TDG Chapitre 166

TDG Chapitre 165
TDG Chapitre 167

Et voilà le dernier chapitre bonus de la série, gracieusement offert par JRTodag ! Merci à lui !

 

 

Chapitre 166 - Un Accident

 

« Je suis bien conscient, j’ai déjà donné des ordres à ce sujet. » dit Ye Zong en hochant la tête. Comment ne pouvait-il pas comprendre l’importance de ce sujet.

« Alors tout va bien. » dit Nie Li en hochant la tête.

Ye Zong se souvint tout d’un coup et dit : « Oh oui, il y a autre chose encore ! Alors que je faisais face au Singe Géant Vent&Neige, un mystérieux expert a lancé une technique interdite pour me sauver. Je suppose que cet expert s’avère être ton maître. »

« Mon Maître ? » Nie Li fut surpris un moment (NdT vous voyez les enfants, quand on ment tout le temps, on ne sait même plus ce qu’on a pu dire ! :p). Il hocha la tête puis dit : « Ce devait en effet être mon maître, pourquoi ? »

Nie Li n’était pas prêt à recevoir les lauriers pour ce coup-là, aussi son pseudo-maître eut cet honneur.

« Remercie le de ma part. De plus, j’ai obtenu un esprit démon du cadavre du Grand Singe. Il avait débloqué sa sagesse, c’est extrêmement précieux pour un esprit démon. Aide-moi à le remettre à ton maître. » dit Ye Zong, en sortant l’esprit démon. (NdT quel homme, quelle droiture, quel charisme !)

Nie Li sourit et dit : « Mon maître m’a déjà dit que cet esprit démon de Grande Singe ne lui était d’aucune utilisé. Il se demandait quoi envoyer comme cadeau à mon beau-père, aussi considérez que ce Grand Singe comme une dote ! »

« Une dote ? » Ye Zong fut stupéfait. Nie Li et Ziyun n’avaient pas encore tenu de cérémonie de fiançailles et il donnait déjà une dote ? Son expression s’assombrit. « Nie Li, ce ne serait pas quelque chose que tu viens d’inventer, pas vrai ? » (NdT et quelle perspicacité aussi XD)

L’expression de Nie Li devint sérieux et il dit solennellement : « Un jour comme maître, père pour la vie. (NdT Proverbe signifiant que pour un maître, un disciple est comme un fils, même s’ils ne sont liés qu’un moment par leur relation) Le respect que j’éprouve envers mon maître n’est quelque chose que seul la terre et les cieux peuvent exprimer ; comment oserais-je donner quelque chose d’aussi précieux sans sa permission ? »

Ye Zong fut stupéfait par l’expression de Nie Li. Se pouvait-il qu’il s’agisse réellement d’une dote de cet expert ? Devait-il ou non l’accepter ? S’il ne l’acceptait pas, ça signifierait qu’il ne donnait pas la moindre face à cet expert suprême. S’il l’acceptait, ça revenait à marier sa fille !

Cependant, n’était ce pas aussi énorme que ce qu’il avait déjà pu accepter ? La Formation Meurtrière des Dix Mille Bêtes Démons, les Cristaux de Sang et à présent, il ajoutait un esprit démon de Singe Géant Vent&Neige au lot. C’était comme une flèche qu’on avait aucun moyen de renvoyer, facile à recevoir mais difficile à renvoyer. Ye Zong était intérieurement déchiré ; il ne savait pas comment il allait pouvoir oser se montrer s’il continuait de refuser ce mariage.

Une fois qu’il intégrerait le Singe Géant, il pourrait percer dans le domaine du rang Légende. Il lui fallait le reconnaître, ce genre de tentation était trop grande. Ce serait bien moins dangereux d’affronter une Horde en étant au rang Légende.

L’accepter... ou pas. Ye Zong lutta à se décider un long moment... Il accepta en serrant les dents. Il avait déjà accepté tant de choses, alors en rajouter une de plus ne changeait pas grand chose.

