TDG Chapitre 230

TDG Chapitre 229
TDG Chapitre 231

Hop, deuxième chap’ régulier de TDG de la semaine ! Nie Li commence à réaliser certaines choses... Il était temps :p Bonne lecture !

 

 

Chapitre 230 - Troubler la tranquilité

 

Ye Ziyun se plongea dans ses pensées et réalisa quelque chose en écoutant la conversation entre Nie Li et Xiao Yu. (NdT : Si vous lisez ce chapitre ailleurs que sur http://xiaowaz.fr sachez qu’il a été volé.)

Ils venaient de rencontrer ce jeune homme, alors même elle se montrait réservée à son égard. Il était en effet peu recommandé d’avoir à a suite un étranger dans un endroit comme les Terres Maudites.

Xiao Yu plissa légèrement les yeux en le regardant : « Puisque tu n’as rien contre moi, puis-je savoir pourquoi Frère Nie Li veut me chasser ? Si tu as prévu de faire quelque chose, je ne m’en mêlerai pas. »

Nie Li sentit un frisson parcourir son échine. L’aura de l’éphèbe suggérait une puissance incommensurable et il craignait qu’il puisse devenir hostile à leur égard s’il tentait de le chasser de force. Selon toute évidence, ce type avait l’intention de s’incruster auprès d’eux sans la moindre honte ou l’intention de partir.

« Si frère Xiao Yu souhaite rester, ça me va. Cependant, si nous nous retrouvons dans une situation délicate, tu devras te protéger toi-même. » Le jeune homme resta silencieux un moment ; il semblait qu’il lui faille trouver d’autres manières de virer Xiao Yu. De plus, ils devaient trouver Yu Yan et les autres aussi vite que possible. A eux trois seuls, ils pourraient ne pas parvenir à s’occuper de l’éphèbe en toute sécurité.

« Que Frère Nie Li se rassure, il n’y a personne dans le Monde Souterrain qui soit capable de poser le doigt sur moi. » dit Xiao Yu fièrement.

Nie Li lui jeta un regard. Était-il confiant ou juste arrogant ? Il était quand-même allé jusqu’à dire que personne ne pouvait l’atteindre dans le Monde Souterrain...

Ce type était vraiment mystérieux. Le jeune homme ne pouvait que garder ses suspicions pour lui.

Xiao Ning’er jeta un coup d’oeil aux deux hommes. Bien qu’elle pense que Xiao Yu était quelqu’un de bien, son tendre ami devait avoir ses propres raisons d’agir ainsi. Elle avait une confiance absolue envers lui mais cela étant, l’éphèbe lui avait fait bonne impression, aussi était-elle un peu partagée.

Ils marchèrent tous les quatre autour du lac en cherchant les autres.

Le regard de Nie Li se tourna vers une zone boisée à côté du lac. Là, le groupe vit un fruit pendant de sa tige et étincelant comme un cristal : « Ne serait-ce pas un Fruit d’Origine Spirituelle ? »

Il  marcha jusqu’au fruit, jeta un regard du coin de l’oeil à Xiao Yu et lui demanda : « Frère Xiao Yu serait-il intéressé par ce fruit ? »

A cette question, l’éphèbe secoua la tête et répondit : « J’ai une physiologie particulière, et du coup ces fruits d’origine spirituelle me sont inutiles. Vous pouvez les prendre. »

C’est un objet si précieux et pourtant, Xiao Yu ne semblait pas vouloir le leur piquer. Mais quelles étaient ses intentions ? L’adolescent resta silencieux un moment, puis se pencha à côté du fruit et le cueillit lentement, avant de le ranger dans son anneau spatial.

S’il l’ingérait sur le champ, il lui faudrait prendre le temps de traiter et de digérer l’énergie du fruit. De plus, un seul fruit était très loin de suffire s’il voulait le partager avec tout le monde, et c’est pourquoi il décida de ranger le fruit et de continuer de chercher ailleurs. Qui sait, il pourrait peut-être en trouver davantage ailleurs.

