TDG Chapitre 5

TDG Chapitre 4
TDG Chapitre 6

Rah, désolé pour le retard, j’ai eu un gros contretemps dans l’aprem mais c’est réglé ! Il se peut qu’il y ait quelques fautes, je compte sur vous pour me les signaler au besoin !

Bonne lecture !

 

Chapitre 5 – Alchimiste

Les pièces d’esprit démon (NdT auxquelles je me réfèrerai sous PED) étaient la monnaie utilisée dans Bourg-Triomphe. En général, deux à trois mille PED suffisaient à couvrir les dépenses annuelles d’une famille de roturiers. La valeur des objets dans Bourg-Triomphe était jaugé avec les PED. Par exemple: les armures de combat,  les cristaux démon, les fourrures de bêtes démon, les élixirs et objets divers et variés.

Les frais annuels de l’Institut Sainte Orchidée s’élevait à trois mille PED environ. Cela représente une somme énorme pour une famille de roturiers mais beaucoup d’entre elles préféraient vivre frugalement et envoyer leurs enfants à l’Institut. La raison d’une telle décision réside dans le fait que lorsque ces enfants atteignent un Guerrier ou un Spirite Démon, ils peuvent changer le destin de leur famille, même s’ils ne sont que de rang Bronze.

Un Guerrier rang Bronze rejoignant l’armée et devenant un soldat reçoit un salaire annuel de cinq à six mille PED. Ils reçoivent également la permission de s’aventurer dans les Montagnes St. Ancestral et en tirer de nombreux bénéfices.

Nie Li appartient à la Famille Signes Célestes. C’est une famille aristocratique sur le déclin. Le Patriarche de la famille est un Spirite Démon de rang Or 1 étoile. Le revenu annuel de la famille est de six cent mille PED environ. Les dépenses annuelles de la famille sont très élevées: Le coût de la scolarisation des enfants seul est de l’ordre de trois cent mille PED. Ce coût et d’autres dépenses diverses et variées font que la famille a souvent du mal à joindre les deux bouts. La Famille Signes Célestes n’avait pas d’autres choses que de vendre quelques commerces familiaux pour réussir à envoyer tous les jeunes de la nouvelle génération à l’Institut Sainte Orchidée.

Le Patriarche a dit un jour que seule un membre remarquable de la jeune génération pourrait permettre à la famille de de s’élever à nouveau. Même s’ils devaient en payer le prix, ils feraient en sorte que chaque jeune reçoive les meilleurs soins qu’ils puissent se permettre.

Dans sa précédente vie, Nie Li ne comprenait pas vraiment ce que voulait dire le Patriarche. Il ne comprenait pas les actions de ce dernier, Nie Hai; Le Patriarche était très sévère avec eux. Ce n’était qu’après sa réincarnation que Nie Li put enfin comprendre que tout ce que le Patriarche faisait était dans leur intérêt.

En tant que membre de la Famille Signes Célestes il voulait, lui aussi, voir sa famille devenir plus forte et arriver au plus haut niveau de Bourg-Triomphe.

Nie Li, suite à sa réincarnation, avait en mémoire de nombreuses puissantes techniques de culture. Auparavant, il avait dû se faire un peu d’argent pour acheter des cristaux d’esprit primaire, dont il avait besoin pour tester son royaume spirituel. Ensuite, il lui fallait décider de la technique de culture avec laquelle s’entrainer. Si une technique de culture s’accordait aux attributs du royaume spirituel alors l’entrainement était bien plus efficace.

Dong! Dong! Dong!

La cloche résonna à travers Bourg-Triomphe. Les cours étaient finis.

Les élèves de l’Institut Sainte Orchidée se ruèrent hors des énormes portes et traversèrent la rue animée faisant front. Les marchands faisaient leurs promos, les uns après les autres.

