SSN Chapitre 27

SSN Chapitre 26
SSN Chapitre 28

Hop, deuxième chapitre bonus. Je pense sauf contre-indication que ce sera le dernier de la soirée par contre. On se retrouve demain pour la suite.

Un grand merci à Sébastien et Sullyvan pour celui-ci !

 

Chapitre 27 : Le donjon de rang IV 2/2

 

On dirait un portail…

La couleur était différente, mais l’aspect ressemblait à s’y méprendre à celui créé par l’administrateur dimensionnel. Encore que la taille en fut plus petite.

« Je suis désolé, Hyeong… »

« Pourquoi tu t’excuses ? » lui demanda-t-il un peu surpris.

« Tout est de ma faute. Je me suis un peu trop excité, avec ma nouvelle voiture et tout ça… J’ai manqué de sérieux dans mon travail. »

« Lève-toi. C’est pas grave. » le rassura Woojin avec un petit sourire.

Sunggoo se leva, un peu rassuré. Il fronça les sourcils comme pour reprendre son sérieux.

J’ai perdu les pédales… pensa Sunggoo.

Il avait effectivement été un peu trop confiant ces deux derniers jours. Il avait failli laisser la vie dans un donjon 2 étoiles, et voilà qu’il se comportait comme s’il ne s’était rien passé.

Sans Woojin, d’ailleurs, il serait mort. Pour lui, un donjon 4 étoiles constituait la mort. En prenant son rendez-vous, il n’avait malgré tout même pas pensé à se renseigner sur la conduite à tenir ou les risques éventuels. Sans parler du fait qu’il n’avait aucune information sur la suite des événements.

« Maintenant que j’y pense, c’est un peu étrange. On dirait qu’ils nous ont poussés à entrer… » dit Woojin en le sortant de sa réflexion.

« Hmm, c’est vrai. »

Il réfléchit un moment, mais ressasser le passé lui paraissait inutile.

« De toute façon, il n’y a que deux possibilités : soit ils me portent très haut dans leur estime, soit ils ont essayé de me baiser. »

Il pensa alors au portail. Devait-il le franchir… À y réfléchir, il n’avait pas le choix. La pierre de retour étant toujours introuvable, le chemin devait déjà être tout tracé.

« On y va. »

« Oui, hyung. »

Il suivrait Woojin jusqu’en enfer s’il le fallait. Peu importaient les guildes. Woojin était son guide et sa bouée de sauvetage.

Woojin traversa le portail le premier. Il ne sentit pas cette pression très intense sur lui comme lorsqu’il était retourné sur Terre. La sensation était différente, c’était plus comme s’il avait traversé une espèce de corps aqueux. La sensation était désagréable et il était un peu sonné. Toutefois, il ne sentait rien de particulier dans son corps. Tout allait bien.

Il jeta un œil aux alentours qui lui évoquaient une jungle et prit soudain une expression de surprise en voyant Sunggoo nu. Il lui fit toutefois un geste de la main et se rendit compte, ce faisant, qu’il était lui aussi nu.

C’est donc ça. Seul le corps peut passer ces portails.

Le portail les avait donc jetés nus en pleine jungle… Woojin ouvrit le magasin des succès et chercha des vêtements. Heureusement, ils ne coûtaient que 4 points.

Sunggoo toussota un peu et ne put s’empêcher de regarder le bas du corps de Woojin.

Évidemment, il est grand.

Ce n’était pas très grave. Sa profonde admiration prévalait sur le reste.

« Tiens, mets ça. » lui dit Woojin en lui tendant des vêtements.

« D’où viennent ces… » commença à dire Sunggoo en s’efforçant de regarder ailleurs.

Woojin avait décidément un attirail impressionnant, capable même d’invoquer des vêtements. C’est tout du moins ce qu’il pensa.

Woojin s’habilla aussi et regarda dans les quatre directions principales en faisant attention à chacun de ses pas. Ils étaient arrivés sur une plateforme de pierre d’environ 5 mètres de large. Toutefois, d’où qu’il regardât, il ne vit que des arbres à perte de vue.

« Cette fois, nous sommes vraiment dans le donjon. » dit Woojin en souriant.

Sunggoo était nerveux. La moindre erreur pourrait lui coûter la vie, bien plus assurément qu’à son employeur.

« Je dois prendre un moment pour me préparer. Reste alerte. »

Sunggoo s’exécuta et scruta à son tour dans toutes les directions.

Pendant ce temps, Woojin ouvrit à nouveau la Magasin des Succès. Il avait beau avoir deux classes et être de niveau 10, en de telles circonstances, il était en danger aussi. Si les nécromanciens pouvaient défaire quantité d’ennemis avec facilité, certains monstres pouvaient poser plus de problèmes....

