TDG Chapitre 180

TDG Chapitre 179
TDG Chapitre 181

Mieux vaut tard que jamais !

Une fois de plus, pour ce chapitre bonus, je n’ai qu’une chose à dire :

 

ALL HAIL LELOUCH o/

 

 

 

Chapitre 180 - Confondre la droite et la gauche

 

Xiao Ning’er regarda Nie Li de loin, ses yeux remplis d’étoiles. Même s’il devait se confronter à une si grande occasion, il n’avait pas le moins du monde le trac. Quelqu’un d’autre du même âge aurait probablement été terrifié au point que ses jambes en trembleraient. Elle soupira en son sein ; plus Nie Li était remarquable, plus elle se sentait inférieure. Elle travaillait dur pour le rattraper, tout ça pour s’apercevoir qu’elle ne parvenait à voir que son dos. Des fois, elle ne pouvait s’empêcher de se sentir un peu découragée.

Nie Li était debout sur la scène, regardant calmement tout le monde en dessous. Shen Fei, Shen Yue et les autres de la jeune génération de la Famille Sacrée n’osèrent même pas lever la tête pour croiser son regard. Ils avaient la tête baissée, sans que personne ne sache à quoi ils pouvaient penser.

Nie Li sourit, vu que personne ne soutenait Shen Hong. Sa tentative de semer la discorde était vouée à l’échec. S’il s’agissait de la Famille Sacrée d’avant, elle aurait effectivement eu le prestige pour y parvenir ; cependant, après que de nombreuses choses se soient passées, la famille n’avait plus le pouvoir de rassembler ses alliés.

Ye Xiu et Ye Shuo s’échangèrent un regard et sourirent.

Les veines ressortaient sur les mains de Shen Hong. Il n’allait pas, naturellement, en rester là. Il continua de parler à haute voix : « J’ai quelque chose à dire, puisque toutes les familles sont présentes.  Ma Famille Sacrée est d’une loyauté absolue et a été fidèle à Bourg-Triomphe, la protégeant pendant des siècles. Nos guerriers morts au combat sont innombrables ! Cependant, un problème récent nous a complètement déçu. Je ne sais pas de qui le Gouverneur a pu entendre ce rapport calomnieux, mais depuis la Famille Vent&Neige oppresse ma Famille Sacrée sur tout les fronts, ce qui nous fit subir une perte extrêmement grande. Je demande à ce que le Gouverneur lui-même apparaisse. Je veux lui demander quel mal a pu faire ma Famille Sacrée pour mériter une telle humiliation ? »

Shen Hong regarda Nie Li et s’arrêta un moment avant de dire, la gorge nouée par l’émotion : « En effet, la jeune génération de ma famille a pu commettre des erreurs et offenser Jeune Maître Nie Li mais c’est inévitable, en tant que jeune, que d’avoir des conflits. Je demande au Jeune Maître Nie Li de leur pardonner, je m’excuserai à leur place ! »

En entendant ça, Nie Li ne put que se moquer en son for intérieur. Le vieux renard mettait exprès tout sur le dos de la jeune génération et tentait d’induire le public en erreur.

Si l’origine du conflit reposait sur la jeune génération, alors la Famille Vent&Neige paraîtrait très mesquine de se défouler à la place de Nie Li en oppressant la Famille Sacrée. Il était normal que les jeunes soient parfois en conflit ; après tout, ils étaient plein d’énergie. Si une histoire de rien du tout comme celle là exigeait qu’une famille entière se déplace, alors Bourg-Triomphe serait tombée en ruines il y a bien longtemps déjà.

La fourberie de Shen Hong poussa Ye Xiu et Ye Shuo à afficher un sourire froid, mais ils ne dirent rien. Ils voulaient voir comment Nie Li allait gérer tout ça.

« Senior Shen Hong doit plaisanter. En effet, j’ai été en conflit avec Shen Yue et Shen Fei, mais si le Seigneur Ye Zong devait oppresser la Famille Sacrée après avoir écouté une partie de ce mes paroles, alors ce serait vraiment trop scandaleux. La Famille Vent&Neige a toujours été impartiale à Bourg-Triomphe. Depuis quand a t’elle oppressée d’autres familles ? » Nie Li rit vivement. Bien que sa voix ne soit pas aussi grave que celle de Shen Hong, elle était aussi claire que son expression. Sa grandeur n’était pas inférieure à celle de Shen Hong.

Les experts des diverses familles commencèrent tous à discuter entre eux. C’était vraiment tiré par les cheveux que de penser que la Famille Vent&Neige puisse oppresser la Famille Sacrée pour une simple histoire de conflits entre membres de la jeune génération. La Famille Vent&Neige a toujours été franche et directe, elle ne serait pas aussi mesquine.