“Dernière pièce d’armures de combat pour rang Bronze ! Avec une inscription Vent des Neiges inscrits dessus ! Nobles dames et damoiseaux, êtes vous intéressés ? » Un vendeur en tunique grise salua la foule avec grand enthousiasme. Il attira rapidement l’attention de nombreux élèves. Une armure pour rang Bronze n’était pas quelque chose qu’un élève ordinaire pouvait s’offrir. Cela dit, il y avait de nombreux enfants de nobles dans l’Institut Sainte Orchidée. Certains d’entre eux étaient plein aux as et les marchands pouvaient leur vendre leurs produits s’ils avaient assez de chance.

“Regarde, une pièce d’armure rang Bronze avec une inscription Vent des Neiges !”

Les élèves étaient excités et parlaient entre eux. Une paire de gantelets exsudait une lumière d’un bleu profond. La surface était couverte de mystérieuses gravures et dégageait un léger froid pénétrant.

“Combien pour ça ?” demanda un élève à voix basse.

“Soixante mille PED !” répondit le vendeur avec un sourire.

“Bons dieux, c’est si cher !”

Une famille ordinaire ne pouvait même pas arriver à accumuler six mille milles PED en dix ans.

“C’est une armure rang Bronze avec une inscription de Vent des Neiges. L’inscription de Vent des Neiges a été tracée avec le sang d’une banshie Vent de Neige. La banshie était dans sa plus grand forme avant de mourir ! Une Banshie Vent de Neiges n’est pas facile à chasser. Ses caractéristiques ont amélioré la puissance d’attaque des gantelets. Cette pièce d’armure convient particulièrement aux Guerriers de type Vent de Neige ou aux Spirites Démon !” se vanta le marchand en présentant son produit.

Beaucoup d’élèves renâclaient à partir, regardant la paire de gantelets avec envie mais ils finirent par partir. Un truc aussi cher était hors de leurs moyens.

“Si une pièce d’armure rang Bronze coûte à elle seule six milles PED, une pièce de rang Argent ou Or devrait être bien plus chère encore non ?” marmonna Lu Piao. Son argent de poche mensuel n’étiait que de cinq cent PED. La famille de Lu Piao possédait de nombreux commerces donc Lu Piao était considéré comme étant une personne aisée. Dans l’ancienne vie de Nie Li, Lu Piao aidait souvent Du Ze et ce dernier. Même s’il avait un peu d’argent, une pièce d’armure rang Bronze était hors de ses moyens.

Nie Li, Lu Piao, et Du Ze regardèrent autour d’eux en marchant. La rue était pleine de toute sorte de marchandises. Toutes sortes d’objets, chers ou bon marché, étaient disponibles.

“Nie Li, qu’est ce que  tu prépares?” demanda un Lu Piao confus alors que Nie Li regardait autour de lui.

Alors qu’ils parlaient, une silhouette s’arrêta devant le vendeur.

“Regarde, c’est Shen Yue!” déclara Lu Piao en indiquant où se trouvait ce dernier du menton. “Ye Ziyun est là également !”

Nie Li regarda dans sa direction mais il ne vit que Ye Ziyun discuter joyeusement avec d’autres filles. Son beau visage et son doux sourire étaient comme des rayons de soleil; Au sein du groupe de filles, Ye Ziyun était sans nul doute possible la plus rayonnante, attirant tous les regards. L’existence même de Ye Ziyun semblait insuffler de la joie de vivre alentour.

Shen Yue la regardait de temps en temps également.

“Très bien, il me manquait des gantelets rang Bronze. Emballez ces gantelets pour moi.” dit Shen Yue d’un ton indifférent au vendeur.

“Oui jeune maitre !” 1)C’est ainsi que sont appelé les gosses de bonne famille

Le vendeur sourit de toutes ses dents en entendant la demande de Shen Yue et il emballa rapidement les gantelets.

“Voici soixante milles PED.”

Shen Yue sortit six cartes cristal démon. Une seule de ces cartes représente dix mille PED.

