TDG Chapitre 6

TDG Chapitre 5
TDG Chapitre 7

C’était looooooooooooooooooooooooooong… 2700+ signes pour ce chapitre. Heureusement, je m’étais avancé dans la nuit sinon vous auriez dû attendre la soirée pour avoir le chapitre ^^’

Allez, bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 6 – Xiao Ning’er

“Salopard de Nie Li qui me dit d’aller faire l’appât ! C’est scandaleux !” se plaignit Lu Piao en regardant le mouton cornu qui le chargeait. Il lui collait une sacrée frousse et il en trébucha alors qu’il courait à reculons.

Pendant ce temps, Du Ze et Nie Li étaient cachés dans les fourrés; Ils tenaient entre leurs mains une arbalète.

“Oh mes dieux ! Ce mouton cornu fait si peur ! Tirez, tirez-lui d’sus !” hurla Lu Piao. Voyant le mouton cornu se rapprocher,  il courut sans s’arrêter.

“Ce mec… On ne s’était pas mis d’accord pour qu’il reste tranquille et ne bouge pas ? Le mouton cornu serait sans aucun doute tombé dans le piège s’il n’avait pas fuit et fait dévier le mouton de sa trajectoire !” désapprouva Nie Li. Le piège consistait en un petit trou de six centimètres de profondeur mais qui aurait suffi, une fois le mouton cornu tombé dans le piège, à lui fracturer la patte. A partir de là, les carreaux d’arbalète finissaient le travail.

Voyant Lu Piao courir paniqué, Du Ze devint nerveux à son tour et tira répétitivement la gâchette en visant le mouton. *Pshu pshu pshu* Trois carreaux jaillirent de l’arbalète.

Ce mouton cornu est une créature « démonisée ». Il est en pleine possession de sa force et est donc très rapide. Quand il sentit les trois carreaux tirés dans sa direction arriver, il fit plusieurs bonds grâce à ses réflexes fulgurant, réussissant à esquiver les carreaux et n’être qu’effleuré par eux.

“Hein ? Raté ?”

Les pupilles de Lu Piao se rétrécirent au fur et à mesure que le mouton cornu le rattrapait. Il manqua de pleurer en lui-même en imaginant que Nie Li et Du Ze avaient raté leur coup. Il commença même à se demander s’il n’avait pas fait une erreur dans le choix de ses amis. Si cette corne aiguisée l’atteint, elle fera instantanément fleurir son cul ! 1)c’est l’expression dans la RAW 瞬间就能让他屁股开花 mais elle est compréhensible et marrante alors je garde :D

Les mains de Du Ze se couvrirent de transpiration en voyant le mouton cornu esquiver ses carreaux et continuer de charger Lu Piao. Il ne pouvait même pas armer un nouveau carreau car ce serait déjà trop tard ! Il pouvait déjà imaginer la corne du mouton cornu pénétrer le cul de Lu Piao.

“Nie Li, que devrait-on faire….” Du Ze se tut sans même avoir fini sa phrase. Il craignait de déconcentrer Nie Li.

Nie Li s’accroupit à moitié. Son bras gauche était tendu, soutenant l’arbalète. Sa main droite serrait la gâchette. Ses yeux étaient collés à la mire. L’arbalète était très stable, posée sur un support.

Du Ze ressentit quelque chose d’indescriptible. Nie Li n’avait pas encore tiré le carreau mais Du Ze eut le sentiment que le carreau ne raterait pas le mouton cornu. Nie Li, à ce moment, était tel un guépard accroupi dans les buissons, prêt à jaillir sur sa cible. Il dégageait une aura impressionnante.