« Frère Nie Li, les hommes meurent pour la richesse dans ce monde, tandis que les oiseaux meurent pour trouver de la nourriture. Un type volera, un autre s’emparera de force ce qu’il désire ; au final, ceux qui meurent restent morts et ceux qui sont blessés restent blessés également. Quel est l’intérêt, en fin de compte ? » Xiao Yu sourit doucement. De son point de vue, Nie Li était également un type cupide voulant des trésors.

Ce dernier lui jeta quelques regards après l’avoir entendu. Il n’aurait jamais cru que l’éphèbe aurait une telle philosophie, alors il sourit et dit : « Tandis que nous vivons dans ce monde, nous sommes contrôlés par sept émotions et six désires, tous accompagnés d’une détresse interminable. D’après ce que tu dis, ne serions nous pas plus tranquille en étant morts ? Cependant, si une personne meurt, alors elle est comme la flamme d’une bougie qu’on éteint, et ne laisse rien derrière elle. D’un autre côté, le monde où un type vole et l’autre s’empare de force de son butin semble bien plus intéressant et animé. »

Xiao Yu rit involontairement en entendant sa réponse, mais en y réfléchissant bien, il réalisa la philosophie sous-jacente à ses propos. Si on ne se battait jamais pour rien, alors pour quoi vivrions nous ?

Il ne s’attendait pas à ce que Nie Li lui fasse part der sa propre opinion. Le jeune éphèbe sourit et pensa que ce type était certainement intéressant.

Quand il remarqua que Xiao Ning’er et Ye Ziyun étaient loin d’eux et discutaient toutes les deux, il croisa ses bras sur sa poitrine et sourit : « Tu m’intéresses un peu, à présent. Pourquoi es-tu si familier avec les patrons de gravure ? Ce n’est pas rien que d’être un Graveur Senior ! »

Nie Li fut stupéfait en l’entendant. Comment savait-il qu’il était un Graveur Senior ? Plus il réfléchit, plus il se sentit mal à l’aise. Mais qui était donc Xiao Yu ? Ce mec était capable de mener une enquête approfondie à son sujet ; se rapprocher de Ning’er devait avoir fait parti de son plan.

Le jeune homme serra fermement ses poings et marcha jusqu’à l’éphèbe. Il lui dit à voix basse : « Je ne sais pas d’où tu viens ou comment tu as fait pour te renseigner aussi minutieusement à mon sujet. Cependant, si tu oses faire le moindre mal à mes proches, je te le ferai regretter ! »

Quand il le vit approcher, Xiao Yu recula d’un pas, gardant une certaine distance entre eux. Il leva la tête et dit  :« Frère Nie Li doit plaisanter, je suis juste curieux à ton sujet et n’ai aucunement l’intention de blesser qui que ce soit de ton entourage. »

« Bien. » L’adolescent resta silencieux un moment. Il ignorait totalement si son interlocuteur lui disait ou non la vérité ; il lui était difficile de baisser sa garde.

Xiao Yu sourit doucement : « Tu n’as pas encore répondu à ma question. »

Nie Li réfléchit un moment avant de répondre. Il n’allait naturellement pas parler à qui que ce soit de sa renaissance.

« Les patrons de gravure sont une autre forme de loi. Une fois que tu es familière avec son principe, tu connaîtrais naturellement sa complexité. »

« Une loi ? » Au moment où sa réponse parvint à l’enquiquineur, celui-ci plissa les yeux. Il se retourna pour lui demander : « Frère Nie Li aurait déjà compris la profondeur du pouvoir de la loi ? »

Cette question choqua le jeune homme. Xiao Yu connaissait même la profondeur du pouvoir de la loi ! Mais qui était il exactement ? Ses yeux étaient d’un bleu pale similaire au lustre bleu des saphirs, et étaient excessivement magnifiques.

Il fut abasourdi un bref moment, mais se reprit immédiatement. (NdT : Si vous lisez ce chapitre ailleurs que sur http://xiaowaz.fr sachez qu’il a été volé.)

« Pas de commentaire. Cependant, si tu me dis quelles sont tes origines, il se pourrait que je te le dise. » dit l’adolescent.

