SSN Chapitre 94

SSN Chapitre 93
SSN Chapitre 95

Bonjour bonjour ! Toutes mes excuses pour ce gros retard ainsi que pour ceux à suivre. Entre ma rentrée et quelques soucis administratifs j’ai pas une seconde pour moi cette semaine, donc mon rythme de publication en est sévèrement touché. Par conséquent, on va éviter les promesses en l’air et je reprendrai mon rythme de publication normale dès lundi. Si j’ai le temps je vous ferai un bonus (d’SSN) histoire d’éponger un peu 😛

Je vous dis donc à lundi, merci de me suivre et bonne lecture !

 

 

Chapitre 94 : Colère aride 3/4

 

« Ils arrivent, dépêchez-vous ! Mais non pas par là, fils de chiens ! » (NdT : je précise au cas où, c’est une insulte arabe très régulière.)

Les terroristes, à cause des bombardements, étaient habitués à avoir à partir en toute hâte et à devoir rapidement se défendre. Certains d’entre eux avaient péri, mais la plupart d’entre eux avaient réussi à s’enfuir dans des véhicules sur lesquels étaient montées des mitrailleuses.

D’un coup, tous les véhicules firent un dérapage et se retournèrent afin de faire face à leurs opposants. Des centaines de balles se mirent alors à siffler, tuant chaque fois un Soldat Squelette.

Ce n’était cependant qu’un nombre infinitésimal de la horde menée par les Chevaliers Noirs, qui ne subissaient d’ailleurs aucun dégât.

« Toi là, file-moi le bazooka ! »

L’homme visa alors l’un des cavaliers avant de faire feu. C’était une grave erreur.

« Tremblez devant Ramson ! » hurla-t-il.

C’était un puissant guerrier Nain doté d’une compétence aux capacités formidables, Absorption Explosive. Il était capable, grâce à elle, d’absorber un choc aussi puissant soit-il, de nature physique aussi bien que magique, avant de le renvoyer puissamment à l’aide de son marteau.

Il fit un mouvement de côté de sorte à absorber l’impact de la roquette, et pas le moins du monde perturbé par les tirs, chargea en direction du mur humain.

En un seul coup, toute la formation céda sous l’impact. Les autres Chevaliers Noirs en profitèrent pour s’élancer à leur tour dans la brèche. Sous le bruit des canons, ils continuaient à progresser sans sourciller.

Kiba tira d’un coup sur ses rênes, faisant se cambrer sa monture avant de lui faire abattre les sabots avant sur l’un des véhicules, qui ploya sous une telle puissance.

« Soumettez-vous à l’Immortel ! » cria à son tour Kiba.

Les Soldats Squelettiques se mirent eux aussi en place et sautant de véhicule en véhicule, c’est chacun des terroristes qui fut bientôt tué.

Woojin revint alors au niveau des otages toujours attachés et commença à les libérer.

« Vous… Vous êtes un soldat américain, hein ? Vous êtes venu nous sauver ?! » s’écria un homme, choqué.

« Non. » répondit-il simplement avant d’aller s’engouffrer dans le bunker proche.

L’homme se mit à prier. En vérité, il ne s’était interrompu que le temps que son sauveur le libère. On l’avait entendu, de toute évidence.

Lui et les autres otages entreprirent alors de le suivre. C’était un réflexe sain, quoi qu’on en dise.

« Où sont le reste des otages… » dit rhétoriquement Woojin.

De nombreux corps jonchaient le sol, chose dont il profita afin de renforcer les rangs légèrement rognés par le combat survenu plus tôt.

Il entendit soudain un bruit.

« Où sont les otages ?! » cria-t-il en arabe.

« Ne bougez pas ! Ne bougez pas où je tire ! » répondit l’intéressé.

