SSN Chapitre 35

SSN Chapitre 34
SSN Chapitre 36

Bonjour ! Vous l’attendiez hein ? Rassurez-vous, Erwan a accédé à votre requête ! Merci à lui !

Je suis désolé du retard, la journée a été un peu plus compliquée que prévu pour moi. Les deux autres chapitres arriveront un peu plus tard !

 

 

Chapitre 35 : Réinitialisation 3/3

Ju

Malgré cet exploit, une question demeurait. Woojin avait transgressé les règles. Allait-il être arrêté ?

« Haha… »

Toute l’attention était focalisée sur lui. Woojin vit que la sécurité était toujours en place et alla à sa rencontre.

« Eh oh, monsieur, pourquoi m’avez-vous poussé ? J’aurais pu mourir. » demanda-t-il.

« Je… Je ne vous ai pas poussé… » répondit le garde gêné.

Woojin le prit dans ses bras face aux caméras et s’écria :

« Haha, ce n’est pas grave, tout va bien. Vous avez dû être surpris aussi, monsieur… Ne vous sentez pas coupable. Je suis en vie, c’est tout ce qui compte. »

C’était un peu ignorer le contexte dramatique.

« On s’en fout de ça, allez, continuez à filmer ! »

L’image de Woojin était sur presque toutes les chaînes.

« Nous vous apportons des nouvelles fraîches. Monsieur Kang, qui était entré par accident dans le donjon, en est ressorti vivant. Pour l’instant, nous ne savons toujours pas ce qu’il s’est passé. Je vais essayer d’aller lui parler directement. »

Un journaliste s’approchait en effet de Woojin. Jung Minchan, qui était aux premières loges, s’interposa rapidement et plaça sa veste sur la tête de Woojin.

« Que… » balbutia Woojin.

Minchan plaça aussi rapidement son bras autour de lui et commença à le faire avancer.

« Ne faites rien. Si votre identité est révélée, les gens et la presse ne vont plus vous laisser tranquille une seule seconde. » lui expliqua Minchan tout en repoussant la foule.

Il n’était pas question que ça se produise, aussi Woojin se laissa-t-il faire. Sunggoo avait lui aussi réagi très vite et vint à leurs côtés comme s’il en était le garde du corps pour dégager le passage. Kim Haemin, lui, courut jusqu’à sa voiture pour venir les récupérer.

« Il a survécu de justesse à un donjon rang 5, ce dont il a besoin maintenant c’est de calme, pas de journalistes ! » cria Jung Minchan en essayant toujours d’avancer vers une zone moins occupée.

« Le public a le droit de savoir ! Laissez-nous faire notre travail ! » répondirent plusieurs reporters dépêchés sur place. D’aucuns semblaient d’ailleurs le reconnaître…

« Ce n’est pas le chef de la section de soutien de la guilde du Marteau ? »

« Ça voudrait dire qu’il en fait partie ! »

« La guilde est peut-être impliquée ? Comment ont-ils pu voler ce donjon ! »

Jung Minchan s’arrêta un moment en poussant Woojin vers Sunggoo qu’il prenne le relai, et déclama :

« Je vous prie d’éviter toute spéculation mensongère. Je vous attaquerai pour diffamation, s’il le faut. Si l’identité de l’éveillé venait à être révélée, les retours risquent de vous déplaire, c’est une promesse. »

Kim Haemin arriva enfin proche du trottoir où se trouvaient ses trois compagnons d’infortune et leur fit un signe de l’intérieur de la voiture.

« Chef ! Chef ! Par ici ! »

Sunggoo et Woojin montèrent en toute hâte à l’arrière, suivis de près par Jung Minchan qui claqua la porte. Haemin démarra à toute vitesse en faisant crisser les pneus avant de tourner, afin d’éviter tout mouvement de foule autour de la voiture.

« Putain… J’ai l’impression d’être traité comme un criminel. » lança Woojin quand l’excitation commença à retomber.

« Je ne suis toujours pas sûr que tout ça soit bien réel. » soupira Minchan.

