BTTH Chapitre 7

BTTH Chapitre 6
BTTH Chapitre 8

Voilà enfin le dernier chapitre de la semaine que vous attendiez tous ! Passez un bon week-end !

 

Chapitre 7: Divorce !

 

Contrairement à ce quoi Nalan Yanran s’attendait après avoir présenté de si alléchantes propositions, le jeune homme commença à trembler. Il leva lentement la tête et son jeune visage était contorsionné dans une expression sauvage et effrayante..

Même si Xiao Yan a subi d’innombrables moqueries ces trois dernières années, même lui a ses limites. Les actions de  Nalan Yanran ont finalement piétinées le dernier éclat de dignité qui subsistait dans le cœur de Xiao Yan.

“Aaahh…” Yanran recula d’un bon en voyant l’air vicieux du jeune homme. Celui se trouvant à côté de Yanran saisit l’opportunité pour se saisir de son épée et fixa froidement Xiao  Yan.

“Je…Je veux te tuer !” Les mots de Xiao Yan portaient sans le moindre doute l’intention de tuer, même si ces dents étaient en train de claquer ! Ses mains formaient des poings serrés et des  flammes de furie brûlaient dans ses pupilles noires.

“Yan Er, tu es grossier envers nos invités !” Xiao Zhan, au cœur du séjour, était choqué par la réaction de Xiao Yan et se dépêcha de le faire taire. Le Clan Xiao tel qu’il était à ce moment ne pouvait oser prendre la Faction des Nuages Brumeux à rebrousse-poil.

Bien que ses poings se resserrent davantage encore, Xiao Yan baissa la tête. Peu après, il la releva doucement.  Le visage vicieux qui apparaissait avant avait été remplacé par une expression calme et impassible.

 

Pendant trois ans, Xiao Yan dût endurer d’innombrables provocations et discriminations. En conséquent, Xiao Yan était bien devenu bien plus mature qu’auparavant. Peut-être que le plus grand bénéfice de ces trois dernières années furent qu’il apprit à garder le contrôle de ses émotions.

Ge Ye et Nalan Yanran sentirent un frisson parcourir leur échine quand ils virent un jeune homme complètement différent devant eux… 

Ce gamin n’aura aucune importance s’il reste inutile mais s’il parvient à redevenir fort, il deviendra sans aucune doute une puissance dangereuse avec laquelle il va falloir compter… pensa Ge Ye .

“Xiao Yan ! Même si je ne sais pas ce que j’ai pu faire pour t’enrager de la sorte, tu.. Tu devrais quand-même annuler le mariage !” Nalan Yanran, tout en expirant lentement, repoussa sa peur et raidit son expression.

“Souviens toi que ma maîtresse, la Chef de la Faction des Nuages Brumeux, m’a permis de rendre visite au clan Xiao !” dit Nalan Yanran, pinçant ses lèvres avec une pointe d’impuissance. “Tu prends certainement ma visite aujourd’hui comme étant en partie de la coercition. Mais tu dois comprendre également que la réalité est dure et que rien n’est juste. Même si ça ne devrait pas signifier grand chose, tu dois comprendre que la différence entre nous, nous… nous n’avons absolument aucune chance d’être ensemble…” 

En entendant la déclaration sans appel de la jeune femme, le coin des lèvres de Xiao Yan se retroussa dans un rictus méprisant. “Dame Nalan… Vous devez comprendre que sur le Continent Dou Qi, une femme refusant son mariage embarrasserait l’autre partie devant tout le monde. Hehe, je me fiche d’être embarrassé, mais mon père… ! Il est le chef de clan et si aujourd’hui nous acceptions votre demande, comment voulez-vous qu’il dirige le Clan Xiao ? Comment le Clan Xiao pourrait-il conserver son implantation dans la ville de Wu Tan ?” 

