SSN - Chapitre 10

SSN - Chapitre 9
SSN - Chapitre 11

Bonjour bonjour ! Voici le chapitre du jeudiiiii, avec de l’action à ne plus savoir quoi en faire en prévision. Petit point que je me dois d’aborder : j’ai comme l’impression que le traducteur de Wuxia a un peu pété les plombs au niveau des nombres et le RAW ne m’est, sur ce point, d’aucune aide. Donc ils risquent de changer un peu dans les chapitres à venir, mais rassurez-vous, je vous préviendrai de tout changement afin de bien savoir où on en est. Bonne lecture !

 

Chapitre 10 : Au donjon !

 

Woojin afficha un sourire mauvais.

« C’est parfait. »

Il lui avait donné un faux numéro. Cependant, il savait parfaitement où vivait Do Jaemin. La situation tombait assez bien : il se demandait comment rester quelques jours supplémentaires chez lui et au regard des circonstances, il n’avait plus trop de raisons de s’encombrer du savoir-vivre. C’était l’excuse parfaite.

Woojin marcha d’un pas léger vers l’appartement de Jaemin.

 


 

« Ouf. »

Do Jaemin laissa un soupir lui échapper en voyant les autres élèves l’éviter du regard. S’il était confortable de ne plus être perpétuellement ennuyé, les autres élèves l’évitaient eux aussi... Exception faite d’une personne.

Alors qu’il était confortablement installé à déjeuner seul sur une table pour six, il vit quelqu’un placer un plateau face à lui.

« Eh, il paraît que ton grand frère a pété la gueule de ceux qui te brutalisaient ? » dit une voix féminine.

Il eut un nouveau soupir en réponse à la question de Lee Soolgi. C’est vrai qu’elle était jolie... Toutefois, il devait porter toute son attention sur ses études, avoir une amoureuse aurait été indigne du sacrifice que faisait sa soeur.

« Bon, contentons-nous de manger » répondit-il enfin.

« Héhé, c’est vrai que c’est ton cousin ? » ajouta-t-elle.

D’étranges rumeurs devaient circuler... Avant même qu’il puisse répondre, elle eut un rire joyeux.

« Je pensais que tu étais juste un bellâtre... Tu es en plus plein de ressources. Soonhyuk ne nous embêtera plus maintenant. »

En vérité, son sentiment de redevabilité envers sa soeur n’était pas l’unique raison de la distance qu’il marquait, Soonhyuk était fou de Soolgi. Tout le monde le savait. Cependant, elle ne lui avait jamais accordé la moindre attention. Seul Jaemin l’intéressait.

À bien y réfléchir, le mur qu’il avait dressé entre eux n’avait plus trop de raisons d’être. Même si Woojin n’était pas véritablement son cousin, la rumeur était pratique. Personne n’oserait plus le toucher.

Il se convainquit aisément d’être plus positif, il ne marchait plus sur des coquilles d’oeuf. C’est alors qu’elle lui posa une question à laquelle il ne s’attendait absolument pas :

« Est-ce que je te plais ? »

Il était médusé par une question aussi directe. Pourquoi était-elle si provocante ? Pour seule réponse, il fronça un peu les sourcils.

« Quoi ? Tu ne me trouves pas jolie ?! »

Bien sûr qu’elle était jolie, mais il lui était parfaitement impossible de le lui dire de but en blanc.

« Héhé, allez, on mange ! » répondit-il finalement, visiblement gêné.

Il privilégia une nouvelle fois, dans ses pensées, l’idée d’étudier. Il aurait tout le temps de s’inquiéter des relations amoureuses une fois un travail obtenu.

Soolgi ne le laissa pas pour autant tranquille et ce fut seulement au prix d’efforts et de temps qu’il parvint à s’en échapper et à rejoindre sa classe. Son téléphone se mit à sonner juste avant qu’il n’y rentre.

« Yeoboseyo, qu’est-ce qu’il y a grande soeur ? »

Sa soeur, Do Jiwon, l’appelait toujours à cette heure là de la journée.

« Tout va bien ? » lui demanda-t-elle.

« Ça va, ça va. Oh, j’ai rencontré un type, hier. Il était un peu étrange... C’était un ancien étudiant, de cinq ans mon aîné, tu le connais peut-être ? Il s’appelle Kang Woojin. »

Sa soeur était, elle aussi, une ancienne étudiante du lycée Mido. Quoiqu’il ne le réalisa que plus tard, sa question tombait à pic, Jiwon ayant justement cinq ans de plus que lui.

