TDG Chapitre 177

TDG Chapitre 176
TDG Chapitre 178

Ho ho ho ! Voici votre deuxième chapitre de Noël 😀 Bonne lecture !

 

 

 

Chapitre 177 - Aider à sortir de l’embarras

 

Même le Patriarche de la Famille Sacrée, Shen Hong, ne s’en remit pas. Même Ye Zong n’était pas capable d’encaisser la Paume Enflammée à si courte distance sans subir de dégâts. Qui était exactement ce mystérieux jeune homme ? Comment pouvait-il avoir un physique aussi puissant ? Se pouvait-il qu’il ait atteint le rang Légende ?

Avant que l’assemblée ne puisse se remettre du choc, Duan Jian se saisit du bras de Shen Yan et lui donna un coup de pied dans l’abdomen.

Immédiatement, le visage de ce dernier vira au vert, et il en vomit presque ses intestins. Ce coup puissant n’était pas quelque chose que son corps pouvait encaisser. Quelques uns de ses os étaient même cassés.

Nie Li hocha légèrement la tête. Duan Jian savait parfaitement comment utiliser son physique à son avantage. D’abord, il montrait une ouverture et donnait une chance d’attaquer à son adversaire. Ensuite, il s’est saisi du bras de son adversaire sans que celui-ci monte sa garde, ce qui l’empêcha d’esquiver le coup de pied sans pitié qu’il lui balança. Une attaque simple et sommaire, mais qui pouvait démontrer la plus grande puissance. Si un expert ordinaire de rang Or Noir venait à encaisser une attaque surprise pareille, cette attaque pourrait réduire à néant sa capacité à se battre.

« Duan Jian, ne le tue pas. » dit calmement Nie Li. S’ils se mettaient à tuer des membres de la Famille Sacrée sur le champ, la situation deviendrait rapidement hors de contrôle. Ce n’était pas encore le moment !

« D’accord ! » Duan Jian relâcha sa prise et Shen Yan tomba au sol en se tordant comme une crevette.

Il avait laissé un expert de rang Or Noir au sol en un coup ?!

Le hall tout entier fut plongé dans un silence de mort. Tout le monde regardait, l’air choqué, Duan Jian et son air calme. Ce jeune homme était simplement trop terrifiant !

Ye Xiu et Ye Shuo s’échangèrent un regard et virent le choc dans les yeux de l’autre. Bien qu’ils aient pu sentir qu’il était plutôt fort, ils n’auraient jamais imaginé que Duan Jian soit aussi puissant que ça ! Il n’avait pas été blessé par la Paume Embrasé à si courte distance, et son coup de pied était brutal.

Cette puissance, n’était-elle pas égale à celle de Ye Zong ?

Le plus important était que ce jeune homme suivait docilement les ordres de Nie Li ! Ce dernier était même capable d’apprivoiser un expert de ce niveau !!

Les experts des diverses familles mirent un moment à se remettre du choc et prirent tous une grande goulée d’air frais. Avec sa force, il ne devait y avoir que trois personnes dans toute la ville capable de le réprimer ! Le problème, c’est qu’aucun d’entre eux n’avait entendu parler de Duan Jian auparavant. Ils n’avaient aucune idée de quelle famille il pouvait venir. Il était apparu tel une comète, choquant tout simplement les autres.

A ce moment, les mains de Shen Hong tremblèrent un peu. S’il faisait état de sa force, Duan Jian ne lui serait pas inférieur. Nie Li avait, en fait, un homme aussi puissant sous ses ordres !

Au même instant, Xiao Yi et les autres avaient presque les yeux exorbités. Ils regardèrent longuement Nie Li et leur regard était empli de peur. Ils l’avaient bien trop sous-estimé ! En plus de sa propre culture, les forces que Nie Li contrôlait étaient trop effrayantes !

Voyant Shen Han au sol, Shen Xiu ne put s’empêcher d’avoir à nouveau peur. Elle blanchit et battit en retraite.

« Ce que je hais le plus sont les femmes vicieuses ! » Duan Jian balaya froidement Shen Xiu du regard. Il se souvint de l’expression vicieuse qu’avait Sikong Hongyue en le fouettant et leva froidement sa manche.

*Pa !*

Shen Xiu fut envoyer voler sous la gifle. Son visage gonfla tandis qu’elle était allongée au sol. Ses cheveux lui couvraient le visage et lui donnaient l’air misérable.

« Espèce de... » Les larmes comme la morve coulèrent sur le visage de Shen Xiu. Elle voulut dire quelque chose mais sa bouche gonfla sous le coup et lui donna un air extrêmement pitoyable. En tant que soeur du Patriarche, avait-elle jamais été humiliée à ce point auparavant ? Elle ne put s’empêcher de pleurer.

Alors que Duan Jian s’apprêtait à traîner Shen Xiu au sol, une silhouette apparut en face de lui. Elle était telle une montagne, dégageant une puissante aura qui l’étouffait.

