SW Chapitre 45

SW Chapitre 44
SW Chapitre 46

Et voici votre nouveau chapitre de SW ! On se retrouve tout à l’heure pour le BTTH bonus =)

Bonne lecture !

Chapitre 45 – Orbe du Gémeaux

L’expression et l’humeur de Ling Chen s’adoucirent. Il avait toujours été capable de recouvrer et d’ajuster son mental rapidement dans différentes situations. Il fixa le Fléau Lunaire un moment, puis il releva la tête et demanda : “En quoi consiste ce ‘Courroux Divin’ ?”

Au vu de leur titre, le ‘Courroux Divin’ était clairement plus effrayant que la ‘Jalousie Divine’. Il était accompagné par une description confuse qui ne renseignait pas le moins du monde sur son sens. Cela dit, le jeune homme était quasi-sûr que le ‘Courroux Divin’ devait être un malus plus horrible encore que celui de la ‘Jalousie Divine’, bien qu’il ne puisse pas dire ce qu’il pourrait être.

Qi Yu secoua doucement la tête et dit : “Je ne sais pas non plus.” Ce simple geste fit terriblement onduler sa poitrine, faisant ainsi bondir les yeux de l’aventurier qui fixa incontrôlablement sa poitrine tremblante d’un air féroce. Il serra ensuite silencieusement les dents avant de détourner le regard et de ne plus oser la regarder.

Il ne la crut absolument pas : “Comment peux-tu l’ignorer quand tu es l’esprit de cet objet !”

“Mais je ne le sais vraiment pas. En fait, on ne peut pas vraiment dire que je sois l’esprit du Fléau Lunaire ; je ne suis qu’une âme qui y a été scellée. J’ignore encore beaucoup de choses à son sujet.” Répondit Qie Yue d’une petite voix, qui sapa à nouveau ses forces.

Vais-je vraiment devoir la fréquenter tous les jours, vu que je ne peux pas retirer le Fléau Lunaire… ? Son front se couvrit de sueur froide à cette pensée. Un homme normal rêverait de passer régulièrement son temps en compagnie d’une telle femme, mais il comprenait parfaitement le pouvoir terrifiant de l’attraction naturelle qu’elle exerçait. Il ne put s’empêcher de s’inquiéter de ne plus pouvoir la contrôler un jour, et de se retrouver sous son contrôle à la place.

Il fronça les sourcils et demanda : “Tu n’es pas l’esprit du Fléau, mais une âme qui y a été scellée ? Qu’est-ce que ça veut dire ?”

“C’est mon secret, je ne peux pas te le révéler.”

“…”

La tentatrice eut un petit sourire tout à coup, et approcha ses lèvres rouges de son oreille pour y susurrer à voix basse : “Trouves-tu que les malus du Fléau Lunaire sont problématiques, petit maître ? Rassure-toi, il possède une puissance absolument terrifiante. Dans son état d’origine, il surpassera largement ton imagination. Son existence fait peur aux cieux, qui jalousent celui qui peut le soumettre. Par conséquent, son porteur voit sa croissance restreinte de force par les lois de ce monde. Cela dit, comment de si petits malus pourraient contrebalancer sa puissance… Sais-tu, petit maître, qu’il te suffirait de trouver n’importe quel orbe exclusif divin ou saint du Fléau Lunaire…  Rien qu’un seul, pour te rendre immédiatement compte que ces malus ne représentent rien du tout ?”

