SSN Chapitre 109

SSN Chapitre 108
SSN Chapitre 110

Hop hop hop ! Sayanel, merci beaucoup de tes encouragements. J’espère que ce bonus répondra à tes attentes, sinon le prochain le fera peut-être. Bonne lecture et à toute pour un autre bonus !

 

 

Chapitre 109 : Woojin contre les Vampires

 

Il était tard. Une jeune femme en minijupe semblait comme hypnotisée par l’homme qui la maintenait dans son étreinte.

“Ah…”

Un léger gémissement s’échappa de sa bouche tandis que sa force s’échappait de son corps. L’homme finit par la lâcher, la laissant s’effondrer tandis qu’il se mit à rire en essuyant le sang qu’il avait tout autour des lèvres.

“Ha ha ha… C’est un vrai paradis, cet endroit !”

Jamais encore il n’avait vu une dimension regorgeant d’autant humains, dont le sang frais coulait en sa gorge comme le plus délicieux nectar. Plus d’une vingtaine de personnes l’avaient ainsi nourri, là où il avait dû de par le passé se contenter des charognes d’animaux ou, pire, de monstres. Il en aurait encore bien dégusté des litres entiers, mais il devait pour l’heure partir.

J’ai tout le temps du monde pour revenir…

Il était le plus fidèle vassal du Chef de Guerre Railer, le Maître de la Septième Marche aux sept trônes. Veymort avait été envoyé sur Terre en qualité d’éclaireur afin d’en apprendre davantage sur la planète et surtout trouver un donjon convenable à son maître.

J’en profiterai mieux avec un peu de patience…

Pour l’heure, il devait rapidement trouver un endroit où se reposer avant le lever du jour. Il était sur le point de reprendre sa forme de chauve-souris quand un son vint troubler sa quiétude.

“Ah, putain, te voilà enfin !”

Veymort se tourna vers le son de la voix et vit deux hommes. L’un d’eux était pâle comme la mort et de toute évidence gravement malade, tandis que l’autre était au contraire excellemment bien constitué, et la puissante aura menaçante qui émanait de lui fit légèrement reculer le Vampire.

“Hep hep, tu vas où comme ça ?”

“Qui êtes-vous ?”

“Tu n’as pas besoin de le savoir.”

Veymort sentit que les choses commençaient à tourner au vinaigre et désireux de profiter de sa formidable agilité, il abaissa légèrement son buste afin de prendre de l’élan. Réalisant un saut qui aurait dû lui faire atteindre le toit d’un immeuble proche, sa surprise fut grande lorsqu’il prit conscience qu’il ne parvenait pas à s’envoler.

C’est alors que Woojin, qui le maintenait à la cheville, vint le frapper de tout son long contre le béton comme il l’eut fait d’une pantoufle poussiéreuse. Avant de répéter l’opération plusieurs fois…

“Agh…”

Les contours de son visage en étaient devenus difficile à percevoir. Son bourreau lui écrasa la nuque de sa botte en appliquant une importante pression.

“Jaemin, viens ici.”

Celui-ci s’était beaucoup renseigné sur lui suite à leur rencontre. Il avait d’ailleurs eu peine à croire tout ce qu’on racontait sur lui, mais cette fois, il en avait la preuve définitive devant ses yeux. Personne ne pouvait s’opposer à son hyung.

L’air malgré tout un peu craintif, Jaemin s’exécuta avant de froncer les sourcils en voyant la courte épée que lui tendait Woojin.

“Prends-la. Bien. Maintenant, poignarde-le en plein cœur.”

“Quoi ?”

“Dépêche-toi !”

“Je…” balbutia-t-il, les mains tremblotantes.

“Finalement, t’as décidé que ne voulais plus vivre ?”

“C’est pas… Si, je veux vivre. Bon… Comment je m’y prends ?”

“Ah la la… Tiens, mets ta main comme ça. Voilà, tu frappes juste ici.” lui répondit Woojin en plaçant la lame du côté gauche de la poitrine du Vampire.

“Je… Je vois…”

Woojin le lâcha une fois assuré de la prise de Jaemin sur l’arme. Toutefois, ça ne suffisait encore pas.

“T’attends quoi ? Poignarde-le.”

