TDG Chapitre 283

TDG Chapitre 282
TDG Chapitre 284

Salut tout l’monde ! Pas trop dur ce lundi ? En tout cas, voici votre premier TDG de la semaine !

Bonne lecture ! :3

 

 

Chapitre 283 - Tu l’as cherché !

 

Wang Yang, Han Jing et leurs entourages entrèrent sur le Terrain des Âmes Saintes mais en sortirent très rapidement. Ils ne pouvaient, avec leur talent, qu’atteindre la dixième ou la douzième marche avant d’être forcés de s’arrêter aussi quand ils regardèrent la Liste des Âmes Saintes et virent que Nie Li était aussi haut dans le classement, ils furent complètement abasourdis.

Ils savaient tous, de leurs propres expériences, à quel point il était difficile de communiquer avec l’Énergie Céleste au sein du Terrain et c’est pourquoi le classement du jeune homme leur donna l’impression d’être inatteignable. Le temps qu’ils sortent, il était déjà à la troisième place de la Liste.

Troisième ? Quel genre de blague était-ce donc ?

Même la plus puissante des nouveaux arrivants, Long Yuyin, était descendue dans le classement !

Comparée à ce type, elle ne valait pas un clou !

Les gens ne purent s’empêcher de se sentir un peu étourdis. Long Yuyin, Jin Yan et Gu Bei avaient pris le quota de places de cette année. Est-ce que ça leur laissait deux places, à eux deux ? (NdT Wang Yang et Han Jing) Entraver la progression de Nie Li ? Que pouvaient-ils possiblement faire pour y arriver ? Ils n’étaient pas du tout au même niveau que lui !

Hua Ling était furieux en regardant la Liste. Passe encore que Xiao Yu atteigne un classement aussi élevé, mais à présent le jeune prodige était monté plus haut encore que ce dernier, au point que les autres ne pouvaient que lever les yeux pour le regarder, que personne ne puisse ne serait-ce penser qu’à le défier ! Ça lui donnait la nausée.

Bien qu’il y ait beaucoup de gens venant du Domaine du Petit Paradis et que chacun d’entre eux ait un talent décent, ils ne valaient absolument rien face à l’adolescent !

Hua Ling se sentit morose et découragé, comme s’il avait été giflé par quelqu’un. 3ème place... Personne du Petit Paradis ne pouvait atteindre un classement pareil !

Au même moment, les professeurs dont l’attention était tournée vers la Liste des Âmes Saintes furent tous choqués.

Qu’un nouvel arrivant soit monté à toute vitesse jusqu’à la troisième place en un coup défiait simplement la logique des cieux ! Ils avaient rarement vu un tel talent ces dernières décennies.

Nanmen Tianhai réfléchit un court instant et dit à Huang Yu : « Je ne m’attendais pas à ce que Nie Li nous surprenne autant ! »

Son interlocuteur répondit : « C’est vrai, il nous a bel et bien fait une énorme surprise. Numéro trois sur la Liste... Nous devons protéger avec une attention toute particulière un tel talent. Même la Famille Sceau du Dragon ne parviendra pas facilement à le toucher ! »

L’Institut Esprit Céleste allait absolument protéger le jeune homme après une démonstration aussi stupéfiante de son talent.

Même l’Honorable Chiling avait tourné son attention sur la situation au Terrain.

Il soupira doucement : « J’avais déjà senti qu’il avait un talent extraordinaire quand ils allumaient leurs flammes spirituelles, mais maintenant que je le vois en action, il est bel et bien extraordinaire en effet... Quel dommage que je ne l’aie comme élève qu’une seule année. »

Il allait, avec un talent aussi choquant, bientôt attirer l’attention des diverses factions.

Nie Li ignorait tout de l’agitation qu’il avait provoquée à l’extérieur. Cela étant, il avait déjà atteint le rang Légende 5 étoiles grâce à la hausse de sa culture. Il y avait également, dans son Royaume Spirituel, des traces de l’idée (NdT concept, représentation, etc... Je ne vois pas comment rendre ça autrement :x) d’une âme rouge raffinée.

Cette idée d’âme pourrait-elle être une Âme de Destin bientôt formée ?

Les Âmes de Destin d’une personne ordinaire n’avaient généralement pas de couleur et dans sa vie passée, le jeune homme avait également formé une âme incolore. Cependant, dans cette vie, elle avait une légère teinte rouge sang.

