ICDS - Chapitre 81

ICDS - Chapitre 80
ICDS - Chapitre 82

Et voilà votre chapitre régulier.

Je vous souhaite à tous une bonne lecture 😉

 

Chapitre 81 - Au Clair des Deux Lunes (4)

[Dullahan utilise Explosion !]

D-D-D-D-D-D-D-Du !

« Kuk ! »

Sans rigoler, j’avais l’impression que j’allais agoniser à cause de la douleur. C’était impossible d’esquiver cette attaque. Les éclats de roche m’avaient complètement encerclé. Uniquement parce que Dullahan avait frappé le sol avec sa hache, ils avaient commencé à voler vers moi comme des balles. Si je n’avais pas utilisé Peau de Dragon à temps, je serais mort sur le coup. Tout en encaissant du mieux que je pouvais cet assaut continu, j’avais lentement bougé, prenant une Potion de Santé dans mon inventaire avant de l’avaler goulûment.

[Maître, récupérez du mana !]

[Je ne peux pas utiliser Mur de Glace !]

« Je ne peux pas récupérer mon mana pour le moment. Il faut juste que je résiste à ça ! »

Bien que je me sois résolu à tenir jusqu’à la fin de son sort, il avait duré assez longtemps. Serrant les dents, je m’étais lentement déplacé, c’était le seul moyen d’échapper à la situation.

« Putain, je l’ai trouvé ! »

Alors même que je me faisais tabasser par la caillasse, j’avais trouvé la tête de Dullahan qui était resté immobile sur le sol. Son sort semblait être un mécanisme de défense, pour empêcher quelqu’un de prendre sa tête lorsqu’elle était séparée de son corps. Tout en endurant l’assaut continu, j’étais certain que la solution à mon problème résidée dans la destruction de cette tête.

« Bordel ! Crève ! »

Infusant le peu de mana qui me restait dans ma lance, j’avais ensuite frappé directement vers ma cible immobile. J’avais eu l’impression de frapper un morceau d’acier, la lance n’ayant fait qu’un petit trou dans le crâne. Au lieu du résultat attendu, ma main s’était engourdie. J’avais ensuite regardé mes HP et MP. Grâce à Peau de Dragon, il me restait environ 50% de mes HP mais je n’avais plus que 10% de mes MP. 10%... Dans ce cas, il ne me restait plus qu’à… !

« Ruyue, je vais te désinvoquer pour un moment. Peika, viens dans mon gantelet ! » (NdT : J’ai essayé de trouver une alternative à désinvoquer. J’avais tout d’abord pensé à révoquer, mais hélas, même si ça sonne bien, ce n’est pas un terme entièrement juste. Donc va pour désinvoquer.)

[Maître !]

« Ça doit être mieux que d’utiliser la lance ! »

Une frappe de lance se concentrait sur un point précis. Mais frapper la tête de Dullahan avec juste 10% de mana restant ne me permettrait surement pas de la percer. Dans ce cas, il serait donc plus efficace d’élargir le trou à coup de poings pendant 11 secondes. En plus, les attaques à la lance requéraient plus de concentration, et avec la pluie de cailloux qui me lapidée, je serais incapable de maintenir celle-ci.

Le corps de Ruyue s’était estompé avant de disparaître. Peika était aussi sortie de ma lance avant de se précipiter dans mon gantelet. En effectuant un drop sur le crâne de ma victime, j’avais crié.

« Bête Foudroyante ! » (NdT : le Drop cité plus haut est un drop en boxe. Un coup de poing de haut en bas, même si dans le cas précis la cible n’est pas à hauteur de tête mais une tête qui n’est pas à la hauteur.)

[Kiaaaaaaaaak !]

Les cris du boss s’étaient intensifiés et le nombre d’éclats de rocs avaient fait de même. Mes HP avaient commencé à descendre à un rythme important. Serrant mes poings fermement, j’avais continué le pilonnage comme un malade.

« Uaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! »

[Vous avez utilisé Cri de Guerre d’Orc Lord ! Tous les membres du groupe voient leurs effets négatifs retirés. Tous les membres du groupe voient leur attaque augmenter de 50% pour la durée du sort. Tous les membres du groupe acquièrent le statut Super-armure, immunisé contre les attaques ennemies.] 

‘Je vais tout donner durant ces quelques secondes restantes !’

Comme j’étais dans un état de super-armure, mes mouvements n’étaient plus affectés par les attaques continues. A ce moment-là, je n’avais pas besoin d’une quelconque technique grandiloquente. Je n’avais qu’à frapper comme une bête sauvage avec mes poings électriques, encore et encore. Mes HP étaient tombés sous la barre des 20%.