Cette personne était un expert ! Le jeune homme fut un peu choqué ; il leva la tête et vit que cette personne était le patriarche de la Famille Sacrée, Shen Hong.

« Jeune homme, ne va pas jusqu’au bout de tes ordres, que nous puissions nous recroiser sans animosité. Je représente Shen Yan et Shen Xiu et te présente mes excuses pour leurs affronts. » dit Shen Hong en regardant Duan Jian.

Les sourcils de Nie Li tressaillirent. Les choses avaient beau en être arrivées à ce point, ce vieux renard de Shen Hong était encore capable le supporter. Il était curieux de voir ce qu’il préparait.

Duan Jian jeta un regard à Nie Li et celui hocha légèrement la tête. Le jeune homme ne bougea ne bougea pas mais ne poursuivit pas les représailles ; il resta simplement là, un air froid sur le visage.

Plusieurs membres de la Famille Sacrée arrivèrent et emmenèrent Shen Yan et Shen Xiu avec eux.

Quand ils furent mis en sécurité, Shen Hong se retourna et s’apprêta à s’en aller mais avant, il jeta un regard à Duan Jian et dit à voix basse : « Jeune homme, il est dommage que tu suives les ordres d’un gamin avec ta force. Si tu es intéressé, une fois que cette soirée sera terminée, tu veux te rendre dans ma Famille Sacrée ! Nos portes te seront toujours ouvertes ! »

Une fois cela dit, Shen Hong retourna à sa table.

Duan Jian sourit doucement en entendant ça ; Shen Hong essayait vraiment de le recruter ! Mais il réfléchissait trop et ignorait que Nie Li et lui n’entretenaient de simples rapports de subordination. Il suivait Nie Li de son plein gré et peu importe les conditions dans lesquels il se trouvait, Duan Jian ne le trahirait pas, même face à la mort.

Nie Li sourit doucement en voyant Shen Hong s’en aller et il regarda Xiao Yunfeng et Xiao Ning’er : « Ces gens avec une grande gueule ont été chassé de là, tout va bien à présent. Je ne vais pas vous déranger plus longtemps, Ning’er, Oncle. Vous pouvez reprendre où vous en étiez ! »

Xiao Ning’er resta debout, des traces de larmes apparentes sur son visage. Elle regard Nie Li d’un air reconnaissant et voulut lui dire tout ce qu’elle ressentait, mais n’avait aucune idée de comment l’exprimer.

Nie Li lui sourit franchement et lu idit : « Ning’er, tu n’as plus à te soucier d’eux. Si qui que ce soit de la Famille Sacrée ose t’oppresser, tu n’auras qu’à me le dire et regarder comment je m’occuperai de leur cas ! »

Xiao Yunfeng joignit ses mains ensemble dans un salut et dit sincèrement : « Neveu Nie Li, merci de nous avoir aidé à résoudre cette situation ! »

En tant que Patriarche de la Famille du Dragon Ailé, il devait penser à la vision d’ensemble et n’osait pas trop offenser la Famille Sacrée, qui n’avait fait que faire souffrir Ning’er. Cependant, Nie Li ne la laissa pas souffrir une seule seconde. Le père regarda sa fille : les femmes étaient destinées à être mariées. Il réfléchit un moment ; devait-il aller parler avec le Patriarche de la Famille des Marques Célestes ?

Aucune autre famille n’oserait offenser une seconde la Famille Sacrée. Nie Li était probablement le seul à oser lutter aussi farouchement contre cette dernière et bien que la Famille des Marques Célestes n’était qu’une petite Famille Aristocratique, son futur allait sans aucune doute être glorieux avec Nie Li et Duan Jian présents. Sans même parler de devenir une famille noble, elle avait même l’occasion de devenir une Famille Majeure.

Nie Li marcha aux côtés de Xiao Ning’er et murmura à son oreille : « Nous allons nous occuper de la Famille Sacrée ce soir. A ce moment, fais attention à toi. »

La demoiselle lui jeta un regard choqué en entendant ça. Cette nouvelle était trop stupéfiante ! Un moment plus tard, elle hocha la tête. S’ils agissaient contre la Famille Sacrée, la bataille serait définitivement intense.

« Oncle, je m’en vais à présent ! » dit Nie Li en souriant ; il avait encore bien trop de choses à faire.

Après avoir salué Xiao Ning’er, son père et les autres, il fit un signe à Lu Piao et ses amis.

Le Hall Principal accueillit de plus en plus de monde au fur et à mesure que le temps passait.

Une fois que Nie Li eut inspecté la salle, il retourna à la zone surélevée et s’assit à côté de Ye Xiu et Ye shuo. Duan Jian se tint à côté de Nie Li avec une expression solennelle.

Les deux maîtres de cérémonie levèrent la tête pour regarder le jeune garde du corps mais en voyant son expression, ils n’osèrent pas engager la conversation.

Ye Xiu regarda Nie Li et lui dit : « Nie Li, prépare un siège pour Duan Jian. »

Ils lui prêtaient particulièrement attention au vu de sa force à son âge. Ils leur étaient impossible d’estimer quel serait son futur !