Il toussa sèchement : « *Tousse tousse* Nie Li, j’accepte ce Singe Géant Vent&Neige. Quant à Yun’er, tant qu’elle est d’accord, je n’ai rien à dire. Mais si elle ne l’est pas... »

« Tout ira bien tant que vous ne refusez pas. » Nie Li rit et dit : « Pour ce qui est de Ziyun, je promets de ne jamais la rendre malheureusement. »

Ye Zong sentit son visage le brûler mais il ne pouvait rien y faire.

« Je vais partir, à présent. » dit Nie Li en faisant ses adieux.

Ye Zong sourit en voyant la silhouette du jeune homme partir et s’assit en tailleur, commençant à intégrer le Singe Géant. Bien que son Dragon de Terre aux Écailles Noires soit un esprit démon ayant une trace de la lignée de la tribu des dragons, il palissait quand-même en comparaison du Singe. Il y avait extrêmement peu d’esprits démons ayant débloqué leur sagesse, même parmi les rangs Légende. On pouvait considérer qu’à partir du moment où une de ces bêtes avait débloqué sa sagesse, elle était un pas plus proche du rang Légende. Au final, Ye Zong se sépara de son dragon sans hésitation et choisit d’assimiler le Singe Géant Vent&Neige.

 

Famille Sacrée

Toutes sortes d’objets précieux étaient lancés sur le sol. Shen Hong avait explosé de rage en rentrant et détruisait tout ce sur quoi il mettait la main.

Sa culture, même après toutes ses années, restait inférieur à celle de Ye Zong. Bien qu’ils aient tout deux atteint le rang Or Noir, il n’était pas un adversaire à sa hauteur. Shen Hong avait toujours refusé de reconnaître cet état de fait ; que Ye Zong mette cette fois la main sur un esprit démon Singe Géant Vent&Neige l’avait juste enragé davantage encore.

Une fois qu’il aurait assimilé cet esprit démon, il pourrait même percer au rang Légende !

« Pourquoi n’ai-je pas une vie aussi belle ? » Shen Hong était extrêmement furieux. « Ye Zong, on a beau avoir grandi ensemble, ta culture a toujours été supérieure à la mienne, m’écrasant à tout les niveaux et tu as même eu le poste de Gouverneur. Tu as même épousé la plus belle femme de la ville. En quoi suis-je moins bon que toi ? (NdT alors on pourrait commencer une liste, mais j’aurais pas fini avant demain...) La seule raison pour laquelle ma culture perd face à la tienne est parce que tu es un descendant direct de la Famille Vent&Neige ! Pour quelle raison devrais-tu gardé tout les bénéfices pour toi ? »

Shen Hong était si enragé que son visage se tordait.

« Un beau jour, je vais tout t’arracher, comme lorsque j’ai empoisonné ta femme. Je vais tout t’arracher ! » Ses poings craquelèrent tant ils étaient serrés.

Sa colère se calma lentement un long moment plus tard. La méchanceté disparut lentement de son regard.

Outre Ye Zong, la personne que Shen Hong haïssait le plus était Nie Li ! Depuis son apparition, sa Famille Sacrée avait attiré l’attention de la Famille Vent&Neige et avait fini dans cette situation. Elle était lentement enlevée du centre du pouvoir de Bourg-Triomphe.

Au départ, les arrangements de la Famille Sacrée auraient été terminés d’ici un an ou deux et le temps que la Famille Vent&Neige agisse, il eut déjà été trop tard. Mais à présent, ils étaient constamment surveillés et ne pouvaient rien y faire.

« Ye Zong, tu crois que ma Famille Sacrée est incapable de faire quoi que ce soit ? Tu la sous-estimes beaucoup trop. Je te ferai goûter à l’amertume d’ici peu ! » renifla Shen Hong tandis qu’une lueur de férocité traversa son regard.

