TDG Chapitre 296

TDG Chapitre 295
TDG Chapitre 297

Et hop, voici donc votre dernier TDG régulier de la semaine ! On retrouvera Nie Li lundi !

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 296 – Li Xingyun

 

Nie Li continua à vendre des esprits démons à vitesse de croissance divine en grande quantité, attisant ainsi la curiosité de tous. Mais où a-t-il eu autant d’esprits démons de niveau divin ?

Le Petit Monde était-il vraiment aussi mystérieux que ça ? Il pouvait en plus de génies produire également en masse des esprits démons à vitesse de croissance divine ?

Tandis que la bande d’amis était occupée à vendre leurs articles, un groupe de gens marcha dans leur direction.

Leur chef était un jeune homme à l’air héroïque qui avait l’air d’avoir la vingtaine. Ses joues étaient soulignées par un air de majesté tandis qu’il avançait à grands pas fiers. Une vague puissante d’aura jaillit à son approche.

Cette vague suggéra qu’il possédait une puissance terrifiante.

Nie Li sentit sa présence et tourna son regard vers lui ; un seul coup d’œil l’informa que cet homme était plus puissant encore que Murong Yu. De plus, il cultivait la technique des Flammes Draconiques des Neuf Transformations qui appartenait à la Famille des Flammes Cendrées. Cette technique lui permettait de contenir en lui l’aura des puissantes flammes de dragon.

S’il ne muselait pas ces flammes, il serait peu ou prou un expert à 8 ou 9 destins.

Ce jeune homme venait donc de la Famille des Flammes Cendrées, ce qui signifiait que la douzaine de personnes le suivant en faisait également partie !

Cette famille était l’une des trois puissances majeures de la Secte des Plumes Divines. Elle conservait une position neutre et participait rarement aux compétitions pour la position de Maître de la Secte. Cependant, il ne fallait pas sous-estimer leur puissance, car même le précédent maître de la Secte tentait régulièrement d’obtenir leurs faveurs. C’était vraiment une famille extrêmement mystérieuse ; dans sa vie passée, elle était parvenue à survivre à la chute de la Secte et à conserver une indépendance solide.

Le jeune maître jeta un coup d’œil à l’adolescent et sourit doucement : « Il parait que tu vends des esprits démons à vitesse de croissance divine ? »

« C’est exact. » Ce dernier hocha la tête en observant attentivement l’attitude de son interlocuteur. Il essayait de deviner ses intentions.

L’homme dit d’un ton ferme : « Combien t’en reste-t-il ? Nous allons tous les acheter selon le prix que tu as fixé ! »

Les sourcils de Lu Piao tressaillirent tandis que l’excitation envahit son visage. Ce type devait être plein aux as s’il pouvait se permettre d’acheter tous leurs esprits démons.

Le petit prodige demanda d’une voix calme en essayant de deviner l’identité de son mystérieux acheteur : « Je me demande de quelle façon devrais-je m’adresser au Jeune Maître ? »

Ce dernier le regarda tandis qu’un léger sourire apparut au coin de ses lèvres : « Tu dois être Nie Li ; j’ai entendu parler de toi auparavant. Long Yuyin et toi êtes les seuls talents décents parmi les nouveaux de cette année. Je m’appelle Li Xingyun, de la Famille des Flammes Cendrées ! »

Le génie de Bourg-Triomphe se remémora le passé. Il y avait effectivement quelqu’un de ce nom dans la Secte des Plumes Divines dans sa vie précédente, et il avait concouru pour la position de Patriarche de sa famille. Cela étant, il échoua, s’en alla et devint une figure autoritaire en quittant la secte. Ce type était un génie puissant dont la réputation hors de la secte était supérieure à celle de Papi Bei ou même de Long Yuyin. Cependant, son caractère était quelque peu contestable étant donné qu’il ne différenciait pas le bien du mal. Cela étant, il avait noué des amitiés dans tous les recoins de tous les mondes, et avait une bande de frères loyaux et dévoués à sa suite.

Ce genre de personnages devait conserver une attitude imposante.

Nie Li lui dit : « Nous avons encore vingt-quatre esprits démons à vitesse de croissance divine. »

Les sourcils du jeune maître tressaillirent de surprise à cette réponse. Il ne se serait jamais attendu à ce qu’il ait autant d’esprits démons de niveau divin, et pensait qu’en en ayant vendu autant il devait lui en rester cinq ou six au plus.

