SW Chapitre 40

SW Chapitre 39
SW Chapitre 41

Et voilà un chapitre flashback, qui nous explique pourquoi Ling Shen est un peu pété :p

Bonne lecture à tous ! *va mourir dans son lit*

 

 

Chapitre 40 – ‘Paradis’

Sur une île inconnue isolée appelée “Paradis”

Un vieil homme mince comme une tige, voûté et portant une blouse blanche ainsi que des lunettes aux montures blanches se retourna : “Oh ! Mon cher HELL (NdT en anglais dans le texte) ! Bienvenue au ‘Paradis’. Je crois que tu m’as apporté une nouvelle surprise cette fois.” On ne pouvait pas mieux le décrire qu’en disant qu’il n’avait que la peau sur la tête. Sa tête en particulier ne différait quasi pas de celle d’un squelette, mais ses yeux de vieillard émettaient un halo terrifiant similaire à celui d’un serpent venimeux.

Derrière lui se succédaient à un mètre d’intervalle de multiples cylindres en verre de plusieurs mètres de haut. Ils étaient plein de fluides vert, rouge sang ou bleu nuit. D’innombrables tubes et circuits les reliaient les uns aux autres… Et chaque cylindre contenait une silhouette humaine… C’est bien ça, il y avait des gens dedans ! Et d’après la taille de ces silhouettes, c’était tous des enfants en bas âge.

“C’est vraiment une surprise cette fois.” Un grand homme vêtu de noir jeta un enfant portant des vêtements loqueteux qu’il portait à terre. Le garçon semblait avoir huit ou neuf ans et ne réagit pas en tombant au sol. On ne le voyait pas respirer comme s’il était mort.

“Ho ho, cet enfant a contracté l’Isrock…” Le vieillard diagnostiqua aussitôt la condition de l’enfant d’un simple regard. “Hohoho ! De la haine ! Je sens de la haine se dégager de lui ! Il est capable d’émettre une haine aussi viscérale à son âge. Mon cher HELL, tu m’as effectivement fait une belle surprise parce que c’est exactement ce dont j’ai besoin. Ce dont une machine à tuer de top niveau a le plus besoin, c’est de la froideur et de la haine, bien que la haine seule ne suffise pas. 1309 des 1352 enfants que tu m’as amenés au fil des années sont déjà morts sous mes expériences ; je me demande combien de temps il va tenir… Tu n’as pas ce qu’il faut pour devenir un de mes chefs-d’œuvre, minable.”

Le grand homme renifla froidement et dit : “Humpf, il est infecté par l’Isrock et a été enterré vivant par sa famille. Je l’ai déterré deux jours plus tard et il vivait toujours, alors je pense que sa force mentale ne te décevra pas. Pourquoi ne commencerais-tu pas par le guérir.”

“Les humains sont vraiment des animaux stupides à ne même pas pouvoir gérer un petit virus comme l’Isrock.” Le vieillard voûté marcha jusqu’au garçon, l’attrapa par le bras et le jeta nonchalamment dans un des gros cylindres remplis de fluide vert sans lui accorder d’autre regard. “Le virus sera complètement tué d’ici trois minutes. Ce genre de trucs n’a pas plus de vitalité qu’une fourmi.”

L’homme en noir dit froidement : “Les humains sont des animaux stupides ? N’es-tu pas humain toi-même ?”

“Hoho, mon cher HELL, ne me range pas avec des imbéciles ; c’est pour moi une grande insulte. Comment ces êtres insignifiants pourraient être comparés à moi, Docteur Maniac, qui suis sur le point de devenir un dieu. Oh bien sûr, je ne t’inclue pas dans le lot parce que tu es un dieu parmi les hommes. Ils ne sont que des insectes à tes yeux.” Le vieil homme remonta ses lunettes sur son nez, et jeta un oeil au gamin plongé dans le fluide vert. Ses yeux brillèrent d’une lueur froide capable de nouer l’estomac des gens. “Ces 1352 enfants étaient tous des génies que tu avais choisis dans le monde entier, et ils étaient effectivement talentueux… Mais seuls 200 d’entre eux ont pu supporter trois minutes de chocs spirituels sans entrer en état de mort cérébrale et parmi ceux-là, seuls 43 d’entre eux ont supporté un choc spirituel cinq fois plus intense… Oh, non non, ça fait 44 maintenant. Quelles surprises vont-ils me donner… Bon, commençons par faire subir à l’enfant que tu amenés aujourd’hui cinq fois supérieures à la normale.”

