TDG Chapitre 231

TDG Chapitre 230
TDG Chapitre 232

Et voici donc votre dernier TDG régulier de la semaine ! A lundi pour de prochaines aventures avec Nie Li le jaloux !

 

 

Chapitre 231 - Étincelle Divine Brisée

 

« Ce Dragon-jiao Zombie vivait clairement tranquille dans ce lac, mais à présent quelqu’un insiste à le chasser. Une personne normale est innocente, mais un tel trésor fait naître la culpabilité. Dans ce cas, alors je vais retirer cette perle écarlate et te sauver la vie ! » Xiao Yu cria en sautant. Des dragons d’eau se formèrent de nul part, les uns après les autres et enveloppèrent le Dragon-jiao comme une robe, l’immobilisant fermement.

Le jeune éphèbe flotta au-dessus de la créature, tendit prudemment la main et retira la perle de son front.

Le dragon rouge sang retrouva rapidement son apparence originelle.

Xiao Yu fit un geste de la main et les dragons d’eau disparurent, relâchant le dragon zombie qui lui jeta un regard effrayé  et plongea dans le lac, n’osant pas lui prendre la perle des mains.

Il glissa sur la surface du lac, atterrit sur la rive et se tourna ensuite vers Xiao Ning’er en disant : « Ning’er, tu as fusionné avec un Passereau de Foudre Divine alors bien que cette perle ne soit pas particulièrement adaptée à tes attributs, elle pourrait quand-même énormément aider ta culture alors je te la donne en cadeau ! »

A ces mots, Ning’er secoua immédiatement la tête et dit : « Je suis désolée, mais cet objet est trop précieux ; je ne peux l’accepter. »

La jeune femme avait compris ce qui se passait ; elle intéressait ce jeune homme. Cependant, elle refusa rapidement car elle ne voulait pas que Nie Li se méprenne sur leur relation.

Ce dernier passa devant la demoiselle en souriant et piqua la perle des mains de l’éphèbe. « Puisque Ning’er ne veut pas l’accepter, pourquoi ne me la donnes-tu pas ? »

Xiao Yu en fut un peu abasourdi et ne put réagir. Comment un type aussi éhonté pouvait exister ? Quand avait-il dit qu’il allait la lui offrir ?

Cela dit, il joua le jeu : « Alors elle est à toi. » Bien que la perle ne soit pas un trésor banal, pour lui elle n’avait que bien peu d’importance.

Nie Li la rangea et fit un clin d’oeil à Xiao Ning’er. Cette perle apporterait à la culture de la jeune fille d’énormes avantages. Cependant, si elle l’avait accepté précédemment, elle aurait dû à l’éphèbe une énorme faveur. D’un autre côté, si ce jeune maître devait l’accepter, alors leurs inquiétudes seraient amoindries : les dettes ne lui faisaient pas peur.

« Dans ce cas, je te remercie. » Il fit un geste de la main. De son point de vue, s’il le fallait, il agirait même à l’encontre de son bienfaiteur.

Ye Ziyun ne put s’empêcher de rire, habituée à son attitude éhontée.Lorsque Ye Han lui avait donné le Bracelet de Jade Gelé, l’adolescent avait alors également accepté le cadeau à sa place. Il lui avait ensuite collé entre les mains, malgré sa réticence à le porter.

Ning’er rougit un peu en voyant son regard parlant, et baissa la tête sans un mot.

« Allons-y. » dit le jeune homme en se préparant à partir à la recherche d’autres Fruit d’Origine Spirituelle. Ils avaient encore un peu de temps avant que le Maître du Monde Souterrain ne choisisse son disciple, ce devrait suffire.

Xiao Yu rit : « Frère Nie Li, puisque tu es venu jusqu’ici, essaierais-tu de devenir le disciple du Maître du Monde Souterrain ? Avec tes capacités, même si tu n’es pas choisi, tu devrais néanmoins avoir un futur extraordinaire. »

« Je me fiche de devenir le disciple du Maître personnellement, mais je dois trouver des maîtres pour mes amis et les aider à préparer leur futur. Il faut avoir un soutien pour vivre dans ce monde ; l’ombre est plus agréable sous un grand arbre. D’innombrables génies ont péri parce que personne ne les soutenaient. » répondit Nie Li.

