SSN Chapitre 141

SSN Chapitre 140
SSN Chapitre 142

Bonjour ! Voici le premier chapitre du jour, on se retrouve tout à l’heure pour celui promis de la semaine dernière. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite à aller lire ma news au sujet d’IATM. Bonne lecture !

 

Edit : y’a manifestement un problème avec les sorts… Le temps de comprendre ce qu’il se passe, je désactive les balises.

 

 

Chapitre 141 : Météore 1/2

 

L’explosion formidable et l’onde de choc qui s’en suivit détruisit plusieurs bâtiments, envoyant voler des dizaines de mages squelettes loin vers les ruines. Heureusement, Woojin chassait seul, aussi les soldats et ses familiers en furent-ils protégés. Il dissipa sa barrière magique et approcha Jaenis.

« Alors, heureux d’être libéré de tes chaînes ?» lui demanda-t-il.

« Tu t’imagines peut-être que je me suis amusé durant tout ce temps qui m’a été ôté ?» lui répondit Jaenis, la voix grinçante.

Woojin ne pouvait pas comprendre. La chambre scellée et la mort lui étaient encore inconnues, aussi haussa-t-il simplement les épaules.

« J’imagine que tu as beaucoup de questions à me poser, mais on va finir de nettoyer ce champ de bataille d’abord. »

« Enfin une idée raisonnable…»

« Tu devrais t’allier avec Ramson. »

« Soit. »

« Attends, Jaenis. Ne tue pas d’humains, ok ?»

« Tes paroles n’ont aucun sens…»

« Ça n’en reste pas moins un ordre. »

« Hmpf. Soit. »

Jaenis disparut dans un nuage de fumée noire. L’éradication totale des monstres risquait du fait de sa promesse, sur laquelle il ne serait revenu pour rien au monde, d’être plus longue, mais c’était bien plus sûr ainsi. Sans cet ordre, Jaenis aurait bombardé toute la ville sans se soucier des pertes…

Bon, et maintenant que je suis niveau 80…

Il ouvrit son interface et regarda les propriétés de son bâton de métal. Il bénéficiait grâce à celui-ci de 30 points de force supplémentaires, et il en allait de même pour la vitesse et la vitalité. Il pouvait d’autre part le transformer en arc, en marteau, en épée à deux mains, en glaive et même en lance, mais l’obtention du niveau 80 avait de surcroît débloqué une nouvelle capacité : celle des couteaux de lancer. Il transforma son arme. Aussitôt, des couteaux de lancer de tailles différentes apparurent en lieu et place de son bâton, révélant une dague, deux couteaux et ce qui ressemblait à un coupe-papier.

Et côté compétences…

〈Combat au couteau - Technique de lancer de couteau - Cri de guerre.〉

Si les deux premiers lui parurent tomber sous le sens, le dernier lui sembla plus intéressant encore.

〈Cri de guerre.〉
〈Description : Le cri de guerre d’un puissant guerrier motive les troupes et leur confère des avantages au combat.〉
〈Effets : Augmentation de la valeur de moral, augmentation des attributs principaux.〉

Ha ! Un buff de groupe, parfait.

Le combat touchait à sa fin, aussi Woojin courut-il soudain à toute vitesse vers la tour de Namsan afin d’essayer ses nouvelles compétences, et surtout de détruire les ramifications de l’influence de Rajakoi. Le danger encouru était trop important pour le laisser établir sa colonie.

« Oh… Oh putain. Qu’est-ce qu’il se…»

Tout à coup, Woojin s’arrêta dans sa course et ne parvint même pas à terminer sa phrase. Ses sens alertes l’avertirent d’un grand danger, sous la forme d’une vibration dans l’air. Il ne vit rien, mais il comprit aussitôt. La haine que ressentait Jaenis à l’égard de Trahnet l’avait finalement emporté sur la raison… Pour détruire une simple colonie qui n’était pourtant pas totalement déployée, il avait lancé un météore. Il était trop tard pour espérer le stopper.

« Finalement, je vais être le responsable de la nouvelle destruction de la tour… Et ça ne va sûrement pas se limiter à ça, il va détruire tout Namsan…»

Non. Il ne pouvait pas laisser faire ça. Il invoqua Shingshi.

 


 

Au milieu des coups de feu et des explosions, de nombreux journalistes témoignaient de la scène de chaos à portée de voix.

« C’est un de ces bordels…»

Ils n’étaient pas tout à fait rassurés, mais l’armée tenait encore bien la ligne de défense, résistant même aux monstres agiles quand ils n’étaient pas volants.

« On devrait peut-être se rapprocher un peu pour avoir de meilleures images, vous ne pensez pas ?»

