SSN Chapitre 92

SSN Chapitre 91
SSN Chapitre 93

Bonjour ! Voici votre chapitre régulier, je vous dis à tout à l’heure pour un chapitre bonus.

 

 

Chapitre 92 : Colère aride 1/4

 

Le Général en charge de l’opération venait juste de terminer son appel avec le ministre de la Défense et fit appeler ses officiers pour une réunion de crise, au sein de la base aérienne américaine de Bagram, en Afghanistan.

« Nous venons d’apprendre qu’un Sud-Coréen en possession d’informations sur l’attaque de l’hôtel à Manhattan vient en ce moment même nous rejoindre, dans un vol privé offert par la guilde Titan. » leur dit David Gates.

« Est-ce bien celui qui a empêché l’attaque ? » demanda le Chef d’État-Major.

« Oui. Il souhaite se venger… Il a pour ce faire demandé le soutien de l’armée américaine. »

« Vraiment ? Je sais que c’est un éveillé, mais il n’est absolument pas préparé au combat militaire. Il va falloir travailler main dans la main, sans quoi on risque de mettre la vie de centaines de civils en danger… »

La parole faisait sens, un tempérament de cowboy pouvait bien s’avérer beaucoup plus dangereux pour les civils qu’une faction ennemie. Sans parler du fait que lui-même, tout éveillé qu’il soit, ne saurait arrêter une balle.

« Général, nous avons reçu ça de la guilde Titan. » lui dit un Commandant en mettant en route une vidéo sur un poste de télévision.

Après un moment, le Général Gates exprima son avis : « Oh putain… De merde… »

 


 

À leur atterrissage, les différents éveillés furent guidés au poste de commandement où tous se saluèrent avant de se présenter brièvement, pressés par Kang Woojin de démarrer l’opération dans l’instant.

« Où avez-vous obtenu cette information ? » lui demanda le Général Gates.

La question avait de quoi être posée. Les services de renseignement américains peinaient à obtenir la moindre information sur cette histoire, et lui avait déjà tout appris ?

Woojin le comprit tout de suite, il lui faudrait une solide preuve. Il invoqua ainsi Ghazi Al Sid, qui quoi qu’il ne lui faisait pas encore réellement confiance, ne nécessitait plus que 80 points de contrôle.

« Ghazi, explique-leur. Tu feras ça mieux que moi. »

« On m’a missionné pour tuer un éveillé coréen. » répondit-il.

Malgré son aspect quelque peu décharné, les soldats le reconnurent et s’étonnèrent de voir que le Nécromancien avait pris celui qui avait tenté de l’assassiner comme familier.

« C’est qui, on ? » demanda Gates.

« Un entrepreneur iranien avec lequel j’avais l’habitude de travailler. Son nom exact, je ne le connais pas. Par contre, je saurais reconnaître son visage. »

On fit rapidement amener une liste de photographies de suspects et d’entrepreneurs iraniens connus. Après un moment, Ghazi pointa l’un d’eux.

« Je vois… Nasser Saatchi. C’est un vendeur d’armes qui profite énormément de la guerre, vendant aussi bien au gouvernement qu’aux rebelles. On cherche à le coincer depuis un moment. »

« Il ne se contente pas que de ça, reprit le chevalier noir, c’est aussi un intermédiaire à tout ce qu’il juge profitable, terrorisme compris. »

Woojin regarda la photographie. Il suffisait simplement de le secouer un peu pour en apprendre davantage…

« Où est-ce que je peux le trouver ? » demanda-t-il.

« Oula, n’allez pas si vite en besogne ! On a identifié la cible, c’est bien, mais il va d’abord falloir se préparer. » répondit David Gates. (NdT : vous croyez que c’est un langage codé qui signifie aller boire un coup ?)

On ne pouvait s’y attaquer de but en blanc. Certes, il était suspecté d’association à des groupements terroristes, mais il était encore publiquement un entrepreneur tout ce qu’il y avait de plus légal. C’était donc à l’armée que devait revenir son arrestation.

« Je sais comment le surveiller sans qu’il n’en sache quoi que ce soit. Tout ce qu’il me faut, c’est sa localisation. Qu’est-ce que vous en pensez ? On en apprendra bien plus ainsi. » dit Woojin.

Les regards se figèrent sur lui. L’idée avait de quoi séduire, arrêter un homme sur les simples paroles d’un terroriste mort semblait en effet assez surréaliste, ou en tous cas, elle risquait d’exposer les États-Unis à de vives critiques. Gaebo, en revanche, pourrait leur fournir de très précieuses informations sans le moindre risque.

« Bon, c’est d’accord. On va préparer un plan ensemble, Kang Woojin. » assentit David Gates.

L’opération [Clochette pour le chat] débuta ainsi.

 


 

Woojin arriva ainsi dans la ville de Peshawar, au Pakistan. Déguisé, il se trouvait dans un taxi aux côtés d’une femme, répondant au nom de Rachel Park, de son véritable nom Park Oohnji, qui était membre de la CIA.

« Tu as l’air nerveuse ? » lui demanda-t-il.

« Eh bien… C’est ma première mission, en vérité. »

Elle était en effet plus habituée aux tâches administratives, mais en tant que Sud-Coréenne, elle avait été désignée pour l’accompagner dans sa mission. Pour cause, les deux ressemblaient à un petit couple asiatique venu passer des vacances, encore qu’une voiture les suivait au cas où la situation vienne à dégénérer.

« Vois ça comme des vacances, regarde un peu le paysage magni… Ouais, non, il est tout sauf magnifique. »

De nombreux bâtiments étaient en ruines et des soldats étaient là pour assurer la sécurité de civils présents sur la zone, parmi lesquels se trouvaient plusieurs enfants.

