SSN Chapitre 36

SSN Chapitre 35
SSN Chapitre 37

Hop hop ! Merci encore à toi Erwan, tes messages m’ont bien fait rire ! 😀 À tout à l’heure pour le dernier.

 

 

Chapitre 36 : Créer une guilde 1/2

 

« Je ferais peut-être mieux d’en voler une ? »

« Comment ça d’en voler une ? Mais, tu ne peux pas faire ça. »

« Bon, alors j’en créé une. »

Sunggoo ne répondit rien.

« Renseigne-toi sur la façon de procéder. » lui demanda alors Woojin.

Il ne savait toujours pas comment répondre. Ce n’était pas d’un groupe de camarades dont on parlait. Les formalités nécessaires à la création d’une guilde étaient complexes.

« Enfin, dans le contexte actuel, ça va être difficile… » répondit enfin Sunggoo.

« Mec. »

« Oui ? »

« Tu ne vas pas pouvoir rester caché toute ta vie. Habitue-toi à les ignorer, ça ne va pas forcément aller en s’arrangeant. »

« Je croyais que tu ne voulais pas trop attirer l’attention ? » s’étonna Sunggoo.

« Première nouvelle. » répondit Woojin.

Sur Alphène, tous s’intéressaient à lui. Chaque pas qu’il faisait était suivi de près par tout le continent. C’était pour lui chose parfaitement naturelle, aussi la surexposition médiatique ne l’effrayait-elle pas le moins du monde.

Il n’était de toute manière pas question pour lui d’une vie normale, avec Trahnet qui étendait son influence par les souterrains pour prendre d’assaut la Terre.

« Qu’est-ce que ça peut faire si je deviens célèbre ? Il y a en ce monde des éléments inévitables. C’est dans l’ordre des choses. »

« Tu as raison. » consentit finalement Sunggoo.

Woojin semblait déjà, malgré son tempérament, d’une grande maturité. Il avait toutefois une propension à choisir le mot juste qui était, pour un jeune homme de son âge, assez surprenante. C’était vrai, ils étaient déjà dans la ligne de mire des médias.

Heureusement, avec le soutien de la guilde du Marteau, pression fut mise sur les journaux qui acceptèrent de ne pas divulguer leurs informations au public mais l’effet Streisand 1)https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand aidant, l’attention portée sur eux était déjà immense.

Le contraire eut d’ailleurs été surprenant. Un fait divers aussi grave que celui d’un homme qui tombait par accident dans un donjon avant d’en sortir indemne avait de quoi faire couler l’encre. Le gouvernement, face au scandale, avait donné une conférence de presse pour expliquer que l’attribution de son rang était due à une erreur informatique et qu’il serait bientôt mesuré une nouvelle fois.

« Bon. Je vais me renseigner. » dit soudain Sunggoo.

« Occupe-toi de tout ça avant que ma convocation n’arrive à échéance. »

« D’accord. »

« Si je pars à l’armée, tu as tout à y perdre. »

« … C’est vrai. »

Un éveillé tel que Woojin pourrait en effet aisément trouver un manager bien plus compétent que lui. Le téléphone de Woojin sonna à nouveau.

« Yeoboseyo ? »

« Yeoboseyo. C’est Kim Haemin, je vous dérange ? »

« Non, ça va. Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? Il est un peu tôt pour aller boire un verre, non ? »

« Haha, une prochaine fois. Non, j’aimerais vous voir, j’ai quelque chose d’important à vous dire au sujet du Donjon de l’Université. » répondit Haemin.

Woojin eut un sourire.

« Excellente idée. D’ailleurs, je dois aussi vous parler de la guilde. Faites passer l’information à monsieur Jung, j’aimerais qu’il soit des nôtres. »

« Comment ? Vous êtes sûr ? »

« Oui. Où est-ce qu’on se retrouve ? »

« Je… J’arrive. Je suis là dans quelques minutes. » bafouilla Haemin, encore sous le coup de la surprise.

« C’est à n’y rien comprendre même en y réfléchissant bien… » pensa Woojin après avoir raccroché.

 


 

Dans le bureau de la quatrième équipe de soutien de la guilde du Marteau, la porte s’ouvrit d’un seul coup avec fracas.

« Qu’est-ce que t’as à vouloir défoncer la porte comme ça ! » hurla Jung Minchan.

Kim Haemin était en effet arrivé en courant jusqu’ici et son visage semblait aussi ravi que si la Corée venait de gagner la coupe du monde. Avec une telle entrée, il fut forcé de rapidement s’expliquer.

La surprise des deux collègues fut telle qu’ils en oublièrent totalement les usages de la hiérarchie.

