SSN Chapitre 98

SSN Chapitre 97
SSN Chapitre 99

Et hop, un autre bonus. Merci encore Damien. Un tel soutien dès mon retour fait vraiment super plaisir. On se dit à demain pour le chapitre régulier !

 

 

Chapitre 98 : Hong Sunggoo passe la cinquième 1/2

 

[Oui, c’est tout à fait ça, l’Invasion a commencé alors que le donjon avait déjà été conquis. C’est un événement sans précédent… Les circonstances ne sont pas sans rappeler celles du Jour du Traumatisme.]

L’expression des membres d’Alandal faisait peine à voir à l’écoute de ce flash d’informations.

“Mais qu’est-ce qu’il se passe, putain…” lâcha Woo Soonghoon.

Alors que la surprise commençait à faire place à la panique, la porte de la salle de la conférence s’ouvrit avec fracas.

“Vice-président ! Le Ministère de la Défense vient de publier une notice, les Éveillés ont l’interdiction formelle d’entrer dans des donjons pour le moment. Tous doivent se tenir prêts à réagir.”

“Je vois. Merci, répondit Jung Minchan, l’expression sérieuse, avant d’ajouter : je ne comprends vraiment pas ce qu’il se passe…”

“On devrait peut-être le signaler au président, non ?” s’exprima Kim Haemin.

“Nous n’avons aucun moyen de le contacter… Il ne regarde qu’assez peu ses e-mails, et rien ne garantit qu’il a accès à Internet de là où il est. Bon, envoyez-lui quand même un message et essayez de contacter la guilde Titan.”

S’ils pouvaient contacter la Sainte Vierge, alors peut-être parviendraient-ils à lui faire remonter l’information ? Encore qu’il finirait bien par l’apprendre par les informations. Une telle nouvelle ne tarderait pas à être connue mondialement.

Minchan se sentit un peu chanceler.

C’était pareil, il y a cinq ans…

Des villes entières avaient été détruites. Tout avait rapidement été reconstruit grâce aux formidables perspectives financières apportées par les Pierres de Sang, mais les vies avaient quant à elles bien disparues. Rien de très surprenant à ce que l’ambiance ne soit pas au beau fixe…

 


 

Tous les bâtiments à proximité de la station de Daegoo avaient déjà été rasés par des hordes de Trolls des Glaces. Agitant leurs massues aux proportions gigantesques, même les plus imposants immeubles n’y résistaient pas. Le caractère de surprise de cette attaque en faisait une véritable calamité.

L’un des Trolls des Glaces s’arrêta soudain, sentant une odeur bien familière.

“Hnnng… Gruh…”

Il n’était pas aussi grand qu’un Ogre, mais certainement bien plus imposant qu’un être humain. Sa tête, à hauteur du toit d’une maison à deux étages, s’abaissa soudain afin de regarder par une fenêtre.

“Ahhhhh ! Au secours !”

La jeune fille l’avait vu comme il l’avait vue. Il eut un rire grave avant de tendre la main, explosant la fenêtre, pour s’en saisir. Les humains plaisaient beaucoup à ces géants à l’abondante fourrure blanche. Elle tenta de reculer, mais le mur au dos, elle n’avait plus aucune échappatoire.

Heureusement, il était lent. Elle n’eut aucune peine à s’évader de ses tentatives d’agrippement, mais pris d’agacement, celui-ci éleva son gourdin, bien décidé à en finir. Il allait détruire la maison quand il poussa un cri sourd, vidé de toutes ses forces.

“Eh merde, il est pas mort…”

L’homme qui semblait venir de tomber du ciel y avait pourtant mis toutes ses forces, et l’impact avait déformé jusqu’à la forme de son crâne. De toute évidence, la réputation des Trolls n’était pas exagérée.

“Je vais t’en remettre un petit, tu vas m’en dire des nouvelles !”

Son poing devint noir comme de l’obsidienne et vint à nouveau percuter le crâne de la bête. Cette fois, sa boîte crânienne explosa, projetant des morceaux de cerveau.

“Viens, petite. C’est trop dangereux de rester ici.” lança-t-il.

Terrorisée, elle n’osait plus bouger.

“Eh oh, président !”

“Occupez-vous en. Et n’y allez pas comme des brutes !” répondit Baek Jongdo, président de la guilde KH.

Il fronça des sourcils en voyant un nouveau Troll des Glaces se diriger vers leur position.

“Qu’est-ce que fait l’armée ?”

“Ils essaient de contenir les monstres dans la partie est. Les civils n’ayant toujours pas été évacués, ça risque d’être long avant qu’on obtienne un soutien aérien…”

Il était de fait impensable de bombarder la ville avec tous les civils qui s’y trouvaient encore. Même les tanks ne seraient pas d’une grande efficacité, la plupart des monstres auraient tôt fait de se cacher de leurs canons. Au final, les Éveillés étaient leur seul espoir.

Baek Jongdo le savait, c’était la raison pour laquelle il était immédiatement venu porter assistance, laissant de côté son rendez-vous pour un donjon de rang 6.

Heureusement qu’il n’y a qu’assez peu de monstres encore…

Ils ne représentaient pas une grande menace pour lui. Même un Éveillé de rang B pourrait vaincre un Troll des Glaces, et ils avaient la supériorité numérique pour eux. Les dégâts pouvaient encore être limités. Sauf si d’autres Invasions venaient à se déclarer…

“J’espère que ce sera tout. Bon, j’y retourne, veillez sur elle.” trancha Baek Jongdo avant de s’élancer vers le monstre, les poings à nouveau teintés de noir.