Son rythme cardiaque était bien trop rapide. Il était persuadé que Woojin possédait quelque talent, mais certainement pas au point de pouvoir prendre d’assaut un donjon sanctionné de 5 étoiles.

« Alors, qu’est-ce qu’il s’est passé ? » parvint-il enfin à dire.

« Comment ça ? Vous avez bien vu, non ? On m’a poussé et je suis tombé dans les escaliers. C’était un ac-ci-dent. » répondit Woojin.

Minchan eut un sourire amusé. Il était surréaliste qu’un type pareil puisse accomplir un tel exploit.

« Bon, bon. Comment c’était, à l’intérieur ? » continua-t-il.

« Ah… C’était un peu compliqué. » admit Woojin.

« J’imagine, puisque vous n’avez pas pu ramener quoi que ce soit. » répondit Minchan.

En vérité, Woojin avait mis un certain temps à sortir pour une tout autre raison. Il était occupé à ramasser les dernières pierres de sang qu’il avait placé, pour l’instant, dans sa sous-dimension. Toutefois, l’explication aurait été trop longue à fournir. Il préféra ne rien dire.

« C’est ça. » assentit en ce sens Woojin.

Jung Minchan se tourna sur son siège et regarda Woojin droit dans les yeux avec l’expression beaucoup plus sérieuse.

« Les médias ne vont pas arrêter de parler de vous dans les jours qui vont suivre. Pour le moment, n’entreprenez pas de donjons. D’ailleurs, le mieux serait que vous évitiez de vous faire remarquer tout court, voire de sortir. La guilde du Marteau va tout mettre en œuvre pour vous protéger des paparazzi. » 1)Paparazzi est le pluriel de paparazzo et paparazza. Si ça vous intéresse, on doit le terme au nom du photographe Paparazzo dans le film La Dolce Vita de Robert Fellini.

Woojin eut l’air circonspect. Pourquoi s’acharnait-il tellement à lui rendre service… Ce n’était certainement pas par amabilité ?

« En échange de… ? » demanda Woojin au terme de sa réflexion.

Minchan déglutit et commença à expliquer :

« Rejoindrez-vous la guilde du Marteau ? Vos compétences ne sont plus à prouver à qui que ce soit. Je peux vous offrir la position de régisseur de la guilde. On pourra vous créer une équipe dont vous pourrez choisir les membres selon votre bon vouloir. »

Sunggoo ferma les yeux, un peu sous le choc. Il n’y avait que 10 éveillés de rang A en Corée. Woojin venait à peine de commencer et se révélait déjà pouvoir les tacler. Il était donc normal, à ce titre, qu’ils reçoivent certains honneurs, mais déjà régisseur après 5 donjons seulement ?

Kim Haemin était lui aussi suspendu aux lèvres de Woojin.

 


 

« Merde, il avait vraiment besoin d’aller jouer les fanfarons là-bas ? » maugréa Park Sahngoh en voyant Jung Minchan aux informations.

C’était d’autant plus surprenant pour lui que malgré la promiscuité du donjon avec le quartier général de la guilde, celle de Hwarang était en avance pour s’en saisir. Il le trouvait particulièrement culotté.

D’ailleurs, c’était à se demander ce qu’il pouvait bien faire là, avec son obsession au sujet de ce nécromancien. C’était de la négligence professionnelle pure et simple, le président en était convaincu. Il se dit qu’il aurait à sévir, quand il vit de son écran la barrière se dissiper.

Il vit un homme remonter les escaliers et se leva de sa chaise.

« Il est tout seul ?! »

C’était possible. À condition d’être rang A… Cependant, les informations le disaient bien, son nom était Kang Woojin. Or, il était de rang C et ce uniquement grâce à Jung Minchan. Il n’était pas du tout comme Park Jiwon pour lequel, malgré tout son formidable potentiel, quantité d’efforts avaient dû être déployés. Woojin était déjà arrivé à maturation.

« C’est dingue. Putain. »

Jung Minchan aurait eu raison ? Il le vit alors se jeter sur Woojin pour lui couvrir le visage de sa veste.

