SW Chapitre 57

SW Chapitre 56
SW Chapitre 58

Et voilà le SW du vendredi x) Ne riez pas, il m’arrive rarement d’oublier quel jour nous sommes mais là, ce fut le cas :p
Bonne lecture !

Chapitre 57 - La légende du Shura (2)

« Le Shura est un état de dévotion vers la puissance ultime qui pousse quelqu’un à abandonner son esprit, sa foi et ses émotions pour entrer dans la voie de la tuerie. Une fois qu’un homme devient un Shura, il obtient une puissance terrifiante le rendant impitoyable et violent, et ne le fait se soucier que de bains de sang. Il y a bien des lunes, les humains savaient très peu de chose du Shura, aussi toutes les légendes le concernaient étaient traitées comme étant de simples balivernes. Ça a continué jusqu’à il y a dix mille ans de ça, lorsque le premier vrai Shura est apparu.

Ling Chen : “...”

« Les légendes disent qu’il s’est servi d’un objet ancien pour suivre la voie du Shura... Personne ne sait exactement pourquoi il était prêt à tout abandonner pour le devenir. Certains disent qu’il était motivé par la haine, d’autres qu’il voulait simplement devenir plus fort... Quelle qu’en soit la raison, c’est ainsi qu’un vrai Shura apparut sur le Continent Oublié. Il ne vécut qu’un court instant seulement... Mais il tua un dixième de toutes les créatures vivantes du continent. »

« Qu... Quoi ? » Répondit le jeune homme comme frappé par la foudre.

Il ignorait exactement quelle superficie pouvait faire le Continent Oublié, mais il n’était définitivement pas petit s’il pouvait accueillir plusieurs centaines de millions de joueurs. Il devait y avoir à l’époque d’innombrables humains, bêtes, démons et d’autres êtres vivants sur un territoire aussi énorme... Et ils devaient bien être des milliards.

Mais cela étant, un seul Shura... avait tué un dixième des créatures vivantes du continent... C’était absolument terrifiant.

« Tu m’as bien entendu, j’ai bien dit un dixième. C’est un nombre si abominable qu’il en est presque incroyable ; il colle des frissons dans le dos...  Personne ne peut imaginer à quel point ce devait être effroyable à moins d’y avoir été à l’époque. D’après les légendes, le Shura ne laissait dans son sillage qu’un véritable enfer sur terre. Le Continent Oublié devint un océan de cadavres en sa présence, et tous les êtres vivants étaient terrifiés devant lui ! Et il y avait trente Oracles parmi tous ceux qu’il a tués. »

Ling Chen : “!!!”

Trente Oracles... Ces êtres qui sont plus puissance qu’une créature de rang dieu mystérieux ? »

« Mais au final, la punition divine finit par s’abattre sur lui et ses mœurs sanguinaires. De nombreux éclairs le frappèrent depuis les cieux dans l’espoir de le détruire et en même temps, les trois déesses du clan des Dieux Lunaires joignirent leurs forces avec le dragon du vide pour l’arrêter... Il se dit que la bataille a duré trois jours et trois nuits et qu’au prix du sacrifice d’un dixième des terres du Continent Oublié, ils parvinrent enfin à détruire l’objet ancien qui l’avait aidé à suivre la voie du Shura. Cela dit, bien qu’ils l’emportèrent, les trois déesses furent grièvement blessées durant la bataille et le dragon du vide dut se reposer pendant mille ans avant de se rétablir... Sans la foudre céleste pour les aider, ils n’auraient pas pu vaincre et détruire le Shura. »

Une fois cela dit, le visage du chef se drapa d’angoisse tandis qu’il fixa l’aventurier avec un regard vide. Il se reprit en souriant, secoua la tête et continua : « Aaaah, je me fais vraiment vieux, je ne parviens plus à fermer ma grande bouche quand il le faut. Je ne suis pas censé te raconter tout ça... Le Continent Oublié a toujours essayé de cacher son histoire et de permettre aux gens d’oublier la calamité du Shura. À présent, bien peu de gens connaissent la vérité, et le clan des Dieux Lunaires a déclaré que le Shura ne réapparaîtrait plus jamais. Tu n’as pas à te souvenir de tout ça... »

L’apprenti guerrier hocha la tête, mais le mot ‘Shura’ était à présent profondément gravé dans sa mémoire.

Un humain avait éliminé un dixième de la vie sur le continent... Un humain, assailli par une myriade d’éclairs frappant depuis les cieux était parvenu à se battre contre le dragon du vide et les trois déesses du clan des Dieux Lunéaires, seul. Ce niveau de cruauté, de violence, de puissance et de prestige...