« Non, on reste là pour le moment. On verra à se rapprocher quand les tirs auront cessé. »

« Bon, comme vous voulez… C’est vous le chef, après tout. »

« C’est ça. Le monde touche à sa fin, ça ne sert à rien d’aller chercher un scoop…»

Par delà cette raison, c’était aussi la crainte d’être touché par un tir allié qui le poussait à jouer de prudence. À qui donc allait-il bien pouvoir se plaindre, s’il mourait ?

« Chef ! Il y a quelque chose qui vient vers nous. »

« Quoi ?» répondit celui-ci, le regard absent toujours tourné vers le ciel. »

« On dirait un cheval…»

« Mais oui, un cheval volant, accompagné par une licorne et des valkyries ? On est sur un toit, calmos. »

« C’est la vérité !»

« Ah… Arrête un peu d’avoir la trouille, je te dis que ça craint rien. »

Il jeta un regard de feu au jeune caméraman et se leva de sa chaise pour profiter d’une cigarette. À peine l’eut-il allumée qu’elle retomba aussitôt à même le sol, sa bouche restant ouverte.

« Putain, mais c’est un cheval. »

« Je vous l’avais dit !»

« On dirait que le cavalier est humain…»

« Ah, oui. On dirait… Kang Woojin ?»

« Oh, mais oui ! Dépêche-toi, focalise sur lui et enregistre tout !»

Le caméraman tourna son objectif, jusqu’à présent pointé vers le champ de bataille en contrebas sur Kang Woojin, qui traçait à travers les airs sur son destrier fantomatique. Il vint effectivement se poser à côté d’eux et descendit.

« Vous êtes en direct ?» leur demanda-t-il sans penser un seul instant à les saluer.

« Non, répondit le journaliste, on envoie un signal toutes les dix minutes. On ne peut pas faire autrement. »

« Putain, c’est beaucoup trop long !»

« Vous avez besoin de quelque chose en particulier, monsieur Kang ? Je pense qu’on peut envoyer le signal une fois par minute. »

Woojin hocha de la tête. Il avait bien ce temps.

« Un météore s’apprête à frapper Namsan, il faut vous préparer. »

« Comment ça, un météore ?»

« Combien d’équipes de journalistes se trouvent dans le coin ?»

« Nous sommes quatre, en tout. »

« Alors faites-leur passer le message. Vous pouvez contacter l’armée ?»

« Hmm, je peux essayer, oui. »

« Non, laissez tomber, je vais leur dire, ce sera plus rapide. »

Tous les civils avaient déjà été évacués vers des refuges, mais les journalistes et l’armée étaient encore en place. Qui pouvait prédire combien de victimes ce météore allait faire ? Le temps pressait, aussi Woojin repartit-il comme il était venu, cette fois en direction des troupes en place, sous le regard éberlué du journaliste en chef.

« Chef, j’envoie le signal ?»

« Jaesung… J’ai parlé à Kang Woojin…»

« C’est vrai, c’est incroyable, mais qu’est-ce que je fais de ce que j’ai enregistré ?!»

« D’après toi ?»

Sur ces paroles, il appela immédiatement le vice-président de la chaîne et lui annonça être en possession d’un scoop qu’il fallait transmettre de toute urgence, quitte à l’éditer à la va-vite.

« Kang Woojin a vu clair dans les plans du dragon, il a lancé un météore. »

Ah, mais de quoi Kang Woojin n’était-il pas capable ? Dans quel état aurait bien pu finir Séoul sans l’intervention du héros nécromancien ? Il avait détruit chacun des nids des monstres, et il cherchait en plus à sauver l’armée du méchant météore du méchant dragon1)Pour les deux du fond qui n’ont pas suivi, c’est Jaenis qui a invoqué le météore, pas Rajakoi. !

« Il faut qu’on évacue la zone, il nous l’a lui-même conseillé. »

La source était bien évidemment de premier ordre. Les mots de Kang Woojin avaient un poids indéniable, au point que ce journaliste pourtant aguerri se sentit fier d’avoir pu simplement lui adresser la parole.

« Je vous le dis, vice-président, il a une nouvelle fois sauvé Séoul. »

 


 

« Je ne peux pas sonner la retraite, notre boulot c’est de défendre cette zone !»

« Si ça vous amuse tellement de mourir, Commandant, je suppose que je n’ai rien de plus à vous dire. Vous verrez bien dans dix minutes, mais il sera trop tard pour sonner la retraite. C’est maintenant ou jamais. »

La perte d’une vie l’avait toujours agacé, mais après tout, il ne pouvait pas sauver tout le monde. Il avait déjà rempli son office : les gens étaient prévenus.

« Mais si on fait ça, les monstres vont s’échapper !»

« Je les en empêcherai. Bon, vous faites quoi alors ?» demanda-t-il à nouveau, laissant s’exprimer son impatience.

