux ou trois armures, je gagnais environ 500 pièces d’or, donc toutes les 20 armures, je récupérais ma mise. ‘Être un Explorateur de donjon ça déchire !’ (NdT : pour rappel, 10 millions de wons ça fait approximativement 7750 €. Oui, Monsieur est riche.)

« Fiouuu, ça fait du bien. Ruyue, on est parti ! »

[Auuuuuu !]

Le 33ème étage avait ainsi été nettoyé par la combinaison d’effort entre moi et mes élémentaires en juste 3 heures.

A partir du 34ème étage, j’avais commencé à rencontrer des momies, en plus des armures vivantes et de leurs armes volantes. Les momies étaient des monstres enveloppées dans des bandages, et elles utilisaient ceux-ci pour ligoter leurs ennemis. Venaient ensuite les armures et les armes pour finir le travail. C’était facile de comprendre pourquoi bon nombre d’Explorateurs avaient des problèmes à gérer leurs différentes attaques. Je comprenais donc mieux le sourire de Lin lorsqu’il m’avait vu me diriger vers cet étage sans acheter quoi que ce soit à la Boutique.

Bien sûr, les momies ne représentaient pas le moindre danger pour moi.

[Un Humain ! Un humain vivant !]

[Je veux son corps !]

[Prends ça !]

J’avais rencontré trois momies en courant dans le donjon, qui avaient chacune lancé des flots de bandages vers moi. Même si les bandages avaient l’air fragiles, leur défense était assez impressionnante, tellement que je ne pouvais pas les couper avec ma lance en un coup. J’avais donc brandis ma lance verticalement lorsque les neufs bandages étaient arrivés à ma portée, les faisant s’enrouler autour de la hampe. A ce moment-là, je l’avais serré fermement avant de la faire tourner.

[Hey ! T’as pas le droit de tirer comme ça !]

[Il est trop fort !]

[Mes précieux bandages !]

‘T’avais qu’à pas me les envoyer dans la gueule si tu y tenais autant !’ J’avais violemment tiré ma lance en arrière après y avoir enroulé les bandages. Comme ils n’avaient pas une longueur infinie, les momies au bout avaient donc été forcées à se rapprocher. En voyant ça, je m’étais rendu compte d’à quel point j’étais devenu fort. Je pouvais gagner contre trois monstres juste en termes de force pure. Et je n’étais même pas un Homme-Bête ! (NdT : Juste un homme bête.)

« Peika ! »

[Chaîne d’Eclairs !]

J’avais versé mon mana dans ma lance tout en criant le nom de Peika. Elle avait rapidement utilisé la magie élémentaire à laquelle je pensais. L’énergie électrique s’était déversée dans ma lance avant de remonter les bandages pour calciner les rouleaux de PQ.

[Je retournerais …dans les cieux !]

[A la fin de ma sortie dans ce monde magnifique… !]

[J’y retournerais et je dirais… C’était magnifique !]

« Comment ça se fait que vous connaissiez ce poème ?! » (NdT : c’est une traduction personnelle du poème de Cheon Sang Pyong tiré de l’ouvrage ‘Retour dans le ciel’ en français. J’ai hésité à changer les paroles pour qu’elles correspondant à « What a wonderful world » de Louis Armstrong 😉 )

Si ça se trouvait, il y avait un poème similaire dans le monde d’où elles venaient. Je me murmurais à moi-même tout en retirant les restes de bandages accrochés à ma lance. Puis j’avais jeté un coup d’œil aux armures vivantes et aux armes volantes qui volaient joyeusement autour de moi, pensant que j’avais été capturé, puis j’avais souri. Ce qui allait se passé après était évident ?

[Vous êtes passé niveau 35. Vous remplissez les conditions pour affronter le Maitre d’Étage.]

[Vous obtenez 5 points de stats bonus.]