 


 

“Ah…”

Sahngho Lee soupira. C’était comme si tout son sang avait été rempli par de la glace. Il se sentait calme, presque apaisé, et en vint à se demander depuis quand il n’avait pas ressenti une telle quiétude.

“Quel pouvoir… Je peux les contrôler… Hahaha…”

En devenant le vassal d’Isaz, le vingt-cinquième Chef de Guerre de Trahnet, Lee Sahngho pouvait libérer les monstres de la manière la plus bête possible : il n’avait qu’à entrer dans un donjon et se saisir de la Pierre de Retour avant de guider les monstres au dehors, qui ne faisaient nullement attention à lui jusqu’à son signal.

Ce n’était pas juste une Invasion, c’était une armée qu’il déployait. Sans la moindre sommation et sur sa simple volonté. Il ne connaissait que trop bien les conséquences de ses actes.

Ce serait pire encore que le Jour du Traumatisme. Tout ça, de sa seule main. Ils trembleraient de peur. Le château de cartes allait enfin s’effondrer… Malgré tout, il ressentait un certain regret à l’idée de ne pouvoir à proprement parler contrôler les monstres.

Il devait dès lors prendre grand soin à ne pas être découvert. Si on le voyait faire, tout s’arrêterait. Ce n’est qu’après une longue préparation qu’il put s’élancer ainsi.

“Kang Woojin… Attends un peu…”

Oh, comme il allait regretter d’avoir osé croiser sa route. La douleur de la perte allait être formidable.

“Qui est-ce que je vais te prendre en premier…”

Tout le stress qu’il avait ressenti ces derniers temps avait disparu. Oui, il ne s’était jamais senti aussi bien.

“Ta famille… Je vais te prendre ta famille… Puis tes amis, ta foutue guilde, ta réputation ! Je te prendrai tout, Kang Woojin…”

 


 

En l’espace de seulement deux jours, le bilan était monté à 47 morts et 512 blessés pour plus de 55 milliards de won de dégâts. Le souvenir du Jour du Traumatisme faisait bientôt place à un nouveau, bien plus frais. Cet événement resterait dans les mémoires.

Des milliers de gens quittèrent d’ailleurs la ville au profit de la campagne, et les gens aux abords des stations faisaient tout pour partir le plus vite possible. C’était déjà plus de 10% de la population de Séoul qui avait fuit vers la zone sécurisée de Kahng Wondoh.

“J’en peux plus, d’attendre bêtement, comme ça…”

Hong Sunggoo se plaignait beaucoup, mais Che Haesol ressentait quelque chose de tout à fait similaire. Ils ne pouvaient plus utiliser les donjons et n’étaient pas encore prêts à affronter les dangers du dehors. Impuissants, ils durent se contenter de mettre en place quelques mesures de sécurité.

Parmi elles, il avait bien sûr s’agit d’escorter leurs familles proche du quartier général d’Alandal. Ils pourraient ainsi les protéger si le pire venait à arriver. La pensée les rassurait.

“On ne peut toujours pas contacter hyung-nim ?” demanda-t-il en tapant du pied.

“Non, il est en pleine opération. Il nous appellera sûrement bientôt…” répondit Jung Minchan.

Il y avait de quoi être frustré. Celui que tous avaient proclamé héros de la Corée était absent au moment où elle en avait le plus besoin. Sunggoo n’y tint plus.

“Bon, j’en ai marre. Je vais aller me faire un petit donjon, ça va me calmer.” grommela-t-il.

“Faites. Contactez-moi dès que vous en sortez.” lui dit Haemin.

“Je viens avec vous. Ce sera plus simple de communiquer comme ça.” dit à son tour Woo Soonghoon, prenant les devants.

Il assumait plutôt bien son rôle de chef d’équipe. En l’absence de Woojin, il était d’ailleurs devenu l’assistant personnel de Sunggoo, dont la vitesse d’Assaut n’avait fait que croître. Ceci lui avait permis d’être plus productif encore, chose qui rendrait bien service à son esprit troublé en ces temps de chaos.

L’idée de Sunggoo faisait d’ailleurs sens, les donjons de faible niveau n’étant pas concernés par la mesure gouvernementale. D’autant plus qu’actuellement, nombreux d’entre eux étaient libres.

“Je vois que le donjon de la sortie 4 de la station Leesoo est libre.” lui indiqua Haemin.

“Bon, parfait. Je serai de retour d’ici 3 heures.”

Che Haesol prit la décision de l’accompagner. Ils y parvinrent après un très court trajet en camion, et Jackson, le Tigre à Dents de Sabre fut libéré. Woo Soonghoon, désormais rodé à l’attente, invita son chauffeur à aller boire un café avec lui.

“Qu’est-ce que…”

“Un problème, chef Woo ?”

Soonghoon vit un homme habillé d’une toge noire et portant un masque tout aussi sombre.

On dirait qu’il me regarde, comme s’il se moquait de moi… Il change de chemin. Hmm, j’ai dû rêver.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 97
SSN Chapitre 99

7 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Akasha

    Cool
    Merci Damien !!

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. xardalph

    merci pour le chap

    Répondre
  5. Nitnellav

    Merci

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Lauvel

    Tu sa famille ? 😮 Je crois que ce mec si il ose faire çà il va souffrir! Il faire torturer, soigner, torturer et encore le soigner, ahah!

    Merci pour le chapitre!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com