[Maître, on a bientôt plus de temps !]

« Juste un peu plus ! Uaaaaaaah ! »

J’avais frappé, encore et encore. Avant même de le remarquer, Bête Foudroyante s’était arrêté et Peika s’était aussi désinvoquée. Seuls le Cri de Guerre et Peau de Dragon étaient encore actifs. Résolu à utiliser Irréductible, j’avais continué à tabasser la tête.

A ce moment-là, comme si c’était une blague, sa tête avait explosée.

[Kiaaaaaaaaak !]

[Un Grand Achèvement ! Vous avez vaincu le Maître d’Etage, Dullahan, seul ! Incroyable !]

[Vous êtes passé niveau 36. Vous avez rempli les conditions pour passer au 36ème étage.]

[Vous obtenez 5 points de stats bonus.]

[Vous avez obtenu le titre ‘Tueur de Dullahan’. Toutes vos stats augmentent de 1 de façon permanente. Cet effet s’appliquant même si le titre n’est pas équipé.]

[Vous êtes passé Rang Argent 5. Félicitations !]

[Vous avez vaincu Dullahan seul. Vous obtenez la récompense spéciale, ‘Heaume de Dullahan’.]

[Vous obtenez 100.000 pièces d’or.]

[Choisissez votre récompense.]

[1. Livre Magique de Maîtrise de l’Armure Lourde.]

Dès que le boss était mort, son sort s’était arrêté. Je m’étais retourné, son corps était en train de s’éparpiller dans les airs. Au final, j’avais réussi à gagner sans utiliser Irréductible.

« Ah, quel désastre… »

Étalé sur le sol, je marmonnais dans ma barbe. Jusqu’au milieu du combat, je m’étais senti bien, comme si nous avions été des partenaires d’entrainement. Bien sûr, comme nous utilisions tous les deux des sorts, on ne pouvait pas considérer ceci comme une pure confrontation de technique. Mais même ainsi, c’était bien. J’avais même pensé que je pourrais vaincre sa technique à la hache et lui faire perdre son arme.

Mais juste le fait de séparer sa tête de son corps avait changé toute la donne. Peu importe la façon dont je voyais le sort, il était trop puissant. Je pouvais parfaitement voir ce qui arriverait à un groupe classique. Ils penseraient que la tête et sa faiblesse et essaieraient de la séparer du corps. A ce moment-là, ils seraient submergés par une pluie d’éclats rocheux. Tout comme ce qu’il m’était arrivé. J’étais soudain devenu inquiet pour Ren, mais après je m’étais dit qu’il serait capable d’endurer tout ça avec Peau de Dragon.

« Putain, y a pas un Maitre d’Étage normal. »

Même si je voulais rester allongé sur le sol comme une crêpe, je ne pouvais pas. Il fallait que j’analyse mon combat avec le décapité afin de penser à une stratégie qui n’impliquerait pas Cri de Guerre ou Peau de Dragon. J’aurais ensuite à l’essayer pour voir si elle fonctionnait. Autrement, je ne pourrais pas aller à la soirée avec la conscience tranquille.

*

« Donc tu as fini par utiliser Irréductible ? »

« Ouais, fait chier. »

Il était 13h30. Après avoir mangé mon petit-déjeuner et dormi 3 heures, j’avais finalement fini ma troisième bataille avec Dullahan.

Dans la seconde bataille, j’avais réduit en bouillie sa main directrice. J’avais ensuite attaqué la tête, lui évitant ainsi de déclencher Explosion. Dans la troisième bataille par contre, j’avais accidentellement frappé sa tête avec Coup Héroïque. Enragé, Dullahan avait directement utilisé son joker.

Comme je n’avais plus Peau de Dragon, j’avais utilisé Talaria pour essayer d’écraser sa tête en éviter les éclats de rocs, mais mes HP étaient descendus en-dessous de 3% et Irréductible s’était déclenché.

Dès l’instant où il s’était déclenché, j’avais serré la tête de mon adversaire dans mes bras et utilisé Explosion de Sombre-Tonnerre, ce qui avait explosé et sa tête et les morceaux de rochers autour de moi avant que mes HP ne puisse atteindre le chiffre zéro. Si je n’avais pas attendu pour utiliser mon Explosion de Sombre-Tonnerre, j’aurais peut-être pu garder Irréductible de côté. C’était ma faute pour ne pas avoir pensé à l’utiliser dès l’instant où la tête s’était séparée du corps.

Cependant, Lin semblait penser différemment.