Il frappa d’un grand coup sur la table et s’écria : « YES ! Je savais qu’il allait réussir ! Sacré Jung ! »

Un troisième éveillé de rang A dans la guilde du Marteau ?

 


 

Lee Sahngho soupira en lisant le rapport que lui avais apporté l’équipe de soutien de la guilde Hwarang.

« Vous êtes certain de vos informations ? »

« À peu près, oui. » répondit leur chef.

Le maître de la guilde Hwarang fronça les sourcils. L’éveillé était entraîné dans le plus grand secret par la guilde du Marteau. Il avait disparu depuis cinq ans, encore qu’aucune information à ce sujet ne semblait disponible, quand il fit son apparition. Il n’avait même pas cherché à faire régulariser son rang.

« Il a ignoré les règles… »

S’il avait inscrit en premier son nom sur le registre d’entrée, l’analyse terminée, il avait perdu le droit de pénétrer dans le donjon, au profit de l’équipe Vermillon. C’était une violation de la loi. Son histoire de chute ne semblait absolument pas crédible. Plus surprenant encore, il avait pris le risque d’y entrer seul en cachant son identité.

« Quelque chose ne colle pas. Pourquoi la guilde du Marteau aurait-elle pris de tels risques pour un simple donjon 5 étoiles ? D’ailleurs, ils essaient même de faire barrage à la presse… » dit-il.

« En plus, il n’est pas officiellement affilié à la guilde du Marteau. Ses compétences sont inexplicables. » consentit le chef de l’équipe de soutien.

« C’est exactement ça. Si on pouvait passer rang A en seulement 4 donjons, ça se saurait… Sans compter que les rues seraient bien plus sûres ! Refaites une enquête sur lui. Changez votre approche, imaginez que personne ne l’ait encore recruté. C’est aussi une possibilité. » continua Sahngho.

Son interlocuteur réfléchit un moment, puis répondit :

« Il y a bien un moyen pour savoir s’il est affilié à une guilde. »

« Lequel ? »

« Eh bien… Monsieur Kang Woojin n’a pas terminé son évolution. »

Lee Sahngho mit la tête en arrière et se mit à sourire. Évidemment, s’il n’était pas encore rang A, il existait bien un moyen d’en apprendre plus sur lui...

 


 

« Hahahaha. C’est tellement con, j’adore. »

« Tu me fais rire hyung-nim ! »

Jaemin eut un grand soupir. Il lui était parfaitement impossible d’étudier en de telles conditions, aussi tourna-t-il la tête pour les rappeler à l’ordre, lui, Sunggoo, Woojin et le chat qui regardaient encore un sketch sur le poste de télévision. D’ailleurs, le chat…

Il sembla à Jaemin que le chat riait aussi par petits miaulements très rapprochés. Peut-être comprenait-il ?

« Vous pouvez la mettre un peu en sourdine ? J’essaie de travailler pour mon examen. » leur demanda-t-il soudain, chassant cette pensée idiote de son esprit.

« D’accord d’accord… » répondit Woojin en baissant à peine le volume.

« Pardon, petit étudiant ! »

Depuis quand son appartement était-il devenu un lieu de rencontres pour jeunes en perdition ?

« Au fait, Woojin… Ça ne vous inquiète pas ? » ajouta Jaemin.

« De quoi ? » répondit laconiquement Woojin, toujours aussi captivé par son écran.

« Des journalistes sont stationnés depuis trois jours devant le hall. »

« Ne t’inquiète pas va, ils vont se fatiguer. »

Il n’avait pas totalement tort. Il s’en trouvait déjà bien moins que lorsque l’information de son logement fut connue de tous. Ceci étant, ce n’était pas le seul problème.

« Tu n’as pas regardé sur internet ? Tout le monde parle de quelqu’un qui a réussi à finir un donjon 5 étoiles tout seul. Je sais que c’était toi, hyung. »

« Faut croire que je suis devenu célèbre. » répondit Woojin parfaitement indifférent autant à la situation qu’au discours de Jaemin.

