SSN Chapitre 53

SSN Chapitre 52
SSN Chapitre 54

Bonjour. Voici le dernier chapitre de la semaine. Sachez qu’à partir de maintenant et ce jusqu’à dimanche prochain, je ne pourrai à priori assurer aucun bonus. Si la situation venait à évoluer, je vous préviendrai. À mardi pour la suite !

 

 

Chapitre 53 : Sujet brûlant 1/3

 

« La barrière s’étant dissipée, la zone est de nouveau sécurisée. La guilde Alandal a été officiellement sollicitée, aussi vous demanderais-je à ce titre de bien vouloir me laisser passer. »

« C’est que… Mais… »

« Allez allez ! » exprima Minchan Jung en repoussant les soldats gênés, suivi de près par Sunggoo, Haemin et Soonghoon.

Sahngho Lee s’avança lui aussi, fulminant de colère.

Jiwon pleurait en suivant l’audience. Elle n’avait d’yeux que pour la silhouette pleine de sang de Woojin.

Ses amis vinrent rapidement le rejoindre en courant.

« Tiens ? Qu’est-ce que vous faites là ? » s’étonna-t-il.

« Nous sommes venus dès que nous avons appris la nouvelle, président. » répondit Minchan.

« Ah… J’ai perdu mon téléphone, vous pourriez m’aider à le retrouver tant que vous êtes là ? »

Jiwon sauta soudain au cou de Woojin.

« Woojin… »

« Jiwon ? »

« Woojin… J’ai eu tellement peur… »

Il lui sourit. La Salve Régénératrice avait parfaitement marché.

« Tu es jolie… »

Elle pleura à nouveau en cherchant un mouchoir. La cicatrice avait indéniablement disparu. Elle avait cru ne plus jamais le revoir en apprenant qu’il était entré dans un donjon 6 étoiles. Or, elle tenait plus que tout à le remercier, ainsi qu’à lui donner une réponse.

« Qu’est-il arrivé à ton visage ? Crétin… Pourquoi as-tu été te mettre en danger ? »

Elle lui caressait le visage, ce qui inquiéta un peu Woojin qui se dit qu’il aurait à appliquer une nouvelle Salve Régénératrice.

Elle avait récupéré toute sa beauté tandis qu’il avait perdu la sienne. Toutefois, même s’il eut été monstrueux, sa décision était irrévocable. Elle lui devait trop et avait ressenti un trop grand soulagement à le voir sortir en vie.

Jiwon plaça ses bras autour de sa nuque et l’embrassa.

« Qu’est-ce qu’il te prend ? » s’étonna-t-il.

« C’est… C’est ma réponse. »

Woojin ne semblant pas comprendre, elle lui présenta sa main gauche. C’est alors qu’il vit, à son annulaire, un anneau.

« Tu m’as offert cet anneau. Je t’aime bien aussi, Woojin… »

Son regard croisa alors celui de Soonghoon Woo qui lui tendait les deux pouces avec un grand sourire.

« Ce fils de pute. J’aurais dû m’en douter. » pensa Woojin.

« Il a tellement la classe… » dit d’une voix aussi discrète que possible Sunggoo. Tout le monde l’avait cependant entendu…

Jiwon serrait Woojin aussi fort que possible dans ses bras. Soudain, il s’en libéra en la poussant de son pouce contre son front.

« T’as vraiment peur de rien, hein ? Tu sais qui tu embrasses ? » lui dit-il.

« Hein ? » s’étonna Jiwon.

« Un fantôme a failli te mordre. Éloigne-toi. »

« … quoi ? »

Elle voulut l’injurier, mais en fut rapidement séparée par la foule qui s’approchait. C’était toute la Corée du Sud qui était tournée vers lui. Woojin était désormais célèbre.

« Je n’ai pas réfléchi… » déplora-t-elle.

Pour cause, elle n’avait même pas fait attention à la présence des différents objectifs. Les journalistes n’avaient pas raté la plus petite miette de la perte de son sang-froid. Ainsi, elle se questionnait. Avait-elle nuit à son image ?

Sahngho Lee vint soudainement saisir Woojin à l’épaule.

« Eh. Où est ma sœur ? »

Woojin tourna la tête pour voir qui avait osé pénétrer dans son espace vital.

« Je vois que vous êtes bien du même sang. D’où vous vient cette habitude de toucher les autres sans leur consentement ? » lui dit-il en le fusillant du regard.

Sahngho Lee ôta rapidement sa main et fit un pas en arrière. Il maintint toutefois son calme, autant par crainte de Woojin que de faire un scandale devant le parterre de journalistes.

« Qu’est-il arrivé à ma sœur ? » se reprit-il.