« Ce qui me surprend le plus, c’est que tu ais vaincu le Dullahan seul. Es-tu seulement humain ? Dis-moi, honnêtement. Tu fais partie d’une race différente que je ne connais pas ? »

« Arrête avec tes conneries. Au fait, Lin… »

« Quoi ? »

« Tu devrais arrêter de jouer les imbéciles et commencer à préparer mon gantelet. Dans les deux mois qu’il me reste, je vais finir de farmer le 35ème étage et conquérir le 40ème étage aussi. »

« … »

Le pari entre moi et Lin stipulait qu’il me reprendrait ma montre à gousset et ma sous-classe si je ne pouvais pas vaincre le 35ème étage en six mois. Si je pouvais, il me ferait alors un gantelet, et si je passais le 40ème étage dans ce même laps de temps, il me ferait une arme et un set d’équipement défensif. Si je réussissais à le faire en 3 mois, il ajouterait même une cape en peau de dragon !

Autrement dit, j’avais déjà gagné le pari. Il fallait juste que je travaille dur pour obtenir les bonus. Avec son visage aussi pâle que la Mort elle-même, Lin avait sorti de je-ne-sais-où une enclume portable. (NdT : C’est une enclume portable Nokia, incassable. Référence 3310.)

« Hmph, fait chier. Tout ça à cause de cette … de maître de guilde. Pour ça que j’ai rencontré ce … de bleu et maintenant je dois forger. Toujours plus de … de travail. Chier. »

« A plus tard, Lin. »

« Va te faire ! »

Alors que sa manière de me dire au revoir avait consisté en la levée d’un doigt à mon encontre, la mienne était composée d’un sourire narquois. J’avais ensuite quitté le donjon. (NdT : pour les moins imaginatifs, Lin a fait un doigt d’honneur et Shin lui a souri en se moquant.)

Les soirées étaient considérées comme le cœur même de la vie étudiante. Comme j’allais finalement vivre un de ces moments pour la première fois, j’étais quelque peu impatient. Cela étant, j’avais la désagréable sensation que Su Ye-Eun allait me coller, même à cette soirée… !

« Il est là ! »

« Où est Su Ye-Eun ? »

« Huh ? Elle était là il y a un instant. »

Ooh, apparemment la soirée était supportée par les professeurs. Mais c’était logique, après tout, avec plus de 400 étudiants réunis au même endroit, ça aurait été étrange que les professeurs ne soient pas impliqués. Il y aurait surement des habitués de ce genre d’évènements aussi. Voyant les bus alignés sur le bord de la route, je m’étais arrêté avec stupeur. Avant même que je le remarque, Su Ye-Eun était apparue et s’était collée à moi. (NdT : les « habitués » sont une traduction approximative de ma part du terme « Sunbaes » qui est utilisé en opposition avec « Hoobaes » pour indiquer les personnes expérimentés (sunbaes) dans un domaine ou un autre, et les nouveaux (hoobaes).)

« Shin, tu es en retard ! »

« Je suis arrivé pile à l’heure. Tu étais encore en mode camouflage, n’est-ce pas ? »

« …Je, j’ai envie de me rapprocher mais j’ai peur. »

‘Je suis assez surpris que tu veuilles aller à une soirée étudiante si tu as peur de t’approcher des étudiants.’ Je la suspectais d’avoir eu la même mentalité au lycée et d’essayer de changer cet aspect en tentant sa chance à l’Université. Hélas, les habitudes étaient tenaces. Au final, elle avait fini comme une solitaire, avec un seul et unique ami…

« Je suis ton ami, Su Ye-Eun. »

« Quoi, aussi subitement ? Comme si nous n’étions pas proche… ! »

Je l’avais un peu taquiné en attendant le départ. Soudainement, les murmures des gens aux alentours s’étaient intensifiés. J’avais demandé à la succube de patate.

« Qu’est-ce qui se passe avec eux ? »

« Il y aurait apparemment une déesse dans notre département. » (NdT : encore une fois, le département fait référence au scolaire et non pas au geo-politique.)

« Vraiment ? Je me demande quel genre d’objet je pourrais obtenir si je tuais une déesse… ? » (NdT : C’est l’histoire de Shin qui va au paradis. Devant les portes ouvertes du paradis, Dieu l’attend et lui demande : ‘Tu as contribué au bien dans le monde. Formule un vœu et je te l’accorderais.’ Et Shin lui réponds alors : ‘File moi tes loots !’)