Il donnait l’impression que soixante mille PED ne représentait pas grand chose. D’un air parfaitement détaché, il rangea les gantelets de rang bronze dans son anneau spatial.2)Ce genre d’anneau est commun dans les xianxia, en gros à l’intérieur de ces anneaux se trouve un espace plus ou moins grand, très pratique pour y ranger tout et n’importe quoi

Plusieurs filles autour de lui papotèrent à mots couverts. Il a sorti soixante mille PED comme si de rien était, il doit être si riche ! Le regard de quelques unes de ces nombreuses filles se mit à étinceler.  Elles lancèrent des regards charmeurs à Shen Yue mais ce dernier fit comme si elles lui étaient invisibles. Il avança fièrement vers le groupe de trois de Nie Li. Ce n’est qu’alors qu’il leva les yeux vers Ye Ziyun, l’air de dire « je n’ai d’yeux que pour toi ».

“Que c’est méprisable!” grogna Lu Piao. “Faire étalage de sa richesse de la sorte !”

“Espèce de nouveau riche, à cracher soixante mille PED et se trimballer avec un anneau spatial !” dit Du Ze en levant les mains de dépit. Secouant sa tête, il regarda Nie Li et dit: “Nie Li, les gens comme lui sont beaux et plein aux as. Comment comptes-tu rivaliser avec lui ?”

“Hehe. Ziyun se fiche de l’argent.” répondit Nie Li avec désinvolture. Son regard se tourna vers Ye Ziyun. Elle ignora superbement Shen Yue et discutait avec des filles l’accompagnant. Son regard s’arrêtait parfois sur Xiao Ning’er mais celle-ci restait de côté d’un air absent

Xiao Ning’er paraissait froide. Elle était généralement du type louve solitaire et n’avait pas vraiment de contact avec les autres élèves.

Nie Li savait que ce que Ye Ziyun désirait le plus à ce moment était de l’amitié. Dans son ancienne vie, Ye Ziyun a toujours voulu être amie avec Xiao Ning’er mais leurs circonstances les avaient malheureusement séparées.

Shen Yue semblait déçu en remarquant la réaction de Ye Ziyun.

“Soit, Ye Ziyun n’est pas intéressée par l’argent. Eh Nie Lie, elle n’aimerait pas les femmes à tout hasard hein ? Si c’est le cas, tu as perdu” dit Lu Piao en clignant d’un œil, taquinant Nie Li.

Nie Li rit. Il n’allait évidemment pas prendre les paroles de Lu Piao à coeur ! Dans sa vie précédente, il était le seul mec de Ye Ziyun.

“Allez, on y va. Mon plan commence dès maintenant !”

L’expression de Du Ze et Lu Piao devint solennelle. Ils opinèrent du chef.

“Lu Piao, va acheter deux arbalètes et cinq cents carreaux. Une arbalète coûte 160 PED et les carreaux 3 PED pièce, ne te fais pas pigeonner par les vendeurs !” dit Nie Li à Lu Piao, “On se retrouve au camp d’entraînement de l’Institut.”

“Ça marche!” dit Lu Piao en hochant la tête, la curiosité le travaillant. Est-ce que Nie Li a acheté des arbalètes et des carreaux auparavant pour en connaitre le prix ?

Nie Li n’avait que 50 PED par mois d’argent de poche, il ne pouvait rien se permettre de cher..

“Du Ze, nous allons acheter de l’Herbe d’Étang Noir” dit Nie Li. L’Herbe d’Étang Noir a un certain effet paralysant.

La situation économique de Du Ze était pire que celle de Nie Li. Il n’allait bien évidemment pas lui faire dépenser son argent. Du coup, c’est Nie Lie qui paya pour ces herbes.

L’Herbe d’Étang Noir est vraiment bon marché. 1 PED permet d’un acheter pas mal. De plus, Nie Li acheta également quelques agents liants bas de gamme et alla sur une petite colline juste à côté de Bourg-Triomphe cueillir une grande quantité d’herbes Zoysia.

“Que comptes-tu faire?” demanda Du Ze, curieux.

Nie Li rit mystérieusement. “L’Herbe d’Étang Noir a un certain effet paralysant mais son efficacité est vraiment minime. On s’en sert généralement pour alléger la douleur en en badigeonnant sur les plaies. Pour ce qui est des herbes Zoysia, c’est une mauvaise herbe très commune et personne ne lui a trouvé d’usage. Cependant, si on s’en sert avec un agent liant et des Herbes d’Étang Noir, on peut grandement améliorer l’effet paralysant des dites herbes !”