Nie Li jeta un regard à Duan Jian et le vit secouer la tête. Il sourit et dit : « Oubliez ça, il ne veut pas s’asseoir. »

Ye Xiu et Ye Shuo en furent curieux. Quel genre de méthodes a utilisé Nie Li pour que Duan Jian lui soit aussi loyal ? Ils n’arrivèrent pas du tout à deviner. Ye Xiu savait que Nie Li l’avait ramené du domaine de la Prison des Abysses mais il ignorait précisément ce qui avait pu s’y passer.

Nie Li et les deux Ye se mirent à discuter et à rire. Quand les experts des diverses familles virent cette scène, ils s’interrogèrent tous intérieurement. Ils avaient toujours entendu dire que Nie Li était proche de la fille du Gouverneur. Tout le monde pensait, auparavant, que Nie Li avait beau avoir un talent extraordinaire, il était néanmoins exagérer de vouloir épouser la fille du Gouverneur. Mais à présent, ils avaient changé d’avis.

Ils allaient devoir réévaluer la position de Nie Li, vu son homme de main ! Duan Jian était un expert de rang Or Noir qui avait atteint le niveau du Gouverneur ! De plus, il était encore si jeune !

Avec un capital pareil, que ce soit le Gouverneur Ye Zong, ou la Famille Vent&Neige elle-même, ils allaient probablement prendre l’initiative d’organiser eux-même le mariage de Nie Li et Ziyun. Il n’était pas rare que les familles se lient entre elles par le mariage et consolident ainsi leur position. Ce qui importait le plus, c ‘est que les familles soient bien assorties. (NdT euh m’sieur, Vent&Neige est une Famille Majeure alors que celle des Marques Célestes est une famille aristo !) Ainsi, le mariage leur permettait d’attendre de nouveaux sommets !

Et Nie Li avait déjà toutes ces qualifications !

Les Patriarches des diverses familles marchèrent vers la Famille des Marques Célestes, échangeant des salutations avec Nie Hai.

Ce dernier avait la soudaine impression d’être dépassé par toutes les faveurs qu’il recevait de tout ces patriarches de familles nobles. Il se leva immédiatement et, le visage brillant, il leva son verre pour accepter les toasts que les divers patriarches lui portaient. Il comprenait naturellement que toute cette gloire venait de Nie Li.

« Patriarche Nie Hai, laissez moi lever mon verra à votre attention. Voici ma fille, Xiao Ning’er ; elle est une amie de Nie Li. » Xiao Yunfeng avait emmené Ning’er avec lui pour porter un toast à Nie Hai.

Le visage de la jeune demoiselle devint un peu rouge mais cette fois-ci, elle ne se permit pas d’avoir le trac et leva naturellement son verre de vin.

« Merci Patriarche Xiao, je vais boire le verre en premier. » Nie Hai vida toute la coupe d’une traite. Il jeta un regard à Xiao Ning’er ; il avait bien évidemment vu Nie Li prendre sa défense. Elle devait être importante à ses yeux, autrement il ne prendrait pas le risque d’entrer en conflit avec la Famille Sacrée (NdT si tu savais...). Cela étant, il était un peu confus parce qu’il avait entendu dire que Nie Li courrait après la fille du Gouverneur.

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 176
TDG Chapitre 178

16 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. ALIXINE24

    merci

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour la chapitre.
    PS:J’ai comme l’impression que le mariage version « harem » ne sera pas un choix...

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  7. korojii

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  8. ti

    Merci beaucoup

    Répondre
  9. goldenpear

    L’un n’empêche pas l’autre (si vous voyer ce que je veux dire :3)
    merci pour les deux chapitres,
    joyeux fêtes et surtout,
    Manger des poires !

    Répondre
  10. Tokaï

    Merci beaucoup pour ce chapitre !

    Répondre
  11. Warhabyss

    Merci énormément ! On voit certaine erreur de traduction qui sont très appréciable car ils ns montrent la volonté du traducteur de fournir plus de chapitre ce qui me fait vraiment plaisir !!! ;D surtout continue comme ça !

    Répondre
  12. Mouss

    Merci beaucoup pour ce magnifique travail, je suis impatient de lire les autre chapitres.
    J’ai découvert cette série il y a une semaine est je suis déjà au dernier chapitre

    Répondre
  13. Starish

    Ololollol merci quand je pense il a dit il en sort 3 merci et la pouf un chapitre merci et repose toi olololo merci vraiment la sa me tue tous sa sa va me tuer serieusement merci j’adore todag merci encore

    Répondre
  14. dragondessonges

    merci pour le chapitre et la famille sacret est dan la mouise mdr vous penser que la famille des marque celeste va vouloir arranger le mariage avec ning’er ?

    Répondre
    1. Warhabyss

      Mdrr la famille céleste ne va rien faire du tout avec Nie lie dans les parages x)

      Répondre
  15. psycho

    Merci 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com