De nombreux articles spéculatifs furent postés, alliant conspirations et théories fumeuses.

[L’éveillé secret du Marteau.]

[L’éveillé masqué Kang, qui est-il vraiment ?]

Pourtant, les premiers concernés semblaient totalement s’en contreficher. Jaemin ne pouvait s’empêcher de secouer la tête en pouffant à cette idée.

Woojin finit par en avoir assez d’être ainsi perpétuellement suscité dans ce moment de relaxation et, se saisissant de son portefeuille, demanda à Jaemin :

« Eh, Jaemin, vue la situation, je ne peux pas sortir. Tu pourrais aller me chercher des mandarines ? Prends au moins deux kilos, hein. »

Jaemin tira la grimace.

C’est surtout moi que ça ennuie cette situation, en fait…

« Je révise, hyung. Mes examens sont pour bientôt. »

« Allez, tu pourras garder la monnaie. » insista Woojin en lui sortant un billet de 50000 won qu’il ajouta sous son nez.

Jaemin eut l’air blasé, mais se leva bientôt de sa chaise.

« Tu as besoin d’autre chose ? » lui demanda-t-il.

« Ouais, ramène des Melonas, petit étudiant. » 2)Melona c’est un peu comme Magnum, des glaces. Sauf qu’elles sont aux fruits. J’aime pas les glaces donc j’ai pas pu trouver plus proche, désolé !

« Et moi un cornet eXtreme ! » ajouta Sunggoo.

« Miaaaaouuu. »

Jaemin sortit en silence avant de claquer la porte.

« Hyung-nim… Tu ne crois pas qu’on le dérange un peu trop ? » demanda Sunggoo après son départ.

« Haha. Qu’est-ce que tu veux qu’on y fasse ? Les journalistes nous suivent où qu’on aille. »

Les journalistes en étaient même venus à surveiller leurs familles. C’était pour cette raison qu’ils avaient dû venir s’installer chez Jaemin depuis déjà trois jours. Or il s’en trouvait encore quantité devant le bâtiment, à tel point qu’ils ne pouvaient même pas espérer se lancer dans un donjon.

« Au fait… Tu vas continuer à refuser l’offre de la guilde ? »

« Pourquoi tu me demandes ça ? »

L’opportunité était tout de même très intéressante. Le poste de régisseur n’était pas offert à n’importe qui.

« Laisse tomber… » dépita Sunggoo.

Le portable de Woojin se mit à sonner et il répondit aussitôt en voyant le contact apparaître :

« Yeoboseyo ? Maman ? Qu’est-ce qu’il y a ? Y’a encore des journalistes ? »

Il se redressa d’un seul coup sur le lit.

« Ils t’ont quoi ?!

Sunggoo se demandait ce qu’ils pouvaient bien se dire.

« Ok… Je comprends. Je vais voir ça dès que j’en aurai l’occasion. Oui, bye. » répondit-il avant de raccrocher.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? » demanda Sunggoo aussitôt son téléphone fut-il posé.

Woojin prit un air très grave en le regardant droit dans les yeux.

« Sunggoo… »

« Oui, hyung-nim. »

« Les deux Corées se sont-elles réunifiées ? »

« Non. »

« Comment ça se fait ? »

Sunggoo ne répondit rien. Il n’en savait rien.

Woojin pressa deux doigts contre sa tempe. Malgré l’apparition des donjons, les deux pays ne s’étaient toujours pas réunifiés, à son grand dam.

« Eh, Sunggoo. Tu devrais venir avec moi en Corée du Nord, à Pyongyang. »

« Pour quoi faire ? » s’étonna Sunggoo avec les yeux écarquillés.

« On va tuer Kim Jong-Il. »

« Hein ? Mais Woojin, il est mort déjà. »

« De quoi ? Mais alors pourquoi la réunification n’a-t-elle toujours pas eu lieu ?! » cria Woojin.

« … Son fils a pris sa succession. » répondit Sunggoo l’air morose.

« On va aller le butter. Tu m’entends, Sunggoo ? »

Sunggoo se rendit rapidement compte que Woojin ne plaisantait absolument pas. Il avait l’air sérieux.