« Hmm... Woojin tu dis ? Il avait disparu il y a cinq ans... »

Elle se souvenait de lui. Ou, plus exactement, se souvenait-elle du fait qu’il avait disparu. Elle n’avait jamais été très proche de lui et avait appris son existence en même temps que sa disparition.

« Ah, tu le connais alors. Je t’en dirai un peu plus à son sujet quand tu viendras ce week-end. Il m’a aidé... C’est un peu comme un grand frère. »

« Ok Jaemin, allez, fin de la pause. Travaille bien ! » lui dit-elle avant de raccrocher.

Pendant la terminale, sa soeur travaillait déjà à l’usine. Comme elle était la seule famille qu’il avait, il n’avait d’autre choix que d’étudier avec le plus de motivation possible. C’était son moteur.

« Ah, tiens, c’est vrai qu’il devait me rembourser... » pensa-t-il.

Il eut un sourire. C’est vrai qu’il avait l’air un peu taré, mais ce n’était pas un mauvais bougre. Il pouvait être terriblement effrayant, mais n’avait-il pas été gentil avec lui ?

Son coup de main valait bien les won perdus. Il n’avait de toute manière, dès le départ, aucune intention d’être remboursé. Woojin avait beau eu lui promettre un remboursement, il était parti sans rien lui donner. Il se mit à rire une nouvelle fois de l’absurdité de cette situation et de cette rencontre.

Après une dure journée, Jaemin arriva enfin chez lui. C’est alors qu’il eut une terrible frayeur.

« Hein ?! »

Il n’avait jamais vu ces chaussures, dont l’hôte était installé à manger une mandarine sur son propre lit.

« Ah, te voilà enfin Jaemin ! »

« Euh... Hyung... Comment as-tu découvert le code pour entrer ? »

« Je t’ai vu le saisir. » dit Woojin.

« C’est une violation de propriété » lança fermement Jaemin.

« Hin hin, j’ai bien essayé de t’appeler mais je suis tombé sur quelqu’un d’autre... »

« Ah, c’est... » dit d’une voix tremblante Jaemin. Il se sentait idiot et coupable.

« Petit con... Tu as cru que j’allais te violenter ? Bon allez, installe-toi, j’ai quelque chose à te demander » Woojin se voulait, à partir de ce moment, plus rassurant.

Jaemin s’exécuta, très nerveux, et s’assit comme s’il était sur un piquet. Quelle scène étrange... Les rôles s’inversaient.

« Tu m’as bien dit que les Éveillés pouvaient facilement se faire du fric, hein ? » continua Woojin.

« Euh, oui... C’est vrai. »

« J’ai cru comprendre qu’il y avait des guildes, des associations et des affiliations. J’ai aussi lu que certains donjons étaient inaccessibles au public ? Une histoire de monopole. Tu peux m’expliquer un peu plus en détail ? »

La question semblait tellement hors contexte que Jaemin était en plus, désormais, totalement confus : « Pourquoi tu me demandes tout ça ? »

Woojin répondit le plus simplement du monde : « J’ai l’intention de prendre un donjon d’assaut ».

« Tu es un éveillé, alors ?! » s’exclama Jaemin, surpris.

Bien sûr, c’était donc ça. Quel imbécile... Jiri, c’était du vent. C’était un éveillé.

« Bon, écoute, j’ai besoin d’argent. Dis-moi ce que tu sais. » ajouta Woojin, manifestement pas d’humeur à échanger des plaisanteries.

« Si tu veux entrer dans un donjon privé, il faut que tu t’inscrives au sein d’une association en tant qu’éveillé. »

Jaemin n’était pas le seul à s’intéresser aux guildes... C’était le cas de tous les hommes de son âge. Woojin écouta le reste de son explication dans le silence, tout en continuant à manger des mandarines.

« Si j’ai bien compris, tout ce que j’ai à faire c’est de m’inscrire comme éveillé et de me faire le donjon tout seul, c’est ça ? », conclut-il.

Jaemin s’agaça un peu : l’avait-il seulement écouté ?

« C’est effectivement le meilleur moyen de se faire de l’argent, mais aussi celui de mourir. L’idéal serait que tu rejoignes une guilde, ou une association. Ou alors, tu pourrais rejoindre les soldats ? »

« Il y a un examen d’entrée pour les guildes. Je n’ai pas le temps. Pour le reste, ils fonctionnent sur la base d’un salaire mensuel, or je n’ai pas un mois devant moi. »

Jaemin, face à la réponse de Woojin, secoua la tête à la recherche d’une solution.