Un garde entra à toute hâte, s’agenouilla devant Shen Hong et dit : « Seigneur Patriarche, nous avons appris que le Gouverneur, Seigneur Ye Zong, rassemblera tout les experts des familles d’ici dix jours pour discuter des diverses façons de gérer les hordes de bêtes démons ! »

« Pour discuter des diverses façons de gérer les hordes de bêtes démons ? » Shen Hong plongea dans ses pensées. La Horde venait juste de se terminer et qu’il veuille rassembler tout les experts avait du sens,  mais la Famille Sacrée était dans une situation catastrophique. Il craignait que Ye Zong  ait déjà préparé quelques plans. Dans ce genre de situations, s’il ne participait pas à la réunion, ça se saurait rapidement parmi tout les experts.

« On dirait que je dois y aller. » se dit Shen Hong intérieurement. Cependant, il allait quand-même devoir faire quelques préparations.

 

Dans la maison de Ziyun

Ye Ziyun aidait Xiao Ning’er à panser ses blessures. Elle se saisit d’une serviette et frotta avec précaution son corps.

Elles étaient toutes deux silencieuses et ne parlèrent pas pendant un moment. Elles étaient bonnes amies petites, mais s’étaient éloignées petit à petit l’une de l’autre en grandissant. Elles ne s’étaient pas retrouvées ensemble depuis, avant de rencontrer Nie Li. Elles avaient grandi alors certaines choses avaient changé, d’autres non.

« Ning’er, nous n’avons pas parler ensemble depuis un bon moment. » dit Ye Ziyun tristement.

« Oui. » répondit Xiao Ning’er doucement.

Ziyun repensa à sa tendre enfance. A l’époque, elles étaient innocentes et leurs rires s’entendaient partout dans le Manoir. Cependant, Ning’er finit par partir, laissant Ziyun seule avec les grands murs froids de la ville et son éternelle solitude.

Elle se souvenait encore de la fois où elle faisait un caprice et Xiao Ning’er pleura en partant, disant : « Ye Ziyun, je te déteste. Tu es la fille du Gouverneur et je ne suis rien. Tu fais toujours ce que tu veux, sans jamais te soucier de ce que je ressens. »

Xiao Ning’er ne revint plus jamais au Manoir par la suite. Ye Ziyun eut énormément de remords et se détesta. Elle était celle qui avait fait partir sa meilleure amie. Elle n’alla pas dans la classe des Génies en entrant à l’institut, mais dans la Classe des Guerriers, où était Xiao Ning’er.

A cette époque, quand elle était allée la voir, Xiao Ning’er avait une expression froide. Elle avait essayé de se rapprocher d’elle, mais fut froidement repoussée.

« Nous ne sommes pas du même monde. »

C’était là la réponse de Ning’er.

Ye Ziyun, alors, voulait pleurer toutes les larmes de son corps. Elle aurait voulu ne pas être la fille du Gouverneur, l’être ne la rendait nullement heureuse.

Ce ne fut que plus tard que Ziyun put à nouveau voir le sourire de Ning’er. Ce beau et paisible sourire apparaissait à chaque fois qu’elle était devant Nie Li. C’est à ce moment que Ziyun commença à éprouver une certaine curiosité envers lui. Comment, exactement, avait-il réussi à attirer l’attention de Ning’er ?

Plus tard, même quand il la harcelait, Ziyun ne détesta jamais Nie Li. Au lieu de ça, elle commençait même à avoir une bonne impression de lui. Cependant, elle n’était pas comme Ning’er, qui était capable d’aimer généreusement quelqu’un.

« Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te le piquer. Je ne serai pas quelqu’un d’indécent toute la journée comme ce gars, Nie Li ! » Ye Ziyun sourit en regardant Ning’er. Cependant, elle ne put s’empêcher d’éprouver de l’amertume. Nie Li, Ning’er t’aime tellement, alors pourquoi me harcèles-tu ?

Ning’er voulut dire quelque chose en entendant Ziyun parler : « Ziyun, je... »

Cette dernière sourit doucement en secouant la tête et dit : « N’en parlons pas maintenant. » en continuant d’aider Ning’er à enlever le sang sur sa peau.

