SSN Chapitre 31

SSN Chapitre 30
SSN Chapitre 32

Bonjour ! Je précise au cas où, ceci est un chapitre régulier. Les bonus suivront un peu plus tard. ^^

Bonne lecture.

 

 

Chapitre 31 : Do Jiwon 1/2

 

« Bonjour, hyung. Je te présente ma sœur. Jiwon… Voici Kang Woojin. Je t’en avais parlé. »

« Ça faisait un moment, Jiwon. Tu es toujours aussi jolie. »

« Effectivement, nous ne nous étions pas revus depuis.. » répondit-elle en souriant.

C’était moins par gêne que par amusement de l’audace de Woojin, surtout qu’elle n’était que partiellement visible en raison de son grand chapeau porté pour l’occasion. Il avait disparu depuis cinq ans, le jour où sa propre vie avait changé de manière drastique.

« On a fini de manger. On pensait aller boire un verre. Tu nous accompagnes, bien sûr ? » ajouta Woojin.

Elle eut un temps d’hésitation. Quoiqu’elle ne fut jamais très proche de lui, il semblait très différent de son souvenir.

« C’est que… » commença-t-elle avant d’être interrompue.

« Yep, on a fini de manger. On va aller boire. » continua-t-il.

Jaemin, sans trop savoir pourquoi, voyait bien où Woojin voulait en venir et essaya de dédramatiser : « Tu crois qu’on supporte mieux l’alcool après avoir mangé ? »

Jiwon se tourna vers Jaemin. En fait, c’était à Woojin qu’elle souhaitait parler à cet instant. Elle souhaitait le remercier d’une part pour toute l’aide qu’il avait fourni à son frère, et surtout lui rendre le trop-perçu.

« Comment pouvons-nous aller dans un bar avec mon frère dans son uniforme scolaire ? Non. Allons tranquillement à la maison pour discuter. Jaemin m’a tout raconté. »

« Ne t’inquiète pas, il sait boire. » répondit Woojin en souriant.

« Tu bois de l’alcool maintenant ? » s’étonna-t-elle en le fusillant du regard.

« Ce n’est pas ce que tu… » commença Jaemin, gêné. Il regarda Woojin comme s’il l’appelait au secours.

Après tout, c’était Woojin qui l’avait fait boire. Son comportement était un peu surprenant. C’était à se demander ce qu’il essayait de faire.

« On ira juste tous les deux, alors. Jaemin va rentrer. »

« Hein ? »

« C’est la première fois que je revois une connaissance de l’école depuis mon retour. Tu pourras me raconter ce que j’ai loupé, Jiwon. » conclut Woojin.

« Allons-y. » assentit-elle.

« Ça te tente d’aller manger des tripes ? » ajouta-t-il.

« … Ouais. Bon. Ne bois pas trop, hein ? » dit Jaemin en attrapant le bras de sa sœur.

« Ne t’en fais pas. Rentre tranquillement. » le rassura-t-elle.

« Surtout, si tu sens que ça ne va pas ou que tu as trop bu, appelle-moi, hein ? »

« Ehhhh ! C’est bon. Va étudier, ton examen est pour bientôt. » s’indigna-t-elle.

Elle le salua, et Jaemin se mit en marche en jetant régulièrement des coups d’œil derrière lui.

« C’est ta voiture, Woojin ? » s’étonna-t-elle soudain.

« Non, c’est celle de mon employé. » répondit-il avec fierté.

Comme s’il avait assisté à toute la scène, Sunggoo baissa soudain la fenêtre passager et s’inclina un peu de son siège avant d’exprimer de la façon la plus formelle possible : « Mademoiselle… ».

« Euh. Bonjour. » répondit-elle en s’inclinant à son tour avant de s’asseoir sur un siège arrière, où Woojin la suivit.

« Hyung, où est-ce que je vous amène ? » demanda Sunggoo.

« D’après toi ? Tu voulais m’emmener dans un restaurant qui sert des tripes, non ? » s’étonna Woojin.

