TDG Chapitre 255

TDG Chapitre 254
TDG Chapitre 256

Dernier chapitre de TDG de la semaine, et quel chapitre ! Vous allez baver 😀

Bonne lecture chers lecteurs 3

 

 

Chapitre 255 - Vies passée et présente

 

A l’est des Montagnes St Ancestral se trouvait un vaste désert aux dunes de sable jaune, s’étendant à perte de vue.

Quand le vent soufflait violemment, le sable omniprésent enveloppait lentement la région tout entière d’un voile jaune.

Cet environnement était extrêmement hostile et parfois, des bêtes démons y apparaissaient de temps à autre, rendant ce coin terriblement dangereux.

Le monde principal, en lui-même, s’étendait sans fin. Quand Bourg-Triomphe fut détruite dans sa vie passée, les habitants survivants s’enfuirent vers le Plateau du Destin Céleste avant de poursuivre vers l’est. Ils marchèrent à travers toute la Chaîne de Montagnes St Ancestral, poursuivis par les bêtes démons Vent&Neige, jusqu’à atteindre le Désert Infini.

Nombre d’entre eux moururent pendant le voyage.

Nie Li se souvenait encore clairement des évènements qui se sont déroulés une fois qu’ils s’étaient échappés dans le désert. Ye Ziyun, pour le sauver, mourut d’une attaque de bête démon. Le jeune homme avait alors voulu la suivre dans la mort, mais elle le supplia dans ses dernières paroles de protéger les membres restants de son clan. Cependant, ils moururent les uns après les autres quand ils s’enfoncèrent davantage dans le Désert Infini et une fois au Palace du Désert, il se retrouva l’unique survivant.

Tout avait l’air d’avoir été arrangé par le destin dans ses souvenirs.

D’innombrables souvenirs défilèrent dans sa tête alors que des larmes apparurent dans ses yeux, lorsqu’il se tint devant le désert. Il repensa à comment il en vint à rencontrer Ziyun pour la première fois et comment ils avaient traversé ensemble des situations désespérées. C’était elle qui avait alors changé ce jeune homme timide et lâche qu’il était pour en faire un homme inébranlable et fort.

Xiao Ning’er, qui se tenait à côté de lui, remarqua son air douloureux et lui demanda avec curiosité : « Pourquoi pleures-tu, Nie Li ? »

Ce dernier essuya les larmes de son visage et se tourner pour regarder Ye Ziyun et Xiao Ning’er, qui regardaient avec attention le Désert Infini. Il soupira de tristesse : « Ning’er, il y aura toujours dans la vie d’une personne un moment spécial et une personne spéciale. Bien qu’il ou elle puisse n’apparaître dans ta vie qu’un court instant, cette personne deviendra un souvenir inoubliable aussi longtemps que tu vivras. Tu continueras de vivre pour ce souvenir, qui te seras irremplaçable. Quand tu as vu des merveilles dans ta vie, tu ne t’arrêtes plus devant les petites choses. (NdT en Vo, 曾经沧海难为水,除却巫山不是云 qui veut littéralement dire Il n’y a pas de rivières pour qui a traversé l’océan, il n’y a pas de nuages pour qui a escaladé le mont Wu) » marmonna-t-il en regardant au loin.

Ning’er sentit son coeur se tordre quand elle observa l’air ailleurs de son amour, bien qu’elle ne comprenne pas pourquoi. Cela étant, elle comprenait vaguement de quoi il parlait. ‘Mais tu sais quoi, Nie Li ? Tu es déjà devenu un souvenir inoubliable dans ma vie. Si nous sommes séparés l’un de l’autre en entrant dans les Ruines Draconiques, alors c’est pour ce souvenir que je vivrai le reste de ma vie. Rien ne peut remplacer mes souvenirs de toi.’