Il était à ce moment encore incapable de la former pleinement, et ne connaîtrait vraiment sa couleur que lorsqu’il y parviendrait. Il avait beau avoir senti une singularité dans son Royaume Spirituel, il n’y prêta pas attention. Il ouvrit les yeux et croisa le regard de Long Yuyin par coïncidence.

Celle-ci avait essayé encore et encore de monter à la cent trente et unième marche, cependant le retour de force massif auquel elle faisait face à chaque fois l’empêchait de faire un pas de plus.

L’adolescent la regarda et une pointe d’aversion traversa son regard : « Tu as perdu ! »

La jeune femme serra fermement les poings. Bien qu’elle refuse d’accepter la réalité, cette dernière lui pendait au nez. Elle se mordit la lèvre inférieure jusqu’à ce qu’une tâche de sang y apparaisse et qu’un vide étrange occupe son regard.

Il avait piétiné sa fierté sans la moindre pitié.

« Celui qui accepte un pari doit alors accepter la défaite. » Elle sortit le fouet, le lança vers lui, leva la tête et continua : « J’ai peut-être perdu aujourd’hui, mais dorénavant moi Long Yuyin ne perdrait pas une seconde fois face à toi. Moi, Long Yuyin, ne me servirai plus de la puissance de la Famille Sceau du Dragon. Je gagnerai honnêtement contre toi dans une compétition l’un contre l’autre ! » (NdT Voilà un bon début de changement °°)

Le génie de Bourg-Triomphe se remémora les événements de sa vie passée en la regardant, et ne put s’empêcher de froncer les sourcils. Bien que dans cette autre vie, elle ait provoqué la mort de sa Maîtresse, elle n’était actuellement qu’une fille de quatorze ou quinze ans. Elle avait beau être tyrannique, elle n’était qu’une jeune demoiselle différente de la femme mauvaise de son ancienne vie.

Il avait juré, en revenant à la vie, d’empêcher à ce qu’on pousse sa Maîtresse à la mort une fois de plus.

Une femme comme Long Yuyin avait besoin qu’on lui inflige une punition impitoyable, puis d’être envoyée avec ses valises aussi loin que possible !

Il accepta le fouet des mains de la jeune femme, le leva et au moment où il allait le claquer, il se souvint soudainement des mots que sa Maîtresse lui avait enseigné dans sa vie passée.

« Vertueux comme l’eau, car l’eau ne rivalise avec rien. »

« Laisse les rancunes disparaître comme de la fumée dans les airs ! »

Il avait totalement oublié bien des enseignements qu’elle lui avait enseignés, dans sa vie passé. Lorsqu’elle mourut, il plongea la Famille Sceau du Dragon dans le chaos bien qu’il ne tua pas la jeune despote.

Cependant, cette femme vicieuse vieille de plusieurs centaines d’années était redevenue dans cette vie-ci une simple adolescente. Elle avait beau être tyrannique et arrogante, l’intention de tuer du prodige mourut peu à peu. Puisqu’il était revenu à la vie, Long Yuyin ne pouvait plus menacer sa Maîtresse !

Il posa le fouet, regarda la jeune femme et lui dit d’une voix glaciale : « Va t’en. Je n’ai plus la moindre envie de te donner ces trois coups de fouet. Tu n’en as pas digne ! »

« Tu... » Les yeux de son adversaire s’écarquillèrent en le regardant ; elle fut enragée au point d’en devenir livide. Les paroles de ce type étaient une humiliation totale pour elle ! Elle ne valait même pas la peine qu’il agisse à son encontre.

Nie Li jeta le fouet devant elle et descendit les marches à pas mesurés, sans lui accorder le moindre regard supplémentaire. C’était d’un dédain absolu !

Elle l’arrêta tout en le fixant fermement : « Tu n’as pas le droit de partir. »

Il fronça les sourcils un court instant et dit d’une voix solennelle : « Je n’ai pas envie de perdre mon temps avec toi ! Fous le camp ! »

La jeune femme lui tendit le fouet avec un air borné, puis elle le regarda froidement et lui dit : « J’accepte de reconnaître ma défaite. Quant à ces trois coups de fouet, tu devras quand-même me les donner même si tu n’en as pas envie. Après ces coups, moi Long Yuyin te défierai encore et te les rendrai ! Moi, Long Yuyin, tiens toujours parole. Je fais toujours payer les rancunes et les griefs qu’on me cause ! Je te retournerai les mots dont tu t’es servi pour m’insulter ! » (NdT mais tais toiiiiiiiiiiiiii, tais-toiiiiiiiiiiiiii )

Elle avait le même caractère que par le passé, ce qui fit que l’adolescent la haït profondément.