« … »

‘C’est surement pas possible à mon niveau actuel…’ Mes yeux avaient un air distant et Su Ye-Eun me regardait avec un air encore plus étrange. « Kuhum. » Avec une toux sèche, je lui avait demandé à nouveau.

« Donc une déesse vient juste d’apparaitre ? »

« Ouais. Il paraît que c’est une étudiante internationale venue de France. »

« Vraiment. Il y a tellement d’étudiants internationaux dans notre école, même si la plupart sont Chinois. »

Plus de 20% de notre département était chinois. Lorsqu’on devait faire des projets de groupe, il y avait au minimum un chinois dans chaque groupe. La plupart d’entre eux n’étaient pas enthousiastes. Il y en avait évidemment quelques-uns qui ne manquaient pas de motivation, mais à cause de la barrière du langage, il était plus facile de considérer les étudiants étrangers comme non-existants. Bien que comme je ne participais pas aux projets de groupes, je n’avais rien à dire à leur sujet.

Autre que la Chine, nous avions quelques Américains, Japonais, Anglais et Français. Pour une école qui se vantait de sa culture, elle acceptait beaucoup d’étrangers ! (NdT : mais il ne serait pas un petit peu chauvin notre Shinounet ?)

« On est parti ! Montez dans les bus ! »

Comme prévu, les habitués étaient présents pour guider les nouveaux étudiants. Avec Su Ye-Eun qui s’accrochait à moi afin de me pas se perdre, j’étais monté dans le bus.

« Je peux m’asseoir côté fenêtre ? »

« Bien sûr. »

Après avoir laissé la capuche masquée s’asseoir côté fenêtre, je m’étais assis, avait commencé à faire circuler le Circuit Peruta et avait invoqué Peyka et Ruyue en formes spirituelles.

[Il y a plein de gens. Maître, qu’est-ce qu’ils font ? On doit les tuer ?]

[Whouhouuu !]

« Non, Peika. Ruyue, viens ici. »

J’avais parlé de façon à ce que seules mes élémentaires puissent m’entendre puis je les avais prises dans mes bras. Même si elles s’étaient un peu débattues au début, elles avaient fini par trouver une position qui leur convenait et s’étaient détendues.

« On va se reposer aujourd’hui. »

[C’est chaud. J’aime bien.]

[J’aime bien aussi.]

Tenant les élémentaires sereines dans mes bras, j’avais tranquillement fermé les yeux en me concentrant sur le Circuit Peruta. J’avais intégré ma concentration au plus profond de moi afin de me focaliser sur la circulation de mon mana à travers tout mon corps. Comme j’avais l’habitude d’utiliser le Circuit Peruta en courant à travers le donjon, je n’avais pas souvent l’occasion de me concentrer dessus aussi profondément. Peu de temps après, j’étais entré dans une sorte de transe telle que je n’entendais plus ce qui se passait autour de moi.

« Aaaaaah, on dirait une peinture quand il dort. »

« Prends une photo, vite. »

« Je veux l’embrasser. »

« Mm ? N-Ne prenez pas de photos de Shin ! »

Quand nous étions arrivés à la pension où la soirée allait se dérouler, il était environ 17h30. J’avais alors ouvert les yeux après avoir réalisé que le bus s’était arrêté et j’avais pu apercevoir le visage de Su Ye-Eun qui flottait au-dessus du mien. Du fait de la nature ses traits gracieux, je pensais des fois qu’elle était étrangère. De près, c’était encore plus visible. C’était particulièrement le cas avec son arrête de nez fine et ses grands yeux similaires à des yeux de personnage de manga.

« Qu’est-ce que tu fais ? »

« J’essayais de te réveiller. »

« Je ne dormais même pas… Peu importe, allons-y. »

Avec mes deux élémentaires sur mes épaules, j’étais sorti du bus avec Su Ye-Eun, toujours en faisant circuler mon mana. Les environs étaient propres, et il n’y avait pas de signe de civilisation si ce n’était la pension elle-même. Pour un lieu proche de Seoul, c’était étonnement désert et agréable.

Tout d’abord, j’avais regardé autour, nous étions loin de la ville et les montagnes étaient proches. Après les Deux Lunes, les environnements les plus dangereux étaient les montagnes, suivies pas les flancs de montagne. Si on s’en tenait à ces standards, cet endroit était dangereux.

« Cet endroit… un monstre pourrait apparaître ici. »

« C’est pas drôle ! Même si quelque chose arrive, on pourra toujours appeler les Gardiens, donc ne t’inquiète pas. »

Une étudiante qui s’était approchée de moi sans que je le remarque avait répondu à mon monologue. J’avais hoché la tête avec un évasive ‘hmm’. A côté de moi, Su Ye-Eun avait tiré sur ma manche.

