SSN Chapitre 99

SSN Chapitre 98
SSN Chapitre 100

Saluuuut ! Un p’tit chapitre régulier, on se dit à vendredi pour le prochain SSN.

 

 

Chapitre 99 : Hong Sunggoo passe la cinquième 2/2

 

« Il est louche, lui, hein ? » parvint enfin à dire Woo Soonghoon.

« Eh, pas plus que l’Éveillé standard. » répondit l’autre.

Les Artéfacts étaient des objets rares et précieux au point que d’aucuns les fassent assurer. Cependant, il arrivait que certains les portent même en public, et il n’était pas rare de voir des Éveillés exposer leurs armes magiques aux abords des stations.

Le téléphone de Soonghoon sonna soudain.

« Yeoboseyo, Kim Haemin ! Eh, toi, va me chercher un café. Que puis-je faire pour vous, directeur ? »

« Soonghoon, où sont Sunggoo et Haesol ? »

« Ils viennent de rentrer dans le donjon, pourquoi ? »

« Évidemment… Bon, il y a une nouvelle Invasion au donjon de la station Sadahng. Il faut évacuer maintenant, inutile de venir au bureau. »

« Comment ? »

Woo Soonghoon n’entendit aucun des mots de son collègue et fut forcé de raccrocher, interrompu par la sirène. Un frisson le prit tandis qu’une annonce se fit entendre :

[Attention ! Le donjon de la station Sadahng est désormais en phase d’Invasion. Tous les civils doivent évacuer.]

Les gens se mirent à fuir leurs bureaux, et la panique céda bientôt dans toute la foule.

« Oh, oh merde. Suis-moi ! » lança Soonghoon.

Dans les situations de crise, la véritable nature d’un homme se révèle. Il n’était pas question pour Woo Soonghoon de perdre la face maintenant. Il devait garder la tête hors de l’eau.

Lui et son collègue montèrent en voiture tandis qu’il fit signe au conducteur du camion de partir.

« On se tire ! Dépêchez-vous, pas une seconde à perdre ! »

« Oui, chef ! » répondirent les voix de concert.

Comme il se le dit, il valait mieux pour Sunggoo et Haesol qu’ils prennent tout leur temps pour sortir. Le donjon était pour l’heure bien plus sûr que l’extérieur.

Sur le siège passager, Soonghoon commença à se rassurer un peu et en profita pour regarder les informations sur son téléphone. Il perdit aussitôt tout sentiment de relaxation.

« Merde, c’est un donjon 6 étoiles ! »

C’était le pire scénario possible. Il rechercha quelques informations sur le donjon de la première sortie de la station Sadahng et fut pris d’un léger hoquet.

Les principaux monstres qui s’y trouvaient étaient des Garous Grisâtres, des sortes de loups très agiles de la taille d’un buffle. Chasseurs experts, ils attaquaient toujours en groupe.

Quelques centaines d’entre eux devaient maintenant courir dans Séoul… Plus petits et rapides que les Trolls des Glaces, ils constituaient une menace bien plus importante. Les pertes humaines allaient être dramatiques.

« Chef, on va où ? »

« Contente-toi de rouler pour l’instant… L’abri le plus proche est à… À… »

Soonghoon ne parvint à terminer sa phrase. Sans trop savoir pourquoi, il fixait la sortie numéro 8 de la station Leesoo, où avait disparue cette mystérieuse silhouette toute de noir. C’est alors qu’en sortit un serpent gigantesque, dont la tête était aussi haute qu’un homme adulte.

« Fonce ! » cria-t-il par réflexe.

Les deux véhicules se mirent en route à toute vitesse. Le serpent les perçut comme une menace et à une vitesse incomparablement plus rapide qu’un serpent standard, il se faufilait vers eux, les crocs menaçants dressés.

Dans un bruit d’explosion, une voiture bien plus rapide que la leur vint percuter la tête du serpent qui, sous l’impact du choc, laissa s’échapper du venin qui tel un acide, grignotait le métal de la voiture retournée. Son conducteur, blessé et prisonnier de la carcasse, se mit à hurler lorsque le liquide verdâtre l’atteint.

Son hurlement fut toutefois rapidement interrompu par le serpent qui le goba comme un insecte. Ce fut au tour d’autres monstres des jungles de sortir.

« C’est dingue ! Fonce, dépasse-les ! »

Des dizaines de personnes furent tuées sous leurs yeux tandis qu’ils prirent de la distance des monstres. Woo Soonghoon se servit de l’application des donjons afin d’en savoir plus. Il n’y avait aucun doute.

C’était une nouvelle Invasion. Il en viendrait encore d’autres. Séoul était en grand danger.

 


 

« Ah… » soupira Haesol, essoufflée.

Sunggoo lui tendit une main pour l’aider à se relever et la félicita.

« Vous êtes vraiment incroyable, directeur Hong… Vous êtes aussi fort qu’un Éveillé spécialisé dans le domaine physique. »

Or donc, Che Haesol était très intéressée par cet aspect. Elle ne pouvait se contenter de ses familiers pour combattre. Il fallait qu’elle soit elle-même inattaquable.

« Héhé, j’en suis loin. Si je devais me comparer à hyung-nim… Enfin, je n’arrive même pas à la cheville de ses Chevaliers Noirs. Haha. »

Elle ne se souvenait que trop bien de ses échanges avec eux. La parole de Sunggoo ne tombait pas dans l’oreille d’une sourde. Elle allait devoir s’entraîner beaucoup plus.