Il y avait, à cause de ses blessures, des traces de sang partout sur Ning’er. Une fois que tout fut nettoyé, sa peau lisse et délicate comme du jade devant à nouveau claire comme du cristal. Seule sa poitrine était légèrement couverte à ce moment, ses formes rondes étaient clairement visibles.

Ziyun elle n’était également qu’ouverte que d’une mince couche de vêtements. Sa peau délicate pouvait vaguement être vue en dessous. Elle s’assit au coin du lit avec élégance et grâce, portant en elle une beauté différente de Xiao Ning’er.

Si quelqu’un d’autre avait été là, il aurait sans aucun doute été choqué par leur beauté.

Alors que Ziyun aidait Ning’er à frotter le reste d e son corps, la porte grinça et s’ouvrit. Une silhouette entra dans la pièce et c’était (NdT bien sûr) Nie Li.

« Ziyun, Ning’er, comment allez-v... » Le regard de Nie Li tomba sur les corps des filles et il en resta coi.

Les filles furent toutes deux stupéfaites quand Nie Li entra soudainement ; elles ne s’attendaient pas à ce qu’il déboule ainsi. Il était entré si vite qu’elles n’eurent même pas le temps de s’habiller correctement !

Nie Li s’était précipité depuis le Manoir jusque là, anxieux de l’état des filles. Il ne pouvait pas s’empêcher de trop réfléchir à leur état et d’entrer sans prévenir ! Qui aurait pu savoir qu’elles n’étaient pas habillées ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 165
TDG Chapitre 167

21 Commentaires

  1. Fabulas

    Merci pour le chapitre.
    Je crois que Nie Lie na jamais été aussi en danger ^^)

    Répondre
  2. synaps

    Tombé sur se site par hasard il y a peu de temps je ne m’attendais pas a faire preuve d ‘un tel engouement a la lecture de ses chapitres

    Je tiens vraiment à féliciter le traducteur pour le travaille acharnée dont (il/elle) fait preuve .

    Pour Wazouille BANZAIIII !!!

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup synaps ! Soit le bienvenue par ici et j’espère que les autres novels te plairont tout autant !

      Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Erate

    Merci pour le chapitre et merci au donateur ! 😀

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. dragondessonges

    merci pour le chapitre a votre avi qui va le virer de la piece en 1er ? hi hi hi les parie son ouver

    Répondre
    1. Starish

      Moi je dis il va rester et le papa va arriver et piquer une crise sa va etre marrant

      Répondre
      1. dragondessonges

        donc les filles vont rien lui balancer ?

        Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  8. Kaito

    Encore un grand merci pour le suivi et pour nos généreux donateurs.

    T’assures Wazouille !

    PS : C’est moi ou bien on entend plus parler de l’ancien rang légende scellé dans l’oiseau métallique ?

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Rappelle-toi,il recherche le repaire de la guilde noire.
    PPS:Font demi-tour et puis s’en vont...quoique Nie Lie n’aura probablement pas cette chance. 😉

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Myrddin

    Merci

    Répondre
  12. #Uta

    merci

    Répondre
  13. ti

    Ca sent LA scène
    Merci beaucoup

    Répondre
  14. Marc

    je voudrais s’avoir quand sortira le prochain chapitre et aussi merci pour les chapitre et je t en courage baye

    Répondre
  15. korojii

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  16. ghost 1975

    « Qui aurait pu savoir qu’elles n’étaient pas habillées ? »

    quelqu’un ayant la décence de frapper avant d’entrer !

    en tout cas merci 😉

    Répondre
  17. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  18. Lauvel

    Alors que Ziyun aidait Ning’er à frotter le reste d e son corps, la porte grinça et s’ouvrit. Une silhouette entra dans la pièce et c’était (NdT bien sûr) Nie Li.

    - Espace entre le « d » et le « e » pour « de »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com