Bien que son corps soit encore faible et qu’il ne soit même pas encore un Guerrier rang Bronze, les nombreuses expériences de toute sa vie précédente l’accompagnaient. Il a traversé son lot de batailles sanglantes et à cause de certaines, il a même vécu des expériences de mort imminente. Fort de ces expériences, peu importe le type d’armes – que ce soit épées, arbalètes, même un simple morceau de métal -, entre les mains de Nie li elles deviennent des armes létales. Même s’il n’était pas encore de rang Bronze, il avait un nombre illimité de façons de tuer un Guerrier rang Bronze voire même Argent.

Il semblait n’y avoir qu’une personne dans les environs. Le regard qu’avait Nie Li rappelait celui du faucon attendant d’attraper sa proie.

Les grosses joues de poupon encore puériles de Nie Li couplées à son regard ferme et ses mouvements gracieux donnaient, à la grande surprise d’un observateur, l’impression de se retrouver face à un lac insondable ou une haute montagne. 2)expression signifiant se retrouver face à quelque chose dont on ne peut voir qu’une partie sans pouvoir la connaître dans sa totalité

Psht !

Nie Li appuya sur la détente et le carreau fut propulsé. Le carreau ainsi tiré se transforma en une lueur argentée et vola avec allure à tout vitesse. L’angle à partir duquel Nie Li tira était juste dans l’angle mort du mouton cornu.

“Touché !”

Du Ze fut surpris en son cœur en voyant passer le carreau; Nie li lui donnait l’étrange impression qu’il était un vétéran au tir.

Le mouton cornu ne réussit pas à esquiver à temps.

Plop !

Le carreau pénétra une patte arrière du mouton cornu.

Thomp !

Le mouton cornu tomba au sol en poussant des hurlements et atterrit juste devant Lu Piao, soulevant un nuage de poussière.

Lu Piao tenta difficilement de respirer. Il était extrêmement nerveux. Quand il vit le mouton cornu pousser des hurlements sans arrêt, il ne put s’empêcher de penser « Oh mes dieux, c’est tellement excitant ! Bonté divine, mon cul a été épargné ! »

Si le carreau de Nie Li avait été un poil plus lent, il aurait été blessé par le mouton cornu!

Si ça avait été un carreau ordinaire, ce genre de blessures n’aurait même pas affecté le mouton cornu « démonisé »  et il se serait relever sans le moindre doute possible. Cependant, le carreau utilisé n’était pas ordinaire; Il était recouvert d’une drogue produite à partir de l’Herbe d’Étang Noir et de l’herbe Zoysia. Ce carreau était devenu le némésis du mouton cornu.

La drogue se diffusa rapidement dans les vaisseaux sanguins du mouton cornu jusqu’à atteindre son cœur. Rapidement, les hurlements du mouton cornu devinrent de plus en plus faible.

“C’est rapide !” Du Ze était surpris, il n’aurait jamais pensé que la drogue que Nie Li a produit aurait un si puissant effet. Un moment plus tard, le mouton robuste abandonna toute résistance. 3)mes condoléances

Lu Piao était aussi surpris. Il connaissait parfaitement la force de ces moutons qui équivalait à la force de deux Guerriers rang Bronze réunis. En abattre un demandait en général un long moment mais ce mouton cornu a été vaincu par un simple carreau.

“C »était vraiment trop dingue !”

A chaque fois que Lu Piao repensait à la scène, il en gardait une peur persistante.

Le mouton cornu n’aurait représenté aucun danger si tu ne t’étais pas mis à courir !” Nie Li rit doucement.

“C’est vrai.” marmonna Lu Piao dont le visage virait au rouge. Il n’avait pas suivi le plan et avait immédiatement paniqué quand il vit le mouton cornu le charger.

Regardant le corps du mouton cornu, Lu Piao avait l’impression que tout ça était irréel. L’apparence et les actes de Nie Li tout à l’heure étaient profondément gravé dans sa mémoire, laissant une profonde admiration en lui. C’était la première fois dans sa jeunesse que Lu Piao admirait réellement quelqu’un. L’aptitude de Nie Li au tir était simplement à un niveau de maître. Même en s’entrainant une dizaine d’année, une personne normale ne saurait arriver à son niveau.

