TDG Chapitre 284

TDG Chapitre 283
TDG Chapitre 285

Salut tout le monde ! Voici votre deuxième chapitre régulier de 50 shades of Nie Li ! :p

Bonne lecture ! 3

 

 

Chapitre 284 - Bloqués

 

La douleur que Long Yuyin ressentait physiquement était secondaire. Ce qui lui fit le plus de mal, ce fut les mots acérés comme des épées de Nie Li qui frappèrent directement son cœur.

C’était là sa plus grande humiliation !

Était-elle vraiment aussi méprisable aux yeux des autres ? Elle leva la tête et regarda les étudiants alentour qui baissèrent immédiatement la tête en remarquant son regard.

Alors c’était vrai, elle était exactement la vipère que son bourreau avait décrite à leurs yeux !

De son côté, elle voulait juste être plus forte que quiconque...

Mais en fait, il s’avérait qu’elle n’était qu’une merde s’attirant le mépris des gens !

Ses yeux brillèrent sous les larmes. Elle avait beau être tyrannique, elle ne blessait ou tuait personne facilement. Elle n’avait jamais eu l’intention de tuer l’adolescent avec ses coups de fouet ; en fait, ça lui était même impossible. Elle voulait juste lui apprendre une leçon ! Pourquoi l’avait-il alors traitée de vipère ?

Le troisième coup de fouet était le plus lourd et le plus impitoyable de tous. Il avait dit qu’il le lui donnait pour son maître, mais elle ne savait même pas qui ce pouvait être !

Le cœur de la jeune femme était plein de doléances... Elle tourna la tête vers lui les yeux luisants de larmes, serra les dents et dit : « Nie Li, je te déteste ! »

Cela dit, elle essuya ses larmes et descendit les marches en courant.

Le petit prodige fronça les sourcils en la voyant disparaître à l’entrée du Terrain des Âmes Saintes. Il semblait qu’elle n’allait pas en rester là... (NdT non mais...) Cependant, il n’avait rien à craindre, quelle que soit la méthode qu’elle pourrait employer. Vu qu’elle avait poussé sa Maîtresse à mourir, la punir dans cette vie pouvait être considéré comme rendre justice.

Il avait décidé que si la jeune despote choisissait d’en rester là, il ferait également de même et cesserait de venger les rancœurs de sa vie passée. Cependant, si au contraire elle voulait toujours se frotter à lui, alors il lui infligerait une leçon supplémentaire.

Xiao Yu regarda son ami avec perplexité. Il avait senti qu’il était un peu bizarre aujourd’hui ; Long Yuyin avait beau être tyrannique, ça n’était pas pour autant au point de provoquer chez lui une réaction aussi démesurée. Il aurait normalement dû pouvoir contenir sa colère.

De plus, il avait dit que ce troisième coup était pour son maître, mais qui était-ce ? Se pouvait-il que ce soit son père adoptif ? Mais il n’avait aucun problème avec elle !

Lu Piao regarda également la demoiselle partir en courant, puis détourna le regard et leva son pousse à l’attention de Nie Li. Ça leur avait à tous fait du bien que de le voir la fouetter. Même lui ne pouvait pas supporter sa fierté et son arrogance.

Maintenant que le spectacle était terminé, ils décidèrent tous de reprendre leur culture. Ceux classés dans le top dix pouvaient rester sur le Terrain trois jours durant, et le jeune homme n’allait naturellement pas gâcher ce précieux temps. Il se concentra donc sur son entraînement et cultiva.

 

Famille Sceau du Dragon, Cour de Long Yuyin

Long Yuyin était assise sur son lit et tenait une bouteille d’onguent médicinale en main. Elle en mit un peu sur le bout de ses doigts et l’appliqua doucement sur ses blessures, qui apparaissaient clairement sur son visage, son épaule, sa poitrine et d’autres endroits encore. Elle avait beau posséder la lignée de Dragon de Sang, les trois coups de fouet que son adversaire lui avaient infligé lui donnèrent l’impression de pouvoir transpercer sa chair et lui laissèrent une douleur brûlante...

Elle avait alors déjà changé de vêtements, les autres ayant été déchirés, et avait revêtu un ensemble en soie qui soulignait vaguement sa silhouette voluptueuse. Elle ne put s’empêcher de grogner de douleur en appliquant la pommade sur sa poitrine.

Elle se sentit extrêmement humiliée en repensant à tous les endroits où l’adolescent l’avait frappée. Il était le premier à oser lui faire une chose pareille !

La jeune femme agrippa fermement le fouet de sa main droite en se souvenant de l »expression de dégoût qu’il avait en la fouettant... C’était comme si à ses yeux, son corps entier était pourri et que lui accorder plus d’un regard était au-dessus de ses forces. Une expression pareille la remplissait de rage...

Elle serra les dents et les larmes de son visage en appliquant davantage de baume sur son dos.