Le trop beau jeune homme sourit doucement et répondit : « En fait, frère Nie Li n’a pas besoin de dire quoi que ce soit. Je sais déjà que tu as compris la complexité du pouvoir non pas d’une loi, mais de deux. C’était une vraie révélation que de voir le pouvoir de deux lois différentes dans une même personne. »

Nie Li sentit la migraine monter en l’entendant. Mais que se passait-il exactement ? Il était même au courant de ça !

C’est comme si devant Xiao Yu, il avait été mis à nu et que tous ses secrets lui avaient été révélés.

Cependant, vu qu’il n’avait plus de secrets à cacher, il devint plus direct encore. Si l’éphèbe avait vraiment de mauvaises intentions, il aurait déjà agi, alors le jeune homme lui demanda : « Je n’ai aucune idée de qui tu es ou comment tu as appris tout ça mais puisque tu le sais déjà, alors pourquoi demander ? »

« Je voulais juste voir si tu étais prêt à dire la vérité. » répondit-il avec un petit sourire en coin.

Nie Li le regarda d’un air sidéré. Il lui avait posé toutes ces questions juste pour voir s’il était près à lui dire la vérité ? Qu’est-ce que ça pouvait lui faire qu’il lui dise ou non la vérité ? Tout ça n’avait aucune sens ! Il n’arrivait plus à comprendre comment sa façon de penser.

« De plus, je suis également intéressé par soeur Ning’er. C’est pourquoi j’ai demandé à vous accompagner. » dit Xiao Yu en souriant doucement.

Le regard du jeune homme se fit glacial et il dit : « Si tu as de mauvaises intentions à son égard, alors je pourrais devenir légèrement impoli. »

« De mauvaises intentions ? Frère Nie Li, tu es trop sérieux. Comment pourrais-je avoir la moindre idée déplacée à son égard ? Elle est si gentille et sincère que je n’ai aucunement l’intention de la blesser. Une jeune femme aussi adorable et gracieuse devrait être assortie d’un gentilhomme. Puisque tu ne veux pas être avec elle, alors tu ne devrais pas avoir la moindre raison d’empêcher qui que ce soit de la poursuivre, pas vrai ? » L’éphèbe eut un sourire éclatant en parlant. Ensuite, il se retourna et marcha en direction de Xiao Ning’er. (NdT ohputain, ça va chier §§§)

Nie Li fut tout d’un coup abasourdi en l’entendant. Si Xiao Yu était sérieux, quel excuse avait-il pour l’en empêcher ? Pourquoi était-il si malheureux après l’avoir écouté ? C’était comme si quelqu’un essayait de lui voler quelque chose qui lui appartenait. (NdT Meh, Nie Li t’es nul)

Il se souvint de tout ce qu’ils avaient traversés tous les deux, à commencer par la fois où il avait aidé Ning’er à guérir de sa maladie. Peut-être ne voulait-il pas admettre qu’elle lui était déjà devenue indispensable.

Xiao Yu lui donnait l’impression de pouvoir tout voir. Il était certain qu’il l’avait fait exprès.

Mais qu’était-il censé faire à présent ?

Après sa renaissance, le jeune homme voulut tout protéger et ne rien laisser blesser sa famille et ses amis. Bien qu’il possède une certaine autorité, il devait parfois agir sous la contrainte des circonstances et, parfois, il se sentait également impuissant.

Protéger en silence pouvait être considéré comme une forme de camaraderie ou d’amitié. Peut-être était-ce ce que Ning’er pensait également.

Il pensa toujours que Xiao Yu était une personne mystérieuse mal-intentionnée.

Quoi qu’il en soit, s’il a l’intention de la toucher, il devra me passer sur le corps !’ renifla Nie Li en son for intérieur. (NdT Oui Angelvieur, imagine ce que tu veux :D)

Il se sentait extrêmement menacé de savoir qu’un étranger connaissait autant de ses secrets. S’il ne pouvait même pas contrôler Xiao Yu, alors il aurait gâché sa longue vie.

Xiao Ning’er et Ye Ziyun discutaient calmement au bord du lac, dont les reflets donnaient l’impression que les deux jeunes femmes étaient des fées dans un tableau, si belles que leur beauté était impossible à retranscrire.

Tout d’un coup, la paix du lac explosa quand Cang Ming et le Dragon-jiao zombie ramenèrent leur bataille à la surface, créant de terribles vagues.