Il était un peu particulier d’aller manger des abats avec une telle jeune femme, mais il s’en souciait peu. Il voulait ses tripes.

Sunggoo, toutefois, ne put s’empêcher de s’assurer d’un détail : « Ça vous convient, mademoiselle ? »

« Oui, c’est très bien. Par contre, si on pouvait aller dans un endroit calme… » répondit-elle.

« Ça tombe bien. Je comptais aller dans un petit restaurant que je fréquente assez régulièrement. Ils ne se portent pas très bien, aussi la clientèle s’y fait-elle rare. » la rassura Sunggoo en souriant.

« Euh… Ça ne va pas être dégueulasse ? » demanda Woojin en faisant une grimace.

« Non, je vous garantis que ce sera excellent. »

En l’absence de réponse supplémentaire, Sunggoo mit le contact. Comme ils s’étaient installés à l’arrière, il en était le chauffeur. Or s’étonna-t-il rapidement de leur silence… Que Woojin vint enfin briser après un moment.

« Pourquoi tu as mis ce chapeau, au fait ? Tu ne t’es pas lavé les cheveux ? »

Sunggoo eut un hoquet. Il lui connaissait un caractère complexe, mais là, il était bouche bée.

« Non non… C’est juste que j’aime bien porter un chapeau. » répondit-elle gênée.

Il eut beau chercher dans ses souvenirs, rien ne lui revenait la concernant. Il se souvenait juste de sa beauté.

« Ah, vraiment ? En tous cas, je suis ravi de te rencontrer. Quelle surprise ça a été quand Jaemin m’a annoncé que tu étais sa sœur ! »

Quoiqu’elle fut quelque peu perturbée par le comportement très familier de Woojin, elle répondit par le même ton :

« Ça m’a surprise aussi tu sais ! Jaemin ne parle pas beaucoup de ses cours… Je ne savais pas qu’il avait des ennuis. Je me dois te remercier. »

« Ah, c’est rien. Il m’a beaucoup aidé aussi. »

« Justement… » pensa-t-elle. Elle révéla le contenu de sa pensée : « J’ai entendu dire que tu lui avais pris de l’argent. »

« Haha. Je l’ai juste emprunté. C’était juste un emprunt. Voilà. Héhé, Sunggoo, tu veux pas accélérer un peu ? » s’exprima maladroitement Woojin, assez gêné.

« C’est limité à 60. » répondit l’intéressé.

Woojin soupira par les narines. Il ne comprenait vraiment rien…

Pendant que Jiwon riait, la BMW quitta l’une des grandes avenues et passa par une rue dominée par un chantier d’où clignotait une affiche lumineuse.

« Merde. On dirait qu’ici aussi ça a pété… » dépita Woojin.

« Oui, hyung. Ils ont commencé à reconstruire il y a environ un mois. » répondit Sunggoo.

Comme chaque fois qu’une invasion se produisait dans un donjon, la zone avait été passée à sac. La zone autour du métro conquise, on pouvait de nouveau commencer à penser à construire.

« Quand même, le chantier est gigantesque. Qu’est-ce qu’ils construisent ? »

« C’est le complexe immobilier où va s’installer Kim Gahngchul. »

« Qui ça ? »

« Quoi ? » s’étonna Sunggoo.

« J’ai dit, c’est qui ? » reprit Woojin.

« Tu ne connais pas Kim Gahngchul ?

« Pas le moins du monde. »

« Il est le premier éveillé coréen à avoir atteint le rang A. Si tu regardes un peu les classements, il est premier partout. »

« Il veut se faire un harem ou quoi ? Pourquoi construit-il un tel bâtiment ? »

Woojin n’avait beau avoir que 24 ans, Sunggoo fut surpris qu’il fut si peu au fait des usages.

« Il ne va prendre qu’un appartement. Le reste sera vendu au prix fort en raison de sa présence. » expliqua Sunggoo.

Les quartiers avoisinant des stations étaient dangereux. En effet, si un donjon ne pouvait être conquis dans les 30 jours suivant son évolution, une invasion avait lieu. Les monstres sortaient et détruisaient tout sur leur passage. C’était une bombe à retardement, mais en présence d’un éveillé capable de gérer la situation et ayant tout intérêt à le faire, le quartier était d’un seul coup plus sûr.