« Puisque tu l’as cherchée, ne me reproche pas mon impolitesse ! » Il prit le fouet des mains de la demoiselle, la fixa froidement et hurla : « Pour qui te prends-tu, Long Yuyin ? Tu crois avoir un talent si formidable que tu peux traiter les autres comme des cafards ? Tu n’as pas plus de considération pour la vie d’autrui que pour l’herbe que tu foules, avec ton cœur vide de toute bonté ! Ensuite, quand quelque chose ne va pas comme tu veux, tu tues qui te contrarie ! C’est encore trop léger que de dire qu’une femme comme toi est vicieuse ! »

Toutes les rancunes qu’il gardait en lui remontèrent à la surface !

« La Famille Sceau du Dragon est si formidable que ça ? Si c’est le cas, pourquoi ne lancent-ils pas un assaut total contre la Secte du Dieu Démon ? À quoi servent-ils à part oppresser les génies au sein de la Secte ? Une famille pareille devrait être détruite pour éviter que la Secte des Plumes Divines ne tombe entre ses mains ! » hurla-t-il rageusement à Long Yuyin.

À ces paroles, les disciples alentour ne purent s’empêcher d’éprouver de la satisfaction. La différentiation stricte des statuts qu’imposait la Famille Sceau du Dragon faisait suffoquer ces étudiants ordinaires ; ils avaient tous des doléances envers cette famille mais aucun d’entre eux n’avait jamais osé le dire. Aujourd’hui, l’adolescent avait tout dit à leur place.

« Et toi ! Tu penses être un génie, mais en vérité tu n’es qu’un parasite de la Famille Sceau du Dragon, un parasite de la Secte des Plumes Divines ! Tu as toujours eu un approvisionnement inimaginable de ressources de culture et parce que tu as eu un petit résultat dans ta culture, tu t’imagines avoir le droit d’être tyrannique et de traiter les autres comme de la merde ? » Il sourit froidement et continua : « De mon point de vue, ceux qui travaillent dur même sans avoir de ressource de culture et qui malgré tout, progressent petit à petit sont les vrais talents ! Les gens comme toi sont les vrais déchets, des déchets qui ne savent que gaspiller les ressources de culture ! »

Le visage de la demoiselle devint cendreux tandis qu’elle serra très fort les poings. Cependant, elle baissa la tête et ne dit rien.

Le jeune homme brandit le fouet et donna un coup sur son épaule et sa joue. « Ce coup de fouet est pour tous les disciples de la secte que tu as martyrisés ! »

Elle avait beau être de la lignée du Dragon de Sang, ce coup laissa néanmoins une marque rouge sur son visage blanc et la peau lisse de son cou. Le fouet du petit prodige contenait une puissante énergie qui entra directement dans le corps de sa victime.

Il donna un autre coup sec qui atterrit dans un bruit sec sur sa poitrine. Ses vêtements se déchirèrent instantanément et dévoilèrent une marque violette sur sa belle belle peau.

« Ce coup est pour moi. Tu avais l’intention, quand tu as fait ce pari avec moi, d’utiliser ces trois coups de fouet pour me tuer. Tu t’en tires bien avec ces simples coups ! » Il lui jeta un regard noir et glacial.

Quelle humiliation totale !

Long Yuyin se tint la poitrine tandis que des larmes perlèrent à ses yeux. Cependant, elle se retourna obstinément et lui montra son dos.

« Je n’étais même pas d’humeur à te frapper ; ça m’aurait juste sali les mains. C’est toi qui l’a demandé ! Et ce dernier coup de fouet est pour mon Maître... » Nie Li se souvint de tous les événements de sa vie passée, quand sa Maîtresse fut poussée à la mort par Long Yuyin et malgré tout, elle lui avait demandé de ne pas se venger d’elle en mourant dans ses bras.

Cette cicatrice était restée dans son cœur, même avec deux vies...

Il brandit le fouet dans sa main, et l’abattit impitoyablement sur le dos de la jeune femme. Le fouet chevaucha le vent violent qu’il provoquait en déchirant l’air et s’abattit dans un claquement net sur elle. Le fouet avait déchiré les vêtements partout où il avait frappé, soit d’une épaule à ses fesses.