“Hyung…”

S’il veut vraiment m’aider, il a qu’à le faire jusqu’au bout…

C’était trop pour Jaemin. Il n’avait pas le courage de le faire, aussi eut-il préféré qu’on l’y pousse comme s’il avait dû sauter à l’élastique. Néanmoins, la voix de Woojin témoignait la plus grande indifférence. Jaemin se mit alors à pleurer.

“Pifou… Jaemin, il faut que tu le fasses toi-même. Si le soleil se lève, vous allez tous les deux mourir, sauf que lui pourra être ressuscité.”

Le manuel sur les Domaines Dimensionnels avait d’ailleurs été clair à ce sujet. Chaque Vassal pouvait ainsi être ramené à la vie.

“Maintenant, décide-toi. Soit tu meurs, soit tu décides de vivre. Je ne peux rien faire d’autre pour toi.”

Veymort se mit à vomir du sang. Dévasté, il le regardait hésiter sans rien pouvoir y faire.

“Il ne reste plus beaucoup de…” commença Woojin.

“Ahhhh !”

Il appliqua enfin une pression en pensant à sa sœur qui le pleurait déjà. La peau du Vampire était toutefois plus épaisse qu’il ne l’avait imaginé.

“Mais euh, tu te fous de ma gueule ou tu le fais exprès ? Le soleil va se lever là, c’est maintenant ou jamais.”

“Je… D’accord hyung !”

Cette deuxième tentative fut pour lui plus simple, il avait d’ores et déjà fait le plus gros du travail en lui-même.

“J’ai réussi !”

Sa joie fut toutefois de courte durée. Du sang se mit à jaillir abondamment du cœur de celui qu’il venait de tuer. Celui-ci s’éleva un moment dans les airs, défiant aussi bien la logique que la gravité, avant de redescendre droit dans le gosier de Jaemin. C’était la Succession par le Sang. Jaemin avait hérité du sang de son maître, et était ainsi devenu un authentique Vampire.

Jaemin s’efforça de rester debout, à deux doigts de perdre conscience, et finit enfin par s’effondrer lorsqu’il eut bu tout le sang du monstre qui l’avait contaminé. La simple pensée d’avoir bu du sang lui faisait tourner l’estomac. Il se remit à pleurer de plus belle.

“Bouh… Ouh…”

“Roh, Jaemin, t’es un homme ou pas ? Pourquoi tu pleures ?”

“C’est que… Hyung…”

“Quoi ?”

“Le sang… Le sang est délicieux… C’est tellement bon…”

Rien au monde ne lui avait conféré un tel sentiment de plénitude auparavant. Cette étrange sensation le fit pleurer car il en comprenait les implications. Il n’était plus humain.

“Merde, je pensais que… Ah, finissons ça et partons d’ici.” dit Woojin.

Le corps de Veymort, de par son essence magique, avait d’ores et déjà disparu. Woojin ramassa son Arme de Guerrier et la transforma en lance tout en se dirigeant vers la jeune femme inconsciente.

“Hyung, qu’est-ce que tu vas faire ?”

“Hein ? Il faut s’en occuper.”

“Mais mais, mais c’est une personne ! Un être humain !”

“Plus pour longtemps. Le soleil va se lever, elle va se transformer en Suceuse de Sang.”

Le ton désinvolte employé par Woojin acheva de l’agacer pour de bon. Il parlait de la mort comme on parlait du beau temps… Il y avait une profonde incompatibilité entre les deux.

“Quoi ? Tu veux lui donner ton cœur, peut-être ? Tu peux peut-être encore la sauver, remarque.”

Jaemin se tint au silence, ce qui ne manqua pas d’amuser son interlocuteur.

“Pourquoi tu voudrais te soucier d’une femme à qui il ne reste tout au mieux que trente minutes à vivre ? Moi, tu vois, je crois qu’il vaut mieux l’empêcher de faire une victime. La vie de cette victime vaut bien plus, tu crois pas ?”

“C’est… C’est…”

L’argument de Woojin lui coupa toute envie d’ajouter quoi que ce soit. Oui, il avait bien raison, mais on pouvait bien mettre un peu d’humanité à un tel procédé…

“Tu veux le faire, Jaemin ?”

“Non, non ça ira.”

“Va quand même falloir que tu t’y habitues…”

Jaemin ferma les yeux, sans trop savoir à quoi faisait référence celui qu’il estimait tant. Il était encore innocent… Tout comme l’avait été Woojin en arrivant sur Alphène, cinq ans auparavant.