D’autant plus qu’il ne savait pas à quoi s’attendre. Heureusement, les ravets qu’il avait combattu précédemment lui avaient permis d’amasser une quantité impressionnante de points. Il acheta un sort qui lui servirait dans sa vie de tous les jours, et se décida à choisir quelques compétences de guerrier.












Instinct guerrier et rage étaient deux compétences passives. Le reste était actif et ne pouvait être obtenu qu’à partir du niveau 10, à condition bien sûr d’être guerrier.

Bon, ça c’est fait. Maintenant, pour les attributs…




Il se décida alors à acheter quelques potions afin de ne pas tomber à court de mana.

Par contre, il va vraiment falloir que j’augmente la taille de mon inventaire…

En effet, Woojin désirait améliorer ses attributs par le biais de divers remèdes magiques, et il lui faudrait pour ce faire acquérir certains ingrédients. Or donc avec seulement trois emplacements… Il acheta trois sacs dimensionnels, ce qui augmenta la taille de son inventaire à 12 emplacements.

S’il voulait augmenter davantage la taille de son inventaire, il lui faudrait acheter d’autres types de sacs. Il en vit qui ajoutaient 6 emplacements au lieu de 3. Toutefois, le tarif s’élevant à 10000 points de succès, Woojin se résolut à ne pas en prendre. La somme était pour l’instant trop importante, et il préféra acheter les recettes d’alchimie qui l’intéressaient, tant en terme d’utilité que de coût, notamment pour connaître les ingrédients dont il allait avoir besoin.

Bien, ça devrait être assez.

Les nécromanciens se servaient pour l’essentiel de leurs créatures pour se battre et n’accordaient qu’une moindre valeur à l’équipement, au profit des compétences. Il avait encore beaucoup de points de succès, mais il décida de les garder. Si la situation venait à devenir trop complexe, ils pourraient bien lui sauver la vie. C’était son joker.

Il se leva enfin et pensa à son bâton de métal. Celui-ci apparut aussitôt et il put s’en saisir comme auparavant.

« C’est bon Sunggoo. On va y aller. » lui dit-il.

« D’accord. Au fait… »

« Oui ? »

« Tu sais utiliser l’autre dimension ? »

Les deux démonstrations consécutives n’avaient laissé qu’assez peu de doutes là-dessus. Il ne possédait aucun artéfact, ce qui signifiait qu’il le faisait en se servant de la magie. Donc qu’il était au moins de rang B… Or donc, les Éveillés de rang B se comptaient sur les doigts de la main en Corée.

« Ouais. »

« Wo… Hyung, tu es incroyable. Je t’admire. »

« Change de disque… »

« Oui chef ! »

Woojin se mit en marche. Il avait monté son sort de détection au niveau 3, ce qui lui permettait de sentir la présence des monstres de loin.

« Il y en a trois, juste là, face à nous. Je ne sais pas ce que c’est. » l’avertit Woojin en s’arrêtant.

« Qu’est-ce qu’on devrait faire ? » demanda Sunggoo un peu apeuré.

« Lance-leur une boule de feu, puis cours derrière moi. Sinon j’aurai à te faire revenir comme squelette… »

Sunggoo fit un pas en arrière en imaginant son corps exploser pour en voir sortir un soldat squelettique. Il ne voulait pour rien au monde finir ainsi…

« Gros naze. Je te dis juste de faire attention, te fais pas dessus pour autant. » le rappela à l’ordre Woojin.

L’excès de stress pouvait être un véritable poison en combat. Sans ce stress, toutefois, la mort était parfaitement assurée. C’était plus vrai encore dans un combat contre des monstres. C’est ça qui différenciait le chasseur de sa proie… Le premier à céder serait le premier décédé.

Woojin, lui, avait toujours l’air assez serein. Toutefois, ses sens étaient en alerte.

« Allez, balance la sauce. »

Sunggoo banda sa volonté dans ses mains et lança une boule de feu en direction des arbres qui lui faisaient face. Sunggoo n’était pas un mauvais mage, Woojin avait bien fait de lui demander de lancer le sort. Leurs compétences dans le domaine des sorts à distance étaient incomparables.

Dans un grand bruit, la boule de feu explosa contre les arbres.

Jusqu’à présent, Sunggoo n’avait jamais eu à s’inquiéter de cet aspect dans le métro, mais ici, les arbres commençaient à prendre feu.

Dans un hurlement horrible, un monstre ressemblant à un gigantesque alligator se mit à foncer dans leur direction. C’était un kroc.

Chaque pas sonnait comme un coup de tambour, et il se déplaçait rapidement en se dandinant de droite à gauche. Il devait posséder une puissance terrifiante, brisant chaque buisson sur son passage. Sa taille était comparable à celle d’un taureau et ses dents à des couteaux de cuisine.

Je suis foutu.

Sunggoo fut saisi par la torpeur, mais Woojin alla rapidement se placer face à lui.

Ce doit être l’instinct guerrier.

