TDG Chapitre 173

TDG Chapitre 172
TDG Chapitre 174

Et voilà le chapitre bonus que nous a généreusement offert Maxskin ! Merci encore à lui et bonne lecture à tous o/

 

 

Chapitre 173 - Cogner comme un sourd

 

L’aube se leva lentement depuis l’horizon. Quand Ye Ziyun se leva, Nie Li était assis en tailleur à s’entraîner. Ses joues la brûlèrent quand elle repensa à ce qu’elle avait fait la veille. Elle regarda la silhouette de dos de Nie Li, se sachant pas comment lui faire face.

Elle commença à se rhabiller silencieusement et alors qu’elle eut à moitié terminé, Nie Li se retourna soudain, sourit légèrement et dit : « Tu es réveillée ? »

Ziyun fut stupéfaite ; elle n’était pas encore entièrement habillée et ses deux mains ne pouvaient la cacher au regard ardent de Nie Li. « Nie Li, sale pervers... »

Elle ramassa un oreiller et le lança sur lui.

Ses vêtements étaient tout froissés ; n’étant pas revêtus correctement, ses vêtements serraient légèrement ces deux monts tendres, la rendant plus attirante encore. La vue de son ventre blanc et de ses bras d’un blanc laiteux la rendait plus séduisante encore.

Nie Li attrapa rapidement l’oreiller et roula des yeux. « Tu me rappelles qui est entré dans mon lit sans le moindre vêtement ? Et c’est moi que tu traites de pervers... » Le coin de ses lèvres ne pouvait contenir son sourire ; c’était rare que de voir Ye Ziyun dingue.

« Je... » Elle eut l’impression qu’elle n’avait plus la face à affronter qui que ce soit. Qu’est-ce qui lui avait pris hier, de faire un truc pareil ? « Nie Li, si tu reparles d’hier, je ne te parlerai plus ! »

Nie Li ne put s’empêcher de sourire et de hausser les épaules en la voyant toute timide. « Je n’en parlerai plus dans ce cas ! »

Ye Ziyun s’habilla et s’en alla en toute hâte de sa chambre, le visage cramoisi. A ce moment, son esprit étaient ailleurs. Elle pensait au départ que Nie Li serait comme tout les autres mecs et qu’un fois qu’il aurait obtenu ce qu’il voulait, il perdrait son intérêt pour elle. Si ça avait été le cas, elle lui aurait rendu la grâce qu’il lui avait faite ; cependant, le résultat fut à l’opposé de ce à quoi elle s’attendait. Nie Li a dormi toute la nuit à côté d’elle, séparés par une couette.

Ye Ziyun était un peu désarçonnée ; pourquoi Nie Li l’aimait-il tant ? Bien plus que Xiao Ning’er... Pourtant, ils avaient passé plus temps et avaient vécu plus de choses, tout les deux.

Ce mystère la laissait perplexe. Cela étant, quoi qu’il puisse arriver, Nie Li avait sauvé son père et s’il lui demandait un jour de lui repayer sa faveur, elle n’aurait pas d’hésitation.

 

Famille du Dragon Ailé

Depuis que Xiao Ning’er était rentrée et avait récupéré de la bataille, son physique prit un bon tour. De plus, sa culture montrait de petits signes de percée. Elle devait l’admettre, la technique de culture du Dragon de Foudre était si puissante que ça en était choquant. Sa culture était montée en flèche jusqu’à atteindre le rang Or 2 étoiles et se préparait à grandes enjambées à atteindre les 3 étoiles.

Chaque jour, son royaume spirituelle absorbait frénétiquement la force spirituelle environnante ; la vitesse en était tout simplement stupéfaite.

Il était dur d’imaginer quel genre de technique de culture Nie Li lu avait donné. Xiao Ning’er avait l’impression que sa technique de culture du Dragon de Foudre lui permettrait de traverser tranquillement le rang Or et qu’avec, même le rang Légende ne devrait pas être trop difficile à atteindre.

Elle posa silencieusement son regard sur la fenêtre et l’image de Nie Li, avec son sourire confiant, apparut dans son esprit. Elle ne put s’empêcher de sourire ; que faisait-il, à présent ?

Une servante entra en toute hâte et dit : « Mademoiselle, le Patriarche demande votre présence. »

« D’accord. » Xiao Ning’er hocha la tête et marcha vers le Hall Principal de la Famille du Dragon Ailé.

 

Hall Principal de la Famille du Dragon Ailé

Xiao Yunfeng et les six doyens étaient tous assis à leur place et quand ils virent Ning’er arriver, ils se levèrent et lui adressèrent un sourire respectueux.