« Qu’est-ce que tu as dit ? C’est vrai ? Attends, reprends plus calmement. »

« Monsieur Woojin veut nous rencontrer pour nous parler de la guilde ! »

« C’est dingue ! » cria Minchan en se levant d’un seul coup, faisant tomber sa chaise au passage.

« Vous en avez eu un autre, chef ! »

« Hahaha ! »

Il avait vécu sous un stress intense ces quelques jours, entre Woojin réfractaire à l’idée d’accepter sa proposition de recrutement et son patron à celui d’en valider les conditions. Rien au monde n’aurait pu davantage l’enchanter en cet instant.

« Haemin. Je vais faire un rapport au maître, et on y va ! »

« Oui chef ! Haha ! »

Haemin se mit à courir jusqu’à sa voiture tandis que Minchan se dirigea vers l’ascenseur. Il avait encore de la peine à contenir sa joie tandis qu’il arrivait au bureau de Park Sahngoh.

« Maître. Le chef de la quatrième équipe de soutien veut vous voir. » lui annonça la secrétaire.

« Bon dieu… Ok, faites-le entrer. » répondit celui-ci.

Minchan en entendit l’essentiel, ce qui le fit sourire encore davantage. Jung Minchan avait encore de la ressource !

« Allons donc, monsieur Jung. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » lui demanda le maître.

« Nous avons été contactés par monsieur Woojin Kang au sujet de la guilde. » répondit Minchan le plus sérieusement possible.

« C’est vrai ?! Ça se fête ! » cria l’autre en lui serrant la poigne de ses deux mains.

« Ça n’a pas été facile ces derniers temps, hein ? Héhé. » ajouta-t-il en voyant l’expression incrédule de Minchan.

« Hmm. Il reste encore un détail à régler. »

« Lequel donc ? N’ai-je pas exprimé tout mon soutien à monsieur Jung de manière assez claire ? » fit Sahngoh en feignant la surprise.

« Nous avons précédemment parlé du poste de régisseur, et… »

« S’il le veut, il lui sera bien évidemment offert. » répondit le maître avec assurance.

Jung Minchan exultait à l’idée d’un tel support, encore que la réaction de son patron le gênait presque.

« Merci beaucoup de tous vos efforts, chef Jung ! C’est grâce à vous que la guilde du Marteau va devenir la première d’entre toutes ! » ajouta Sahngoh en levant le poing.

De toutes les guildes de Corée, pas une ne possédait trois Éveillés de rang A. Ils deviendraient ainsi les leaders dans le domaine.

Jung Minchan, qui était encore quelques heures plutôt la cible de moqueries était d’un seul coup devenu la fierté de l’organisation.

« Je vais y aller, avec votre accord. » répondit Minchan.

« Bien sûr. Faites attention à vous. Je vous accompagne jusqu’à l’ascenseur ! » dit le maître avec un grand sourire.

« Je vais tout faire pour revenir avec la bonne nouvelle. » conclut Minchan avant d’entrer dans l’ascenseur.

« Eh, la secrétaire, faites préparer un buffet ! » lança Sahngoh.

« D’accord. » répondit-elle.

Les portes de l’ascenseur se fermant enfin, Jung Minchan sauta avec le poing levé.

« Yes ! »

C’était vrai. Sans lui, rien de tout ça ne serait arrivé. Jiwon, Woojin, on lui devait tout. Ou presque…

Son estime de lui-même remontait enfin. Jung Minchan n’avait pas dit son dernier mot. Il prépara en toute hâte un contrat ainsi que les différents documents administratifs, ainsi qu’un carnet avant d’aller rejoindre Haemin en souriant, lequel avait toujours le même air idiot.

 


 

« C’est pas possible, j’ai dû mal comprendre. » dit Jung Minchan à haute voix dans le café Angel, proche de la station Sahdahng. Il n’avait même pas eu le temps de sortir le moindre document.

« Je veux que vous rejoignez ma guilde. » reprit Woojin plus lentement.

C’était comme s’il ne pouvait pas comprendre. Sa phrase n’avait aucun sens.

« Quand vous m’avez appelé, ce n’était pas pour signer les papiers de votre recrutement au sein de la guilde du Marteau ? » demanda Minchan.

Woojin sourit et répondit : « Pourquoi voudriez-vous que je rejoigne cette guilde ? Non. Je vous veux vous, Jung Minchan, chef de l’équipe de soutien, et monsieur Kim Haemin ici présent, au sein de ma guilde. »

Les deux étaient abasourdis. Minchan grommela quelque chose d’incompréhensible.