« Il y a eu un attentat, il y a quelques jours. » dit-elle.

« Ça arrive souvent, au Pakistan ? »

« Plus souvent qu’on le pense. C’est monnaie commune ici, ce n’est pas comme chez nous… »

« Je vois. »

Woojin continua un moment à regarder par la fenêtre, un léger sourire plaqué sur le visage. C’était un véritable champ de bataille qui se déroulait sous ses yeux, chose qui le revigora quelque peu. Il pensait à Alphène.

Rachel Park fronça un peu les sourcils en le voyant ainsi, malgré toutes les informations qu’elle avait pu acquérir sur lui. Elle se concentra plutôt sur sa mission, qui consistait à conduire Kang Woojin au restaurant attenant à l’hôtel où Nasser Saatchi avait pris une réservation, et surtout à tenter de contenir son tempérament explosif.

« Nous arriverons bientôt, essayez de vous conduire normalement. » lui dit-elle à cet effet.

« Ouais, ça va. »

Après quelques minutes, le taxi s’arrêta et ils entrèrent dans l’hôtel avant d’être conduits dans leur chambre. Rachel sortit du matériel audio de sa valise et se mit une oreillette. Elle contacta l’équipe de soutien afin de s’assurer du signal, et attendit.

« Bravo, la cible arrive. » entendit-elle tout à coup.

« Il arrive. » dit-elle à Woojin.

« Ok, on va s’installer à une table alors. » répondit Woojin en se dirigeant vers le restaurant.

Ils commandèrent leur repas, et elle lui fit un signe discret.

« La troisième table au niveau de la baie vitrée, il a une chemise bleue. »

Woojin le reconnut aussitôt et dit en lui-même : « Vas-y, Gaebo. »

L’ombre de Woojin disparut un instant avant d’être remplacée par la véritable, et l’inverse se produisit pour l’entrepreneur iranien. Après quoi, leur repas arriva et ils commencèrent à manger un plat de poulet et de crevettes assez épicé.

« C’est bon, je connaissais pas du tout la cuisine arabe. » dit-il.

« Euhm, pensez à activer votre dispositif de surveillance. » le reprit-elle.

« Déjà fait. »

« Quand ça ? Je n’ai rien vu du tout… »

« Je propose qu’on sorte dès qu’on aura fini. »

« Compris. »

Si elle-même n’avait rien vu, Nasser ne risquait pas d’avoir remarqué quoi que ce soit non plus. Ils ne lui accordèrent pas la moindre attention, autant parce que Woojin était son habitude parfaitement relaxé, que parce qu’elle commençait elle-même à se détendre.

« Maintenant, dit-il, tu devrais aller chercher ton matériel. Je t’attends ici. »

« Peut-être qu’on ferait mieux d’y aller ensemble, non ? » lui demanda-t-elle avec un sourire.

« Non, ça ne sert à rien. »

« Il y a certaines choses qu’on ne peut faire qu’à d’eux… »

« T’as pas à ouvrir les cuisses. »

« Hmpf. Tant pis. » dit-elle en haussant les épaules, bien consciente qu’il venait de repousser son offre.

« Fais ce que tu as à faire, je t’attends là. »

« Oui, je reviens d’ici peu. » assentit-elle avant de se lever.

Le repas étant terminé, Woojin revint dans le hall et regarda par la porte vitrée. Oui, une attaque avait eu lieu récemment, mais les gens n’étaient pas perpétuellement terrorisés…

C’est bien mieux qu’Alphène.

C’était incomparablement mieux que l’enfer qu’il y avait connu. Des orphelins vinrent à sa rencontre alors qu’il se tenait dehors et il n’eut pas besoin de prendre de pilule de langage pour comprendre l’objet de cet attroupement… Ils désiraient de l’argent.

C’est toujours eux qui en pâtissent, au final…

Woojin se sentit d’humeur généreuse et leur donna à tous un peu d’argent en leur souriant. Ils le remercièrent avant de s’éloigner, à l’exception d’une petite fille qui était restée à une certaine distance.

« Oh… »

Elle courut jusqu’à lui. Son âme était parfaitement pure, plus encore que celle de Do Jiwon. Même dans ce chaos, des âmes pures subsistaient… Elle lui adressa un large sourire en réponse au sien.

Il la salua, et la petite qui ne lui arrivait qu’à la taille fit une révérence avant de joindre ses deux mains face à lui. Il sortit à nouveau son porte-feuille, quand il entendit un bruit étrange émaner de sous ses vêtements.

Tic, tac, tic, tac…

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 91
SSN Chapitre 93

10 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. natsu

    oO sa va bardé, si la petite fille explose woojin vas peter un plomb et detruire toute l’irak x)

    Répondre
    1. natsu

      merci pour le chapitre (pardon pour mon impolitesse)

      Répondre
  4. Aranor

    oh con ! faire sauter une gamine pour tuer Woojin
    ...je pense que c’était la pire chose à faire, y en a qui vont déguster mdr

    merci pour le chapitre

    Répondre
    1. Hannibal_LelecteurHannibal_Lelecteur

      Ouai sa va Ch*** des bulles. Et merci pour le chapitre.

      Question es ce que vous allez continuer de mettre les anciens chapitres au format PDF ?

      Répondre
  5. Hannibal_LelecteurHannibal_Lelecteur

    Bonjour, je voudrait remercier Nostra car grace a lui j’ai put découvrir de histoire extrêmement prenante donc merci Nostra pour ton excellent travaille et courage avec vos soucie sur le site.

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Je spoilerai pas mais les terroriste vont rapidement dire *Ouille*!

    Répondre
  7. meifumado

    Ce MC est dingue.
    Merci

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com