“Calme-toi, Jaemin. Respire.”

“Oui…”

Il n’y avait pas d’urgence, et il ne pouvait de toute manière pas réellement lui imposer son choix. Soit il s’endurcissait, soit il périrait rapidement. Tout reposait uniquement sur lui.

“Il va falloir qu’on te trouve un abri.” lui dit-il une fois celui-ci calmé.

“Hmm. Où ça ?”

“Oh, tu dois pouvoir…” s’interrompit-il pour vérifier quelque chose.

<Do Jaemin : niveau 15. Race : Vampire.>

La Cérémonie du Sang lui avait fait gagner dix niveaux d’un seul coup. Il était désormais lui aussi un Éveillé, et répondait dès lors au pré-requis pour rentrer dans un donjon. Woojin lui ouvrit un portail vers son Domaine Dimensionnel, Alandal.

“Je vais les prévenir de ton arrivée. En arrivant, trouve Vivie, d’accord ?”

“D’accord…”

“Allez, tiens bon. Je te rejoins bientôt.”

“Merci, hyung. Je suis désolé d’avoir été si pénible…”

Woojin eut un sourire.

“Allez, file ! Je veux pas te voir mourir à cause du soleil !”

“Aaaah, ça va, j’y vais !”

Jusqu’alors tétanisé par la peur, Jaemin commençait vaguement à se détendre tandis qu’il le quittait. Il lui avait sauvé la vie, comment pouvait-il le juger ? Woojin referma aussitôt le portail et sentit quelques cinq minutes plus tard les premiers rayons du soleil lui caresser le visage.

 


 

L’Invasion survenue au donjon de Daegoo avait remis en cause les fondamentaux même de ce qu’on pensait jusqu’alors savoir sur les donjons. La règle d’or jusqu’à présent instaurée de surveiller les donjons sous la trentaine était devenue nulle et non-avenue. Le problème n’inquiétait donc pas seulement la Corée, mais bel et bien le monde entier. Il fallait que les États s’unissent pour trouver une solution à ce nouveau problème.

Or donc, suite à cet événement, un exode massif se produisit, surtout en Corée du Sud. Plus personne ne désirait vivre à proximité d’un donjon, et ce malgré les tentatives désespérées des gouvernements à tenter de rassurer la population. La Corée du Sud avait dès lors, pour récupérer les faveurs de la population, besoin du soutien de Kang Woojin, aussi questionnables soient les méthodes de la guilde Alandal.

Les cours de l’immobilier s’étaient évidemment effondrés avec l’évacuation de Séoul, ce qui leur permit d’acquérir aisément et pour une bouchée de pain une large parcelle autour de la gare de Séoul.

Les employés communaux, habitués malgré tout à ce genre de drames, n’eurent besoin que de deux jours pour reconstruire les routes détruites. Il fallut environ quatre jours avant que la population ne commence à se calmer et à reprendre le cours de son existence, demandant des mesures contre les Invasions intempestives. Des manifestations avaient d’ailleurs éclaté en ce sens dans tout Séoul.

Plus que jamais, ils avaient besoin de Kang Woojin. Il était le seul à pouvoir calmer la colère qui grondait, d’autant plus que cinq jours après l’accident, la Maison Bleue avait décidé de couper les fonds de soutien aux familles souhaitant partir de Séoul, sous peine de se retrouver avec une capitale déserte. C’est dans ce contexte ô combien tumultueux que la Sainte Vierge, Melody, arriva à l’aéroport d’Incheon.

Guidée par sept de ses Saints Chevaliers, sa beauté surréaliste attira toute l’attention des quelques curieux venus assister à la scène. Certains la connaissaient d’internet, d’autres la découvraient, mais tous partageaient la même fascination pour son pas lent venant à la rencontre d’un homme.

“Voilà bien longtemps que nous ne nous sommes pas revus, Jung Minchan.”

“Vous avez un excellent coréen désormais ! Suivez-moi, le président vous attend.” lui répondit-il en s’inclinant respectueusement.

Il voulut prendre son bagage, mais celle-ci s’y opposa. Il devait abriter quelque chose d’important… Peut-être même quelque chose que Kang Woojin lui avait réclamé.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 108
SSN Chapitre 110

3 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. essitamessitam

    merci pour les chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com