“Les orbes exclusives divins et saints, hein… Le Fléau Lunaire et toi avez passé de nombreuses années enfermés ici, pas vrai ? Laissons de côté le fait que le Clan des Dieux Lunaires ait déjà pu les détruire. S’ils existent encore, ce genre d’objets doit avoir été ramassé par des êtres puissants, ou se situe dans des endroits incroyablement dangereux que ces êtres puissants ne peuvent pas atteindre. J’ignore où ils sont et même si je le savais, comment pourrais-je les obtenir avec ma force ?” dit sévèrement l’apprenti guerrier. Un orbe de niveau Fée avait déjà un effet extraordinaire, alors il était facile d’imaginer la puissance que devaient avoir les orbes Dieu Mystérieux ou Exterminateur de Saints… Un seule d’entre eux lui suffirait à pouvoir se déchaîner au milieu des autres joueurs. Cependant, des orbes de cette qualité devaient être très difficiles à obtenir, qu’ils existent ou non. Sans même parler des orbes Dieu Mystérieux ou Exterminateur de Saints, il était impossible aux joueurs de ne serait-ce que trouver un objet de rang Fin des Cieux en fin de jeu…

Ce que Ling Chen avait dit était très raisonnable, et pourtant Qi Yue garda son petit sourire et dit nonchalamment : ” Je vais évidemment t’aider à les chercher, petit maître. Le Clan des Dieux Lunaires va effectivement vouloir les détruire à tout prix, mais tant que le Fléau Lunaire est intact, les orbes le seront aussi. D’un autre côté, les deux orbes divins et les 3 saints ne peuvent déployer leur puissance qu’une fois enchâssés dans le Fléau Lunaire. Si une personne en obtenait un, alors non seulement il ne pourrait pas s’en servir, mais ça pourrait en plus lui porter malheur. Il finirait par penser que chaque seconde en sa possession serait une seconde de trop.”

Elle lui sourit puis ajouta lentement une dernière phrase : “Je comprends ton inquiétude et ton agacement, petit maître, mais tous tes soucis vont complètement disparaître, car il y a un orbe exclusif divin dans ces grottes !”

Le jeune homme resta confus un moment, puis demanda rapidement : “Où ça ?”

Il y avait un orbe exclusif dans cet endroit ? Un orbe divin… donc de rang Dieu Mystérieux ! Un orbe de ce niveau équivalait à une pièce d’équipement Dieu Mystérieux !! S’il pouvait vraiment l’obtenir sur-le-champ, alors il pourrait complètement accepter le malus de la ‘Jalousie Divine’.

La séductrice sourit de façon plus enchanteresse encore devant son expression enthousiaste. “Elle est juste à côté du gros bonhomme qui protège cet endroit dans la salle précédente. Il a dormi tellement longtemps qu’il en a perdu toute sa vigilance, et a permis au petit maître d’arriver ici si facilement.”

Le gros bonhomme qui protégeait cet endroit… Tao Tie ?!

“Ce gros bonhomme est soupe au lait et avare. Ça a vraiment été dur pour lui de garder cet endroit tout ce temps… Qui sait s’il a vraiment tenu tout ses années sans jamais partir jusqu’à présent. L’orbe Gémeaux est sur lui. Tu portes le Fléau Divin à présent, donc il ne te fera aucun mal et en plus, il te remettra l’orbe inconditionnellement et de son plein gré. S’il est de bonne humeur, il pourrait même te faire d’autres cadeaux. Veux-tu qu’on aille voir ce gros bonhomme dès maintenant, petit maître ?”

“Allons-y !” L’aventurier n’hésita pas une seconde et se dirigea vers le passage menant à la sixième zone. Il voulait vraiment contrebalancer le malus du Fléau Lunaire, et il voulait particulièrement savoir… Quelle puissance pouvait avoir un orbe légendaire de rang Dieu Mystérieux.

La tentatrice lui sourit doucement et le suivit en maintenant une distance de deux à trois pas. Bien qu’il ouvre la marche, il pouvait toujours sentir la légère odeur émanant de son corps. Il devait admettre qu’elle l’enivrait. Une fois que cette femme attrapait un homme dans ses charmes, il lui était virtuellement impossible de s’en échapper. Il ne cessait de revoir, alors qu’il marchait, le moment où il pétrissait violemment ses seins dans son esprit… Il secoua secrètement la tête plusieurs fois, mais plus il voulait chasser ces images, moins il y arrivait. De plus, il n’arrivait pas à oublier cette douceur incroyable… Il éprouva même plusieurs fois le besoin de se retourner et d’attraper ses seins pour apprécier de nouveau cette sensation incroyable.