“Dépêchez-vous de récupérer ce dont on a besoin c’est à dire les cornes, la fourrure sur le coup et le cristal démon 4)cristal qui se forme chez les bêtes démon au milieu du crâne en général !” ordonna rapidement Nie Li. Le cristal démon et l’esprit démon d’un mouton cornu se trouvaient dans la zone du cerveau. Les cristaux démon sont de la taille d’un pouce et la plupart des bêtes démon ont un cristal démon. Quant aux esprits démon, il n’en apparait qu’un ou deux tout les dix mille Moutons Cornus. L’esprit démon avait la forme de la flamme d’une bougie. Un mouton cornu démon était en général plus fort que les autres Moutons Cornus.

Les Moutons Cornus sont d’un assez bas niveau, des bêtes démon range Bronze 1 étoile seulement. Les matériaux qu’on en tirait étaient assez bon marché. Une paire de cornes reviendrait à 10 PED et la fourrure sur son coup pourrait être vendu 3 PED. Quant aux cristaux démon, ils pouvaient être vendu 5 PED l’unité.

En comptant ainsi, même sans esprit démon, on pouvait tirer d’une bête 13 PED.

Ils ne prirent, au plus, que cinq minutes pour tuer le mouton cornu. Si ça prend si peu de temps, n’arriveraient-ils pas à eux trois à obtenir des milliers de PED  en une journée ?

Du Ze ne put retentir l’excitation monter en lui. Sa famille était très pauvre et ne gagnait que deux ou trois mille PED par an. La famille de Du Ze dû emprunter à des proches et des amis de l’argent pour envoyer ce dernier à l’Institut Sainte Orchidée. Du Ze est le seul espoir de leur famille ! S’il chassait les Moutons Cornus avec Nie Li, il pourrait payer lui-même ses frais de scolarité dans le futur !

Nie Li sourit et dit:“Nous devrions aller un peu plus vite. Pas de repos cette nuit !”

“D’accord!” répondit Du Ze avec enthousiasme. Bien qu’ils ne soient pas encore de rang Bronze 1 étoile, leurs corps étaient déjà très robustes. Une nuit à veiller ne posait pas problème.

Lu Piao ne put que se lamenter devant ces deux avares. Ils iraient jusqu’à abandonner leur sommeil pour une question d’argent ! Même si ça l’attriste, il n’a pas trop le choix. Qui lui a demandé de s’embarquer dans cette galè ce bateau pirate ?

Les trois amis travaillèrent étroitement ensemble et chassèrent continuellement les moutons cornus. Après en avoir tué des dizaines, Lu Piao amena le matériel récupéré en ville pour l’y vendre.

En une nuit, le groupe de Nie Li chassa un total  de cent vingt moutons cornus, ce qui leur rapportèrent 1200 PED. En partageant équitablement, chacun d’entre eux reçut 400 PED environ.

Une telle somme d’argent était tout simplement incroyable pour quelqu’un devant encore atteindre le rang Bronze 1 étoile. Même pour un Guerrier rang Bronze, on considérait que gagner vingt à trente PED par jour était beaucoup.

Ils passèrent sept jours à suivre les cours le jour et la nuit à chasser sur les terrains d’entraînement les moutons cornus. Ils gagnèrent ainsi plus de dix mille PED ce qui était une somme énorme pour eux.

Les élèves de l’Institut Sainte Orchidée se demandaient tous pourquoi le nombre de moutons cornus avait fortement diminué sur les terrains d’entraînement. Auparavant, il leur suffisait de se balader alentour pour trouver facilement des troupeaux de moutons cornus. A présent, il fallait chercher longtemps pour en trouver un seul. Se pouvait-il que des  bêtes comme des tigres soient venu chasser ces moutons cornus ? L’Institut envoya même des enseignants enquêter à ce sujet mais en vain.

