SSN Chapitre 113

SSN Chapitre 112
SSN Chapitre 114

Et hop, voici le deuxième chapitre du jour, cette fois un régulier comme annoncé plus tôt. Vous noterez que j’ai changé le titre de l’arc, en effet ma traduction du premier avait-elle été mal exprimée du fait du titre original ô combien sibyllin. J’en profite pour vous annoncer qu’on se retrouve tout à l’heure pour un nouveau chapitre bonus !

 

 

Chapitre 113 : Négociations 2/4

 

À sa sortie du donjon, Soonghoon vint aussitôt l’accueillir. (NdT : il est revenu sans la moindre explication…)

« Président ! »

« Où est Minchan ? »

« Il est parti à l’aéroport accueillir Melody, il sera bientôt de retour ici. »

« Bien. On va au bureau, alors. »

« Je vous y emmène. »

En fait, Woojin avait été si occupé ces derniers jours qu’il n’avait pas encore lui-même eu le temps de voir le nouveau quartier général de sa propre guilde. Il s’arrêta soudain.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? »

« Les gens ? Hmm, ils ont commencé à affluer il y a peu. »

« Je vois… Et tous ces vendeurs, là ? » lui demanda Woojin en désignant du doigt plusieurs petites échoppes.

« C’est qu’entre les gens et les journalistes, il y a de quoi se faire de l’argent. La nourriture qu’ils proposent se vend d’autant plus qu’il fait froid, en ce moment… »

« Ah, ouais ? Et alors, ils servent quoi de bon ? »

« Je ne saurais pas vous le dire, nous n’achetons… » fut-il interrompu.

« Soonghoon, arrête de me prendre pour un imbécile. »

« Bon… Le vendeur de poisson est particulièrement bon. »

« Va m’en acheter un peu. »

Finalement, Woo Soonghoon s’était retrouvé à la tête du secrétariat. En tant que tel, il avait accès à des gardes du corps, venus au nombre de six pour l’accompagner. D’un seul signe, l’un d’eux s’en alla acheter des beignets de poisson. Les journalistes, quant à eux, venaient de remarquer leur présence et se mirent à mitrailler. La plupart d’entre eux n’étaient d’ailleurs pas coréens, achevant de tuer le doute sur le fait que Woojin était une véritable star mondiale. Si les membres d’Alandal avaient peine à s’y acclimater, lui semblait s’en contreficher.

« C’est vrai que c’est pas mal… Il a bien géré l’assaisonnement du poisson. » dit-il en hochant de la tête.

« Nous y sommes. Selon votre ordre, nous avons fait au plus près. » lui dit alors Soonghoon après une brève marche.

« Bon travail. C’était quoi ce bâtiment, avant ? »

« Une caserne. »

Jung Minchan avait mené son travail d’une véritable main de maître. À seulement cent mètres du donjon, cette ancienne caserne de cinq étages était idéale pour héberger la guilde. En effet, les Invasions passées avaient quelque peu nivelé le quartier, ne laissant à cet endroit que ce seul bâtiment entouré de hauts murs. Rien à voir avec les bâtiments modernes, celui-ci, malgré son style quelque peu dépassé, était visiblement solide.

« J’avais vu quelques engins de chantier chaque fois que je sortais, mais je pensais pas que c’était notre nouveau bureau. Quand est-ce que ma mère arrivera ici ? »

« Nous devrions avoir terminé les travaux d’ici une semaine. Son déménagement ne prendra tout au plus qu’une après-midi. »

« Bien. Entrons. »

L’enceinte des murs, sortes de remparts modernes, était en fait bien plus large que la caserne elle-même. Celle-ci, vide, attendait encore l’arrivée des meubles qui n’étaient à l’heure actuelle toujours pas, pour l’essentiel, livrés.

« Je vais vous montrer votre bureau, président. »

Celui-ci était en revanche achevé. En tous points comparable au précédent, le seul véritable changement opéré était qu’il abritait une table de réunion plus imposante que l’ancienne. Il s’assit sur le canapé, à son habitude, et la secrétaire d’étage lui apporta un café.

