SSN Chapitre 90

SSN Chapitre 89
SSN Chapitre 91

Bonjour ! Désolé, votre chapitre est un peu en retard. Ça a été un peu compliqué avec toutes ces histoires… Bonne lecture et à mercredi pour le suivant. En attendant, je vous dis à tout à l’heure pour IATM.

 

 

Chapitre 90 : Vers l’infini et l’au-delà 3/4

 

La Sainte Vierge était agenouillée face à la statue de la déesse, se demandant si sa requête était bien raisonnable. Elle avait déjà repoussé plusieurs fois l’échéance, mais le destin revint bien vite frapper à la porte : Kang Woojin lui-même avait réclamé le soutien de la guilde Titan. L’idée lui était désagréable.

Elle n’était toutefois pas le loisir de s’opposer à le suivre. Elle sentait bien que la déesse, qui l’avait guidée sur Terre, l’observait. Si elle désirait la voir suivre l’Immortel, sans doute avait-elle une bonne raison ? Peut-être était-ce véritablement lui, le héros d’Alphène ?

“Bon… J’y vais.”

À peine s’eut-elle décidé qu’elle eut l’impression de voir la statue sourire. En tous les cas, la lourdeur qui lui pesait sur le cœur s’apaisa tout à coup. Elle vint alors faire part de la mauvaise nouvelle au président, Deacon.

“Non, ce n’est pas possible. Vous ne pouvez pas nous faire ça.” s’opposa-t-il aussitôt.

“Je n’ai pas choisi de suivre cette voie, mais je ne peux faire autrement. C’est la volonté de la déesse.”

“Vous me mettez dans une position difficile, là…”

Il n’avait pas mis en place de tels moyens seulement pour ses beaux yeux. Chacune de ses actions, jusqu’à la promesse de sauver Alphène, n’était pour Deacon que l’assurance de profits grandissants pour Titan.

Profits qui, d’ailleurs, avaient déjà été nombreux, mais la promesse d’autres acquisitions et victoires lors du combat pour Alphène était très séduisante…

“Je tiens à vous remercier de tout le soutien dont vous m’avez fait part jusqu’à présent. Je vous en remets dès à présent le fruit.” répondit-elle.

Le visage de Deacon s’assombrit un peu. Il ne pouvait pas vraiment s’opposer à son destin…

“Je n’ai d’autre choix que de me plier au désir de la déesse. Cependant, je tiens à ce que les Chevaliers du Saint-Ordre continuent à vous accompagner. Nous devons, quoi qu’il advienne, continuer de vous soutenir. Ceci vaut aussi bien pour vous que pour l’Église d’Aria.”

“Vraiment ?”

“Oui, vraiment. Vous trouverez toujours une porte ouverte chez nous.”

Melody ne s’en émerveilla pas davantage que cela. En vérité, elle avait parfaitement compris ses intentions.

“Mademoiselle Hamilton a elle aussi reçu la faveur de la déesse. Elle prendra ma place au sein de la guilde Titan, en tant que Prêtresse d’Aria.”

“Ah ! Merci de votre considération, Sainte Vierge.” s’exclama Deacon, tentant le mieux du monde de se contenir.

C’était la meilleure issue possible. Ainsi donc, la guilde Titan continuerait à bénéficier des services d’Aria…

“Alors, il paraît que vous partez pour le Moyen Orient ? Ou peut-être irez-vous d’abord en Corée ?” lui demanda-t-il.

“Non, je pars pour le Moyen Orient.”

“Très bien. Alors préparez-vous.”

Le jet privé était déjà prêt à décoller, selon la requête de Kang Woojin. La mission consistait en deux étapes : l’amener là-bas, et sécuriser le périmètre aussitôt aurait-il terminé. Cette dernière tâche revenant à l’armée, Deacon ne décollerait même pas avec eux.

 


 

“Kiba, on arrête.”

“Vos désirs sont des ordres, maître !” répondit Kiba de sa voix puissante.

“Oh…” fit Sunggoo.

“Président… Aidez-moi…” ajouta Haesol.

Elle avait la jambe brisée, le genou dans l’autre sens, là où Sunggoo avait un trou béant à la place de l’estomac. Ils étaient en train de perdre conscience, quand Woojin leur envoya rapidement une poignée d’âmes afin de les guérir.

Aussitôt, le genou d’Haesol reprit sa place initiale et le ventre de Sunggoo se referma. Après quelques instants, leur pouls récupéra un rythme normal mais ils étaient encore très pâles, quoique Sunggoo, malheureusement habitué à ce genre d’expériences, se releva rapidement.

“Monsieur Kiba est vraiment très fort !” s’écria-t-il.

“Bien sûr, c’est un Chef Orc.” assentit Woojin.

La Tribu des Orcs Ailes Grises était si renommée que même les Lieutenants de Trahnet en reconnaissaient les prouesses au combat. Bien sûr, de pauvres membres des Sixième et Quatrième Cercles n’étaient pas à même d’en affronter le chef.

“Haesol, relève-toi.”

“Quoi… Oh ! Oui, chef !”

Elle était encore un peu traumatisée par l’expérience, mais elle réalisa à l’ordre de Woojin que c’était jusqu’à la douleur qui avait disparu.

“Vous devriez pouvoir vous attaquer à des donjons de 5 étoiles maintenant, dit-il, et si vous travaillez durement, même les donjons 6 étoiles ne pourront rien contre vous.”

“Héhé… Tout ça grâce à hyung-nim !”