Des larmes scintillèrent dans les yeux de la jeune femme qui, bien qu’en peine, continuait de sourire. « Pourquoi nous parles-tu de ça tout d’un coup ? N’as-tu pas dit que le Palace du Désert n’était pas loin de là ? Dépêchons nous ! » »

Une fois cela dit, elle se retourna et s’en alla en marcher. La silhouette de dos de Ning’er, dans ce monde de sable, semblait porter une pointe de solitude... (NdT Ning’er ;__ ; LA SECTE NING’ER VAINCRA §§§)

Le jeune homme ne put s’empêcher de soupirer en son for intérieur en l’observant et reprit sa marche.

Il accéléra le pas jusqu’à arriver à côté de Ziyun et réalisa qu’elle fixait d’un air abasourdi le Désert, les sourcils fermement froncés ; il ne parvint pas à devenir ce qu’elle pouvait penser.

Il la regarda, perplexe, et lui demanda : « Que se passe-t-il, Ziyun ? »

Xiao Ning’er, qui n’était pas loin, lui jeta également un regard curieux.

L’expression de la jeune femme devint indéchiffrable, avec ses sourcils aussi froncés. On aurait dit qu’elle faisait de son mieux pour se souvenir de quelque chose, mais qu’elle avait beaucoup de mal.

Elle secoua la tête et dit : « Je me sens vraiment bizarre ; pourquoi quand j’ai posé le pied dans ce désert, une douleur vague étreignit mon coeur ? J’ai également des souvenirs bizarres de joie et de tristesse qui traversent mon esprit... Je n’ai aucune idée de ce qui m’arrive... »

L’esprit de Nie Li fut plongé dans le chaos à ces paroles, et il se sentit comme frappé par la foudre. C’était vraiment trop bizarre ! Ziyun avait, depuis sa naissance, vécu à Bourg-Triomphe et n’était jamais venue dans ce Désert Infini auparavant. Pourquoi alors a-t’elle de telles impressions une fois là ?

Il l’attrapa par les épaules et lui demanda anxieusement : « De quoi peux-tu te souvenir ? »

Ziyun secoua la tête d’un air absent et dit : « Je n’ai aucune idée de ce que sont ces souvenirs et pourquoi ils sont apparus dans ma tête ; je ne les comprends pas du tout. Dans certains flashs de ces souvenirs, on dirait qu’on est poursuivi par des bêtes démons.

La stupéfaction envahit le regard de l’adolescent. Pourquoi Ziyun avait-elle des souvenirs de sa vie passée ? Mais que se passait-il ? Se pouvait-il qu’elle se soit réincarnée également ? Non, comment serait-ce possible sans le Livre Esprit Démon Temporel ?

Il sentit que ce mystère couvrait un énorme secret ; il regarda le visage absolument magnifique de son aimée et demanda avec anxiété : « Te souviens-tu de quoi que ce soit d’autre ? »

Elle fronça davantage les sourcils encore, faisant de son mieux pour se remémorer tout ça ; elle s’immergea dans ces souvenirs et tandis qu’elle tentait de les examiner davantage, un sentiment singulier naquit en elle. Elle se vit debout baignée par la lueur sélène alors que ses vêtements tombaient lentement de son corps ressemblant à une sculpture de jade, avant de se diriger vers son amant.

Ce dernier était.. Nie Li ?!

La main de ce dernier caressa son corps, ce qui fit couler en elle un certain engourdissement. Ensuite, il la souleva dans ses bras et la porta. Le visage de Nie Li, à la lueur de la lune, était peint d’une détermination inébranlable qui fit battre son coeur rapidement. Elle était profondément amoureuse de lui et comme c’était réciproque, ils avaient tout deux hâte de pouvoir se fondre dans l’un dans l’autre...

Une sensation étrange la traversa et elle ne put s’empêcher de gémir doucement mais tout d’un coup, Ziyun se souvint que ce n’était qu’une scène imaginaire et son visage devint instantanément rouge cerise.