« Elle est morte. » répondit froidement Woojin.

« Comment est-ce arrivé ? Où est son corps ? Vous n’avez pas ramené son corps ? C’est pourtant dans l’usage… » s’étonna Sahngho.

En effet, Woojin aurait dû ramener son corps. Chacun se doit de traiter les morts avec respect, même s’il est parfois complexe de récupérer la dépouille d’un soldat tombé au combat. Toutefois, dans le cas présent, Woojin semblait plutôt relaxé. La question méritait d’être posée.

Il regarda alors aux alentours et vit au sein de la foule le reste des membres de l’équipe Vermillon.

« Bon, on n’est plus sur Alphène. » pensa-t-il avant d’annoncer :

« C’était une brave femme. »

« Que… » balbutia le président de la guilde Hwarang.

« Elle a attaqué un ennemi plus fort qu’elle. Elle est morte en héros. »

« Qui… Qui est le monstre qui l’a tuée ? »

« L’Immortel. »

« L’Immortel… »

Il lui mit une main sur l’épaule. Sahngho Lee répétait ce mot comme une mantra et Woojin le laissa bientôt sur place pour aller retrouver les membres de sa propre guilde.

« Vous avez trouvé mon téléphone ? » leur lança-t-il.

« L’armée doit l’avoir récupéré. » répondit Haemin Kim.

La guilde Alandal retourna alors à l’hôtel, tandis que Sahngho Lee serrait les poings.

« Je vous en prie, président, gardez votre calme… » lui fit l’un des membres de l’équipe de Yunhwee Lee.

« Dites aux journalistes de venir me trouver. » répondit Sahngho en se reprenant en main.

« Comment ? »

« Pauvre con. Tu crois que je vais me contenter de chialer ? »

L’Invasion n’avait pas eu lieu et Yunhwee Lee était décédée. Le pire scénario imaginable venait de se réaliser. Il regardait Woojin qui s’éloignait.

« Cette espèce de sale enculé… »

Il eut soudain l’impression que toutes ses difficultés étaient dues à cet unique Éveillé. Il y avait d’abord eu l’incident du donjon 5 étoiles, et maintenant celui de Jookjun.

Il monta dans une voiture qu’on lui indiqua pour éviter les regards par trop suspicieux des journalistes. Son téléphone se mit à sonner.

« Putain… Tout mais pas lui… »

Il répondit.

« Yeoboseyo monsieur l’administrateur… Oui. Oui, je comprends. Je vais faire tout mon possible pour limiter les dégâts. »

Son interlocuteur lui raccrocha au nez.

« Ce sac à merde de Woojin Kang ! » explosa soudain Sahngho Lee.

Ce type était sorti de nulle part et avait remis en cause, à lui tout seul, la classification même des Éveillés. La presse s’amusait d’ailleurs à lui surnommer l’Éveillé de rang S.

« Yunhwee a dû l’aider… Ce connard s’imagine qu’il a tout réussi seul ! »

Il se mordit les lèvres. Au final, peu lui importait que Woojin Kang fasse montre de capacités exceptionnelles. Il connaissait parfaitement les rouages de la société.

Ainsi, même si Gangchul Kim s’était illustré comme l’Éveillé numéro 1 de la Corée, Sahngho Lee ne le craignait absolument pas. Il pouvait mettre fin à la carrière de quiconque oserait s’opposer à lui.

Il avait de son côté quantité d’hommes politiques et de nombreux soutiens financiers. Autant de raisons avaient élevé Hwarang au top 3 des guildes coréennes, malgré l’opposition féroce que lui avait jusqu’alors opposé Yunhwee Lee.

« Je ne supporterai pas qu’on me chie sur les bottes. »

Woojin avait osé s’opposer à lui. Il comptait bien lui donner une bonne leçon de conduite.

« La vie est une guerre. »

 


 

« Je viens tout juste de sortir, c’est vraiment nécessaire ? » demanda Woojin, l’air las.

« Non, je vais refuser l’interview. Je vais transmettre les informations que vous m’avez communiqué aux journalistes. » répondit Minchan Jung.

« Voilà qui me semble bien… »

« Qu’allez-vous faire au sujet des Artéfacts ? »

« Je rentrerai quand je les aurai tous. »

« Je comprends. Je vais vous réserver l’hôtel pour un mois. Le directeur Hong et Haemin Kim vont rester pour vous soutenir. »

« Un valet et un ramasse-butin… Ça devrait faire l’affaire. » répondit Woojin en s’amusant.

Sunggoo et Haemin rirent eux aussi.

« Au fait, ma mère a dit quelque chose ? »

Woojin était assez inquiet au sujet de sa mère. Il passait sans cesse à la télévision.