« Si ce n’est pas à cause de Jeune Maître Nie Li, pourquoi alors oppresseraient-ils ma Famille Sacrée ? » Shen Hong ne se souciait pas des discussions alentours des experts des autres familles et renifla : « De plus, mon autre question est : pourquoi le Gouverneur lui-même n’est pas là ? Essayez-vous de couvrir quelque chose et nous avez réuni ici exprès ? Quelle est votre intention ? »

Shen Hong plissa des yeux dans lequel passa une lueur glaciale. Il joignit ses mains devant les autres patriarches et dit : « Il y a peu, des gens de ma famille sont tombés sur le jeune maître Ye Han. Ce dernier était alors gravement blesssé et fuyait pour sauver sa vie. Il a dit que le Seigneur Ye Zong avait été assassiné par quelqu’un et était déjà mort. Même lui fut presque assassiné et y perdit presque la vie. Et le coupable est une personne perfide et ruséee, qui essaie de se saisir de la position de Gouverneur ! Je demande aux patriarches présents de rendre justice ! »

Les mots de Shen Hong étaient comme des pierres, créant des milliers d’ondulations. Le Gouverneur, Ye Zong, avait été tué ? Comment était-ce arrivé ? C’était absolument impossible !

Cependant, si le Gouverneur était encore en vie, le mensonge de Shen Hong ne serait-il pas facilement démontré ?

Tout le monde fut bouleversé. En temps normal, personne ne le croirait mais là, le Gouverneur n’était pas encore apparu, ce qui rendait la chose suspicieuse. C’était un énorme banquet alors comme pouvaient-ils laisser Nie Li l’animer ?

Shen Hong sourit en coin en observant l’attitude des divers experts. Il regarda Nie Li à nouveau. ‘Tu veux jouer avec moi gamin ? Tu n’as pas encore assez d’expérience !’

Les divers experts avaient tous l’air d’hésiter : se pouvait-il qu’une telle chose soit arrivée ?!

Que le Gouverneur ait été assassiné n’était pas une mince affaire ! Ca secouerait la ville entière !

Ye Xiu, Ye Shuo et quelques autres qui connaissaient la vérité furent extrêmement furieux en entendant ce que Shen Hong disait. C’était Ye Yan qui avait tenté d’assassiner Ye Zong ! Ils n’auraient jamais pensé que Shen Hong serait éhonté au point d’utiliser cette histoire dans sa fausse contre-accusation.

Fort heureusement, Nie Li avait sauvé Ye Zong ; autrement, la tentative de Shen Hong pour mettre la responsabilité sur le dos de quelqu’un d’autre aurait pu réussir. Dans ce cas, Bourg-Triomphe aurait été sans dessus-dessous ! Shen Hong était vraiment aussi rusé qu’un serpent venimeux !

« Ahahah. » Huyan Xiong rit à gorge déployée. « Frère Shen doit plaisanter. Je ne suis pas sûr de quand tes hommes sont tombés sur Ye Han, mais j’ai vu frère Ye Zong tout à l’heure. Il avait la présence d’un tigre et était à un pas d’entrer dans le  rang Légende. Tu l’as maudit en souhaitant sa mort, je me demande quelle arrière-pensée tu peux avoir. Frère Ye Zong va bientôt ; je verrai alors comment tu t’expliqueras ! »

Bien que la plupart des experts éprouvent encore quelques doutes et un certain malaise, la réplique de Huyan Xiong les avaient beaucoup calmé. C’était l’homme de main du Gouverneur, il n’avait aucune raison de mentir.

Shen Hong renifla froidement : « Le Gouverneur a une culture extraordinaire et à Bourg-Triomphe, personne à part Seigneur Ye Mo ne peut être son adversaire. Je ne crois pas non plus qu’il ait pu être tué si facilement. Si ce n’était pas quelqu’un proche de lui, comment aurait-il pu réussir sa tentative d’assassinat ?

Shen Hong sous-entendait par là que Huyan Xiong était complice du coupable !

Le visage de ce dernier devint couleur cendres tandis qu’il fixa furieusement Shen Hong. Cependant, il comprenait qu’il devait endurer cette colère ; il lui fallait reprendre pied face à ce vieux renard. Compte tenu du temps passé, Ye Zong devrait avoir déjà amené les experts de la Famille Sacrée à la branche de la Guilde Noire et devrait les encercler et les exterminer. Aussi longtemps qu’ils pouvaient gagner du temps et calmer les autres experts, tout irait bien.

« Frère Shen, c’est de la pure calomnie. Si quoi que ce soit été arrivé à  frère Ye Zong, tout ce qui est blanc pourrait être noir avec tes mots. Fort heureusement, rien ne lui est arrivé. Sinon, cela ne voudrait il pas dire que nous serions des boucs-émissaires ? »

Le coeur de Shen Hong trembla. Essayait-il de bluffer ou Ye Zong allait-il vraiment bien ? Il sourit froidement et dit : « Si c’est ainsi, pourquoi ne demanderais-tu pas au Gouverneur de se montrer ? »

« Il apparaîtra le moment voulu. » Nie Li regarda Shen Hong et lui dit : « Pourquoi est-ce que Patriarche Shen Hong est aussi anxieux ? »

« Alors, quelle est l’explication pour Ye Han ? Pourquoi n’est-il pas là à un si grand rassemblement ? S’il était là, nous pourrions savoir de quoi il retourne en lui demandant ! » continua Shen Hong. »

Nie Li ne pouvait pas non plus laisser la vérité éclater. Une fois que les patriarches des diverses familles apprendraient que Ye Zong avait été empoisonné par de l’Herbe de Langue Draconique, Nie Li craignait que tout deviendrait alors bordélique et qu’ils voudraient tous voir le Gouverneur. C’était un piège de Shen Hong ! Même s’il leur disait que Ye Zong avait déjà été guéri de son poison, ce serait inutile.

