TDG Chapitre 188

TDG Chapitre 187
TDG Chapitre 189

Et hop, dernier TDG régulier de la semaine !

Je vous dis à tout à l’heure pour le DNC et à ce soir pour le TDG bonus, si je ne perds pas un poumon ou deux entre-temps xD

 

 

 

Chapitre 188 - Voyage

 

Nie Li était assis en tailleur dans la cour de Ye Ziyun (NdT elle ne l’aura même pas massacré ? Pfff) et s’entraînait silencieusement.

Des scènes traversèrent son esprit, y compris tout ce qui s’était passé avec Ye Ziyun, Xiao Ning’er et les autres après son retour. A présent que la Famille Sacrée avait été détruite, on pouvait dire qu’il avait accompli son premier souhait. Peu importe ce que l’avenir lui réservait, au moins tout allait être complètement changé.

La Guilde Noire allait suivre, après la Famille Sacrée ; cette Guilde mystérieusement dissimulée et son Seigneur Démon menaçant Bourg-Triomphe à tout moment. Nie Li ne saurait trouver la paix, à moins que l’organisation soit détruite et son chef tué.

Cependant, avec la vitesse normale de sa culture, il ne pourrait pas percer au rang Légende en peu de temps. Il ne pouvait qu’utiliser d’autres méthodes !

Beaucoup d’idées traversaient son esprit ; cependant, elles lui demandaient de quitter la ville un moment. Cela étant, Nie Li voulait, en plus d’augmenter sa culture, trouver où était caché le repère de la Guilde Noire.

Il leva les yeux au ciel et vie une marionnette spirituelle descendre lentement et atterrir sur son épaule.

Le  jeune homme resta songeur un moment, puis dit : « Fondateur Ancestral Ye Yan, je me préparer à quitter Bourg-Triomphe pour m’entraîner. Je vais écrire plusieurs lettres et j’aimerais que vous les envoyiez à mes amis et parents. »

« Où te prépares-tu à aller, gamin ? » demanda Ye Yan. « Veux-tu que moi, un Fondateur Ancestral, t’accompagne ? »

« Pas la peine. » Nie Li secoua la tête et ajouta : « Je ne vais pas aller loin. De plus, je veux aller jeter un oeil au monde souterrain dont vous parliez et localiser le nid de la Guilde Noire. Sinon, nos ennemis seront dans la lumière et nous, dans les ténèbres 1)Expression signifiant que leurs ennemis ont des infos à leur sujet et eux rien :p et on pourra faire une croix sur l’idée de se débarrasser d’eux. »

En l’écoutant, le Fondateur Ancestral fut un peu stupéfait et dit : « Tu te prépares à enquêter sur la Guilde Noir seul ? N’est pas un peu trop dangereux ? »

« Non, j’ai des façons de protéger ma vie. » répondit Nie Li. Aussi longtemps qu’il ne tombe pas sur le Seigneur Démon lui-même, il devrait pouvoir se protéger.

Nie Li réfléchit un moment : est-ce que le Livre Esprit Démon Temporel est toujours dans le palais du désert ? Étant donné qu’il devait revenir avant trois mois, il pourrait ne pas être capable de faire le voyage jusqu’au palais du désert pour le moment. Cependant, il y avait, en plus de ce palais, un autre endroit dont Nie Li se souvenait.

Il avait, devant lui, d’énormes difficultés l’attendant s’il voulait devenir un rang Légende en si peu de temps. Personne, à part lui, n’était capable de sauver Bourg-Triomphe. Il devait assumer cette responsabilité. Voilà pourquoi il devait s’en aller s’entraîner, car c’était là la seule façon d’augmenter rapidement sa culture.

Le jeune homme écrivit plusieurs lettres et les transmit au Fondateur Ancestral Ye Yan (NdT qui n’est plus qu’un vulgaire pigeon voyageur x) ).

« Sois prudent. » rappela ce dernier à Nie Li. Ensuite, il attrapa les lettres et s’envola.

Après avoir regardé le Fondateur s’envoler au loin, Nie Li tourna son regard vers la chambre de Ye Ziyun.

Elle s’y trouvait et était en colère. Elle était parvenu à atteindre le rang Or après d’énormes difficultés, et pensait avoir la force suffisante pour soulager son père d’une partie du poids pesant sur ses épaules et aider Nie Li. Cependant, quand la bataille arriva, ces deux là l’enfermèrent dans une chambre secrète.

Bien qu’elle sache qu’ils l’aient fait parce qu’ils s’inquiétaient pour elle, elle éprouvait quand-même une certaine amertume. Aujourd’hui du moins, elle ne voulait pas voir Nie Li.

Ziyun bouda en se disant en son for intérieur : « Qui lui a demandé de me tromper ? C’est sa punition ! »

Elle s’assit en tailleur sur son lit et commença à cultiver sa force spirituelle. La silhouette ténébreuse de l’Impératrice des Neiges (NdT comme ça vous l’avez en tête, de rien ça me fait plaisir !) apparut lentement derrière elle, enveloppant son corps d’une couche de givre. La lumière sélène brillait sur son corps, la faisant paraître aussi belle qu’une fée.