Le soir du huitième jour, le groupe de Nie Li chassait les moutons cornus dans les ténèbres. Le ciel était déjà noir et il était plus de minuit.

Lu Piao bailla et dit: “Nie Li, je n’en peux plus. Je vais faire une petite sieste au sommet de  cet arbre.”

Sept jours consécutifs de chasse l’avaient tellement fatigué qu’il ne tenait plus debout.

Non seulement Lu Piao mais aussi Du Ze n’en pouvaient plus !

“Nie Li, je dois aussi dormir un peu.” dit Du Ze. Ses paupières luttaient pour rester ouvertes après sept jours complets. Même un homme d’acier n’en pourrait plus.

“Allez vous reposer d’abord les gars. On continuera la chasse demain. J’ai d’autres projets pour le moment.” dit Nie Li. Il avait déjà accumulé plus de 6000 PED. C’était leur première grosse fortune (NdT seau d’or dans la VO). Avec ça, ils allaient pouvoir faire plein de choses. Il n’était plus nécessaire de chasser les moutons cornus à présent.

Lu Piao et Du Ze grimpèrent un arbre élancé, s’allongèrent sur une branche et s’endormirent aussitôt. Leurs visages enfantins reflétaient leur épuisement. Même s’ils étaient tout deux précoces, ils n’étaient au final que deux adolescents.

Nie Li courut à travers les bois. Une lune ronde flottait dans le ciel. Les bruits de divers insectes se faisaient entendre de temps à autres, provoquant le silence alentour.

Il n’y a pas de bêtes démon de grande taille dans les environs donc les bois étaient très sûrs.

Tout d’un coup, Nie Li entendit un bruit anormal dans la jungle distante. Il semblait y avoir quelqu’un d’autre.

“Qui traîne encore sur les terrains ?”

Les sourcils de Nie Lie se froncèrent et il courut dans cette direction. Il se cacha sous le couvert des bois en épiant le terrain illuminé par les rayons de lune. Nie Li vit une silhouette mince et élancée au milieu des rayons de lune. Elle avait des cheveux descendant jusqu’aux épaules, portait une veste en cuir et dégageait une légère lumière bleue.

C’est la lumière de la force spirituelle ! Elle n’atteignait pas encore le rang Bronze mais devait bientôt y arriver.

Se servant de la lumière de la force spirituelle, Nie Li regarda le visage de la jeune femme. Ses yeux étaient clos, ses longs cils tremblaient légèrement sous ses fins sourcils. Elle avait une peau blanche parfaite où luisait un rose sain et des lèvres délicates et attirantes. Elle et Ye Ziyun étaient deux beautés différentes. Ye Ziyun possédait une élégance discrète, comme une superbe fleur violette. La jeune femme, bien qu’attirante avec son apparence séduisante et très glamour, s’apparentait plus à une rose couverte d’épines.

“Xiao Ning’er, je n’aurais jamais imaginé que ce soit elle.” dit Nie Li, légèrement surpris pendant un moment. Xiao Ning’er était bien plus studieuse qu’il ne le croyait. Elle entraînait sa force spirituelle même à cette heure de la nuit. Il estima qu’elle serrait rang Bronze rapidement.

Pensant à sa vie antérieure, il se souvint que quand Xiao Ning’er atteignit le rang Bronze 1 étoile, elle tomba malade pendant plus de deux ans et sa culture régressa  beaucoup. Non seulement elle dut reprendre son entraînement depuis le début mais il parait qu’elle souffrit constamment depuis également. Même si elle fut malade, elle resta aux yeux de tous une star éblouissante. C’était une femme forte !

En réfléchissant aux raisons qui poussaient Xiao Ning’er à s’entraîner au milieu de la nuit, Nie Li comprit beaucoup de choses. Bien que Xiao Ning’er travaille d’arrache-pied, elle ne faisait aucun cas de sa santé.