Ce coup contenait la fureur que l’adolescent avait au cœur, aussi n’était-il pas léger.

Même avec son corps résistant, la demoiselle ne put retenir un gémissement. Son beau visage avait pâli un peu sous la douleur de ces trois coups. Elle n’avait jamais été humiliée de la sorte !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 282
TDG Chapitre 284

30 Commentaires

  1. Koldmotro

    Merci. 🙂

    Répondre
  2. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  3. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre
    elle s’est enfin fait recadrer

    Répondre
    1. Magimagister

      attendez s’est pas fini 🙂 perso je lis le LN en FR et en anglais et la suite est JUSTE ENORME j’en suis au chap 310 actuellement et que je sache ya 500 chapitres sur le site ou je suis mais sont tous en anglais

      Répondre
  4. Shinevem

    first 😉

    Répondre
  5. Hinomura

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre. Il y avait tout de même des endroits plus intéressant à visé avec son fouet, mais bon =/

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci moi je suis dessus de lui même si elle le mériter j’aurai crue qu’il était un peu plus galant

    Répondre
    1. Dieu

      Il est galant avec les femmes, pas les cafards..

      Répondre
    2. Zoro

      si elle lui a demander de la foueter il y est pour rien si elle est maso

      Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Cahsy

    50 nuances de Nie Lie :‘D

    Répondre
  11. cavonstavant

    Merci:)

    Répondre
  12. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. #Uta

    merci

    Répondre
  14. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Elle est passé où sa légendaire sérénité ? Et pourquoi il n’applique pas les enseignements qu’il avait reçu ? Je suis déçu...

    Répondre
  15. Max

    Merci pour le chap !!!

    Répondre
  16. Gryffus

    Merci pour le chapitre et je profite de l’espace commentaire pour savoir si l’on peut publier nos propres histoires sur le site ?

    Répondre
    1. EiOoku

      Euh je pense pas, mais tu fait bien de demander, je sais pas trop si je peux cite un site ou tu peux le faire donc si Ca dérange tu peux supprimer le message waz
      Le site : empire des novels

      Répondre
  17. Laghtt

    Merci!!!!

    Répondre
  18. Buteurdosa

    Trop bien ! dommage qu’on ne puisse pas corriger les fautes, mots manquants, etc je serais prêt a le faire sur tout les chapitres.

    Répondre
    1. Zoro

      Ce que tu dis ses limite blessant , tout le monde fait des ereur sur d’autre site il sont 3 sur un chap xiao et tout seul donc ses pas pour une ou deux lettre qu’il faut critiquer

      Répondre
      1. Coucou

        Il n’a pas critiqué il a proposé d’aider pour la relecture c’était pas méchant.. On respire ^^

        Répondre
        1. Buteurdosa

          Tout a fait, c’est pour le confort de tout à chacun que je me proposais et pour corriger aussi les fautes du correcteur automatique par exemple. J’ai découvert ce site en lisant les TODAG et je trouve que le travail qui est fait est déjà énorme. De ce fait soulager notre cher Wazouille d’une relecture fastidieuse pourrait être qu’un plus.

          Apres avoir rattraper les TODAG je me suis lancer dans le BTTH et une fois que je l’aurai rattraper je lirais aussi DNC car en tant qu’étudiant je n’ai pas les moyens de faire de dons donc je me proposais d’aider a corriger les grosse fautes qui pouvait faire qu’une phrase lu la première fois pouvais devenir très vite incompréhensible. Cela donnerait une image bien plus propre de la magnifique traduction de Waz qui se tape de temps en temps des chapitre à traduire de la VO à la VF a cause du travail fais a la va vite d’un traducteur anglophone puritain ou juste avec trop peu d’expérience.

          En tout cas on ne peu qu’applaudir nos traducteurs français qui font un travail monstre et a qui je dis un grand MERCI !

          Répondre
  19. Starish

    Bon vu que personne na mis ce qu’il pensait vraiment je vais le faire
    AHAHAHHAHAHAHAHA BIEN FAIT POUR TOI
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  20. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!!!! ^^

    Répondre
  21. Haruhatsu

    Merci pour Votre travaille. Ça fait vraiment plaisir. ..

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Un tel commentaire le fait tout autant ! Merci de me lire !

      Répondre
  22. Jp

    Vous êtes méchant ! C’est une fille très bien vous verrez par là suite ! Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com