« Eh bien… Comment dire ça ? »

« Quoi ? Il s’est passé quelque chose ?! »

« Non, non. Elle n’est pas au courant. » répondit Minchan avec l’air grave.

« Comment ça ? » s’étonna Woojin.

« Je l’ai appelée et elle m’a dit ne pas avoir regardé les informations. Elle ne se doute de rien. »

« Hmm… »

Woojin fronçait les sourcils. C’était sans doute mieux que de la savoir inquiète, mais les circonstances lui semblaient étranges.

« Votre mère m’a confié qu’elle n’arrivait pas à vous joindre, alors je lui ai expliqué que vous aviez laissé votre téléphone au bureau avant de partir. »

Woojin ne répondit rien.

« Président… J’ai fait quelque chose de mal ? » dit Minchan perturbé.

« Haha, non, pas du tout. C’est bien. Donc, l’information n’a pas encore été rendue publique ? »

« Si. Les flashs d’info diffusent en continu des images d’ici. C’est bien normal, c’était la première fois qu’une équipe de seulement deux personnes tentait de prendre un donjon d’Assaut. Même les journalistes étrangers s’intéressent de près à l’événement. »

« Qu’est-ce que faisait ma mère ? » reprit Woojin.

« Elle achetait des meubles. Le déménagement est pour bientôt, après tout. »

Sans doute était-il mieux que sa famille reste à l’abri de tous ces événements. Tout de même, Woojin ne put se débarrasser du sentiment que quelque chose clochait.

« Si je m’occupe des Artéfacts, je risque de rater la date de l’installation dans la nouvelle maison, non ? »

« Ne vous inquiétez pas président, monsieur Woo et moi-même nous occuperons de tout ça. » répondit Minchan.

« Hmm. Je suppose que je dois vous remercier. »

« C’est normal. Une guilde doit aussi savoir s’occuper de ce genre de choses. » conclut Minchan avant de se lever.

« Vous pouvez reprendre votre conversation… » dit Soonghoon Woo en s’éloignant à son tour.

Sunggoo Hong était quant à lui resté en place. Haemin lui attrapa le bras et lui dit :

« Pour en revenir au sujet que nous abordions plus tôt… »

« Quel sujet ? » s’étonna Sunggoo.

Haemin fronça un peu des sourcils tout en désignant Jiwon du regard. Sunggoo ne percutait toujours pas.

« Haha, allez, allons boire un café. » ajouta-t-il alors en le tirant par la manche.

« Que… »

« Mais tais-toi imbécile ! » conclut discrètement Haemin en se retenant de le frapper.

Jiwon était toute rouge.

« Tu n’es pas au travail ? Ils t’ont donné un congé exceptionnel ? » lui dit Woojin.

« C’est… C’est que… »

Elle était venue sans trop réfléchir à cet aspect des choses. C’était la première fois en 4 ans qu’elle manquait une journée de travail. Ou, plus exactement, la seconde. Tout ça pour et à cause de lui.

« Haha… T’es sans espoir. Alors comme ça, tu m’apprécies ? » ajouta-t-il en souriant.

« C’est… Tu m’as donné un anneau et… J’y ai beaucoup réfléchi. Je… » répondit-elle en hésitant.

« Tu vas t’attirer des ennuis avec un type comme moi. » continua-t-il.

« Hein ? »

Elle baissa la tête. La considérait-il comme un fardeau ? Que pouvait bien espérer une ouvrière comme elle d’un personnage comme Woojin Kang ? Les larmes se remirent à couler au rythme de ces pensées autodépréciatives.

Woojin la regardait en silence. Plus exactement, il la contemplait. Elle était belle et pure. Son affliction allait-elle aussi l’atteindre ? Woojin voulait la protéger, l’éloigner de toute cette horreur. Son cœur en décida autrement.

Il saisit son visage d’une main délicate au niveau du menton et porta son regard au sien.

« Tu aimes les fantômes ? »

Le regard de Jiwon se fit interrogateur.

« Si ça ne te fait pas peur… On pourrait… »

Elle cessa de pleurer en le voyant rire.

« Je vais t’offrir une vie spectraculaire ! »

La scène fut photographiée par un personnage à l’allure singulière. Un paparazzo, à n’en point douter.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 52
SSN Chapitre 54

14 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Max

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Naos

    merci pour le chapitre ^^í

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. PapiBei le gredin

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Laghtt

    merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Kur

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. bahzell

    merci pour ce chapitre et vivement la suite(je sais c’est vachement commun m’enfin)

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Lauvel

    Merci pour le chapitre. Finalement un couple va devenir officiel :3

    Répondre
  13. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com