Fort de cette réalisation, Woojin chargea droit devant lui comme un boulet de canon. Il avait la grâce d’un sprinter olympique.

Le kroc ouvrit grand la gueule pour le saisir dans sa course. Toutefois, Woojin fit un bond qui paraissait bien faire trois mètres à Sunggoo qui n’en revenait pas.

Quelle sorte d’être humain était-il ?

Woojin, dans sa chute, visa le crâne du kroc avec la base de son bâton. La gravité aidant, il se planta comme un clou et explosa la cervelle de l’animal monstrueux.

Sunggoo trouvait la performance hallucinante. Il se saisit de son couteau pour ouvrir la bête et récupérer ce qu’elle possédait, mais le cuir en était trop dur. Woojin se servit de l’entaille réalisée et l’ouvrit comme un poisson d’un seul geste. Il était bien plus puissant que ce monstre.

 


 

Minchan et Haemin étaient restés plantés sur place sans trop savoir quoi faire. La barrière n’avait toujours pas disparu, ce qui signifiait qu’ils étaient toujours en vie.

« Combien de temps vont-ils encore tenir… »

« Ils vont bien réussir à tuer un kroc, hein ? » demanda Haemin en réponse.

« Ils pourront sûrement le tuer. » répondit Minchan avec confidence.

« S’il y en a plus ? Ça ne risque pas d’être plus compliqué ? »

Le Kloc était connu pour être un monstre particulièrement difficile à vaincre. Les attaques physiques ne parvenaient dans la majeure partie des cas pas à abîmer sa peau très résistante, et ils étaient, par dessus le marché, assez résistants à la magie.

L’idéal, pour les tuer, était de leur enfoncer une lance dans la gueule sitôt qu’elle était ouverte. Toutefois, dans un donjon 4 étoiles, il n’était pas possible d’apporter d’objets. Donc, aucun d’entre eux n’en possédait.

Seuls les éveillés et les objets venus de l’autre côté du portail pouvaient le traverser sans être altérés. Or donc, le kit de survie avait justement été composé à partir d’éléments venus de cette autre dimension.

« S’ils se battent sans armes, ça risque d’être difficile, non ? Même pour un seul… » reprit Haemin, toujours très inquiet.

« C’est surtout pour l’eau et la nourriture que ça risque d’être complexe… » continua Minchan.

Leurs probabilités de survie étaient faibles. Les deux soupirèrent en pensant au meurtre qu’ils avaient peut-être commis.

 


 

Sunggoo mangea un morceau de viande bien cuit que Woojin avait fait griller.

« Hyeong ! C’est incroyable, ce goût ! »

« Les alligators ont une viande excellente, si tu sais bien l’attendrir. » répondit Woojin en souriant.

« T’es incroyable. Incroyable ! » s’excita Sunggoo.

À ses yeux, Woojin était une espèce de dieu. Il ne savait pas exactement comment il s’y était pris, mais il avait pu récupérer un couteau de cuisine très tranchant ainsi que de quoi cuisiner. Il découpa la viande du kroc et la perça de piques de bois, avant de la saler et de la faire griller au feu. Le goût était formidable.

Était-il omniscient ? Il sortit soudain une chope de bois remplie de bière. Il avait réussi à se procurer de l’alcool dans un donjon…

« Bois un coup avec moi. Tu verras, c’est encore meilleur. »

Sunggoo ne put s’empêcher de pousser un cri de surprise. La bière avait un goût absolument exquis, bien plus riche que ne pouvait l’être une bière coréenne. Il ne connaissait pas grand chose en alcool, mais il appréciait tout particulièrement cette boisson.

Woojin était d’excellente humeur. Il connaissait bien cette bière, qu’il avait découvert sur la planète Alphène et qu’il avait pu se procurer à nouveau dans le magasin des succès. Il ne pensait pas pouvoir en reboire un jour.

« Mange bien. L’endroit est immense et il va falloir qu’on le scrute de fond en comble. »

« Oui, hyung. »

En effet, ils devraient inspecter l’intégralité de la jungle pour trouver la pierre de retour sur laquelle ils n’avaient aucune information. Toutefois, à raison de 30 points de succès par monstre, soit dix fois plus que ce qu’apportaient les ravets, les perspectives étaient intéressantes. Woojin eut un sourire.

Je vais prendre quelques niveaux…

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 26
SSN Chapitre 28

10 Commentaires

  1. Letyure

    Merci et bonne chance pour cette semaine, tu vas douiller x)

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. hifumi171

    merci

    Répondre
  5. eVoX

    merci pour le chap^^

    Répondre
  6. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Riri

    Merci pour le chapitre Nostra.

    Répondre
  10. Lauvel

    « C’est surtout pour l’eau et la nourriture que ça risque d’être complexe… » continua Minchan.

    - Ils y ont as qui s’inquiète tandis qu’ils ce font un festin xD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com