Le nom ‘Shura’ ne lui était pas complètement étranger. Il tenait, à ce moment même, dans son sac un morceau de l’épée du Shura dont le chef parlait — le morceau brisé de l’épée de l’Empereur Shura ! Et la description du morceau évoquait également celui qui était devenu l’incarnation du Shura, le Roi de l’Épée Mystique de Sang, dont la seule raison de vivre était de massacrer les vies d’innombrables êtres... Ce qui plongea le monde dans le chaos et finit par lui faire subir la punition divine, infligée par le jugement combiné du dragon du vide, une bête de rang exterminateur de saints, et des trois déesses aux mains desquelles il périt. Après avoir entendu le chef raconter la légende, son coeur s’était mis à trembler car il avait alors compris l’étendue de la puissance des déesses. Il comprenait à présent à quel point il allait être terrifiant de se battre seul contre elle, et le fait qu’il détienne un morceau de l’épée fit palpiter son coeur davantage encore.

« J’en ai trop dit à mon insu... Quoi qu’il en soit, brave jeune homme, as-tu d’autres questions ? Sinon, permets-moi de t’envoyer sur le Continent Oublié ! » Dit le chef.

« Je voulais vous demander...Combien d’oracles a le clan des Dieux Lunaires en plus des trois déesses et de la bête gardienne ? Je demande par pure curiosité. »

Le chef le regarda d’un air étrange, et réfléchit un peu avant de répondre : « Tu as l’air de beaucoup t’intéresser au clan des Dieux Divins, mais je suppose que ça n’est pas étrange, ha ha. (NdT *goutte de sueur froide coulant le long du front*) Le clan a autour de deux cents messagers divins de haut niveau, et tous ont été dispatchés sur le continent pour maintenir l’ordre. Il y a un oracle là-bas, qu’on appelle la Déesse Oubliée. Elle est peut-être au-dessus de nous en ce moment même à nous regarder parler. Ha ha ha ha... Et il y a également bien d’autres oracles de plus bas rang dont j’ignore tout. »

Deux cents oracles de niveau divin... Ling Chen haleta en se rendant compte de la puissance de ce groupe. Il comprenait mieux comment le clan des Dieux Lunaires pouvait contrôler tout un monde... Et les trois déesses, qui contrôlaient le clan, étaient indubitablement capables de régner sur tous les êtres vivants.

Et pourtant... Ce Shura, avec sa force de simple humain, était parvenu à leur résister en plus du dragon du vide... Quel homme formidable il avait dû être.

« Combien y a-t-il de bêtes de niveau Dieu Mystérieux sur le continent, en ce cas ? » Demanda-t-il à nouveau. Il voulait savoir exactement ce à quoi s’attendre.

Le chef réfléchit un moment et répondit : « Le Continent Oublié est extrêmement vaste, aussi personne ne peut dire avec certitude combien il y en a. Après tout, il est très rare qu’elles apparaissent devant quiconque... Du coup, si on prend en compte la dizaine de bêtes démons anciennes, et les bêtes gardiennes des villes que tout le monde connait comme le Dragon Azure et les autres, il devrait y avoir une grosse vingtaine. »

« Vous avez mentionné ces dix bêtes démons anciennes déjà, mais quelle est exactement leur histoire ? »

« Ces dix bêtes sont apparues dans l’antiquité. Elles étaient les dix démons les plus puissants de son armée mais après la défaite du Clan Démon, elles se sont cachées dans des coins inconnus du Continent Oublié. On ne les a plus jamais vues depuis. Elles sont toutes de rang dieu mystérieux, et les territoires qu’elles occupent sont des zones interdites qu’aucun humain n’ose approcher. »

« Font partie des dix anciennes bêtes : La Bête Démon du Ciel, la plus puissante d’entre toutes. Elle a un corps massif doté de huit paires d’ailes noires. Il paraît que sa puissance approche même le niveau d’exterminateur de saints. Ensuite, il y a la Bête Démon de Terre, dont la légende prétend qu’elle se cache sous la plus haute montagne du continent. Elle peut utiliser le pouvoir de la terre, et s’en sert pour se camoufler comme personne. La troisième est la Bête Démon Tyran, qui revêt la forme d’un loup. Elle est très violente et aime rester dans les ténèbres, où elle est plus puissante. »

« En quatrième, nous avons la Bête Démon Ombre, qui détient les plus puissants pouvoirs de ténèbres et n’a jamais existé que dans les ombres. La cinquième est la Bête Démon Flamme, qui a la puissance capacité de contrôler des flammes dévastatrices, et qui vit dans un océan de flammes. Bien qu’il contrôle moins bien le feu que le Corbeau Doré, c’est une des bêtes démons qui le craint le moins. Ensuite, nous avons la Bête Démon de Rage, dont on prétend qu’elle rassemble la haine des âmes des morts. Elle ne craint ni les puissances de la lumière ni celles des ténèbres, mais sa propre puissance est très instable et varie ; parfois elle est plus puissante que la Bête Démon du Ciel, d’autres fois elle descendra au rang de fin des cieux... »