Nalan Yanran fronça les sourcils en regardant le jeune homme furieux. Elle jeta un oeil à Xiao Zhan de l’autre côté du séjour; Il semblait avoir prix dix ans d’un coup. Voyant cela, elle regretta un peu ses actions et se mordit les lèvres. Après avoir réfléchi un moment, ses yeux s’illuminèrent. Elle murmura: “Ma requête d’aujourd’hui est un peu irréfléchie. C’est pourquoi je vais temporairement retirer ma requête d’annulation du mariage. Mais tu dois me promettre quelque chose !” 

“Promettre quoi ?” 

“Je peux repousser la demande d’aujourd’hui à dans trois ans. Dans trois ans à partir de ce jour, tu viendras à la Faction des Nuages Brumeux et tu me défieras. Si je gagne, tu annuleras le mariage devant tout le monde à ce moment. D’ici là, tu auras passé les rites de passage à l’âge adulte de ton clan donc même si tu perds, ça n’affectera pas ton père Xiao Zhan ou le Clan Xiao. Acceptes-tu ?” 

Hehe, certes si je perds, mon père n’en sera pas affecté mais je devrais porter toute ma vie la honte d ‘avoir perdu… Cette  femme… Est trop cruelle ! Xiao Yan se sentit impuissant. Il était en colère mais ne trouvait pas comment l’évacuer.

“Dame Nalan, ce n’est pas comme si vous ignoriez la condition physique de Yan’er. Comment voulez-vous qu’il vous défit ? Ça vous amuse de l’insulter de la sorte ?” Xiao Zhan frappa la table du poing et se leva, furieux.

“Oncle Xiao Zhan, lors de l’annulation d’un mariage, quelqu’un doit en prendre la responsabilité. Si ce n’était pour vous, j’aurais annulé ce mariage aujourd’hui ! J’annoncerai la nouvelle par la suite en public!” Nalan Yanran, à force de se force réfuter, se mit aussi en colère et cria froidement à Xiao Yan: “Puisque que tu ne veux pas salir le nom d’Oncle Xiao Zhan, accepte le défi ! D’ici trois ans ou maintenant, lequel vas-tu choisir ?” 

“Pas la peine d’être si arrogante, Nalan Yanran. La raison pour laquelle vous voulez annuler ce mariage est parce que vous ne pensez pas que moi, Xiao Yan, le quasi-infirme, puisse être votre égal à vous, l’enfant prodige. Pardonnez-moi pour dire les choses telles qu’elles sont. Je me fous de tout ce que vous pouvez être, beauté mise à part ! La Faction des Nuages Brumeux est très puissante, je l’admets. Mais je suis jeune ! J’ai beaucoup de temps devant moi. Quand j’avais douze ans, j’étais un Dou Zhe mais vous, Nalan Yanran, à douze ans, où en étiez-vous ? Vous avez raison, il se peut que je sois un infirme pour le moment mais puisque j’ai réalisé des prodiges il y a trois ans, qu’est ce qui vous fait dire que je ne pourrais pas reproduire ces prodiges dans le futur ? Qu’est ce qui vous fait dire que je ne pourrais pas redevenir le génie que j’étais alors ?” Devant la position agressive de Yanran, Xiao Yan explosa tel un volcan. Son visage devint complètement sérieux et ses mots choquèrent tout le monde dans le séjour. Qui aurait imaginé que ce discret jeune homme avait une langue si acérée ?

Les lèvres de Yanran tressaillirent. Bien qu’elle soit totalement furieuse envers Xiao Yan, elle ne pouvait pas trouver les mots pour contrer ses arguments. Xiao Yan disait vrai: bien qu’il soit infirme actuellement, il était un Dou Zhe à 12 ans. Nalan Yanran n’était que Duan Qi 8 étoiles au même âge

“Dame Nalan, par respect envers Grand-Père Nalan, je vais vous donner un bon conseil. Trente ans à l’est, trente ans à l’ouest, ne vous acharnez pas sur moi parce que je suis maintenant pauvre. 1) expression chinoise signifiant qu’il ne faut pas se payer la tête de quelqu’un parce qu’il est en situation de faiblesse sur le moment quand on ne sait pas ce qu’il deviendra plus tard” Les mots durs de Xiao Yan firent se raidirent Yanran. 