Haesol s’étonna du compliment. Après ce qu’ils venaient de subir, ce remerciement semblait assez déplacé… Hong Sunggoo était décidément incroyable, pour elle.

“Bien, alors on peut continuer.” trancha Woojin.

“C’est parti !” répondit Sunggoo.

Son regard était décidé. À l’inverse, Haesol semblait toujours aussi terrorisée.

“Merde… Elle ne va pas réussir à suivre.” pensa-t-il.

Il fallait pourtant bien qu’elle y parvienne, si elle escomptait survivre. Sa peur de la mort imminente était compréhensible, mais elle devait absolument passer par delà.

Pour cause, chacun des Chevaliers Noirs qu’invoquait Woojin avait des compétences et des armes qui lui étaient propres. Sunggoo et Haesol devaient réussir à les affronter de sorte à pouvoir appréhender toutes sortes de situations.

“Rakto, à ton tour !”

Leur entraînement continua ainsi jusqu’à-ce qu’il soit temps pour Woojin de décoller.

 


 

“Mais qu’est-ce que je fous là, au juste…”

Lee Sahngho était venu en toute hâte dans sa berline noire jusqu’au donjon de la station Daegoo. Il avait décidé de croire cette apparition. Sans doute avait-il bien fait, d’ailleurs.

“L’épée de Yunhwee… Qui est derrière ça ?”

Le fait que cette épée existe encore le surprit une nouvelle fois. Cette chose s’opposait à la loi faisant disparaître tout objet, toute existence suivant la conquête d’un donjon.

Peut-être, après tout, était-ce un dieu ? Qui d’autre aurait pu ainsi changer la structure même des donjons ? En vérité, ce que croyait Lee Sahngho n’avait aucune importance. Il était à l’endroit même où sa sœur avait péri.

“Merde…”

Alors même qu’il commença à réaliser que tout était de sa faute, une statue de Kang Woojin, face à l’entrée, vint encore retourner le couteau dans la plaie.

“Le héros qui a tué ma sœur et ma guilde…”

Son air furieux attira très rapidement l’attention d’un fonctionnaire de la Direction Nationale des Donjons.

“Monsieur, c’est une zone dangereuse. Si vous n’avez pas de rendez-vous, je vais devoir vous demander de bien vouloir reculer.”

Ainsi donc, même eux ne le reconnaissaient plus ? Lui, le président de l’une des trois grandes guildes ? Sa colère commença à bouillonner. Du même temps, le fonctionnaire et les deux gardes se retrouvèrent en stase au dessus du sol, sans pouvoir bouger le moindre membre.

“Vous ne savez pas qui je suis ?!” leur hurla-t-il.

Une douleur assez forte vint leur cingler les tempes, ce qui les fit vite réagir.

“Le président… De la guilde Hwarang ?”

Pour réponse, il mit fin à son sort et les trois tombèrent au sol. Après un moment, le fonctionnaire s’adressa à lui en se relevant.

“Qu’est-ce qui vous amène… Monsieur ?”

La question était intéressante. L’idée du pouvoir était aussi plaisante que celle de la vengeance, pour lui. Il fallait que cette apparition ait dit vrai…

“Ah, rien de bien important.” répondit-il.

Il ne fallait pas perdre tout savoir vivre. D’accord, il suivait les ordres d’un fantôme, mais…

“Hahaha. Je t’aime bien. Suis-moi. Je te donnerai ce que tu désires.”

Une nouvelle fois, cette illusion terrifiante apparut face à lui. Alors que ses yeux s’agitaient, elle disparut aussitôt, comme si elle avait été aspirée par le donjon.

“C’est quoi, ce bordel…” pensa-t-il.

Soudain, un grand fracas se fit entendre, en même temps qu’un rai de lumière sortit du donjon.

“C’est une Réinitialisation !” hurla l’un des gardes.

Ce ne pouvait pas être une coïncidence. Un attroupement commença à se former, composé de quelques Éveillés et de passants.

“Yeoboseyo ! C’est le donjon de Daegoo, oui, station Jookjuhn…” dit le fonctionnaire, le téléphone plaqué contre son visage.

Il fallait agir vite. S’il n’était pas pris d’assaut dans les trente jours, une nouvelle Invasion aurait lieu. Malheureusement, il n’eut pas le temps de terminer son rapport auprès de ses supérieurs. Le téléphone vint en effet heurter le mur, tout comme sa tête. Puis celles de ses deux collègues.

Une trainée de sang se mit à couler dans un craquement sourd.

“La puissance…”

Lee Sahngho se dirigea vers l’entrée. Peu lui importait de savoir s’il était capable de s’attaquer à ce donjon. Quelque chose, là-dedans, l’appelait. Il se foutait bien des usages, de son rang, et même de son humanité.

“Je vais pouvoir me venger !”

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 89
SSN Chapitre 91

11 Commentaires

  1. Hannibal_LelecteurHannibal_Lelecteur

    Merci

    Répondre
    1. essitamessitam

      pas mal le pseudo 🙂

      Répondre
  2. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. grenvious

    je sens qu’il va crever comme une merde ^^

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. 4Help

    Peut etre Thranet ( le fantome) ?
    Mrc du chapitre et heuresement que le site n’est rien

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Oula non, je pense pas. Ce doit être un de ses lieutenants.

      Répondre
      1. essitamessitam

        ou une troisième fraction

        Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Vive le vent,vive le vent,vive le vent d’là mort…

    Répondre
  7. Ryu18

    merci

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com