Ning’er se souvint de la fois où les six doyens avaient tenté de la forcer à leur donner l’Herbe de Brouillard Pourpre. Son expression devint glacial, sans la moindre trace d’émotions. Elle regarda Xiao Yunfeng, qui était assis à la plus haute position et lui demanda : « Père, vous souhaitiez me parler de quelque chose ? »

Quand les six doyens virent qu’elle refusait de leur répondre, ils ne purent que sourire d’un air embarrassé. De toute façon, même s’ils bouillaient de rage, il leurs faudrait la retenir. Ils avaient déjà appris qu’elle avait atteint le rang Or  et était déjà de rang Or 2 étoiles. Ce genre de vitesse était une première dans toute l’histoire de la Famille du Dragon Ailé. Avec une vitesse de culture pareille, le rang Légende n’était qu’une question de temps.

Comment pouvait-il, à présent, être irrespectueux envers une future experte de rang Légende ?

Xiao Yunfeng regarda les doyens, puis à nouveau Ning’er. Il ne put s’empêcher de soupirer intérieurement ; il n’était pas surprenant qu’elle n’ait pas envie d’interagir avec eux après ce qu’ils lui avaient fait auparavant.

« Ning’er, nous voudrions discuter avec toi. Nous autres avons déjà bien vieillis. Je voudrai te transmettre la position de patriarche. Qu’est ce que tu... » dit Xiao Yunfeng en souriant doucement. Bien que la Famille du Dragon Ailé n’ait jamais eut de Patriarche féminin auparavant, Ning’er était l’exception. Avec son talent, qui oserait la critiquer ?

« Père, je ne suis pas intéressée par la position de Patriarche, je ne veux que me concentrer sur mon entraînement. » répondit Xiao Ning’er en secouant la tête. Elle ne voulait pas être comme son père, à devoir s’occuper d’autant de personnes, et particulièrement de ceux avec de mauvaises intentions. Tout ce qu’elle voulait, c’était être avec celui qu’elle aimait et de vivre sa vie avec lui, paisiblement.

« Puisque tu n’en as pas envie, oublie. » Xiao Yunfeng hocha la tête. Il n’allait naturellement pas la forcer. A présent, dans cette famille, personne n’avait le droit de la forcer à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas faire.

« Nièce Ning’er, nous autres avons discuté un peu ; est-ce que tu connais ce génie là, Nie Li, de la Famille des Marques Célestes ? Il parait que son pouvoir est si astronomique que même l’Association des Alchimistes doit l’écouter. Nous voudrions demander si l’Association pourrait nous faire une faveur. »

Xiao Ning’er fixa froidement Xiao Yi : « Est-ce que Doyen Xiao Yi se souvient encore que c’était vous qui vouliez que je prenne les Herbes de Brouillard Pourpre de Nie Li ? Et à présent, vous voulez que j’aille le voir et le supplier ? »

« C’est que... » Xiao Yi fut profondément embarrassé : « A ce moment, même moi j’ignorais son identité. On peut considérer que vu que tu avais acheté ces Herbes pour lui, il te doit une faveur. »

« Il me doit une faveur ? Il m’a guérie ! Je ne lui ai même pas rendu sa grâce encore ! Je ne ferai absolument pas une chose pareille. Si vous voulez tellement le supplier, allez le faire vous-même. » le rejeta absolument Ning’er.

Xiao Yi se sentit vexé à voir qu’elle ne lui laissait aucune chance d’argumenter mais il n’osa pas le montrer sur son visage. Il ne put que s’excuser et dire : « Nièce Ning’er, ne sois pas en colère, je ne faisais que le suggérer. Puisque tu ne veux pas le faire alors oublie ça et faisons comme si je n’avais rien dit. »

Quand la voix de Xiao Yi se tut, une autre personne entra dans la conversation.

« Xiao Ning’er, espèce de misérable, tu as vraiment séduit un autre homme d ans mon dos et a fait de moi un cocu ! Tu crois que ma Famille Sacrée est si facilement tyrannisée ? » C’était Shen Fei.

Bien que Shen Hong lui ait clairement dit de ne pas causer de soucis, il ne pouvait en supporter davantage. Quand il apprit que Ning’er était retournée dans sa famille, il s’y était instantanément précipité. En tant que descendant direct de la Famille Sacrée, comment pouvait-il supporter que sa fiancée traîne avec un autre homme ?