« Attention ! » Nie Li se précipita vers elles. (NdT : Si vous lisez ce chapitre ailleurs que sur http://xiaowaz.fr sachez qu’il a été volé.)

Les deux adolescentes reculèrent hors de portées des vagues d’énergie.

« Cette bataille a troublé ma tranquillité. » se plaignit Xiao Yu sans le moindre enthousiasme. Une longue épingle à cheveux de jade apparut dans sa main, et il la lança vers le dragon zombie et Cang Ming dans un *woosh*.

Le rayon de lueur que l’épingle émit était aussi gracieux qu’un danseur, et arracha la lance d’éclairs des mains du jeune homme dans un *ding*.

Celui-ci sentit un pouvoir majestueux et redoutable frapper sa lance alors qu’il s’apprêtait à s’en servir pour tuer le dragon. Son arme lui fut instantanément arrachée des mains et vola loin de là. Son bras entier ne pouvait cesser de trembler et du sang recouvrait sa main droite.

Il lança un regard noir à Nie Li et son groupe tandis qu’une grande peur traversa son regard. Quelle puissance ! Sur quel genre d’expert terrifiant était-il tombé ?! Vu que cet expert lui avait juste arracha sa lance des mains, ce devait n’être qu’un avertissement.

Cang Ming décida qu’il n’avait plus rien à faire là et recula rapidement avant de récupérer son arme et de s’en aller.

Nie Li regarda Xiao Yu d’un air stupéfait. Il semblait qu’il l’avait beaucoup trop sous-estimé...

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 229
TDG Chapitre 231

25 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Erate

    Wayaaaaaaaaa
    Nie Lie futur disciple de Xiao Yu ?

    Répondre
    1. nickylaboum

      avec nie lie le contraire est aussi possible lol

      Répondre
  4. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:On parie que Xiao Yu est le maître du monde souterrain ? MDR

    Répondre
    1. Zorbal

      Vendu, je pense pareille XD

      Répondre
    2. Kathysse

      Il n’y a que moi qui pense que c’est le maître des deux bêtes magique que nie Li a explosé et qui étaient à la poursuite de la déesse ?! ^^’
      En fait j’espère que c’est pas lui sinon Nie Li va bien déguster !
      Ce serait bien que ce soit le maître du monde souterrain ! ^^

      PS : merci a waz pour ce nouveau chapitre ^^
      J’ai hâte de lire la suite 3

      Répondre
      1. michel

        non jy ai penser aussi le dieu spirituelle des plante chelou la

        Répondre
    3. Bropro

      J’parie aussi qu’c’est le maitre du MS ou qqch comme ca ( ou un serviteur.. ) et merci pr ce chapitre !! A quand le prochaine deja ? J’suis nouveau dnc j’connais pas encore les jours de sortis :3

      Répondre
  6. nickylaboum

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci

    Répondre
  8. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Tendo

    looourd ce chapitre merci Wazouille 😀

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Abouuuu

    Xiao tu mettre du monde souterrain?? Et merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  12. Zorbal

    Et voila on s’absente quelques temps et paf une tonne de chapitre a lire, quel corvée ...

    LOL, Merci beaucoup !

    Répondre
  13. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  14. ascrassin

    je pense que Xiao Yu est le maître du monde souterrain

    Répondre
  15. yann

    un mec encore plus badass que nie li ^^

    Répondre
  16. dragondessonges

    merci pour le chapitre et vu kil a dit ke personne dan le monde souterrain ne pouvai le toucher c’est surmen lui le dieux de la loi du CHAOS

    Répondre
    1. michel

      c’etait les enfer je croi

      Répondre
  17. asd4321

    Sa commence à devenir intéréssant dommage que l’on ait pas la suite
    MERCI §§§

    Répondre
  18. Angel-vieur

    J’ai une imagination débordante 😀

    Répondre
  19. Lauvel

    Il ne s’attendait pas à ce que Nie Li lui fasse part der sa propre opinion. Le jeune éphèbe sourit et pensa que ce type était certainement intéressant.

    -Ici nous avons un « r » sauvage. « ...part der sa propre opinion. »
    ^
    Ps : Merci pour ton travail !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com