Nie Li perdit son regard dans la nuit noir, sentant la force spirituelle émise depuis la chambre de Ziyun. Il savait qu’elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour s’entraîner ; il comprenait ses sentiments, elle tentait de devenir plus forte pour protéger Bourg-Triomphe.

Il l’avait enfermé précédemment dans la chambre secrète parce qu’il ne voulait pas qu’elle soit blessée. Après sa renaissance, il ne voulait plus perdre qui que ce soit d’autre.

S’il disait à Ye Ziyun, Xiao Ning’er, Du Ze et les autres qu’il allait partir s’entraîner, ils voudraient certainement le suivre. Cependant, le voyage serait plus dangereux avec davantage de monde et c’est pourquoi il allait partir sans rien dire. Cela étant, son cœur était un peu réticent de les quitter.

Nie Li marcha jusqu’à la porte de la chambre de Ziyun, et resta devant ; il voulut plusieurs fois frapper à la porte, mais hésitait...

La jeune fille sentit une aura derrière sa porte et ouvrit les yeux ; la personne dehors devait être Nie Li.

« Je ne vais pas t’ouvrir, tu m’as enfermé dans la chambre secrète aujourd’hui ! » se dit elle en son for intérieur. Il était déjà si tard, et pourtant Nie Li voulait quand-même entrer chez elle. Ziyun sentit son coeur trembler un peu et son visage devint rouge. Qui pouvait dire ce que Nie Li allait faire ? C’est pourquoi elle n’ouvrirait pas la porte ! Elle se rappela la fois où elle s’était lové dans le lit de Nie Li et aurait aimé creuser un trou et y plonger.

Le jeune homme resta un bon moment devant la porte de Ziyun et après avoir réfléchi, il ne frappa finalement pas. Il valait mieux partir sans rien dire, autrement il pourrait ne pas vouloir partir...

Nie Li devait utiliser la méthode la plus rapide pour augmenter sa culture le plus vite possible, afin d’avoir la force de se battre contre le Seigneur Démon et la Guilde Noire. Pour ça, la culture en isolation ne suffirait pas ; il allait devoir se servir de trucs comme catalyseur.

Ziyun hésita en sentant Nie Li se tenir devant chez elle aussi longtemps. Devrait-elle aller ouvrir la porte ?

‘Tu m’as enfermé dans la chambre secrète pendant une bataille aussi dangereuse, ne crois pas que je te pardonnerai si facilement !’ pensa-t’elle intérieurement en boudant. Nie Li était trop agaçant. On pouvait imaginer comment elle se sentait, à avoir été enfermée alors que son père, les membres de son clan et lui se battaient dans un combat à mort. La jeune femme ne voulait pas lui parler de la journée.

Elle voulut lui ouvrir plusieurs fois mais se retint de le faire.

« Je ne vais pas t’ouvrir la porte, des fois que tu me taquines à nouveau. » renifla Ye Ziyun.

Les joues de la jeune femme étaient légèrement rose sous la lumière de la lune, la rendant plus séduisante encore.

Nie Li, après avoir hésité un long moment, posa une lettre sur le perron, puis fit demi-tour et s’en alla rapidement, disparaissant dans les ténèbres.

Quand il s’en alla, Ziyun fut un peu paniquée. Elle frappa le sol du pied : « Idiot, pourquoi n’as-tu pas frappé ? »

Elle alla jusqu’à la porte et l’ouvrit. Elle ne le vit pas du tout en regardant alentour, et ne vit que la lettre posée au sol. Elle eut soudain un mauvais pressentiment, se baissa et ramassa la lettre avant de commencer à la lire.

Peu après, des rivières de larmes coulèrent sur le visage élégant et attirant de la jeune femme. Il s’avérait que Nie Li était venu faire ses adieux.

Qui pouvait savoir quels dangers il allait rencontré dans son voyage lointain pour la culture ?

Ye Ziyun voulut lui dire qu’elle ne voulait pas qu’il parte ; cependant, elle ne put voir sa silhouette en regardant dans les environs... Elle comprit qu’il était parti s’entraîner pour mieux protéger Bourg-Triomphe ; il voyait toujours tout comme étant de sa responsabilité. Cependant, la ville n’avait elle pas son père et son grand-père ?

Malgré tout, Nie Li était déjà parti...

La jeune femme serra fermement la lettre en sentant son coeur pulser de douleur. Si elle avait su qu’il était venu faire ses adieux, elle n’aurait pas fait exprès de ne pas lui ouvrir...

Où était-il allait ? Allait-il être en danger ?

 

Famille du Dragon Ailé

Quand Xiao Ning’er ouvrit la lettre, Nie Li avait déjà disparu. Elle tint la lettre contre sa poitrine ; tout ce qu’elle voulait lui dire se changea en pensées qui l’enveloppèrent, accompagnant le vide que laissait l’absence de son amour.