En l’entendant brailler, l’expression de Ning’er devint glaciale. Elle fixa Shen Fei et dit : « Shen Fei, nous sommes dans le Hall Principal de ma Famille du Dragon Ailé. Si tu ne veux pas être tabassé, dégage de là immédiatement ! »

« Me tabasser ? On dirait que ta Famille est devenue audacieuse. Qui nous a supplié d’établir ces fiançailles ? Maintenant que des ailes te sont poussées, tu veux annuler nos fiançailles ? Tu peux rêver ! » Shen Fei pointa Xiao Yunfeng, qui était assis sur sa haute chaise, du doigt et aboya furieusement : « Xiao Yunfeng, même si ma Famille Sacrée est oppressée par la Famille Vent&Neige, nous pouvons toujours vous écraser ! »

Xiao Yunfeng posa son regard sur Xiao Yi, se sentant quelque peu énervé. Si Xiao Yi ne l’avait pas forcé à l’époque, il n’aurait pas laissé Ning’er être fiancée à Shen Fei. Et à présent, la Famille Sacrée voulait quand-même que Ning’er leur soit mariée ? Ils pouvaient rêver.

« Monsieur Shen Fei, on doit encore discuter de cet affaire. J’enverrai des hommes en informer le Patriarche Shen Hong. Vous devriez rentrer chez vous, pour commencer. » dit il d’une voix solennelle, tandis qu’une vague d’aura imposante se dégagea de son corps.

« Hmpf, Xiao Yunfeng, vous croyez que je vais partir si vous me le demandez ? Aujourd’hui, je vais ramener Xiao Ning’er à la Famille Sacrée ; autrement, je vous ferai souffrir ! » aboya furieusement Shen Fei.

Quand elle entendit la déclaration de ce dernier, Xiao Ning’er serra fermement les poings. Elle était enragée au point d’en trembler. Les fiançailles lui avaient donné envie de mourir d’innombrables fois, couvrant sa vie de cendres. Elle avait pleurer d’innombrables larmes dans les ténèbres, jusqu’à ce que Nie Li apparaisse et la libère de cette amertume. Avec son talent actuel, elle n’avait plus à être forcée par les doyens de la famille mais même là, Shen Fei ne l’épargnait pas.

Xiao Ning’er le fixa et dit froidement : « Shen Fei, aujourd’hui, je te défie en duel. Si tu es capable de me battre, je te suivrai à la Famille Sacrée. Si tu perds, hmpf, alors je suis désolé mais tu disparaîtras de ma vue ! »

« Ahahah, c’est ridicule, Xiao Ning’er ; tu veux me défier toute seule ? Tu es devenue cinglée ? » Shen Fei la fixa et en voyant la froideur dans son regard,  il se tourna vers Xiao Yunfeng et les six doyens et dit : « Vous l’avez tous entendue, c’est ce qu’elle a dit elle-même. Nous avons un accord. »

Roar !

Le corps de Shen Fei se transforma rapidement tandis qu’il fusionna avec le Tigre Noir Écarlate. Après son combat avec Nie Li, une ombre s’était formée dans son coeur ; à présent, qui que ce soit qu’il affronte, il fusionnait avec son esprit démon avant toute chose. Il n’était plus comparable avec celui qu’il avait été : il avait déjà atteint le rang Or 1 étoile. En rajoutant le Tigre, il était certain qu’à part Ye Han, Nie Li et quelques autres, il n’avait personne à craindre parmi ses pairs. Encore moins d’une femme comme Xiao Ning’er.

« Aujourd’hui, je vais infliger une punition maritale ! » Des flammes noires sévirent.

La vague de chaleur envahit le hall tout entier.

Xiao Ning’er lui jeta un regard de haut, depuis le devant de la scène. Elle n’aurait jamais pensé qu’il aurait atteint le rang Or 1 étoile, sans parler de son Tigre qui était un esprit démon avec de puissantes capacités offensives. Pas étonnant qu’il ait accepté son défi si rapidement.

Cependant...

Elle subit rapidement une transformation en fusionnant avec son Passereau Foudre Divine ; instantanément, une lueur brilla en aveuglant tout le monde.

Une puissante aura se dirigea vers le Tigre Noir Écarlate.

Même Xiao Yunfeng, Xiao Yi et les autres furent un peu surpris en la voyant fusionner avec le Passereau. La foudre brillant dans le ciel leur donnait même une impression d’oppression. Auparavant, ils n’avaient aucune idée que Ning’er puisse avoir fusionné avec un esprit démon aussi puissant.

Après que Shen Fei ait fusionné avec son tigre, il s’imaginait avoir déjà gagné. Cependant, contrairement à ce à quoi il s’attendait, Xiao Ning’er avait elle aussi atteint le rang Or et avait même intégré le puissant Passereau Foudre Divine.

Boum ! Boum ! Boum !

Des colonnes de foudre tombèrent, bombardant le corps du Tigre Noir Écarlate, ce qui engourdit immédiatement un peu le corps de Shen Fei.

Ce dernier réagit à peine. Il avait grandement sous-estimé la puissance de Xiao Ning’er. Il rugit furieusement et souffla une flamme écarlate de sa bouche.

Bien que cette flamme arrive sur elle à toute vitesse, Xiao Ning’er était extraordinairement calme. Ce type, Shen Fei, avait beau avoir un talent plutôt décent, il ne faisait pas d’effort et passait son temps à faire l’imbécile. Elle n’allait pas perdre contre un mec comme lui !