Le jeune homme la regardait avec anxiété mais en voyant ses joues rouges, son beau visage et ses lèvres rouges, il ne parvint qu’à penser à son envie de les mordiller.  La jeune femme était toujours submergée dans ses pensées et, inquiet qu’il ne lui arrive quoi que ce soit, il se rapprocha d’elle afin de voir s’il pouvait déterminer ce qui lui arrivait au travers de ses yeux limpides et enchanteurs.

Ye Ziyun était complètement immergée dans ces souvenirs et son coeur battait la chamade devant ces scènes envoutantes. Elle ouvrit les yeux et vit tout d’un coup le visage de l’adolescent devant le sien ; elle en fut si surprise qu’elle le gifla.

*Sbaf !*

« Espèce de voyou indécent ! Je ne veux plus te parler ! » Elle se libéra hâtivement de ses bras, fit demi-tour et s’en alla, la tête si basse qu’elle touchait presque sa poitrine.

Nie Li fut stupéfait d’avoir été giflé par la demoiselle. Il n’avait rien fait du tout ! S’il y avait quoi que ce soit qui méritait le terme d’indécent, c’était la nuit où Ziyun s’était déshabillée dans sa tente !

Du Ze, Lu Piao et les autres se retournèrent tous en entendant le cri et regardèrent leur ami avec perplexité.

« Nie Li, qu’as-tu fait à Déesse Ziyun ? » Lu Paio le regardait avec un air bizarre et continua : « Elle beau être ta fiancée, tu ne devrais pas être aussi pressé ! »

« Je... »  Le jeune homme était abattu. Il n’avait rien fait de mal et ignorait encore exactement ce qui n’allait pas chez son amour.

Celle-ci avait toujours la tête baissée. Elle avait retrouvé sa clarté d’esprit, mais elle était toujours cramoisie ; son coeur battait encore la chamade et sa respiration était haletante. Elle savait qu’elle venait de le gifler pour rien, mais elle n’avait toujours pas envie de s’excuser auprès de lui. Pourquoi tout ça lui était venu à l’esprit ? Pourquoi éprouva-t-elle quelque chose d’aussi particulier quand ces souvenirs lui apparurent ? Elle ne voulait pas faire ce genre de choses honteuses avec lui !

Cela étant, et si c’était ce qu’elle pensait vraiment ? Elle se remémora la scène où elle se déshabillait devant l’adolescent et devint plus embarrassée encore, au point de ne plus avoir le courage de regarder qui que ce soit dans les yeux.

Une idée traversa Nie Li alors qu’il regardait le dos de sa fiancée. Se pouvait-il qu’elle se souvienne de ce qui s’était passé dans leur précédente vie ? (NdT NOOOOOON ?  TU CROIS ?) Bien qu’il soit curieux de savoir pourquoi de tels souvenirs avaient surgi de nul part, il était néanmoins secrètement heureux. Si Ziyun pouvait retrouver les souvenirs de leur vie passée, alors elle comprendrait sans le moindre doute l’amour éternel qu’il lui portait.

Xiao Ning’er lui jeta un regard perplexe avant de se tourner vers sa rivale. Elle n’avait pas encore compris ce qui se passait. Pourquoi son aimé était devenu si ému tout d’un coup ? Pourquoi Ziyun était-elle devenue brusquement rouge tomate avant de le gifler ? En plus, ils avaient parlé tout deux d’un sujet aussi abscons que les souvenirs ?

La jeune fille regarda le génie de Bourg-Triomphe et lui demanda avec curiosité :« Qu’arrive t-il à Ziyun, Nie Li ? »

Ce dernier jeta un regard significatif au dos de son aimée et perdit son regard au loin afin d’enfin se tourner vers Ning’er et de sourire : « Ning’er, crois-tu à la réincarnation ? » (NdT en vo, il parle de vies passées dans le sens bouddhique, donc..)

Elle fut un peu surprise par cette question mais hocha sérieusement la tête en disant : « J’y crois, oui. »

Sa réponse surprit le jeune homme en retour.