Il avait déjà une guilde, c’était donc pour ça qu’il avait refusé leur offre jusqu’à présent. Le mystère demeurait encore sur son nom…

« Pfiou… Monsieur Kang, de quelle guilde faites-vous partie ? »

« De la guilde Alandal. »

Le nom lui semblait parfaitement inconnu. S’il n’en connaissait pas, la guilde devait être toute petite, aussi Kim Haemin dégaina-t-il rapidement son téléphone afin de rechercher des informations sur internet à son sujet. Toutefois, il ne trouva rien.

« Excusez-moi… La guilde Alandal n’existe pas, si ? » demanda Haemin.

Woojin hocha de la tête pour seule réponse.

« Comment ça ? » s’étonna Haemin.

Il jeta un regard aux deux et commença à s’expliquer.

« Évidemment. Vous devez… »

« Oui ? » demandèrent les deux de concert, suspendus à ses lèvres.

« Nous rejoindre, et la créer avec nous. » conclut-il.

Jung Minchan fronça des sourcils, se demandant quelle mouche l’avait piqué. Woojin reprit rapidement la parole :

« Combien gagnez-vous actuellement, monsieur Kim ? »

« Quoi ? »

« Votre salaire annuel. »

« Euhm, un peu plus de 55 millions de won. » répondit-il gêné.

« Je vous en donnerai 100. »

« Quoi ? »

« 150 millions ? » continua Woojin.

Kim Haemin eut les yeux écarquillés. Conscient de sa réussite, Woojin se tourna alors vers Minchan, qui lui coupa l’herbe sous le pied.

« On ne m’achète pas. Du reste, qu’est-ce qu’il vous prend ? C’est totalement absurde. » dit Minchan.

« Quoi donc ? » s’étonna Woojin.

« Vous parlez de créer une guilde, et en plus de ça vous voulez nous débaucher. Je suis le chef d’une équipe de soutien dans la guilde du Marteau. »

Les guildes n’étaient pas seulement des associations d’Éveillés. C’étaient de véritables entreprises, avec leurs propres recruteurs. Chaque éveillé y avait d’ailleurs un contrat. Les civils lambda étaient, eux, assignés à des tâches plus administratives comme dans les équipes de soutien. Jung Minchan était un vieux briscard, qui en dépit du fait d’avoir rejoint tardivement la guilde, avait eu l’intelligence et les compétences nécessaires à son ascension dans la hiérarchie.

Il était hors de question pour lui de jeter sa carrière pour quelques won de plus. Il devait penser au long terme, or une telle expérience laisserait-elle une marque sur son curriculum vitae.

Woojin se mit à sourire.

« La guilde Alandal… Vous en seriez tous deux des fondateurs. » dit-il alors.

« Qu… » commença à balbutier Minchan. La parole ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd.

« J’essaie de créer une guilde, mais je n’y connais rien. Vous, en revanche, avez les capacités pour participer à une telle tâche. » continua Woojin.

Jung Minchan ne disait plus rien. Son rythme cardiaque s’accéléra.

« Si vous refusez, de toute façon, je vais à Pyongyang. »

« Hein ? s’étonna-t-il, qu’est-ce que la Corée du Nord venait faire dans cette histoire ? »

 


 

Haemin et Minchan étaient restés silencieux dans la voiture, perdus dans leurs pensées. Kim Haemin finit bientôt de faire son créneau et ils descendirent tous deux quand il se décida enfin à rompre le silence.

« Chef. Je vais accepter. »

« Attends un peu toi... » répondit énervé Jung Minchan qui semblait être sur le point de lui mettre son poing sur le coin du groin.

« Non, mais c’est vrai quoi, c’est génial ce qu’il essaie de faire. Monsieur Kang est très certainement rang A. J’en suis même persuadé. Je veux dire, il a quand même réussi à prendre d’assaut un donjon 5 étoiles tout seul. Avec tout le raffut que ça a fait, vous imaginez un peu ce qu’il va se passer ? Ma carrière ne montera pas beaucoup plus en restant dans la guilde du Marteau. » s’opposa Kim Haemin.

Il n’avait pas tort. La guilde du Marteau avait virtuellement atteint son apogée, et ses cadres ne risquaient pas de partir à la retraite de sitôt.

« Sans parler du fait qu’il possède déjà un donjon. Même en se contentant de cette simple tâche, il peut déjà me verser le salaire annuel qu’il m’a proposé. »

Jung Minchan écoutait le discours de son collègue sans mot dire.