« Allons-y ensemble, Shin. »

« Tsk. »

Cette étudiante avait eu l’air exaspérée par quelque chose. Je me demandais pourquoi lorsqu’une autre étudiante était sortie d’un autre bus. Blonde aux yeux bleus, elle possédait une beauté incroyable qui faisait passer toutes les filles autour d’elle pour des versions ratées. Elle était sans aucun doute la déesse mentionnée plus tôt.

Elle m’avait aussi remarqué et m’avait lancé un clin d’œil. Je lui avais renvoyé un clin d’œil, pensant que c’était une réponse appropriée. Elle avait semblé étonnée pendant un moment mais avait rapidement ri et agité la main avant de se diriger vers le bâtiment. Les étudiants masculins qui étaient rassemblés autour d’elle m’avaient tous regardé avec une expression haineuse. C’était vraiment ridicule.

Bien que Su Ye-Eun n’eut de cesse de tirer sur ma manche avec une expression de malaise, j’avais simplement secoué la tête, incapable de comprendre pourquoi. Sa façon qu’elle avait de trembler me rendait mal à l’aise aussi. Qu’est-ce qui la gênait autant ? Je l’avais attiré vers moi.

« Allons-y. Même si un monstre apparait, je te protègerais. »

« Kyaaaak ! »

… Incapable de comprendre pourquoi les autres filles avaient criés avec des étoiles dans les yeux en se tenant le visage, je m’étais dirigé vers la pension, et vers ma première soirée étudiante.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 80
ICDS - Chapitre 82

27 Commentaires

  1. Psycho

    Alalalala il me désespère Orz
    Merci pour le chapitre vivement la suite

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. natsu52

    merci pour le chap, qui parie que la fille blonde est une manieuse de talent et futur membre du hamre ? !!!

    ps : tu peut utiliser le termine renvoyer, ou dématérialiser 3

    Répondre
    1. natsu52

      les termes*

      Répondre
    2. 4Help

      ou que se soit une exploratrice d’un autre monde et qu’elle est venu s’infiltrer sur Terre,.....
      bon BREF

      Répondre
  4. emile

    le bouleeet mais j’adore le « elle me fait un clin d’oeil, dans le doute je fait pareil XD

    Répondre
  5. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre. Y a un gros boulot de fond pour le mettre à niveau le shin ^^

    Répondre
  6. ManaMana

    Je l’apprécie de plus en plus ce Shin.
    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  7. mlop12

    Il est tellent desesperent
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Zorbal

    T’est notes m’on beaucoup fait rire, et aujourd’hui j’en ai grandement besoin un grand merci a toi AlthanMaiel.

    Répondre
  9. 4Help

    Je pense que si UN jour Shin lit un roamn sur une histoire d’amour , il comprendra qu’il DRAGUE s’en le vouloir ET que c’est un gros Crtin

    Merci du chap.

    Répondre
    1. natsu52

      qui dis qu’au final il le fait pas exprès sa se trouve c’est calculer hein x) *tousse*

      Répondre
    2. sai1905

      si tant est qu’il comprend le roman^^

      Répondre
  10. mayel

    dématérialisée a la place de dé-invoqué me semble une bonne solution, étant donnée que son corps n’est plus là mais qu’elle est toujours avec shin

    Répondre
  11. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Helda

    Merci pour le chapitre Shin est exaspérant tellement il comprend rien aux femmes mais c’est drôle

    Répondre
  13. nereosky

    super chapitre ^^ et comme dit plus haut dématérialisé me semble un mot suffisamment juste:)

    Répondre
  14. thePower

    Merci

    Répondre
  15. Newkan

    ahlala shin .... combien tu va en allumer XD sans comprendre en plus XD merci pour le chapitre X)

    Répondre
  16. Tokaï

    Merci pour le chapitre et pour remplacer desinvoquer révoquer !

    Répondre
  17. nickylaboum

    merci

    Répondre
  18. xardalph

    merci pour le chapitre
    petit détail :
    « Tout d’abord, j’avais regardais autour, nous étions loin de la ville »

    Répondre
  19. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  20. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Pourquoi trois fois sur quatre qu’il y à une scène avec notre « Shin idiot » j’ai l’impression de revoir certains de mes souvenirs ?

    Répondre
  21. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  22. SebO

    Merci pour le chapitre !

    Il ne devrait augmenter que ses stats d’intelligence dorénavant...

    Répondre
    1. natsu52

      souviens il la deja fais mais il est toujours en « mise a jour » x)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com