« Après, il y a la Bête Démon de Vent, qui est née d’une tornade et a des capacités de types vent absolument extraordinaires qui lui permettent de voyager librement à travers la terre et les cieux. La huitième est la Bête Démon de glace, qui se développe à partir de la glace polaire. D’un geste de la main, elle peut tout geler à des milliers de kilomètres à la ronde. En neuvième se trouve la Bête Démon de Guerre, qui aime se battre plus que toutes les autres. C’est la bête la plus folle de toutes, dont le seul désir est de devenir plus puissante encore. La dixième et dernière  bête Démon est celle de la Lumière. C’est la plus paisible d’entre toutes ; elle a la plus faible attaque de la bande, mais elle a également la défense, l’endurance et la récupération la plus puissante de tous les démons. Elle aime vivre dans les profondeurs de l’océan et devrait être quelque part sur son plancher... »

« Ces dix anciennes bêtes démons ne craignent pas le clan des Dieux Lunaires, car ce dernier ne les attaquera pas tant qu’elles ne causent pas de catastrophes. Cela dit, elles sont en même temps terrifiées par le Corbeau Doré et n’ont jamais montré le bout de leur nez depuis toutes ces années de crainte qu’il vive encore quelque part. Sans lui, elles n’auraient rien à craindre sur le continent et ensemble, elles pourraient facilement vaincre un exterminateur de sang. C’est aussi pourquoi même ces derniers ne veulent pas les déranger... Jeune homme, souviens toi de ne jamais voyager dans les territoires extrêmes du Continent Oublié, car ils pourraient bien être le territoire d’une Bête Démon. »

Le chef avait pris grand soin de tout expliquer au jeune homme, car il voyait un gros potentiel dans ce premier joueur à quitter un Village de Débutants. De son côté, l’aventurier mémorisa religieusement tout ce qu’il lui dit avant de lui demander : « Chef, avez-vous jamais entendu parler d’un objet du nom de Fléau Lunaire ? »

« Le Fléau Lunaire ? » Répondit le vieil homme d’un air confus. Il réfléchit un moment puis répondit : « Je suppose que je ne connais pas encore assez bien le monde, car c’est la première fois que j’en entends parler. Où as-tu entendu ce nom, jeune homme ? »

Il avait beau habiter dans le village, il était évident qu’il était très cultivé. Il avait voyagé de par le monde et avait appris bien des gens que les gens normaux ignoraient. S’il n’avait jamais entendu parler du Fléau Lunaire, c’était que le monde l’avait effectivement oublié. Après tout, dix mille ans s’étaient écoulés et de nombreuses générations s’étaient succédées... C’était bien assez de temps pour oublier bien des choses. L’apprenti guerrier secoua la tête en disant : « Je demandais juste comme ça... Merci de m’avoir dit tout ça, Chef. Je n’ai plus de questions ; envoyez-moi au continent, s’il vous plaît. »

Le chef sourit en opinant du chef. « Dans ce cas, laisse-moi te faire partir dès maintenant. Je crois qu’en tant que premier joueur à quitter le Village de Débutant, tu deviendras célèbre à travers tout le Continent Oublié alors travaille dur, jeune homme... Et reste immobile s’il te plaît. »

Il leva alors les mains et un cercle de lumière blanche descendit du ciel avant de flotter au-dessus de la tête de Ling Chen.

Au même moment, au coin Nord-Est du village, la porte abîmée de la maison en ruines que le chef avait conseillé d’éviter s’ouvrit, et un vieillard puant vêtu de loques en sortit. Il éprouva soudainement un choc et tourna la tête pour fixer de ses yeux troubles le jeune homme... Et le Fléau Lunaire à son poignet.

Il se mit à trembler des pieds à la tête, et courut aussi vite que possible en hurlant dans sa direction. Les joueurs alentour furent tous stupéfaits et se hâtèrent de dégager de sa route.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 56
SW Chapitre 58

9 Commentaires

  1. Tehele

    Je me demandais ce qu’il allait faire ce vieux super fort ^^ autrement il aurait servi à rien ^^

    Répondre
  2. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Aranor

    et voila l’ancien empereur shura est de retour ^^ (ca serait marrant tient)

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Darkaito

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. Gilgamesh

    Quelqu’un peut me rappeler qui est le corbeau doré s’il vous plaît ? Merci pour le chapitre

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Pour faire simple, c’est la bête avec la plus grosse attaque de feu de Lune Divine, mais low hp 😀

      Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com