C’est aussi la raison pour laquelle de nombreux promoteurs immobiliers avaient tout intérêt à voir de puissants Éveillés les soutenir. Ils s’en servaient comme d’une vitrine.

« Si je comprends bien là où tu veux en venir… En augmentant son rang, un éveillé peut obtenir un logement gratuit ? »

« C’est l’une des conséquences potentielles, oui. » répondit Sungoo.

Woojin sortit sa carte et la regarda avec l’air pensif. Sa carte indiquait un rang C, mais il le savait, il était bien au dessus de ça. Jiwon y jeta un œil aussi, et s’étonna.

« Woojin… Tu es rang C ? »

« Ben euh, ouais. » répondit celui-ci sans trop comprendre.

« Jaemin m’a dit que tu étais rang F. »

« Ah, ça a augmenté comme tu vois. » répondit-il simplement.

Elle le vit soudain d’un tout autre regard. Changer de rang n’était pas une mince affaire… Il semblait l’ignorer. Toutefois, elle comprenait mieux d’où lui venait tout cet argent.

« Jiwon, j’ai quelque chose à te demander. » dit Woojin.

« Quoi ? » répondit-elle nerveuse. Elle se mit à craindre qu’il ne l’interroge sur ses complexes.

« J’étais comment, par le passé ? »

« Comment ça ? »

Alphène l’avait transformé, c’était une évidence. Il ne se souvenait même plus qui il était, avant l’incident.

En l’absence de réponse, elle ajouta : « Tu sais, on n’était pas très proche… »

« C’est vrai. Tu te souviens de qui je l’étais, d’ailleurs ? »

« Non… »

Woojin se mit à nouveau à regarder par la fenêtre en serrant le poing. Le rythme cardiaque de Jiwon augmenta d’un coup en le voyant ainsi, chose qu’elle trouva particulièrement étrange. C’était la première fois en cinq ans qu’elle rencontrait quelqu’un qui se souvenait encore de sa beauté, et qui ne montrait ni pitié, ni dégoût. Elle n’avait pas eu de conversation aussi naturelle depuis des années.

Malgré tout, elle ne put s’empêcher d’ajuster son chapeau. Elle ne voulait pas qu’il voit.

La voiture ayant continué à rouler, Sunggoo arriva bientôt au point le plus haut de la ville, dans un quartier très pauvre. À l’époque, les gens n’avaient déjà pas accès au métro, la zone n’était donc pas très pratique. La plupart des gens des classes moyennes, exception faites des éveillés, avaient quitté Séoul. Seuls restaient ici des miséreux attachés à leurs terres.

« Mon dieu ! Mon petit bébé ! » cria du pas de la porte d’un restaurant une vieille dame en voyant descendre les passagers de la BMW M5.

« Mamie ! » répondit Sunggoo à celle-ci.

« Ah, vous êtes des amis de Sunggoo hein ? Asseyez-vous ! » dit-elle aux autres.

Le restaurant était localisé dans une petite ruelle mal exposée où se trouvaient seulement cinq tables. L’endroit était désert. Ils étaient, à n’en point douter, les premiers clients du jour.

Woojin avait formulé de grandes attentes, aussi ses doutes lui semblaient-ils se confirmer.

« C’est le restaurant de ta grand-mère ? » s’étonna Woojin.

« Oui, mais… »

Lui coupant la parole, Woojin reprit : « Tu nous emmènes ici pour augmenter leurs revenus ?! »

« Non, c’est pas ça. C’est que de tous les restaurants que je fréquente, celui-ci sert les meilleures tripes. De loin. » répondit Sunggoo qui n’en démordait pas.

Woojin s’assit avec l’air sceptique et en jetant fréquemment des regards noirs à Sunggoo. La nourriture arriva enfin, et son expression se fit d’un seul coup bien plus paisible.