Woojin repéra rapidement les deux terroristes, qui tremblaient. Il n’était certainement pas tombé sur les plus courageux d’entre eux, qui n’avaient même pas daigné sortir en entendant les tirs…

« Je vous le demande une dernière fois, où sont les otages ? »

« Là, tout près. »

« Où ça ? »

Rakto grognait comme un chien enragé. Un seul signal, et sa lance les aurait tués tous deux. L’un des terroristes amena Roman, le tenant à la gorge, une arme de poing contre la tempe.

« Dans ton cul ! » fit alors l’autre, rassuré par l’otage.

Cependant, la terreur les saisit tout à coup lorsque Woojin leur lança un sort de paralysie, et Rakto put enfin céder à son désir de mort.

L’otage se rassura enfin et tendit sa main pour le remercier.

« Merci… Moi c’est Roman. Vous êtes soldat ? Je saurai vous repayer le service comme il se doit, si vous me donnez votre nom. »

« Non, ce n’est pas nécessaire. » répondit Woojin.

« Ha ha, vous êtes donc bien soldat. Ne vous en faites pas, ça restera entre nous. »

« Je vais te suggérer une bonne chose : ferme ton claque-merde avant d’en ramasser une. »

Il invoqua une Lance d’Os et la pointa en direction de son cœur. Roman fronça les sourcils, réalisant que c’était un Éveillé. Les 53 Chevaliers Noirs à a sa suite et les 600 Squelettes ne laissaient aucun doute…

« Ah, bon, excusez, je m’emporte. » ajouta Woojin en lui adressant un sourire tout en abaissant l’arme qui le menaçait.

« Ne vous en faites pas, lui répondit Roman, entre Américains, vous savez… »

Il allait ajouter quelque chose, mais fut coupé une nouvelle fois par Woojin.

« J’ai l’air d’un Américain ? »

La parole lui fut coupée. De manière irrémédiable, d’ailleurs. La lance lui sectionna la nuque de manière nette.

« Putain, il m’a pris pour une pute ou quoi ? »

Les otages plus tôt libérés ressentirent à nouveau une peur gigantesque. Tous se tinrent cependant au silence, craignant de finir aux mains d’un nouveau geôlier.

« Bon, venez tous ici. » leur dit-il.

Ce qu’ils firent, assez rapidement.

« Il y a des journalistes, parmi vous ? »

Personne n’osa répondre, aussi Woojin leur signala-t-il qu’ils avaient très exactement trois secondes pour se manifester. Enfin, trois hommes s’avancèrent vers lui.

« Bien, vous me suivez. Les autres, essayez d’appeler des secours. »

Ils sortirent après s’être saisi des outils de télé-communication.

« Vous êtes reporters de guerre ? » demanda-t-il.

« Oui. Je suis Tom, et voici mon partenaire, Mark. Nous sommes américains. »

« Moi, c’est William, je suis anglais. »

« Ok. Vous devez m’accompagner et filmer chacune de mes actions. »

« Filmer quoi ? » reprit l’un d’eux.

L’idée d’être vu comme un héros, aussi séduisante soit-elle, était assez indigne du champion de Gehen.

« La mort et la destruction. »

Les trois journalistes se lancèrent un regard circonspect. Leur réaction était d’ailleurs bien normale, autant de par la façon dont il s’était introduit dans le complexe que par son utilisation des morts pour le prendre d’assaut, aussi Woojin se contenta-t-il de s’expliquer.

« Je vais mettre fin au terrorisme. Je vais arrêter tous ces groupuscules. »

Le regard des trois journalistes se fit bien plus positif, du simple fait de cette annonce. Ce n’était pas un malade mental. Ou alors, s’il l’était, il revêtait en tous cas à merveille le costume du héros.

 


 

« Regardez, il y a quelque chose d’étrange ici… » dit Rachel Park en surveillant les images satellites, alors qu’elle était en poste à la base aérienne de Bagram.

Dessus, on y voyait un large nuage de fumée, au sein duquel se trouvaient des véhicules.