« Bien. On vous fait confiance Kang Woojin. »

« Héhé. Allez, dépêchez-vous. »

Woojin repassa alors devant eux pour constituer à lui seul la ligne de front. Il fallait retenir les monstres et ce non seulement dans le but de soutenir l’armée, mais aussi de protéger les civils. Il invoqua successivement plusieurs lances d’os qu’il envoya dans toutes les directions avant de soulever un gigantesque mur d’os qui cerna toute la zone, et ainsi les monstres. Il y dépensa une très grande quantité de mana et n’eut d’autre choix que de boire une potion, chose rare chez lui.

« Putain, Jaenis… Tu te rends pas compte…»

Il lui avait donné sa parole, aucun mort ne serait à déplorer du côté humain, aussi le météore devait-il dès lors être de taille assez modeste. En revanche, l’onde de choc qu’il risquait de produire était quant à elle bien plus inquiétante. Heureusement, Jaenis était si doué en magie qu’il n’avait pas à s’inquiéter d’un raté. Le météore toucherait ce qu’il était supposé toucher : les monstres. Malgré tout, la tour de Namsan serait bien détruite.

Il combattit les monstres s’élançant vers lui pour protéger les militaires, tantôt à grands coups de marteau, tantôt d’une flèche ou d’une dague en pleine tête, jusqu’à ce que l’armée soit assez loin pour qu’il termine le dernier pan de mur d’os, refermant la voie derrière eux. C’est le moment que choisit Jaenis pour réapparaître à ses côtés.

« Jaenis ! Comment t’as pu lancer un météore ici ?!» lui lança-t-il.

« Hahaha ! C’est un peu comme taper à la porte, je salue la Terre. »

Woojin adopta un air aussi blasé que si on venait de lui faire boire de l’urine en lieu et place d’une bière.

« Fais attention à tes méthodes, tu vas faire quoi la prochaine fois, détruire la planète ?»

« Ha… Hahaha… Hahaha, oh, pardon. Non, mais il n’y aura aucune victime. »

« Pfff… Tu en as fait un petit ?»

« Oui, c’est ça, juste un petit caillou pour dire bonjour. »

L’ennui avec un archimage, c’était que certaines notions leur étaient toutes relatives… Son petit caillou était bel et bien une puissance dévastatrice.

« Protège au moins Alandal, s’il-te-plaît. »

« Tu veux que j’y mette une barrière magique ? Qu’est-ce qu’on en a à faire des bâtiments ?» s’étonna Jaenis.

« Ma famille est à l’intérieur…»

« Oh. Hmm, désolé. »

Jaenis disparut en un instant et se dirigea vers le centre d’Alandal. Woojin, resté seul, regarda le ciel d’un air désespéré. Il y vit un point lumineux se diriger en contrebas, droit sur la tour de Namsan. C’était donc ça, qu’il avait visé… Quelques secondes plus tard, il vit une explosion, puis l’entendit. Elle décima jusqu’au souvenir de cette tour si riche de symboles et fit trembler la Terre dans ses fondations. Un cratère gigantesque fut formé tandis que dans le ciel s’élevait un champignon.

Heureusement que j’avais mon armure spirituelle…

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 140
SSN Chapitre 142

References   [ + ]

1. Pour les deux du fond qui n’ont pas suivi, c’est Jaenis qui a invoqué le météore, pas Rajakoi.

12 Commentaires

  1. Max

    Merci pour le chapitre !

    Jaenis n’est pas le maitre Woojin pour rien ! Il est encore plus cinglé que lui ! XD

    Répondre
  2. Liengo

    Owh Shit Jaenis est Badass ! Woojin ne pourra plus s’inquiéter de sa puissance de feu !

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre
    a retenir les archimages sont tous fous à lier ^^

    Répondre
  5. Darkaito

    Merci pour le chapitre!!!
    Et encore un malade dans la cours ^^

    Répondre
  6. jin

    merci pour le chapitre

    PS : Vive le nucléaire !!!

    Répondre
  7. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !! Enfin Jeaniiisss a l’action !!!! Je me suis pété une barre avec le petit caillou XD

    Répondre
  8. 4Help

    Et ben le les pyromages sont des « génies » incompris , après tout ce n’est qu’un petit caillou à une vitesse de 150 000 km/h (je ne sais pas si j’exagère ou pas ).

    Mrc du chapitre

    Répondre
    1. natsu52

      tu peu monter x) ta la vitesse classique + l’attraction terrestre^^ même si l’atmosphère ralentis la chute^^
      ps : oui les archimage sont badass mais oh combien fou x) a croire qu’il faut un cerveau en moins pour être nommée archimage x)

      merci nostra !!!

      Répondre
  9. Newkan

    Jeans il a rien compris X) merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Hinomura

    Merci pour le chapitre.

    Il es top,
    il pense a dire bonjour à la terre quand il arrive en voilà un archimage bien élevé

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:au moins il est poli 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com