C’était la première fois qu’un esprit aussi solide que le sien, capable de maintenir son calme devant le corps nu de Shuiruo aussi souvent, avait l’impression de ne pas être capable de se contrôler devant une femme.

Sorcière, sorcière, sorcière !

La voix de la tentatrice lui parvint de derrière : “Serais-tu en train de penser à si tu veux ou non toucher mes seins, petit maître ?”

L’apprenti guerrier tituba et accéléra le pas sans se retourner. Un rire ensorcelant résonna derrière lui.

Cette fois, il ne dissimula pas son aura. À l’instant où il sortit du passage, une sensation de danger infini se déversa sur lui, et le fit abruptement s’arrêter sur place. Le corps massif de Tao Tie apparut à nouveau à ses yeux. L’énorme monstre se réveilla de son profond sommeil à l’instant où il mit le pied dans la salle, et poussa une série de rugissements graves et stupéfiants…

Huu~~~~~~~

Cette voix grave fit trembler ses tympans et lui fit se sentir très mal à l’aise. Tao Tie se redressa et atteignit les 50 mètres de haut se faisant. Ling Chen se sentit aussi insignifiant qu’un microbe devant ce colosse. Il découvrit seulement à ce moment que les yeux de la créature n’étaient pas sur sa tête, mais sous ses aisselles. (NdT Euh pardon ? oO) Sous chaque aisselle s’ouvrit un oeil noir et vert, plus gros que lui… Et ce regard terrifiant se fixa sur lui ou plus précisément, sur le Fléau Lunaire à son poignet.

L’aura de danger se réduisit grandement tout à coup. Tao Tie ne l’attaqua pas, mais lui fit face et lui demanda d’une voix tonitruante comme un humain : “Qui~es~tu !”

Sa voix semblait venir de l’espace, et ses vibrations firent bouillir le sang dans le corps du jeune homme. La pression d’une bête de rang Dieu Mystérieux ne devait pas être sous-estimée ; même lui se retrouvait à suffoquer devant cette bête massive. Il se dit que si ce Tao Tie devait le verrouiller de son aura de force, il serait incapable de bouger et encore moins de se battre. Les créatures de rang Dieu Mystérieux ne pouvaient absolument pas être vaincues par des joueurs… Ce n’était pas des bêtises, mais quelque chose que tout le monde savait.

L’aventurier prit une grande inspiration et au moment où il allait répondre, Qi Yue vint se tenir à ses côtés et répondit en première : “Hé grand bonhomme, je ne pensais pas que tu serais toujours là à monter la garde après tant d’années sans te voir. Je suis un peu émue, tu sais.”

“Je suis peut-être cupide, brutal et le monde peut me traiter de bête extrêmement maléfique, mais je ne suis pas un ingrat et je ne reviens jamais sur ma parole… Ces dix mille années ne sont rien qu’un court interlude pour moi, mais je n’aurais pas pensé qu’une autre personne se retrouverait jointe par le Fléau Lunaire entre-temps. On dirait que ton destin est un peu meilleur que ce à quoi on s’attendait, petite fille. Je ne sais pas de quoi le futur sera fait exactement ; tout dépendra de ton propre labeur. J’ai promis de protéger le Fléau Lunaire jusqu’à ce qu’il trouve un nouvel hôte, mais je n’ai pas dit que je te protégerai ou t’aiderai.”

Tao Tie se tenait là sans bouger. Quand le son de sa voix lui parvint, Ling Chen ne vit pas sa bouche massive bouger le moins du monde, et ne sut pas d’où pouvait venir cette voix.

‘Une autre personne se retrouverait jointe au Fléau Lunaire…’ Se peut-il qu’il y a 10000 de ça, le Fléau Lunaire était attaché à une personne ? Je ne sais pas si elle était la marionnette du Fléau, ou si elle l’avait conquis, comme moi.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 44
SW Chapitre 46

5 Commentaires

  1. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  2. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com