« On peut sortir, maintenant. »

« D’accord… »

La Pierre de Retour en main, ils se dirigèrent tranquillement vers la sortie. La barrière magique disparut, mais la scène qui se déroula sous leurs yeux fut bien différente de celle qu’ils avaient laissée quelques instants plus tôt.

Ils restèrent tous les deux sur place, trop étonnés pour penser même à réagir. De nombreux cratères jonchaient la route, des véhicules étaient sur le toit tandis que les bâtiments alentours avaient déjà essuyé quelques dégâts.

Plusieurs sons d’explosions, armées comme mécaniques, vinrent les sortir de leur torpeur. Sunggoo récupéra son souffle et prit une expression solennelle.

Tous ses sens se mirent en alerte tandis qu’il sentit ses muscles se raidir légèrement.

« Haesol, occupe-toi de celui-ci. »

« Compris. En avant, Jackson ! »

Après un grognement, le félidé s’élança à l’assaut des monstres face à lui tandis qu’Haesol entreprit d’envoyer un message télépathique à tous les Éveillés dans les environs. D’aucuns vinrent à sa rencontre et, sa formation militaire aidant, elle forma plusieurs équipes dans la foulée pour attaquer.

La plupart d’entre eux étaient de rang C, mais en concentrant leurs efforts, ils pourraient s’en sortir. Sunggoo, pendant ce temps, se dirigeait vers le point de revente de Pierres de Sang.

Un serpent anormalement grand se nourrissait de Pierres de Sang, grandissant un peu plus à chaque bouchée. Son corps émettait une faible lueur rougeâtre. Laissé ainsi, il aurait tôt fait de tous les tuer.

Il lui envoya une Boule de Feu. Percevant l’approche d’une menace, le serpent se courba un peu pour éviter le choc. Cependant, il n’avait pas prévu que cette dernière explose à l’impact…

Très légèrement brûlé, le serpent hissait et agitait sa langue. Sa peau brillante se teinta alors d’un ensemble de six couleurs. C’était un Cobra Chromatique.

Je vais t’avoir…

Ce monstre n’apparaissait que lors du premier Assaut. Ensuite de quoi, il était remplacé par des Cobras Chromatiques à cinq couleurs, de rang 5.

Enfin, j’espère.

Sunggoo chassa ses doutes et banda toute sa volonté dans sa magie. Son corps s’enveloppa de flammes. Non. Il devint flamme.

Le Cobra Chromatique poussa un nouveau cri aigu et projeta du venin dans sa direction, mais celui-ci s’évapora au contact du feu.

La menace se rapprochait. Son corps était tellement énorme qu’elle n’aurait même pas à viser pour l’atteindre. Certes, le Cobra Chromatique était résistant au feu, mais ça allait bien l’ennuyer.

Sunggoo fit tout à coup volte-face, laissant le serpent avancer dans la trainée de feu qu’il venait d’y établir. Il répéta l’opération plusieurs fois. Toute la route fut engouffrée dans les flammes alors qu’il continuait à courir, un sourire narquois affiché.

Il s’arrêta tout à coup, à la surprise du serpent qui, perturbé, en fit autant.

<Absorption des Flammes>

L’ensemble des flammes revint à lui, absorbées par son corps et concentrées dans sa seule main droite. De toutes les magies que Woojin lui avait transmises, celle-ci était indéniablement la plus puissante.

« Ça va chauffer pour ton cul, mon p’tit pote ! »

Il fit un bond avec un air des plus sardoniques.

<Feu des Enfers>

Une véritable bombe de feu vint se ficher directement dans la gueule du serpent. Sa tête explosa et vint voler quelques mètres plus loin, écrasant une voiture encore garée.

« Directeur Hong ! Tout va bien ?! » lui lança Che Haesol, venue à sa rencontre après le fracas sonore.

« J’ai failli me péter le bras, mais ça va, oui. » répondit-il en effectuant un mouvement rotatoire.

« Vous êtes décidément très fort… »

« Héhé, c’est rien. »

Ses yeux se teintèrent d’une admiration toute nouvelle alors que Sunggoo se mit à rire d’une façon tout à fait charmante.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 98
SSN Chapitre 100

7 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Akasha

    Merci !!

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Jensaisrien

    Nostra, tu fais un travail de traduction remarquable ! J’ai découvert SSN sur Xiaowaz et je me suis dit que, comme d’habitude, dès que j’aurais rattrapé la traduction française, j’irais terminer le LN sur la VA.
    Hé bien, après avoir lu quelques chapitres, c’est hors de question ! Tes choix de traductions sont supers, tu donnes du dynamisme à l’histoire ! Merci de nous épargner les onomatopées à deux balles qui n’aident en rien à comprendre l’histoire, si ce n’est à ajouter de la confusion.

    L’écriture est de qualité (j’aurais presque envie de dire meilleure que l’originale haha), il y a peu de fautes, bref, c’est un réel plaisir que de te lire !
    Merci beaucoup pour tout ton travail jusqu’ici, continue comme ça, et vivement la suite ! =)

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Newkan

    Super chapitre X) sungoo sa fais plaisirs de te relire X)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com