« Je ne pensais pas qu’ils étaient aussi bien équipés… »

« Ils ont l’air de se diriger vers la base principale, non ? »

« Peut-être un conflit interne… »

« Non, j’ai l’impression qu’ils prennent la fuite. »

David Gates se frotta le menton, comme il en avait l’habitude lorsqu’un sujet le questionnait particulièrement. Enfin, il apprit plus d’informations après quelques appels.

« Général, on a reçu un message de l’équipe alpha. Ils ont récupéré 37 otages, mais Roman est mort. »

« C’est regrettable… Ils ont des blessés ? » répondit-il à son officier.

« Non, aucun. Aucun coup de feu n’a été tiré. »

Rachel Park vint apporter sa pierre à l’édifice, en apportant des photos et des vidéos qu’elle avait trouvé sur internet. Les trois reporters s’étaient déjà mis au travail.

On y vit des cavaliers fantomatiques charger en direction de terroristes, dont ils explosèrent un tank. Derrière eux, des centaines de squelettes…

« Je ne comprends pas, c’est un film ? » demanda Gates.

« Regardez jusqu’à la fin. »

Après un moment, on aperçut Woojin, tout devant. Il parlait en alphénien, dirigeant son armée d’une main de fer. C’est alors que le journaliste prit la parole.

« C’est un véritable héros ! L’Éveillé Kang Woojin a déclaré une guerre au terrorisme, et déchaîne sa colère contre le mal dans tout le désert. Il ne s’arrêtera pas avant de tous les avoir défaits, selon ses propres termes. »

David Gates eut une expression de dégoût en voyant tous les squelettes à sa suite, et demanda : « Doit-on vraiment accorder du crédit à ça ? D’où est-ce que ça vient, cette vidéo ? »

« D’internet. Mais c’est un reporter de guerre qui en est à l’origine, un Tom quelque chose… Ah, il travaille à la SNS. C’est un américain. »

« Je vois… Je ne pensais pas que les Nécromanciens pouvaient déployer de tels moyens. »

Selon sa propre volonté, tout avait été filmé. Ses attaques contre les groupuscules terroristes, contre leurs complexes, et même jusqu’à ses interrogations. Les corps venaient sans cesse gonfler ses rangs.

« Il n’a été connu du public que récemment, Général, c’est sans doute pour ça que nous n’en savions rien. »

« Donc, d’après vous, il est réellement capable de ce qu’on voit ? Ça n’est pas modifié ? »

« En tous cas, ça ne ressemble pas à de la synthèse… J’ai entendu dire que la Sainte Vierge, Melody, le connaissait. »

« Intéressant… Ramenez-la. Non, attendez, je vais aller la voir moi-même. Où est-elle ? »

« À l’infirmerie. »

David Gates se dirigea vers l’unité de soin de la base, la tête pleine de doutes. Finalement, peut-être était-il réellement capable de gagner cette guerre ? Le combat était tel que différents groupuscules terroristes s’étaient unifiés et commençaient à se rassembler en un point fort en vue de repousser cet envahisseur sorti de nulle part.

Il trouva finalement Melody, dans une infirmerie totalement déserte. Les connaissances actuelles en médecine ne faisaient pas le poids face aux siennes, où plus exactement à sa magie. Ainsi, elle était simplement en train de prier face à une petite statuette d’Aria réalisée en bois, par ses propres soins.

« Oh, Aria… Faites qu’il arrive à se contenir… »

Sa colère risquait bien d’avoir des effets dramatiques. S’il ne s’arrêtait pas au bon moment, c’est toute la planète qui s’unifierait contre lui…

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 93
SSN Chapitre 95

9 Commentaires

  1. ShivenemShivenem

    Merci pour le chap

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Zappingzap

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Hannibal_LelecteurHannibal_Lelecteur

    Mefci

    Répondre
  7. drak

    si seulement je pouvais faire comme lui

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. mistmemo

    Merci pour se chap
    Ps je plein melody

    Répondre
  9. Newkan

    Woojin l’ennemie mondial? Melody est juste la pour rajouter du crédit à notre nécrose préférer X)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com