Du Ze fut stupéfait un moment et demanda: “A quel point l’effet paralysant fonctionne ?”

Nie Li rit derechef et dit: “Ca n’est pas vraiment efficace sur la plupart des bêtes démon ordinaires. L’effet est pire que celui d’un agent paralysant de mauvaise qualité. Mais savais-tu que les Moutons Cornus ne mangent jamais d’herbes Zoysia ?”

“Les Moutons Cornus… ?” répéta Du Ze avant de se taire pendant un moment. Ses yeux s’illuminèrent comme s’il avait vaguement compris quelque chose. “Nie Li, tu ne serais pas un alchimiste à tout hasard ?”

“Un alchimiste ?” Nie Li réfléchit un moment avant de rire. “On peut dire ça.”

Un alchimiste est celui qui utilisent les herbes pour raffiner des élixirs ou des gens qui remplissaient les ordonnances. Nie Li n’était pas un alchimiste et dans son ancienne vie, il n’avait qu’une vague connaissance de ceux-ci. Cela étant, le niveau moyen des alchimistes de Bourg-Triomphe était vraiment trop bas. Ils ne pouvaient même pas être considérés comme de vrais alchimistes. Nie Li ne pouvait que prendre de haut ces soit-disant alchimistes dans Bourg-Triomphe. Quand il s’était aventuré de par le continent, il avait pénétré la Forêt Toxique. Les gens qui y habitaient avaient survécu à d’innombrables attaques de bêtes démon toxiques. Ces gens-là pouvaient être considérés comme de VRAIS alchimistes !

Nie Li commença à mélanger les herbes et les agents liants, obtenant un total de six bouteilles de la mixture.

 

Terrains d’entraînement de l’Institut Sainte Orchidée

Les terrains d’entraînement furent créés par le Spirite Démon de rang Légende Ye Mo et le principal de l’école qui était un Spirite Démon de rang Or Noir. Les terrains d’entraînement étaient entourés de murs imposants. Chaque année, les experts de Bourg-Triomphe capturaient des bêtes démon de bas niveau et les y relâchaient. N’importe quel élève de l’Institut Sainte Orchidée sous le rang Argent pouvait entrer. Les élèves peuvent ainsi chasser les bêtes démon qui se trouvaient sur les terrains d’entrainement et obtenir leur fourrure, cristaux démon etc et en disposer selon leur envie. Certains des étudiants les plus pauvres pouvaient ainsi chasser tranquillement et améliorer la situation financière de leur famille.

Le groupe de trois de Nie Li n’avait pas encore atteint le rang Bronze. Du coup, ils allèrent à l’endroit le plus sûr des terrains d’entraînement. Il n’y avait que des Moutons Cornus à cet endroit. Bien que très agressives par nature, ces bêtes sont herbivores; leurs attaques causeraient au pire de sérieuses blessures. C’est ce qu’on considérait comme sûr.

Le groupe de trois approcha des terrains et y pénétrèrent une fois que leur identité fut confirmée par un garde.

 

Zone d’apprentissage des terrains d’entraînement

Parmi les arbres éparses se trouvaient des touffes d’herbes où déambulaient paisiblement des Moutons Cornus. Leurs yeux étaient rouge; Ponctuellement, leurs oreilles se redressaient, guettant le moindre bruit. Ils chargeaient implacablement tout intrus pénétrant sur leur territoire.

Soudain, un bruit anormal se fit entendre. Le Mouton Cornu le plus près du groupe de Nie Li poussa un grognement et se précipita vers le point d’origine de l’étrange bruit.

TDG Chapitre 4
TDG Chapitre 6

References   [ + ]

1. C’est ainsi que sont appelé les gosses de bonne famille
2. Ce genre d’anneau est commun dans les xianxia, en gros à l’intérieur de ces anneaux se trouve un espace plus ou moins grand, très pratique pour y ranger tout et n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com