Il afficha un sourire satisfait et dit : « Peu importe combien tu en as, je vais tous te les acheter. Cela dit, il est regrettable que tu n’aies pas d’esprits démons de lignées draconiques dans le tas ; si tu pouvais d’ailleurs en avoir d’une vitesse de croissance excellente ou supérieure, ce serait encore mieux. » Bien que Li Xingyun soit troisième dans la ligne de succession de la Famille des Flammes Cendrées, il avait déjà pris des milliers de génies sous son aile. De plus, sa fortune était également terriblement vaste aussi n’avait-il aucun problème pour acheter tous les esprits démons à vitesse de croissance divine restants.

L’adolescent du Petit Monde sourit doucement : « Si je devais tomber sur ce genre d’esprit démon dans le futur, je m’assurerai de vous contacter, Jeune Maître Li ! »

« Oh ? » Le jeune maître ne s’attendait évidemment pas à ce qu’il lui donne une réponse pareille. Avait-il une méthode secrète pour obtenir des esprits démons de niveau divin ?

Puisqu’il avait recruté autant de génies, il ne regardait pas à la dépense quand il s’agissait d’objets pouvant augmenter la puissance de ces hommes.

Il dit fièrement : « Tant que tu as des esprits démons à vitesse de croissance divine, contacte-moi ; je les achèterai tous, quel que soit leur nombre ! »

Le petit génie ignorait l’étendue de la richesse de son interlocuteur, mais puisqu’il était un des successeurs d’une famille puissante, il devait posséder un grand capital. S’il voulait acheter tant d’esprits démons de niveau divin aussi rapidement, c’est qu’il devait se préparer à une lutte pour le pouvoir... Une fois qu’il relia ce fait aux rumeurs de sa vie passée, il comprit instantanément de quoi il retournait.

Établir de bonnes relations avec un type pareil ne pouvait que lui être bénéfique !

Lu Piao fit un calcul rapide : « Vingt-quatre esprits démons à vitesse de croissance divine... Ça nous fait un total de neuf cent pierres spirituelles ! »

« Ça me va ! » Li Xingyun sortit neuf-cents cailloux et les lança au benêt.

En échange, Nie Li lui donna les esprits démons.

Le jeune maître les reçut donc et tapota son épaule en lui disant : « Je t’aime bien toi ; si ça te dit de me rejoindre, viens me trouver à tout moment. Je te traiterai bien, sois en sûr ! Cela étant, si ça ne te tente pas, ça ne prêtera pas à conséquence. Quoi qu’il en soit, si jamais tu mets la main sur d’autres esprits démons de niveau divin, vends-les moi quand tu veux ! »

Le jeune homme sourit nonchalamment et répondit : « Merci beaucoup pour cette évaluation, Jeune Maître Li. Devrais-je tomber sur ce genre d’esprits démons que je viendrais vous trouver. » Il n’avait aucune envie de se mêler à la lutte intestine de la Famille des Flammes Cendrées. Qui sait ce qui se passerait cette fois ? Peut-être que Li Xingyun gagnerait... Ou peut-être perdrait-il comme dans sa vie passée.

La situation interne de la Secte des Plumes Divines était complètement chaotique. Ses membres loyaux ne pouvaient qu’assister aux luttes intestines, étant donné leur impuissance face à ces conflits. Les luttes entre les familles majeures pouvaient également devenir extrêmement intenses.

La scission de la Secte dans une centaine d’années n’était pas complètement imprévisible.

L’adolescent n’avait pas l’intention de dépendre de Li Xingyun, et ses mots reflétèrent son intention. Ce dernier n’en prit pas ombrage et dit : « Soit ! J’attendrai de tes nouvelles ! »

Il se tourna ensuite vers un subordonné derrière lui et lui dit : « Transmets un message à Hua Ling : Nie Li est dorénavant sous ma protection, aussi doit-il cesser immédiatement ses plans mesquins ou je m’occuperai de lui et de ses hommes ! »

Le petit génie l’entendit et joignit ses mains ensemble : « Merci beaucoup, Jeune Maître Li ! »

Il comprenait clairement ce qui se passait : ce jeune maître devait probablement avoir mené une enquête approfondie sur lui et par conséquent, il savait parfaitement que Hua Ling et Hu Yong lui causaient des problèmes. Cependant, il n’avait mentionné que Hua Ling, pas Hu Yong ; il voulait lui montrer un gage de bonne volonté et sous-entendait en même temps autre chose. Il n’allait, pour l’instant, l’aider à s’occuper que de la moitié de ses problèmes et si le prodige de Bourg-Triomphe le rejoignait ou du moins coopérait avec lui, il s’occuperait alors du reste.

Il était effectivement une figure dominatrice comme le disaient les rumeurs. De plus, il avait beau n’avoir que la vingtaine, il avait déjà une grande expérience dans ce domaine.

« Nous allons nous retirer à présent ! » Li Xingyun sourit doucement puis partit avec son entourage.

Les passant le regardèrent partir avant de discuter à voix basse.