Son interlocuteur se mit à rire involontairement à cette réponse. Alors comme ça il avait amené ses amis à la sélection de disciple du Maître du Monde Souterrain pour leur trouver un soutien ?

« Frère Nie Li, pourquoi n’en discuterions-nous pas ? » Xiao Yu lui transmit sa voix. « Si tu me donnes Ning’er, je serai ton soutien. Qu’en dis-tu ? »

Une lueur glaciale traversa les yeux du jeune homme à cette proposition. « Ning’er n’est pas un objet. On ne peut pas la « donner ». Si elle t’aime, je ne me mettrai pas sur ton chemin. Cependant, si elle ne t’aime pas et que tu n’es pas capable de le comprendre, alors je pourrais finir par devenir impoli. »

Les sourcils de l’éphèbe tressaillirent légèrement tandis qu’il rit  : « Je plaisantais, simplement. » (NdT Toi tu vas avoir des problèmes °°)

Nie Li n’arriva pas à déterminer s’il plaisantait ou non, mais quoi qu’il en soit ce type lui était vraiment déplaisant. Il avait déjà tenté de le provoquer plusieurs fois et si la différence de force entre eux deux n’était pas si grande, alors il lui serait tombé dessus depuis un moment déjà.

Xiao Yu fit un geste  de la main et l’épingle à cheveux vint s’y loger.

Il s’en était servi plus tôt pour envoyer bouler sa lance de foudre des mains de Cang Ming. Cette épingle était exquisement travaillée ; elle semblait translucide et brillait sans que la moindre trace d’énergie n’en ternisse la surface. Cependant, la finition de l’épingle faisait dire à Nie Li que l’artisan qui l’avait créé n’était pas une personne ordinaire. Elle contenait une créativité artistique sans limite.

Il ne put s’empêcher de marmonner dans sa barbe : « Un homme adulte se serre d’une épingle à cheveux comme arme... »

Il regarda les doigts avec lesquels Xiao Yu tenait l’objet. Ils étaient longs, minces et blancs comme du jade ; on aurait dit qu’ils appartenaient à une jeune femme qui n’avait jamais fait la moindre corvée de sa vie.

Le jeune homme le fixa un long moment et ne put s’empêcher de renifler de dédain. L’éphèbe était si beau qu’il n’avait pas du tout l’air d’un homme.

Ce dernier sembla remarquer le dédain de son interlocuteur, toussa et dit : « Cette épingle à cheveux est un souvenir de feu ma mère. »

Nie Li haussa les épaules et répondit : « Pourquoi me racontes-tu ça ? Je ne t’ai rien demandé. »

« Tu... » Xiao Yu se sentit indigné vu que l’expression de Nie Li voulait tout dire. Cependant, après un bref instant, il parvint à se calmer et cessa de se soucier de ce que le jeune homme pouvait penser.

Le groupe partit donc à la recherche des autres et de davantage de Fruits d’Origine Spirituelle.

Au même moment, dans une autre région de la première couche des Terres Maudites, Lu Piao, Du Ze, Duan Jian et quatre autres marchaient ensemble. Ils avaient réussi à se retrouver les uns les autres sur la route et cherchaient à présent Nie Li, Ye Ziyun et Xiao Ning’er, en plus d’éventuels Fruits.

« On a enfin trouvé un Fruit d’Origine Spirituelle ! » Lu Piao était couvert de blessures, signes de la bataille qu’il avait traversé. Il renifla et dit : « Dire que ces idiots ont osé voler notre Fruit. Ils voulaient vraiment trouver la mort. »

Un peu plus loin de là, des douzaines de personnes gisaient au sol en tas ; tous prétendaient être morts.