« Hyung… Excuse-moi de te demander ça, mais qu’est-ce qu’il te prend ? » demanda prudemment l’intéressé.

« Je viens de recevoir ma convocation pour le service militaire. »

Sunggoo se mit une main sur la bouche.

« … Woojin… »

Woojin se leva d’un seul coup du lit, et debout, commença à parler très fort.

« On y va ! On va réunifier la Corée et ce avant que je n’aie à remplir ce service ! »

« Hyung-nim, calme-toi, je t’en prie. Tu crois vraiment que ça va se faire juste si tu tues Kim Jong-Un ? »

« Et pourquoi pas ? Évidemment que ça va marcher ! »

« Non. Ça ne fonctionne pas comme ça. » répondit froidement Sunggoo qui paraissait d’un seul coup bien plus adulte.

Woojin s’assit à même le sol avec l’air désespéré. Il se mit à avoir un rire inquiétant, se demandant à quelle ère il vivait pour que le service militaire soit encore une obligation.

Sunggoo réfléchissait, quand soudain, une idée lui vint.

« Ah ! »

« Quoi ? »

« Les éveillés sont assignés à une division spéciale dans l’armée. »

« Et alors ? »

« C’est eux qu’on appelle lorsqu’une Invasion commence. »

« Tu veux en venir où ? » s’énerva Woojin.

« Tu peux faire la même chose sans entrer dans l’armée. » continua Sunggoo en souriant.

« Putain, explique-toi de manière claire. »

Sunggoo ayant quitté les études, il recevrait lui aussi bientôt sa convocation. Il le savait, ce qui l’avait poussé à se renseigner au maximum en amont afin d’éviter tout désagrément.

« C’est un peu comme du travail d’intérêt général. Tu n’as pas à rejoindre l’armée, mais si le gouvernement te demande de l’aide, tu dois coopérer pour repousser l’Invasion. » expliqua-t-il.

« Oh ! Comment je m’inscris ? » demanda Woojin avec l’air plus léger.

« Il suffit que tu t’inscrives dans une guilde. » répondit Sunggoo.

« Hmm. »

« C’est l’occasion. Rejoins une guilde, Woojin. »

« Hmmmm… »

Je devrais peut-être vraiment aller à Pyongyang.

« Eh, Sunggoo ! »

« Quoi, hyung ? »

« On va créer une guilde. »

« Hein ? »

« Prépare tes affaires. » répondit Woojin en souriant de toutes ses dents. Il n’était pas question pour lui de recevoir des ordres de qui que ce soit. Il n’avait qu’à créer une guilde, peu importait qu’elle ne soit qu’administrative.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 34
SSN Chapitre 36

References   [ + ]

1. Paparazzi est le pluriel de paparazzo et paparazza. Si ça vous intéresse, on doit le terme au nom du photographe Paparazzo dans le film La Dolce Vita de Robert Fellini.
2. Melona c’est un peu comme Magnum, des glaces. Sauf qu’elles sont aux fruits. J’aime pas les glaces donc j’ai pas pu trouver plus proche, désolé !

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. rêveur

    Bizarrement c’était évident que ça allait se finir ainsi haha !

    Répondre
  3. Kuroki91

    Mdr la blague le mec va tué quelqu’un juste pour ne pas faire son service militaire

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Kyouma

    On s’en e flemmard qui veux pas faire l’armée :’).
    Merci pour le chapitre !! 3

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Lauvel

    Ahah, qu’est-ce qui ferait pas pour éviter son service XD Je me demande comment va s’appelait sa guilde. Peut-être la  » Guilde du Grand Woojin ». XD. Sinon merci pour le chapitre. 😉

    Répondre
    1. Kyouma

      Je propose la « Guilde de la Succube »

      Répondre
  8. Riri

    Bon... On va à Pyongyang, on tus le fils de Kim Jong-Il et puis on réunis la Corée. C’est parti!!!

    PS : Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  9. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!! ouiiii il crée sa guilde ^^

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com