« Je me demande ce que Jeune Maître Li prévoit de faire avant autant d’esprits démons à vitesse de croissance divine ? »

« Tu n’es pas au courant ? Il a toujours été généreux envers ses subordonnés loyaux et dévoués. Il parait qu’ils ont tous un Joyau de troisième rang ! Il les a probablement achetés pour eux ! »

Les badauds ne purent s’empêcher d’être émus. Rejoindre une grande faction pouvait effectivement s’avérer très profitable, et tout particulièrement avec un maître aussi généreux.

« Ce Nie Li a vendu beaucoup d’esprits démons de niveau divin et a gagné mille deux cents pierres spirituelles en peu de temps. Il va probablement tenir un moment avec de telles réserves. »

« Ouais, qui sait où ce gamin a pu se procurer autant d’esprits démons ! »

Les disciples le regardaient avec un air envieux. Mille deux cents pierres étaient une véritable fortune ! Les gens comme eux ne pouvaient admirer une telle somme que de loin puisqu’ils seraient incapables de rassembler autant de cailloux même en y passant des années.

Nie Li attira l’attention d’autres personnes en plus des gens ordinaires. Peu après qu’il ait commencé à vendre ses esprits démons, Hu Yong, Hua Ling et leurs hommes arrivèrent mais ils n’osèrent pas approcher en voyant que Li Xingyun lui parlait.

La nouvelle de leur accord et de la vente de tous ses articles pour mille deux cents pierres spirituelle se répandit rapidement.

Hu Yong était absolument furieux que Li Xingyun ne lui accorde aucune importance et était assez contrarié que Nie Li ait obtenu autant de pierres ; sa culture allait par conséquent monter en flèche... Cela étant, il n’osa pas s’attirer les foudres du Jeune Maître. Nanmen Tianhai et Huang Yu l’avaient également prévenu auparavant, aussi n’osa-t-il pas causer de problèmes au sein de l’Institut Esprit Céleste.

De son côté, Hua Ling fut si furieux en apprenant la nouvelle de la bouche de son sous-fifre qu’il voulut casser quelque chose.

Il n’était pas le seul à martyriser le jeune homme, mais il était le plus facile à gérer et le seul directement averti !

Plus il y pensa, plus il enragea et sa haine envers Li Xingyun atteint de nouveaux sommets. Cependant, il n’osa pas le provoquer au vu de sa force actuelle. Son adversaire était le troisième candidat à la succession de la Famille des Flammes Cendrées et avait encore beaucoup d’autorité parmi la jeune génération de sa famille !

Non seulement il n’osa pas le provoquer, mais en plus il dût préparer un énorme cadeau d’excuse (NdT C’est une tradition en Chine que d’offrir des cadeaux à n’importe quelle occasion : lors de visites, pour s’excuser, pour obtenir des faveurs, etc...) au cas où ce jeune maître se souviendrait de lui !

Il n’oserait plus chercher des noises à Nie Li tant que Li Xingyun et lui s’entendraient ! Après tout, il avait déjà été averti aussi comment oserait-il se montrer impudent ?

À ce moment, la bande d’amis était déjà en route pour leur résidence.

Xiao Yu demanda : « Nie Li, ces esprits démons à vitesse de croissance divine viennent du Petit Monde ? » Il savait que même là-bas, il ne pouvait pas y en avoir autant.

Nie Li lui répondit : « Je ne peux pas vraiment te répondre pour le moment, mais je te le dirai plus tard. » Après tout, le Pot Démon Cauchemar était un secret qu’il n’avait pas révélé à qui que ce soit, même à ses plus proches amis. Il valait mieux que le moins de gens possible connaisse son existence car si jamais ce devait s’ébruiter, il aurait d’énormes problèmes

Li Xingyun lui avait acheté énormément d’esprits démons à vitesse de croissance divine et en redemandait mais cela étant, le jeune homme avait de plus grandes ambitions.

Les esprits démons ordinaires de niveau divin ne valaient pas grand chose, contrairement aux esprits démons ayant une lignée draconique !

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 295
TDG Chapitre 297

14 Commentaires

  1. turlax

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre. Ce Li Xingyun me fait vaguement penser à Chen Linjian. C’est pas souvent qu’on rencontre des gens important qui ne soit pas arrogant dans ces ruines.

    Répondre
    1. Misstic

      Totalement d’accord

      Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Erate

    Merci pour le chapitre. Ca recommence à redevenir super intéressant. Passez tous un bon week-end 😀

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  8. #Uta

    merci

    Répondre
  9. Laghtt

    Merci !!!

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Kingdo

    Avancer scénaristique :
    Méchant Sempai : Check
    Gentil sempai : Check
    XD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com