Elle poursuivit : « Ca fait un moment déjà que j’y pensais. De temps en temps, en  m’asseyant sous un arbre ou devant une fenêtre, j’ai cette sensation étrange d’avoir déjà vécu cette situation auparavant, comme si ça m’était déjà arrivé de nombreuses fois. C’est comme si tout se répétait en boucle, à l’infi. »

« Avant de te rencontrer, j’étais plongée dans un cauchemar interminable, rêvant que ma famille me forçait à subir un mariage arrangé. Je rêvais que j’étais sur le point d’épouser Shen Fei de la Famille Sacré et qu’après ça, je fuyais et suis entré dans une forêt sombre. Ensuite, j’étais constamment plongé dans les ténèbres et la souffrance ! »

« Je continuais de rêver n’être qu’une âme, dérivant dans une forêt interminable, subissant un tourment et une douleur interminables... »

« Jusqu’au jour où un jeune homme m’a sorti de ce cauchemar perpétuel... A partir de ce jour là, mon monde de ténèbres s’illumina et je pris la décision de vouer toute ma vie à lui rendre sa bonté. »

Nie Li fut extrêmement choqué par cette histoire. Dans leur vie passée, Xiao Ning’er était entrée dans la Forêt du Diable Noir et n’en était jamais revenue !

« Tu rêves encore de tout ça, ces temps-ci ? » lui demanda-t-il.

Elle secoua la tête et dit : « Après ce rêve, tout devint flou et je n’ai aucune idée de ce qui arriva ensuite. On dirait qu’il y a bien quelque chose, mais mes souvenirs ne sont pas nets... »

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 254
TDG Chapitre 256

23 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. yann

    merci pour ce chapitre
    Je suis sur le cul^^

    Répondre
  4. creyss

    Merci pour ce chapitre. ...mais sa me laisse l eau à la bouche

    Répondre
  5. ugyg

    Très intéressant, j’espère que ces ennemi n’ont pas le même genre de réminiscence
    Mrrci

    Répondre
  6. Mouss

    C’est fou ils ont tous les souvenirs de leur vie passée mais ils n’ont pas oser les révéler
    Merci vivement le prochain

    Répondre
  7. Erate

    Hooooooo YEAAAAAH
    Mais c’est beaucoup trop court ! :’(
    Merci pour la traduction ! 😀

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Conan

    Merci pour le chapitre!! S’il faut c’est à cause de la formation magique qui les relie tous!!

    Répondre
    1. nickylaboum

      je pense que c’est tout a fait possible que ce soit ça

      Répondre
    2. Wakfugaming

      D’accord avec toi

      Répondre
  10. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:On parie combien que la cause des réminiscence est Nie Lie ? Le perdant donne pour un chapitre de TDG !

    Répondre
  13. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. Fhrean

    qui claque 50€ pour la suite ? 😀

    Répondre
  15. Surimi

    Merci 🙂

    Répondre
  16. Warhabis

    Wow un chapitre fou ! Merci ! Et vivement le prochain il me faut la suite 😀

    Répondre
  17. Wars

    Je viens rush tous les chapitres dans la semaine, je peux pas m’arrêter en si bon chemin ! Je vais mater tout le reste en anglais, pas le choix cette histoire est beaucoup trop ouff.

    Répondre
  18. KuroShiro

    Merci pour le chapitre !

    P*tain c’est génial ! Perso je pense aussi que c’est grâce à la formation qui les relies que leurs souvenirs de leur vie passée resurgissent sans en être conscient...

    Répondre
  19. Erate

    J’ai arrondi à 50 balles les gars. On va avoir une dose en plus Mouahahaha

    Répondre
  20. Tendo

    merci wazouille pour le chapitre 😀
    Bon j’en peux plus la pour la suite je donne 100 balles je veux 2 chap bonus xD

    Répondre
    1. Erate

      Merci Tendo :D:D:D

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com