“Cinq fois ? Tu es cinglé ?!” Le grand homme fronça les sourcils. “Ces 43 gamins l’ont supporté jusqu’à présent parce que tu les as lentement habitués à la force croissante du choc spirituel. Personne ne peut supporter de commencer directement à cinq fois.”

“NONO (NdT sic) mon cher HELL, il faut que tu saches que j’ai besoin de vrais génies. Pour devenir mes produits, ils doivent être capables de supporter une douleur spirituelle et physique dix fois supérieure à la normale sans que leur esprit ne s’effondre ou qu’ils ne meurent. Je n’ai pas besoin de merdes.”

“Hmpf, fais ce que tu veux.” L’homme en noir se tut, fit demi-tour et s’en alla. L’odeur régnant dans cet endroit le dégoûtait ou, pour être plus précis, tout le dégoûtait là-bas.

“”Mon cher HELL, tu es toujours le bienvenu au Paradis.”

————————————————

“Blargh !!!”

“Il est toujours conscient, pleinement conscient ! Il a directement subi cinq fois plus que la normale, un choc spirituel surpassant les limites humaines, et il est encore conscient ! Un génie… C’est le génie que j’ai toujours désiré !”

“Hahahaha… Très bien ! Tu vas devenir un cobaye comme les autres, et tu vas supporter des chocs spirituels plus intenses… Va savourer autant que tu veux les merveilles et les plaisirs du Paradis, hahahaha ! Si un jour tu parviens au niveau requis pour devenir mon ouvrage, ce sera alors le plus grand honneur de ta vie, hahahahaha…”

————————————————

“Bienvenu au Paradis, mon cher HELL. Oh, tu viens les mains vides cette fois, ça me déçoit beaucoup.”

“Tu crois que c’est facile de trouver des génies  ? C’est difficile de trouver ne serait-ce qu’une personne atteignant tes critères minimums parmi 10000 personnes… Je suis venu cette fois pour savoir combien d’entre eux sont encore en vie ? Je ne veux pas tirer qu’une pile de cadavres de tous les efforts que j’ai fourni toutes ces années !”

“Kéké, tu es arrivé à point nommé mon cher HELL parce qu’à présent, il n’y a que deux survivants.”

“2 ?”

“Lorsque j’ai augmenté l’intensité des chocs spirituels à six fois, seuls 7 cobayes survécurent et quand je suis monté à 7…  Kékékéké, il n’en restait plus que deux ! Hahahahah… Au début je pensais que leurs esprits avaient été détruits et que j’en avais fait de la chair à pâté, mais il en restait encore deux en vie. C’est grâce à toi mon cher ami, tu m’as donné deux vrais génies.”

“Qui sont-ils ?”

“Euh, numéros 17 et 1353.”

“Ces deux-là ?”

“Ce sont des cobayes de la meilleure qualité qui soit, comme on en voit apparaître seulement tous les quelques millénaires. Je ne peux plus supporter qu’ils meurent… Non, non seulement je ne peux pas leur permettre de mourir, mais je vais aussi utiliser toutes les méthodes possibles pour leur permettre de bien vivre. Et ensuite, j’augmenterai petit à petit la puissance des chocs spirituels. Je les habituerai d’abord complètement à 7 fois, puis je continuerai d’augmenter jusqu’à ce qu’ils soient sur le point de craquer complètement, et je leur permettrai alors de s’endurcir grâce à cette torture. Une fois qu’ils seront complètement habitués, j’augmenterai encore l’intensité et passerai à 8 fois, puis de 8 à 9 fois, puis de 9 à 10 fois… Kékéké, et comme ça petit à petit, je les ferai évoluer et devenir des monstres parmi les hommes ! Je les ferai devenir mes plus belles réalisations !! Kékékéké…”

“Tu es vraiment dingue.Je crois que personne d’autre que toi ne peut comprendre à quel point ils vont souffrir pendant le processus.”

“Merci pour ce compliment, mon cher ami. Ne t’inquiète pas, je n’oublierai pas la promesse. Après tout, je peux utiliser des ondes électriques pour stimuler leurs esprits et des drogues pour renforcer leurs corps, mais toi seul peut leur apprendre les plus terrifiantes techniques de tueur au monde.”

“Je reviendrai dans trois ans.”

“Mon cher HELL, tu es toujours le bienvenu au Paradis. Je pense que la prochaine fois que tu viendras, tu verras les deux meilleurs produits qui soient !”

Deux énormes cylindres de verre se trouvaient dans le hall lugubre. Ils étaient remplis jusqu’à ras-bord de fluides verts et deux petits corps flottaient dedans, peu visibles à cause du liquide… Et des innombrables tubes épais plantés dans leurs corps.