« Aïe... » Elle ne put s’empêcher de pousser un autre grognement sous la douleur perçante qui la brûlait.

L’onguent médicinal pénétra dans ses blessures et elle se sentit un peu mieux un moment plus tard. Cette douleur ardente était à présent gravée profondément dans sa mémoire. Quoi qu’il arrive, elle se souviendrait de ce garçon qui fut le premier et le seul à l’avoir jamais fouettée.

Elle sortit un ensemble violet et s’en revêtit. Ces vêtements donnaient un attrait certain à sa silhouette captivante et à son beau visage, même si la marque de fouet sur sa joue n’avait pas encore disparue.

La demoiselle regarda dans un miroir pas loin de là. Elle n’avait jamais vraiment prêté attention à son apparence, mais était indubitablement magnifique. Si elle n’avait pas eu ce tempérament despotique, elle aurait certainement eu une longue file de prétendants à sa main...

Cependant, elle ne pouvait couvrir la marque sur son visage.

Elle se souvint de ce que Nie Li lui avait dit tout à l’heure : elle pouvait être aussi belle qu’elle voulait, ça ne cacherait pas pour autant la laideur de son cœur. Elle attrapa le premier truc qui lui tomba sous la main et le balança dans le miroir qui éclata en morceaux dans un bruit cristallin.

Long Yuyin se sentit si indignée qu’elle eut envie de pleurer. Elle ne s’était jamais sentie aussi lésée de toute sa vie.

Peu après qu’elle eut fini de se changer, elle sortit de sa chambre et Hu Yong déboula chez elle.

Celui-ci devint immédiatement fou de rage en voyant la marque sur son visage. « Ying’er, que s’est-il passé ? J’ai entendu dire que tu avais été battue ? Qui a fait ça ? J’exterminerai son clan tout entier ! »

La jeune femme fut stupéfaite un instant par ses mots. Il n’y a pas si longtemps encore, ça lui aurait été tout à fait normal : quiconque lui faisant le moindre mal voyait sa famille entièrement exterminée. Elle avait cru par le passé que c’était naturel.

Mais à ce moment, les insultes du jeune homme résonnèrent entre ses oreilles. « Tu frappes et tues comme bon te semble, et traites la vie des autres comme celles de cafards... C’est encore gentil que de dire qu’une femme comme toi est vicieuse ! »

Une profonde répugnance monta soudain en elle.

« Occupe-toi de tes affaires, Hu Yong ! » Elle lui jeta un regard plein de dégoût et poursuivit : « Je vais retourner cultiver ; fous le camp ! »

« Ying’er, quelqu’un t’a frappée et tu ne vas pas t’en venger ? Je t’aiderai à infliger ta rétribution ! » dit immédiatement le jeune homme.

Elle lui jeta un regard et lui dit froidement : « Rétribution ? Si même moi ne suis pas à sa hauteur, comment comptes-tu obtenir vengeance ? »

Il lui répondit solennellement : « J’enverrai les experts de ma famille te venger ! »

La demoiselle lui jeta un regard furieux : « Mais t’es une merde ou quoi, à toujours chercher l’aide des experts de ta famille à chaque fois que tu as un problème ? Tu ne vaux rien sans ta famille ! Comment un gâchis d’oxygène comme toi pourrait régler un problème que moi, Long Yuyin, suis incapable de résoudre ? » (NdT #savage)

Son fiancé fut choqué par sa réponse. Il s’arrêta un court instant avant de répondre d’une voix faible : « Yin’er, se peut-il que la famille de ton adversaire soit aussi puissant que ça ? C’est la Famille des Flammes Cendreuses ? Le Clan Gu ? »

Elle sentit un dégoût profond monter en elle en le regardant. Elle commença à présent à comprendre pourquoi les autres la méprisaient. De leur point de vue, elle n’était qu’une membre d’une famille proéminente qui avait des réserves inépuisables de ressources de culture. Dès qu’elle eut un résultat dans sa culture, elle se mit à se moquer des origines des gens et à frapper et tuer à son envie.

Les résultats qu’elle avait obtenus jusque-là n’étaient, pour les autres, que ceux qu’elle avait obtenus en dépendant des ressources de culture de sa famille. Ses propres efforts n’y étaient pour pas grand chose.

« Je ne veux pas te voir, fous le camp ! » le pourrit-elle.

L’adolescent grimaça en la voyant sur le point de péter les plombs et s’en alla.

Ce n’est que lorsqu’elle le vit partir que Long Yuyin parvint à se calmer peu à peu.

Elle pensa à la façon que Nie Li avait eu de la regarder de haut et à tout ce qu’elle avait fait par le passé. Elle avait toujours cru que le discours horrible qu’il lui avait servi était ce qu’on attendait d’elle, et quelque chose qui seyait à quelqu’un de sa position. Enfin, jusqu’à ce que les trois coups de fouet s’abattent sur elle. À présent, elle réfléchissait à ce qu’elle avait pu dire et faire.