« Impossible. Espèce de gros malade ! Comment tu as fait pour réaliser en quelques heures tout seul ce que d’autres personnes en groupe mettent deux ou trois mois à finir ?! »

« Lin, j’ai eu des interrogations similaires récemment. Au début, je pensais que les autres Explorateurs n’étaient vraiment pas doués pour faire ça aussi lentement ou même mourir en nettoyant ces étages qui sont pourtant faciles. »

Lorsque j’avais vérifié l’heure après avoir atteint la Boutique d’Étage du 34ème, il était 06h00. Il m’avait fallu exactement 6 heures pour monter deux étages depuis le 32ème. Mais je ne comprenais pas comment les autres pouvaient mettre deux voire trois mois pour faire la même chose. Même si je retirais tous mes boosts obtenus avec les élixirs, que je retirais les effets de mes différents titres, que je supprimais ma magie élémentaire et que je réduisais le niveau de mes sorts pour correspondre au même niveau que celui des autres Explorateurs… Je restais persuadé que ça ne me prendrait pas aussi longtemps. Cela dit, avoir le sort de Monte et Ruyue m’aidait aussi à aller plus vite.

En tout cas, quelqu’un qui était assez doué pour atteindre le 30ème étage par lui-même aurait nécessairement obtenu quelques titres et quelques sorts personnels. Donc ma supposition était inutile.

« Lin. Quel était déjà l’objet de notre pari si je réussissais à passer le 35ème étage en un an ? »

« Tu n’as pas encore passé le 35ème étage, ni vaincu le Maitre d’Étage. Tu pourrais perdre contre lui, y-a tu pensé ? »

Il mâchouillait sa cigarette alors qu’il m’avait répondu avec une expression sombre. J’avais souri en étirant légèrement mon corps après avoir distribué mes points de stats. Comme j’avais chevauché Ruyue sans arrêt depuis six heures tout en combattant les momies, j’avais accumulé un peu de fatigue. J’avais donc acheter un Jus de Récupération de Fatigue à 100 pièces d’or, l’avais avalé d’une traite puis avait dit à Lin.

« A dans trois heures ! »

« Je pense que tu veux dire une semaine. »

« Bah, on va bien voir. »

[Blblblblbl !]

[Blblblblblblblblbl !]

Alors que j’avais tiré la langue à Lin avant de me retourner, Peika et Ruyue avaient fait de même. Tellement mignonnes. Hélas, comme Peika n’était pas dans sa forme matérielle, Lin n’avait pas été capable de voir son adorable apparence.

« Hey, ce chien… Je veux dire, cette élémentaire. Elle viendrait pas de me tirer la langue ? »

Je ne lui avais pas répondu. Ma tête était déjà remplie de pensées concernant le Maître d’Étage du 35ème, qui m’attendait derrière la porte.

« Hey ! Je t’ai demandé si elle s’était foutue de moi ! Hey, hey ! »

Je n’entendais plus sa voix. Non, plus du tout. J’avais levé ma main au –dessus de ma tête pour lui dire au revoir avant de me diriger vers la Chambre du Boss. Mon rythme cardiaque s’était stabilisé alors que mes pensées étaient toutes dirigées vers ma future bataille.

« Hey ! Hey ! Un simple élémentaire ne devrait pas ignorer un draconien ! Hey ! »

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 78
ICDS - Chapitre 80

18 Commentaires

  1. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Max

    Merci pour le chapitre !

    J’en veux PLUS ! ^^

    Répondre
  3. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. XiaoZiyun

    merci pour le chap

    Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:le”Juste un homme bête.” m’a tué

    Répondre
    1. Nael

      Grave et merci pour le chap

      Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Lauvel

    Merci pour le chapitre!

    Ah, pour un homme bête, il on est un, il y a pas de doute x)
    Et ce Lin, il a pas fini de gueuler xD

    Répondre
  10. rhys974

    merci

    Répondre
  11. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  13. Darkaito

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  14. Laghtt

    Merci pour le chapitre !^^

    Répondre
  15. thePower

    Merci

    Répondre
  16. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Pauvre Lin, il n’a toujours pas compris ce qui l’attend.
    PPS:Et quand il le comprendra on pourra dire qu’il es “pauvre” dans tous les sens du terme !

    Répondre
  17. NarcxNarcx

    J’hesite a me dire que shin va mourrir pour la premiere fois depuis longtemps et prendre conscience de ce qie loretta lui avait dis par rapport a apres le 35 ou 40 eme il te faudra uj groupe ou alors il va tous niquer comme d’hab .merci chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com