« Bon. Il te faut un groupe. Les donjons, c’est dangereux. Tu as acheté un portable, hein ? Tiens, il y a une application à télécharger... »

« Une application ? » répondit-il avec surprise.

Woojin n’était manifestement pas très à l’aise avec les nouvelles technologies, aussi Jaemin se résolut-il à réaliser l’opération lui-même.

« Je vais te le faire... Un Gallery 1 1)Gallery 1 : Samsung Galaxy 1 sans copyright ? Je ne pensais pas qu’on en trouvait encore. C’est ta famille qui te l’a donné ? »

« Ce n’est pas le tout dernier modèle ? »

« Quoi ? Il y a cinq ans peut-être, aujourd’hui sûrement pas. Tu l’as pas acheté neuf, hein ? »

« Putain. Ce fils de pute de vendeur... » lâcha Woojin pour de bon énervé.

Un simple vendeur avait réussi à berner un maître de la nécromancie. Sur Alphène, ça ne serait jamais arrivé.

« Ah, ce que c’est lent... Bon, voilà. Là, tu as accès au forum. À la base c’était une application pour le métro, mais l’association des éveillés l’a rachetée et mise à jour. Maintenant, c’est une application très complète sur tout ce qui touche de près ou de loin aux donjons. » lui dit alors Jaemin avant de lui rendre son téléphone.

Il avait repris un peu confiance en lui. L’application était effectivement très utile. Outre la possibilité de pouvoir recruter des gens, elle permettait de rechercher un donjon quel qu’en soit le type, et signalait les zones dangereuses où des invasions étaient sur le point d’advenir.

« Quand tu te seras inscrit, connecte-toi avec ton identifiant d’éveillé. Ça te donnera même des infos sur les échecs d’assauts... »

« Intéressant... » dit Woojin en explorant un peu l’application en vue de s’y familiariser, puis ajouta : « Bon, tout ce qu’il faut c’est que je trouve un donjon en phase standard et que je l’attaque, hein ? »

« J’ai entendu dire qu’il était plus sécurisé d’aller dans les mines. »

Il y avait des informations très pertinentes sur les mines, dont l’emplacement précis des pierres de retour et les monstres présents. Former un groupe était effectivement bien plus simple et prudent.

L’ennui, c’est qu’il aurait à donner une partie de ses trouvailles à la guilde ou à l’éveillé responsable de l’assaut réussi. Sans parler du prix d’entrée... Woojin n’ayant pas récupéré tous ses pouvoirs, la mine lui apparaissait effectivement, à lui aussi, comme étant la meilleure solution de par les objets qu’on pouvait y trouver, parmi lesquels des pierres de sang, malgré les frais exorbitants.

Mais lors des assauts, la vie étant directement menacée, tout était gratuit.

« Bon, si je te suis bien, si je veux espérer faire le moindre gain, il me faut payer au moins 10 000 won ? »

« C’est l’idée, oui. »

Bien sûr, il existait de nombreux donjons aux tarifs d’entrée bien plus élevés, mais aucun en dessous. Les seules mines gratuites étaient celles abandonnées comme Gwachun, où il était impossible de faire le moindre sou.

Woojin y pensa un moment, puis se dit qu’il pourrait essayer de rejoindre un donjon en cours d’assaut pour se faire un profit intéressant, ou bien aller dans une mine, mais ses gains seraient moindres...

La décision fut bientôt prise. Quoique l’idée ne l’enchantait pas, il ne pouvait plus se risquer sa vie. Il avait retrouvé sa famille. C’était un fils et un frère, pas un demi-dieu. Ce serait donc la mine.

Par ailleurs, vu l’argent qu’il avait déjà emprunté à sa mère pour l’achat du téléphone, il ne pouvait décemment pas lui en demander plus.

« Jaemin ? »

« Oui ? »

« Passe-moi un peu d’argent. »

Jaemin avait l’impression d’être tombé dans une sale histoire dont il ne pouvait se dépêtrer...

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN - Chapitre 9
SSN - Chapitre 11

References   [ + ]

1. Gallery 1 : Samsung Galaxy 1 sans copyright

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Laghtt

    Merci pour le chapitre !! Ah ah pauvre Jaemin ^^

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      C’est sûr qu’il a déjà pas la vie facile mais avec un ami comme Woojin, plus besoin d’ennemis 😀

      Répondre
  6. kimiko

    merci pour le chapitre ^^
    J’adore ce projet que je suivais deja avant qu’il se soit arreté !
    3

    Répondre
  7. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com