Nie Li sourit doucement et dit : « Le Gouverneur est le pilier de Bourg-Triomphe. Les gens autour de lui voudraient  l’assassiner ? C’est ridicule ! Qu’est ce que l’assassiner pourrait apporter de bon ? Si quoi que ce soit lui arrivait, le coupable mourrait d’une mort atroce dès le retour du Seigneur Ye Mo. »

Les experts des diverses familles s’échangèrent des regards et opinèrent du chef. Après tout, il y avait toujours le Seigneur Ye Mo. Même si Ye Xiu, Ye Shuo et les autres assassinaient Ye Zong, ils ne pourraient s’emparer de la position de Gouverneur. Ils n’avaient donc aucune raison de le faire !

« Hmpf, qui sait, peut-être vous êtes vous tous acoquiné avec la Guilde Noire ? » Shen Hong ne laissa aucune chance passer ; il ne pouvait que parier...

Si la question ne cessait pas d’être soulevée, les Patriarches divers et variés iraient probablement jusqu’au bout et demanderaient à voir Ye Zong. Nie Li sourit doucement : « Est ce que la Famille Sacrée veut voir quelqu’un ? »

« N’essayez pas de changer de sujet ! » Shen Hong sourit froidement. « Vous pensez que vous pouvez cacher la vérité de cette manière ? Aussi longtemps que Seigneur Ye Zong ne se montrera pas, vous n’arriverez pas à effacer mes suspicions ! »

« Est-ce que la Famille Sacrée aurait peur de le voir ? Amenez-le ! » renifla froidement Nie Li.

A ce moment, Shen Ming entra escorté, l’air impuissant et paniqué.

« Shen Ming ! » Shen Hong plissa les yeux tout en laissant échapper une trace d’intention de tuer.

« C’est exact, c’est le Doyen Shen Ming de la Famille Sacrée. » dit calmement Nie Li en regardant le patriarche de la Famille Sacrée.

Ce dernier sourit froidement et dit : « Ces derniers temps, Shen Ming a commis une terrible erreur. Il avait prit de l’argent de la famille pour parier et a perdu des centaines de milliers de pièces esprits démons. Il a déjà été expulsé de notre famille. Je n’aurais jamais pensé que Jeune Maître Nie Li l’aurait capturé. Vous n’essayeriez pas d’utiliser ses dires pour attaquer ma Famille, pas vrai ? Nous sommes dans Bourg-Triomphe depuis des siècles, comment pourrions-nous être entaché par un môme comme toi ?! » Shen Hong le montra du doigt, donnant directement à Shen Ming la position de traître à sa famille. Puisqu’il était un traître, personne ne le croirait quoi qu’il arrive.

« Ah ah, Patriarche Shen Hong est en effet éloquent. Vous êtes capables de changer le noir en blanc par vos paroles, sans laisser aux autres la possibilité de répliquer. » dit Nie Li en regardant froidement son interlocuteur, comme s’il avait prédit qu’il allait dire ça.

Shen Hong fronça légèrement les sourcils ; se pouvait-il que Nie Li ait d’autres tours dans son sac ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 179
TDG Chapitre 181

16 Commentaires

  1. Warhabyss

    Je vous aime tellement, un réflex de checker chaque heure pour voir si un nouveau chapitre est sorti :’)

    Répondre
  2. F

    Merci pour ce chapitre , je tremblais en lisant TDG

    Répondre
  3. Lelouch

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
    1. Beuhbeuh

      Merci à toi !

      Répondre
    2. Erate

      Merci pour le chapitre =)

      Répondre
  4. Kathysse

    Merciiiii pour ce nouveau chapitre !!! 3

    Répondre
  5. Zeks

    Le compteur de chapitre supplémentaire est maudits Harry il ne s’arrêtera jamais
    Et un énorme merci à waz ainsi qu’au donateurs qui le force à bosser

    Répondre
  6. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre et encore une fois ALL HAIL LELOUCH!!!!!!

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre ALL HAIL LELOUCH

    Répondre
  9. Xiao Gg

    Merci pour le chapitre !!!
    ALL HAIL LELOUCH !!!

    Répondre
  10. ti

    Merci beaucoup
    ALL HAIL LELOUCH

    Répondre
  11. dragondessonges

    merci pour le chapitre et au donateur
    jai hate de voir la tete du patriarche ken il vera le gouverneur entrer et en tres tres bonne santer

    Répondre
  12. nickylaboum

    merci

    ALL HAIL LELOUCH

    Répondre
  13. korojii

    ALL HAIL LELOUCH !!!
    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  14. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com