« Combien d’employés comptons-nous, maintenant ? » demanda Woojin.

« Environ 400. » répondit Soonghoon.

C’était un nombre important, surtout pour le nombre d’Éveillés réellement à la disposition de la guilde : 3, dont lui-même.

« Il va falloir qu’on réétudie quelques candidatures d’Éveillés, Soonghoon. Occupe-toi de ça. »

« Ce sera rapidement fait, nous sommes à nouveau bombardés par les candidatures. »

Ceci n’avait rien de très surprenant. La quantité d’énergie disponible sur Terre continuait de croître, et avec eux le nombre d’être humains de niveau 10, soit des Éveillés.

« Où est Sunggoo, au fait ? »

« Dans un donjon de 6 étoiles, président. »

« Déjà ? Eh beh, il a progressé. Haesol ? »

« Elle doit être dans la zone de quarantaine. Vous voulez y jeter un œil ? » demanda Soonghoon en se dirigeant vers l’une des fenêtres.

« D’ici ? Bah, euh… Oui, bien sûr. »

Il ouvrit l’un des volets du même temps que Woojin s’approchait. Il eut un sourire.

« Vous avez fait un véritable zoo ! »

C’était en fin de compte la procédure standard à respecter pour qu’un Dompteur puisse s’entraîner à gré sans risquer de mettre la vie de civils en danger. L’idée avait d’ailleurs été soufflée par Jung Minchan, fort de son expérience au sein de la guilde du Marteau. C’était en lieu et place d’un ancien parking que vivaient Jackson, les Corbeaux Géants et même d’autres monstres qu’il n’avait encore jamais vu.

J’espère qu’elle pourra dompter une Wyverne… Ce serait l’idéal.

Il avait vu juste : Che Haesol était bel et bien un élément brillant à la formidable faculté de progression. Elle était désormais à la tête d’une véritable armée, aussi Woojin fit-il en pensée le souhait de trouver d’autres Éveillés aussi intéressants qu’elle.

« Désirez-vous visiter le reste du bâtiment, président ? »

« Non, ça ira. Par contre je veux bien regarder la télé. » admit Woojin en souriant.

Au bout d’une heure passée à regarder les informations, sa secrétaire vint frapper à la porte afin de l’avertir que le vice-président venait d’arriver. Celui-ci, en compagnie de Melody et de ses Chevaliers Sacrés. Elle allait à nouveau se mettre à genoux quand il l’interrompit.

« Immortel, Roi d’Alandal, je vous… »

« Non, arrête avec ça. Va t’asseoir plutôt. »

« Bien… » assentit-elle.

« Tu as ramené ce que je t’ai demandé ? »

« Oui, juste là. » répondit-elle en lui remettant un petit sac de cuir.

Au sein de celui-ci, il trouva un épais dossier et c’est alors qu’il était en train de le lire en diagonale, le Chevalier Sacré James prit la parole.

« C’est au gouvernement américain qu’on doit ces données. Ils l’ont fait, notamment, pour renforcer leur alliance avec la guilde Titan. »

« Je suis déjà au courant, merci. »

« Bien… » répondit James en fronçant légèrement les sourcils.

C’était en fait à lui seul qu’on devait l’obtention de ce dossier. En effet, il était le lien direct entre le gouvernement américain et la guilde Titan, aussi n’était-ce que parce qu’ils considéraient Kang Woojin comme une force militaire à lui seul qu’il était parvenu à les obtenir. S’il s’était véritablement allié à la Corée du Sud, l’issue de sa requête eut été bien différente.

« Président, de quoi s’agit-il, au juste ? » parvint enfin à demander Minchan, dont les lèvres tentaient depuis un moment de s’exprimer sans l’oser.

« Une liste de cibles. » répondit simplement Woojin.

« Je… Je peux y jeter un œil ? »

Les yeux écarquillés, il comprit mieux l’emploi du mot cibles en lisant quelques lignes. C’était une liste des différents intervenants et complices ayant directement négocié avec les terroristes. Le dossier livrait aussi des détails sur la façon dont certains hommes politiques avaient utilisé les Invasions à des fins lucratifs, n’hésitant pas une seule seconde à engager des terroristes qui se sacrifiaient au sein des donjons pour les déclencher. Ce dossier livrait jusqu’au détail des différentes transactions financières effectuées. Les services secrets américains avaient effectué un travail d’orfèvre.