————————————————

“Bienvenu au Paradis, mon cher HELL ! L’odeur de sang sur ton corps est toujours aussi fort qu’il y a trois ans. Bien, laisse-moi deviner combien de litres de sang t’ont taché ces trois dernières années.”

“Arrête tes idioties, tu sais pourquoi je suis venu ici. Comment avance ton travail ?”

“Kékékéké, crois-moi, tu vas définitivement être satisfait. Leurs corps sont devenus plus terrifiants que ceux d’un monstre grâce à mes drogues, et leurs esprits… Kékékéké, leurs esprits peuvent supporter un choc spirituel quinze fois supérieur à la normale, hahaha… Tu m’as bien entendu, quinze fois ! Ce résultat me fait si peur que j’en tremble de la tête aux pieds… Eh oui, j’ai tremblé en voyant les résultats. J’ai éprouvé de la peur, moi le Docteur Maniac ! J’ai été surpris au point d’avoir peur de mes propres réalisations… Leurs esprits sont vraiment trop terrifiants, là, et lorsqu’ils auront subi l’entraînement du monstre que tu es, ils deviendront les machines à tuer les plus terrifiantes du monde, les monstres les plus terrifiants ! Je ne peux même pas imaginer l’horreur que devront affronter leurs ennemis. Je crois qu’après leur départ d’ici, le monde entier tremblera de peur à cause d’eux et ils sont mes réalisations, kékékéké.”

“Humpf ! Tu n’as pas peur que ces machines à tuer veuillent un jour tuer leur marionnettiste ?”

Kéké, tu n’as pas à t’inquiéter à ce sujet mon cher HELL. Comment moi, le Dr Maniac, pourrais commettre une erreur aussi grossière. Ils ne pourront pas briser le contrôle mental que j’ai sur eux sans pouvoir résister un choc spirituel de 20 fois supérieur à la normale sans mourir. Ils obéiront toujours à mes ordres et ne me trahiront jamais jusqu’à leur mort. Se peut-il que tu penses que leurs esprits sont assez fort pour supporter un tel choc, mon cher HELL ?”

“20 fois supérieur à la normale ? Humpf, même un dieu ne pourrait pas y résister.”

“Effectivement, donc ils resteront à jamais sous mon contrôle et ne se retourneront jamais contre toi.”

“Pas besoin d’en dire plus, amène-les moi. Il est temps d’honorer notre accord.”

“Kéké, mon cher HELL, tu me comprends mieux que personnes alors tu devrais savoir que je tiens toujours parole envers un ami. Donc… N°17, N°1353, venez voir votre nouvel ami… Oh non, votre vieil ami ! C’est lui qui vous a amené dans ce merveilleux paradis. Vous allez quitter le Paradis à partir d’aujourd’hui. Kékékéké, préparez vous à pleurer et à crier, à supplier et à lutter… Parce qu’il va vous emmener dans un véritable enfer.”

“N°17 et N°1353… Ils n’ont pas de vrais noms ?”

“De noms ?” Kékékéké, une excellente suggestion, comment mes plus belles oeuvres pourraient ne pas avoir de noms. Je les ai créés, ils sont les chefs-d’œuvre de l’homme qui va devenir dieu, ils sont…”

“Adam… Et Ève…”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 39
SW Chapitre 41

11 Commentaires

  1. Minelix

    Oh ! *machiire qui se décroche p*

    Répondre
  2. Nitnellav

    Merci pour le chapitre.
    C’est assez hard, le papi va mourir, c’est sûr.

    Répondre
  3. Talia

    Merci pour le chapitre
    C’est un peu glauque non ?

    Répondre
  4. NotiNoti

    Merci

    Répondre
  5. thePower

    Merci
    Je crois bien que la Eve dont ils parlent à la fin est-ce la Ève cheaté de son ancien jeu…

    Répondre
    1. thePower

      Est et pas est-ce

      Répondre
  6. Lauvel

    Merci pour le chapitre!

    Merci pour le capitre

    Ahah, ok. Notre chère héros serait un cobaye d’un savant fou 😮 Donc il peut supporter un choc spirituel 20 fois supérieur à la normal! Eh ben je croit que cette femme est mal barré si elle veut absorbé son âme…

    Sinon Eve ? Ne me dis pas que serait la fille ( si c’est bien une fille mais vu le nom) qui est la plus forte du jeu qui la combattu la dernier fois ? Sa serait pour ça qu’elle est aussi forte!

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  7. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com