« Je te surpasserai, quoi qu’il arrive et je te rendrai toute l’amertume que tu m’as faite éprouver ! » Elle s’assit rapidement et se mit à cultiver son Énergie Céleste.

Des vagues de cette énergie entrèrent en elle et elle sentit que, d’une façon ou d’une autre, sa vitesse de culture était à présent bien plus rapide qu’auparavant.

« Vertueux comme l’eau, car l’eau n’est en compétition avec rien... » Elle se souvint enfin de ce que son grand-père (NdT Ancêtre ? je sais pas :/ un ancien, quoi.) avait dit et en comprit le sens.

 

Terrain des Âmes Saintes

Nie Li continua de cultiver en communiquant avec la Terre et les Cieux, et n’était vraiment pas loin de former pleinement sa première Âme du Destin.

Un jour passa, puis deux...

Le second jour, il sentit qu’il était arrivé au seuil du Domaine du Destin Céleste mais cela étant, il ne lui était pour autant pas plus facile d’y percer.

Lu Piao se leva, regarda son ami et lui dit : « Nie Li, je dois partir. » Il avait déjà utilisé tout son temps et n’avait pas la permission de rester davantage cultiver sur le Terrain.

« Partons ensemble, en ce cas » dit le jeune homme. Il lui était impossible de percer avec le peu de temps qui lui restait, et ne pouvait donc que se détendre en réfléchissant à d’autres façons d’y parvenir.

Les deux jeunes gens, accompagnés de Xiao Yu, descendirent les marches et se dirigèrent vers la sortie.

Les étudiants alentour les regardèrent partir et ne purent s’empêcher de soupirer en leur for intérieur. Ces trois monstres partaient enfin... Cultiver avec eux écornait vraiment trop leurs confiances.

 

Hors du Terrain

Ils étaient tous les trois restés si longtemps sur le terrain que la foule à l’extérieur s’était déjà dispersée. Il ne restait plus que quelques personnes.

Quand ils sortirent, un groupe de gens marcha immédiatement dans leur direction et les encercla.

L’éphèbe les regarda tous les sens en alerte, et se prépara à se battre : « Qui êtes-vous donc ? »

Un jeune homme approcha et posa son regard sur le prodige. « C’est toi Nie Li ? »

Ce dernier plissa les yeux en voyant qu’ils étaient venus pour lui : « En effet. Qui êtes-vous et pourquoi me cherchiez-vous ? »

Le type s’approcha de lui et renifla froidement : « Tu dois être fatigué de vivre, gamin. Quelqu’un du Petit Monde a vraiment osé se montrer aussi impudent dans l’Institut Esprit Céleste ! »

Le petit génie retroussa les lèvres de mépris : « C’est Long Yuyin qui vous envoie ? »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 283
TDG Chapitre 285

23 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre !!
    Noooooooon encore un cliffhanger !!!!!

    Répondre
  3. rossi

    merci pour le chap, ya juste « leva son pousse » qui fait trop de mal ^^

    Répondre
  4. yann

    Merci pour ce chapitre :
    50 shades of nie li :3 la vous m’avez tuez les gars !

    Répondre
  5. XiaoZiyun

    Merci pour le chap Wazouille 🙂

    Répondre
  6. Ptitkudo

    Merci !!

    Répondre
  7. #Uta

    merci

    Répondre
  8. essitamessitam

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci : je pense que dans cette vie Long Yuyin deviendra une amie voir une rivale de Nie Li

    Répondre
    1. Loxias

      *membre de son harem
      vu comme c’est partit on vas avoir droit au syndrome de Stockholm mdr

      Répondre
  10. Cavonstavant

    Merki

    Répondre
  11. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  12. Neah

    Moi je dis tsundere repéré à over 9k km lol

    Répondre
  13. turlax

    merci pour se chapitre

    Répondre
  14. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. UnComm

    Merci pour la trad

    Je regrette l’incohérence de l’auteur (pas la trad 😉 au elle est présente aussi en anglais )
    Dans le 276 il est dit que les personnes ne peuvent rester que 2h / mois (le fait de rester plus longtemps est une récompense une fois le classement fini)
    Et là il est écrit qu’ils restent 2 jours sur le terrain

    Répondre
  16. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Mais non UnComm,la récompense de temps est direct quand tu entre dans le classement,c’est les récompense matériel qui sont à la fin !

    Répondre
  17. Meifumado

    50 shades of Nie Li^^
    Merci

    Répondre
  18. Laghtt

    Merci!!!

    Répondre
  19. KuroShiro

    50 Shades of Nie Li xD tu l’as tué xD
    Merci pour le chapitre d’ailleurs.

    Répondre
    1. KuroShiro

      M’as*

      Répondre
  20. kakauete

    Merci poir le chap hate de voir la suite

    Répondre
  21. turlax

    stp si possible de faire vite pour le 285 je ne peut plus attendre (« o ») et merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com