Les ailes du Passereau battirent dans les airs et un énorme éclair se propulsa vers les flammes.

Boum !

L’éclair entra en collision avec la flamme écarlate et la déchira instantanément avant de voler vers Shen Fei sans s’arrêter.

C’était une défaite écrasante. La force de Shen Fei n’était pas au même niveau que de celle de Ning’er.

Bien qu’ils soient tout deux de rang Or, Shen Fei ne pouvait même pas être considéré comme étant dans la moyenne parmi ses pairs et Xiao Ning’er était une existence qui surpassait les rangs pendant une bataille.

Une explosion déchirante se produisit et Shen Fei fut balayé par le souffle, volant dans les airs avant de s’écraser lourdement dans un pilier du hall. Des craquelures apparurent sur le pilier et le sol quand il tomba dessus. Il poussa de suite un cri de douleur. L’éclair l’avait grandement blessé.

Il n’aurait jamais pensé qu’elle soit bien plus fort que lui, à l’étouffer complètement.

Le Passereau Foudre Divine était plus propice aux batailles dans de grandes zones. Plus le champ de bataille était large, plus ses capacités de combat pouvaient être utiles. Mais dans ce hall, il ne pouvait pas montrer la pleine étendue de sa puissance ; cependant, ce n’était pas quelque chose que Shen Fei pouvait supporter.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 172
TDG Chapitre 174

25 Commentaires

  1. #Uta

    Merci

    Répondre
  2. Letyure

    Merci 😀

    Répondre
  3. Wazouille (Auteur de l'article)

    Uta, Letyure, vous êtes deux bourrins 😀

    Répondre
    1. Letyure

      Ning’er 1 Shen Fei 0
      Perfect

      Répondre
    2. #Uta

      Je vais prendre sa comme un compliment ^_^

      Répondre
  4. Letyure

    Dans ce chapitre c’est Ning’er le bourrin x)

    Répondre
  5. Minelix

    Merc

    Répondre
  6. Dark

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. korojii

    Merci pour le chapitre =)
    Je pensais qu’il faisait des cercles dans un coin traumatisé à vie...
    Mais non il pète toujours plus haut que on cul et prend un retour de flamme x)

    Ps : merci Maxskin 🙂

    Répondre
  9. Kathysse

    good job Ning’er !
    ce mec n’a que ce qu’il mérite, et encore elle a été douce avec lui !!!

    PS : Merci pour le nouveau chapitre
    hâte de lire la suite ^^

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Équipe de Nie Lie *Infinie - Famille sacré 0
    PPS:L’équipe de Nie Lie vaut une armée à elle seule!!
    PPPS:Y’a toujours quelu’un qui pense que TDG ne gagnera pas ? Il y même déjà un nouveau chapitre supplémentaire d’apparu ! MDR

    Répondre
  11. Narone

    Merci pour ce chapitre !! 😀

    Répondre
  12. ALIXINE24

    merci

    Répondre
  13. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  14. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. dragondessonges

    merci pour ce chapitre et encor on ne c pas ce que Xiao Ning’er va lui reserver car sa c’est couper en plein millieu mdr

    Répondre
  16. dragondessonges

    ne jamai emmerder une femme encolere surtou si tu ne connai pas sa force

    Répondre
  17. ti

    Merci

    Répondre
  18. Lelouch

    merci pour le chapitre 🙂
    Je vais faire un petit cadeau pour les fête de fin d’année 🙂

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      La vache, Lelouch t’es vraiment sympa ! Merci énormément ! *____*
      Putain c’est vraiment gratifiant d’avoir des lecteurs aussi loyaux et généreux... :’)

      Répondre
  19. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  20. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  21. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  22. Lauvel

    Ye Ziyun s’habilla et s’en alla en toute hâte de sa chambre, le visage cramoisi. A ce moment, son esprit étaient ailleurs. Elle pensait au départ que Nie Li serait comme tout les autres mecs et qu’un fois qu’il aurait obtenu ce qu’il voulait, il perdrait son intérêt pour elle. Si ça avait été le cas, elle lui aurait rendu la grâce qu’il lui avait faite ; cependant, le résultat fut à l’opposé de ce à quoi elle s’attendait. Nie Li a dormi toute la nuit à côté d’elle, séparés par une couette.

    - il manque un « e » sur le « un » de « qu’un(e) fois »

    « Xiao Ning’er, espèce de misérable, tu as vraiment séduit un autre homme d ans mon dos et a fait de moi un cocu ! Tu crois que ma Famille Sacrée est si facilement tyrannisée ? » C’était Shen Fei.

    - un espace entre le « d » et « ans » pour « dans ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com