Après avoir réfléchi un moment, Nie Li marcha vers Xiao Ning’er.

“Qui va là !?” Xiao Ning’er ouvrit soudainement ses  yeux et cria faiblement en se saisissant d’une petit dague. Elle regarda Nie Li avec prudence. Son expression était glaciale. Sous la lumière de la lune, ces yeux sur le qui-vive portaient un charme indescriptible.

Même si elle n’avait que treize ans, la Xiao Ning’er actuelle pouvait définitivement être considérée comme une adolescente magnifique. La zone de la poitrine sur le devant de la veste était légèrement renflée. A cet âge, elle pouvait tout à fait en être fière.

“Je m’appelle Nie Li! ” dit ce dernier. Même s’il ne lui avait jamais parlé, étant camarades de classe ils étaient vaguement familier l’un avec l’autre.

Xiao Ning’er rangea sa petite dague mais elle resta prudente en regardant Nie Li. “Que fais-tu ici ?”

Nie Li sourit légèrement: “Que fais-tu ici ?”

“Je suis ici pour entraîner ma force spirituelle.” répondit Xiao Ning’er en observant Nie Li à la lueur de la lune. Les sourcils de Nie Li étaient nets. Il était un peu séduisant, pas comme ces gars effrayants au premier regard.

Nie Li haussa les épaules. “Je traîne dans le coin.”

“Tu mens. N’imagine pas que je ne suis pas au courant. Vous êtes ceux qui ont chassé les moutons cornus ces derniers jours.” dit Xiao Ning’er. Elle avait déjà repéré le groupe de Nie Li mais elle ne prit pas l’initiative de les saluer. Ce que Xiao Ning’er était curieuse de savoir, c’était de quoi ils enduisaient les carreaux pour pouvoir abattre un mouton cornu en un seul carreau mais elle ne demanderait pas à d’autres de révéler leurs secrets.

“Alors tu le savais depuis longtemps.” répondit Nie Li en regardant Xiao Ning’er. Quand elle faisait cette petite moue avec sa bouche, ses lèvres délicates et attirantes se teintaient d’un charme indescriptible. Mais il avait déjà Ye Ziyun dans son coeur, aussi ses sentiments pour la beauté de Xiao Ning’er n’était que pure appréciation. Il appréciait sa beauté et le courage qu’elle mettait dans ses efforts. Par sa simple apparence, elle pouvait tenir une très haute position mais elle ne comptait que sur sa force pour changer le regard des autres à son sujet. Quelle dommage qu’elle utilise la mauvaise méthode.

TDG Chapitre 5
TDG Chapitre 7

References   [ + ]

1. c’est l’expression dans la RAW 瞬间就能让他屁股开花 mais elle est compréhensible et marrante alors je garde :D
2. expression signifiant se retrouver face à quelque chose dont on ne peut voir qu’une partie sans pouvoir la connaître dans sa totalité
3. mes condoléances
4. cristal qui se forme chez les bêtes démon au milieu du crâne en général

6 Commentaires

  1. BadKarma

    Merci pour le chapitre!
    A un moment tu as mis « payer les frères d’inscription » alors je pense que tu voulais mettre les frais d’inscription

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Ah ah, en effet, ça m’a échappé ! Les frères de scolarité… Je vais la noter celle-là ! x) Merci BK !

      Répondre
  2. Meifumado

    Merci pour tes trad ,j’suis fan

    Répondre
  3. Ilian

    Pas mal la référence au fourberie de scapin

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Eh eh, merci beaucoup o/

      Répondre
  4. Alexandre

    Il y a une erreur au sujet du prix des cornes de Mouton Cornu (10 PED) alors que cela doit être 5 PED. Car la phrase qui est un peu plus bas dit que le tout rapporte 13 PED donc si on fait le calcul cela revient à 18 PED selon ce qui est écrit. Et j’ai déjà lu la traduction d’un site anglais et c’est écrit 5 PED.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com