« On pourrait devenir des membres fondateurs… Imaginez, un peu ! Je suis d’ores et déjà certain d’avoir un poste de chef d’équipe de soutien. »

Kim Haemin avait de toute évidence dû caresser ce désir depuis quelques temps.

Minchan continua à réfléchir un moment. C’est vrai qu’en de telles circonstances, l’avenir d’Alandal promettait d’être radieux. Il faisait un point sur sa carrière. Même s’il avait recruté Woojin au sein de la guilde et réalisé encore d’autres exploits dignes de celui-ci, on ne l’aurait jamais laissé faire partie de la direction.

« Je vais y aller aussi. » trancha d’un seul coup Jung Minchan.

« Chef. » dit alors Haemin avant de placer sa main dans sa veste pour se saisir d’une enveloppe.

« Tu as toujours ça sur toi ? »

« Héhé. Comme tout bon salarié. »

Jung Minchan eut un sourire et sortit à son tour sa lettre de démission.

« Vous aussi, chef ? »

« Comme tout bon salarié. »

« Allez. On va aller remettre notre démission avec la plus grande classe, et ensuite, on va boire un coup ! » s’écria Haemin.

« Vendu ! »

Ils entrèrent pour la dernière fois dans le bâtiment. Toutefois, parvenus au dernier et onzième étage, toutes les lumières étaient éteintes.

« Hein ? » s’étonnèrent-ils.

« Chef de section de soutien Jung Minchan ! Bravo pour votre promotion à la tête du département ! »

Il vit alors ses collègues et plusieurs membres de la direction éclairés par la lumière vacillante de bougies posées sur un gâteau.

Le maître de la guilde du Marteau, Park Sahngoh, eut un grand éclat de rire en le voyant aussi penaud et s’avança avant de dire :

« Ça fait un moment que j’ai l’œil sur vous, vous savez ? La position de chef d’équipe ne vous sied pas. Dès demain, vous deviendrez le directeur de toute la section. »

« Quoi ? » répondit Minchan. Ses collègues l’invitèrent à participer à la célébration.

« Allez-y, soufflez les bougies ! »

« Vous penserez à nous, hein ? »

« Bravo chef, bravo ! »

Minchan ne savait plus où se mettre. Il eut une crise de fou rire et souffla à grand peine sur les bougies. Toute l’assemblée se mit à applaudir.

« C’est un véritable génie de la négociation. Prenez tous exemple sur lui ! Applaudissez encore une fois le chef de section, monsieur Jung Minchan ! » reprit Park Sahngoh.

Les applaudissements continuèrent. Haemin et son chef étaient livides. Bien sûr, monsieur le maître, le génie de la négociation avait aidé le négocier… Sauf que c’est lui qui fut négocié. Malgré la honte qui l’écrasait, il prit son courage à deux mains pour clarifier la situation.

« Monsieur le maître, excusez-moi. J’ai besoin de vous parler. »

« Haha, on va voir tout ça autour du sublime buffet préparé pour la guilde ! J’ai pris des réservations dans un endroit merveilleux ! »

Une voix s’exclama : « Un buffet ? Trop classe ! »

Minchan pouffa une nouvelle fois de rire, de manière toutefois plus discrète, tentant de se contenir.

Il avait le choix entre devenir le directeur d’une division entière de la guilde du Marteau, ou devenir l’un des piliers d’une nouvelle guilde.

L’espoir ou la sécurité…

Il n’eut pas le temps de parvenir au terme de sa réflexion que déjà, tout le cortège se dirigea vers l’ascenseur et les escaliers.

« Chef… Qu’est-ce qu’on devrait faire ? » demanda Kim Haemin une fois le calme partiellement revenu.

Jung Minchan secoua la tête. Ça tombait vraiment mal.

« Haha. Ils nous font un dîner d’adieu, autant aller en profiter, non ? » répondit Minchan.

Après tout, l’erreur n’était pas de son fait. C’était le maître qui en était responsable. Avant de se diriger lui aussi vers la sortie, il mit tout comme Haemin sa lettre de démission dans la poche arrière de son pantalon.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 35
SSN Chapitre 37

References   [ + ]

1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand

11 Commentaires

  1. Kyouma

    HAHAHAHAHA mais je veux la suite c’est quoi ces erreur de compréhension toute tordue là ! Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. MrZerbow

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  3. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Riri

    Un des meilleurs chapitres pour le moment ! J’adore ce genre de moments.

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Naos

    merci pour le chapitre ^^
    il était hilarant 😉

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. grenvious

    l’obstination de woojin au sujet du meurtre de kim me fait penser à une partie de jeu de rôle ^^

    Répondre
  11. Meifumado

    Chapitre de dingue,merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com