Ils geignaient tous de douleur. C’étaient eux qui avaient trouvé le Fruit en premier quand Lu Piao était tombé sur eux. Il avait insisté à ce qu’ils lui remettent ce qui leur appartenait de droit, alors ils l’ont tabassé sévèrement. Cependant, ça ne fit qu’énerver le jeune homme et quand Duan Jian finit par le rattraper, ils leur rendirent tout deux leurs coups.

Mais quel genre de monstre était ce type ailé ? Peu importe les attaques qu’ils utilisaient, ils n’étaient pas parvenu à percer ses défenses. De plus, il avait une force extraordinaire et leur avait presque brisé les os. Si l’un d’entre eux se relevait, il se faisait immédiatement tabasser à nouveau. C’est ainsi que les chose se sont passées jusqu’à ce que personne n’ose se relever.

« Hmpf ! Hmpf ! Et dire que vous avez osé me cogner. Vous ignoriez que j’avais des renforts ? » renifla Lu Piao. Cependant, quand il regarda ses contusions et son visage enflé, il devint de nouveau maussade.

Duan Jian avait échangé quelques coups avec leurs adversaires mais n’avait pas une seule égratignure. En comparant son corps et le sien, il ne put s’empêcher de soupirer. C’était vraiment frustrant... Il lui sembla qu’il allait devoir travailler plus dur pour renforcer son physique, autrement lors de la prochaine bagarre, il finirait par se faire cogner lamentablement. Une fois de plus.

Le groupe continua ses recherches après avoir obtenu le Fruit d’Origine Spirituelle.

Une fois que Lu Piao et son groupe se furent éloignés, les victimes se relevèrent en grognant.

« D’où venaient ces types ? »

« Quel jeune maître de grande famille était de sortie, là ? »

« Tout ce qu’on voulait c’était ce Fruit ! Pourquoi a t’on du subir ça ?! » dit un homme avec des ecchymoses et le visage gonflé d’un air déprimé. Il avait été cogné le plus, encaissant une tempête de coups de poings au visage jusqu’à ce que ses larmes manquent de couler.

Leur groupe était dans un état extrêmement lamentable. Ils allaient avoir besoin de quelques mois pour se remettre de leurs blessures.

Lu Piao et les autres continuèrent de chercher la piste de Nie Li. Ne sachant pas dans quelle direction aller, ils finirent par aller tout droit et entrèrent peu à peu dans les profondeurs de la première couche des Terres Maudites. Même si celle-ci était relativement sûre, de nombreux dangers rôdaient malgré tout.

Des squelettes sortaient du sol, de temps à autre. Ils étaient autrefois des experts et avaient tués dans les Terres Maudites ; après avoir mijoté dans cette aura saturée de mort aussi longtemps, étaient devenu ces monstres terrifiants.

Duan Jian ouvrit la marche et tua les squelettes sur le chemin. Les autres fusionnèrent avec leurs esprits démons et joignirent le combat.

A ce moment, Nie Li et son groupe s’enfonçait également petit à petit dans la première couche de ces Terres Maudites.

Tout d’un coup, le jeune homme sentit de puissantes auras passer majestueusement à côté d’eux et provenant d’une source proche de là. Ces auras appartenaient à des experts de rang Demidieu ; plusieurs douzaines d’entre eux volaient en rase-motte vers les profondeurs de la première couche.

« Que se passe t’il ? Pourquoi autant de rangs Demidieu sont apparus par ici ? » demanda Nie Li en jetant un regard à Xiao Yu.

Ce dernier fronça légèrement les sourcils. C’était en effet étrange qu’autant d’experts de ce niveau apparaissent dans ce coin. Il était hautement probable qu’ils se soient rassemblés pour chercher quelque chose.

« Va savoir. » il secoua la tête.

« Je pensais que tu savais tout, moi. Alors comme ça il y a des choses que même toi tu ignores... » Le jeune homme sourit.

L’éphèbe en resta coi un court instant.

« On devrait aller jeter un oeil ; vous autres, restez derrière, je garantirai votre sécurité ! » dit il en glissant en avant.