Jung Minchan afficha toutefois une expression profondément morose. L’essentiel d’entre les individus mouillés dans cette sale affaire étaient des hommes politiques.

« Vous… Vous n’allez pas tous les tuer, quand même ? » désira-t-il s’assurer.

« Bien sûr que si. Ils ont essayé de me tuer, eux. »

« Hmpf. Vous vous y attendiez ? »

« Comment ça ? »

« Vous n’avez eu de cesse de repousser l’invitation du gouvernement… »

La guilde Alandal avait reçu de nombreuses requêtes, mais Woojin étant occupé et manifestement peu enclin à les rencontrer, les employés avaient dû toutes les rejeter, ce qui les avait d’ailleurs placés dans une situation peu confortable et c’était d’autant plus vrai pour celui à leur tête : Jung Minchan lui-même. Or donc, Woojin lui semblait avoir eu une idée derrière la tête dès le départ.

« Oui. J’attends qu’ils soient tous là, ce sera plus simple de tous les tuer à l’assemblée. »

Minchan alla s’asseoir et tenta de conserver le calme alors qu’il sentit sa tête lui tourner. Ce n’était pas seulement le projet de Woojin qui le terrifiait, mais davantage encore la manière dont il avait planifié chaque détail. Il ne pensait qu’à lui, ignorant jusqu’à l’opinion du public. Oui, il avait la puissance nécessaire à sauver des nations, et la Terre avait besoin de héros de cette trempe. Néanmoins, s’il venait à porter son projet à terme, tous viendraient peut-être à ne plus le voir que comme un terroriste lui-même.

« Président, je vous en prie, il faut vous ressaisir. »

« Tu veux rire, ou quoi ? »

« Vous allez rendre la situation plus compliquée encore, je ne sais pas si… »

« C’est déjà compliqué, Minchan. J’essaie au contraire de rendre les choses plus simples en ôtant les mauvaises herbes. »

Jung Minchan se tint alors au silence, se perdant dans ses pensées à la recherche d’un argument capable de convaincre la satanée tête de bois de Woojin. Il n’était d’ailleurs pas le seul à être troublé par cette entreprise.

« Allez-vous finalement vous installer aux États-Unis ? » lui demanda Melody, qui commençait à mieux comprendre les rouages de la politique terrienne.

Minchan se sortit un peu de sa torpeur en posant le regard sur Woojin. Oui, quitter la Corée était la seule issue possible. Il en était persuadé.

« Non. Mais dis-moi, Melody, c’est quoi Alandal ? »

« Le territoire de son Roi… »

« Bien. Là, on est où ? »

« Hmm. À Alandal. »

« Vous avez bien compris, tous ? » demanda-t-il en portant attention à son audience.

Minchan ne put rien ajouter de plus.

« Ils ont essayé de me tuer, donc je les chasse de mon territoire. C’est aussi simple que ça. »

Il venait à peine de s’installer ici, ce n’était certainement pas pour partir. Son donjon, entrée vers son Domaine Dimensionnel, ainsi que sa guilde avaient élu siège à la Gare de Séoul. Ce n’était toutefois pour Jung Minchan que l’annonce de la fin de la démocratie.

« C’est très bien, vraiment parfait. Quel plan formidable ! Et qui va y survivre, à part toi ?! » s’énerva Minchan, allant jusqu’à le tutoyer.

« Qu’est-ce qu’il te prend ? »

« Regarde autour de toi ! »

Il semblait à deux doigts de pleurer. Jung Minchan était pourtant d’ordinaire un homme mesuré, intelligent et capable de maîtriser ses émotions. Seul Kang Woojin parvenait à le placer dans tous ses états. Woo Soonghoon avait quant à lui les sourcils froncés, tandis que quelques employés le regardaient d’un air craintif. Il déposa alors les documents sur le bureau, où il s’installa.