C’était effectivement délicieux, sa grand-mère était un véritable cordon bleu. Quoiqu’il fallait bien admettre que pour Woojin, tout était délicieux. Il se saisit de la bouteille de soju sur la table et en servit un verre à Sunggoo.

« Ça m’honore, hyung. C’est la première fois qu’on boit ensemble. »

Par moments, on avait vraiment l’impression que Sunggoo était davantage son esclave que son ami. Après avoir trinqué, il descendit son verre d’un seul trait en s’exclamant : « Ah, c’est toujours aussi bon ! »

Woojin se délectait de son repas en enchaînant les verres de soju que Sunggoo remplissaient. Il semblait d’ailleurs qu’il ne soit venu que pour ça… Il ignorait parfaitement son audience. Jiwon le regardait comme s’il eut s’agit d’un étrange animal.

« Ben qu’est-ce que tu fais ? Mange, c’est pour moi. » s’étonna d’un coup Woojin en les voyant le regarder. 1)Au cas où… « c’est pour moi » veut dire qu’il va régler la note.

Sunggoo scrutait Woojin et Jiwon afin de jauger leurs intentions respectives. S’il était tout d’abord persuadé qu’il était venu ici dans le but de partager un moment avec Jiwon, il ressentait désormais quelques doutes. C’était la première fois qu’ils se revoyaient en cinq ans, et ils se connaissaient à peine.

Si ça n’avait dépendu que de moi, je les aurais bien laissé tous les deux… Il ne doit pas avoir l’habitude.

Peut-être Woojin était-il timide face à cette créature aux lèvres graciles ? Qu’avait-il réellement en tête ? Par dessus tout, que devait faire Sunggoo en tant que manager ?

Bon, je vais l’aider un peu, et je m’en vais.

Peut-être, après tout, Woojin essayait-il simplement de tester ses capacités en tant que manager. Sunggoo avait beau être jeune, c’était un éveillé aussi. Il eut une idée.

« Hyung, ça te tente un petit jeu ?

« Un jeu ? » s’étonna Woojin. Il avait arrêté les cours durant la terminale, contrairement à Sunggoo qui arrêta un peu plus tard. Comment pouvait-il connaître le genre de tendance qui allait suivre…

Sunggoo demanda à sa grand-mère d’apporter une nouvelle bouteille. Sous la table, il s’en trouvait déjà un certain nombre vides. Jiwon s’était endormie sur la table en utilisant ses bras comme oreillers, exténuée par tant d’alcool.

« Bois ! Bois ! Bois ! Ça descend ! Bois ! Bouge tes épaules… Fais comme moi ! Bois ! » s’écria Sunggoo en descendant deux verres et en se mettant à danser.

Woojin se renfrogna. Il était juste venu ici pour manger, pas pour finir en état d’ébriété avancé. Il se demandait bien ce qu’il passait par la tête de son compagnon d’infortune.

« Assieds-toi ou je te fais avaler la bouteille. » lui ordonna Woojin avec force sévérité dans la voix.

Sunggoo s’arrêta de danser et regarda Woojin avec un air digne d’un enfant pris sur le fait de quelconque bêtise.

« Assis ! »

« Oui monsieur ! » répondit Sunggoo en s’essayant. Il lui sembla désaoûler d’un seul coup.

Jiwon poussa un petit gémissement dans son sommeil et bougea un peu la tête sur son bras.

« Que… » balbutia péniblement Sunggoo. Il se demanda une seconde s’il avait rêvé.

Le côté gauche de la tête de Jiwon était vierge de tout cheveux. Il s’y trouvait par ailleurs plusieurs chéloïdes 2)https://fr.wikipedia.org/wiki/Chéloïde. Les blessures descendaient jusqu’à son œil gauche.

Sunggoo regarda Woojin avec appréhension. Toutefois, celui-ci ne sembla absolument pas perturbé.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 30
SSN Chapitre 32

References   [ + ]

1. Au cas où… « c’est pour moi » veut dire qu’il va régler la note.
2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Chéloïde

8 Commentaires

  1. Starish

    Merci la c clair je suis fan

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  6. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com