Nie Li réfléchit en regardant Ye Ziyun et Xiao Ning’er, et dit à voix basse : « On va le suivre et voir ce qui se passe, mais ne le croyez pas aveuglément. Si la situation tourne au vinaigre, on s’enfuira. »

En l’entendant, Ziyun ne put s’empêcher de couvrir sa bouche de la main et de rire silencieusement. Ning’er souriait également ;  Nie Li avait toujours été malin, et il existe bien peu de gens capable de lui infliger un revers.

Nie Li, Ye Ziyun et Xiao Ning’er suivirent l’éphèbe à une certaine distance. Celui-ci ne put donc que ralentir ses pas et retourner avec les trois autres.

 

Profondeurs  de la première couche des Terres Maudites

Un terriblement rugissement résonna à travers la première couche et fit trembler le sol.

*Rumble !**Rumble !**Rumble !*

Une énorme tombe surgit du sol, accompagnée par l’effondrement d’innombrables squelettes. La tombe s’éleva de plus en plus haut vers le ciel ; sur le toit de cette dernière se trouvaient des tas de squelettes, et les murs étaient couverts de patrons de  gravures détaillés, imprégnés d’une aura sinistre et terrifiante.

Une énorme silhouette flottait silencieusement au-dessus de la tombe. C’était un énorme squelette avec des piques d’os acérées poussant partout sur son corps. Ces piques se changeaient parfois en ailes ou en armures. Une quantité intarissable de pouvoir de la loi tournait autour de la créature.

« C’est une Étincelle Divine de Dieu de la Mort ! »

Le Dieu de la mort était un Dieu Spirituel maniant le pouvoir de la mort. Cependant, des millions d’années de ça, il disparut tout d’un coup et personne ne sut ce qu’il était advenu de lui. Certains disent qu’il avait été tué dans un combat contre le Maître du Monde Souterrain.

Cependant, ce n’était qu’une rumeur. Parmi les différentes lois, la Loi de la Mort n’était inférieure qu’à la Loi de l’Espace-Temps, la Loi des Enfers et une poignée d’autres. La majorité des gens ne croyaient pas que le Dieu de la Mort ait été détruit.

Personne n’aurait pensé rencontrer son Étincelle Divine dans un endroit pareil !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 230
TDG Chapitre 232

19 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  4. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. Chamalot

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Un autre dieux soumis à Nie Lie ? À voir...

    Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci

    Répondre
  11. yann

    Merci pour ce chapitre !
    PS : Un dieu de la mort rien que sa^^

    Répondre
  12. asd4321

    Merci

    Répondre
  13. etiennealbo

    ce xiao yu la , il est aussi intelligent ou un peu moins que nie li , il a l air d avoir compris des idées dans leus plus profondes significations COMME NIE LI . en sachant que le seul personnage dans cet arc qui est glorifié comme étant peté a ce point a part nie li et le maitre du monde souterain . j en deduis l hypothese que c est lui ! ou un enieme disciple , quelqe chose comme ca.

    Répondre
    1. Kingdo

      Je pense que Xiao yu est une femme, l’auteur ne décris pas aussi bien les hommes en général, c’est louche tous ca.

      Répondre
      1. elfouxX

        3

        Répondre
  14. dragondessonges

    merci pour le chapitre comme quoi c’est une femme je ne parirai pas dessu des homme effeminer sa existe mais c’est ton jamai je me demande si c’est vraimen le dieux du monde souterain comme le combas avec le dieux de la mort va se finir lol

    Répondre
    1. Kingdo

      Ce qui me fait dire ça est le style de l’auteur. Depuis le début, l’auteur décris peu voir presque pas les hommes et abreuve de détails les femmes.
      Les femmes ont tuotes une peau blanche et douce, des formes comme sculté dans du jade et des courbes voluptueuses.
      Alors que Nie li, il a beau être le héro de l’histoire, l’auteur à pas pris 2 lignes pour le décrire, on parle beaucoup de son mental/ passé/ capacité/etc... mais alors son physique... que pouic.
      Apres, ca peu être aussi un mec éfféminer mais je ne pense pas que l’auteur aurais pris tand de soin à le décrire en ce cas.

      Répondre
  15. Lelouch

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  16. Nina99994

    Merci beaucoup

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com