« Bon… Il faut aussi protéger les vivants, m’a dit un ami. »

J’ai peut-être vécu trop longtemps près de la mort…

« Vice-président Minchan, veuillez contacter le gouvernement. Je vais les rejoindre immédiatement. »

« Encore avec ça, hein… »

« Il n’y aura pas la moindre goutte de sang versée. J’ai manqué de discernement. »

Le visage de Minchan sembla tout à coup s’éclairer. Il lui présenta ses excuses pour s’être emporté avant de sortir. Melody le regardait quant à elle d’un air profondément surpris. L’Immortel venait-il réellement de changer d’avis ? C’était une première.

 


 

« Député Choi… »

« Ah, non, arrêtez avec ça. On est entre amis. »

« Eh, vous avez occupé ce poste pendant longtemps, je dois le prendre en compte en m’adressant à vous. »

« Haha. Vous avez bien raison, Député Park. Tout le monde ne peut pas se vanter d’un quatrième mandat… »

Ils éclatèrent conjointement de rire avant que Park Sogok ne reprenne un ton plus formel.

« Dites, Choi Teoh, Kang Woojin va vraiment venir ? »

« Bien sûr. Ce n’est pas comme s’il avait le choix… »

« C’est vrai, oui. Il doit servir son pays, c’est son devoir en tant que citoyen ! »

« Il faut quand même reconnaître qu’il n’a pas pris ce rôle très à cœur jusqu’à présent… J’espère d’ailleurs qu’il va proposer une offre raisonnable, mais il ne faut pas oublier qu’il a refusé de nous rejoindre même en faisant de sa guilde une structure aussi importante que le ministère de la Défense. »

Eux n’avaient jamais été au service militaire de par des liens établis très tôt avec les sphères politiques. Il semblait pourtant bien que la notion de service leur portait à cœur.

« Il faut le foutre en laisse, je dis… »

« De toute façon, soit il accède à ce qu’on lui dit, soit il quitte la Corée. Ras le dos de ses humeurs de gamin. »

« C’est à vous que revient ce rôle, Député Choi. On m’a vanté vos talents de négociation… »

« Hé hé. Je vais faire mon possible. »

S’il parvenait à finement négocier sans se laisser avoir par les tentatives de Kang Woojin, Choi Teoh pourrait à lui seul consolider la sécurité de la Corée. Ils se jetèrent un long regard plein de respect, persuadés qu’ils étaient d’être de véritables patriotes.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 112
SSN Chapitre 114

11 Commentaires

  1. thePower

    Merci

    Répondre
  2. Newkan

    merci pour le chapitre ^^ il a beau avoir changer d’avis , visiblement sa finira mal XD oualors tous les civils pourait allez dans sont domaine ? sa serait le plus sur

    Répondre
    1. rêveur

      Oui à terme, c’est ce qui risque d’arriver une fois qu’il aura consolidé son domaine !

      Une chose est sûr ces deux là vont perdre la vie s’ils se montrent aussi arrogant face à lui !

      Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. Kylian

    Merci pour le chapitre !!! ♥

    Ou bien vue les informations que possède Kang Woojin, il va les faire chanter pour que les politiciens ne le fasse pas chier ! xD

    Répondre
  7. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    “De toute façon, soit il accède à ce qu’on lui dit, soit il quitte la Corée. Ras le dos de ses humeurs de gamin.”

    C’est plutôt lui qui va quitté la Corée, oui ! xD

    Répondre
    1. Kylian

      Nah il va pas quittée la Corée il va dégager les gens plutôt, car un moment dans la lecture on lit :

      « “Non. Mais dis-moi, Melody, c’est quoi Alandal ?”
      “Le territoire de son Roi…”
      “Bien. Là, on est où ?”
      “Hmm. À Alandal.”
      “Vous avez bien compris, tous ?”
      “Ils ont essayé de me tuer, donc je les chasse de mon territoire. C’est aussi simple que ça.” »

      Quoi qu’il arrive il partira pas, il va préférer tuer xD

      Répondre
    2. Kylian

      Je crois que j’ai pas compris ton post, tu parler du politicien xD

      Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com