« J’attendrai définitivement que tu reviennes ! » Ning’er regarda au loin. « Tu n’as pas à protéger Bourg-Triomphe tout seul, nous pouvons également le faire ! »

Ses cheveux volèrent au vent, et elle enfuit profondément en elle toutes les pensées qui encombraient son esprit. Son expression devint résolue et son désir de devenir plus forte s’enflamma plus férocement encore.

 

Institut Sainte Orchidée

« Nie Li exagère à partir sans nous emmener avec lui ! » Lu Piao serra colériquement ses poings. Si Nie Li avait été là, il lui aurait sauté dessus et lui aurait cassé la gueule. « Quand il reviendra, je lui démonterai la tête, vous pouvez en être sûrs ! »

« On serait des poids morts, si on l’accompagnait ! » dit Du Zhe en secouant la tête. Il comprenait pourquoi Nie Li avait fait ça.

« On est au moins au même niveau de culture ! » répondit Lu Piao avec rancœur.

« En effet, c’est le cas. Cependant, qu’en est-il de notre force ? » Du Zhe sourit amèrement et dit : « Même si nous lui tombions tous dessus, nous ne pourrions le battre. De plus, il a l’esprit démon Ombre Fantôme : il peut aller et venir comme bon lui semble, même face au danger. Mais nous ? Nous ne serions qu’un fardeau pour lui. »

Que devrions-nous faire alors ? » dit Lu Piao, qui souriait amèrement lui aussi, de déception.

« Concentrons nous sérieusement sur notre entraînement. » dit fermement Du Zhe. « Au moins, quand il reviendra, on sera encore du même niveau de culture. Chaque fois que Nie Li augmenta sa culture, la difficulté de son entraînement devient dix fois celle qu’on éprouve. Si avec ça, on arrive pas à maintenir la vitesse de notre culture, alors il ne nous reste plus qu’à fracasser nos têtes contre le mur et nous suicider ! »

Lu Piao tourna son regard sur Duan Jian et lui demanda : « Et toi, Duan Jian ? Nie Li ne t’a pas laissé de lettres ? »

Duan Jian était quelqu’un avait les capacités d’un rang Or Noir et ayant un corps avec la force d’un rang Légende, alors pourquoi Nie Li ne l’a pas emmené avec lui ?

« Maître m’a dit que là où il allait, je finirai par mourir si je le suivais. C’est pourquoi il a voulu que je reste là, près de Bourg-Triomphe, à m’entraîner. » dit le jeune homme, en regardant au loin. Il n’avait aucune idée d’où Nie Li allait mais vu qu’il le lui avait promis, il était absolument convaincu qu’il allait revenir sain et sauf.

L’expression de tout le monde changea en entendant la réponse de Duan Jian. Ce dernier avait un physique de rang Légende ! Les créatures ordinaires ne pouvaient pas le tuer. Même s’il l’accompagnait, il finirait par mourir ? Où allait donc Nie Li ? Ils ne purent tous s’empêcher de s’inquiéter pour lui.

Cependant, en y réfléchissant, si Nie Li disait pouvoir s’en sortir, alors il devait avoir une certaine confiance à ce sujet. Après tout, il ne ferait rien en quoi il n’ait aucune confiance.

Avant de partir, il avait donné à Duan Jian une technique de culture. Ce dernier avait le regard perdu dans le vide.. Pendant l’absence de Nie Li, il allait constamment augmenter sa force et devenir son bras droit. (NdT Du Zhe, serre les fesses, quelqu’un en a après ton poste...)

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 187
TDG Chapitre 189

References   [ + ]

1. Expression signifiant que leurs ennemis ont des infos à leur sujet et eux rien :p

14 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. ti

    Merci beaucoup

    Répondre
  3. korojii

    Merci pour le chapitre =)
    Ne te force pas trop et bonne continuation pour la suite 😉

    Répondre
  4. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. JRtodag

    merci xiao !! on va dire 2 chap bonus de TDG demain et les 3 dernier chap bonus dimanche comme sa tu est tranquille pour la semaine prochaine qu’est-ce que tu en pense xiao ?? ^^

    Répondre
  6. #Uta

    merci beaucoup^^

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre ! Wazouille, tu m’as tué, j’ai cette putain de chanson de la reine des neiges dans la tête maintenant!!!! T_T

    Répondre
  8. mous

    merci encor pour ce chapitre traduction super rapide, mais elle ne sera jamais suffisamment rapide LOL

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour cet abominable cliffanger !

    Répondre
  11. paugam

    fantastique le coup de la reine des neiges chapeau bas monsieu!!!

    1er commentaire que je fais de toute ma vie mais vous le meritez tous!!!!
    super travail sur des super mangas
    juste bravo

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps d’écrire ce mot, ça me fait très plaisir que de le lire ! 3

      Répondre
  12. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  13. nagami

    enfoiré pk avoir mit la reine des neige j’ai cauchemarder des nuits apres l’avoir entendu ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com