“OUI ! Quelle belle expression, ne vous acharnez pas sur moi parce que je suis maintenant pauvre ! Mon enfant ne peut possiblement pas  être ordinaire !” Au bout du séjour, les yeux de Xiao Zhan s’illuminèrent de vigueur et les lourdes paumes de ses mains s’abattirent sur la  table, renversant du thé partout alentour.

Serrant les dents et fixant le jeune homme ricanant en face d’elle, Yanran se mit tellement en colère qu’elle fut saisi de vertiges. Elle qui s’était toujours comportée comme une enfant gâtée n’avait jamais été humiliée de la sorte par quelqu’un de son âge. Sa voix enfantine monta d’une octave: “Sur quoi tu te bases pour m’humilier ? Même si  ton talent était inégalé, maintenant tu… tu es un infirme ! Soit, moi, Nalan Yanran, attendra le jour où tu me surpasseras. Je ne mentionnerai plus la requête d’aujourd’hui mais dans trois années, je t’attendrai à la Faction des Nuages Brumeux. Si tu en as le courage, montre moi alors comment tu as changé ta situation ! Si tu me vaincs alors… Alors moi, Nalan Yanran, serait ton esclave pour le restant de mes jours !” 

“Évidement, si tu es toujours un infirme dans trois ans alors tu feras mieux de préparer le contrat d’annulation de notre mariage !” 

Xiao Yan ricana en voyant le visage blême de la jeune femme: “Ça ne prendra pas trois ans ! Je ne voudrais pas de vous même si vous me suppliez de vous prendre pour femme !” Après avoir dit cela, Xiao Yan ignora le visage pétrifié de Yanran  et lui tourna le dos. Marchant rapidement jusqu’à une table, il sortit une feuille de papier et se mit à écrire !

L’encre coula lentement sur le papier et finalement, la plume cessa de bouger.

Soudainement, la main droite de Xiao Yan attrapa une épée courte posée sur la table et pointa la lame acérée vers sa main gauche. Dès qu’il fut en position, il fit copieusement saigner sa main gauche.

Il pressa sa main sanglante sur le papier blanc, laissant une marque rouge évidente.

Ramassant avec légèreté le contrat, Xiao Yan explosa d’un rire victorieux. Quand il passa devant Yanran, il écrasa le contrat contre la table.

“Ne vous imaginez pas que moi, Xiao Yan, ait une haute estime envers une femme portant le titre de génie. Ce contrat n’est pas pour annuler le mariage. Au lieu de ça, le clan Xiao à travers moi divorce de vous ! Désormais Nalan Yanran, vous n’avez plus rien à avoir avec le Clan Xiao !” 

“Tu… Tu oses divorcer de moi ?” Nalan Yanran ouvrit de grands yeux ronds incrédules en regardant le contrat sanglants. Avec sa beauté, son talent et ses antécédents, elle a été divorcée par l’infirme d’un petit clan ?  Cette brusque tournure des événements lui donnait l’impression de rêver !

Xiao Yan jeta un regard glacial à l’expression stupéfaite de Nalan Yanran puis il tourna  les talons et s’agenouilla devant Xiao Zhan. Il se prosterna profondément, se mordit les lèvres et ne dit mot…

Bien que Xiao Yan ait divorcé de Nalan Yanran, quand les rumeurs se répandront, les gens pourraient croire que ce n’est pas la vérité. Ceux qui ignorent ce qui s’est passé penseront que Nalan Yanran s’est servi de ses origines et du soutien dont elle dispose pour forcer le Clan Xiao à annuler le mariage. Après tout, avec sa beauté, son talent, ses origines et ses soutiens, un infirme comme Xiao Yan ne saurait jamais être son égale. Personne ne penserait que Xiao Yan eut l’audace de divorcer de la future chef de la Faction des Nuages Brumeux. A cause de tout ça, Xiao Zhan, étant le père de Xiao Yan, devra endurer d’infinies humiliations.

Xiao Zhan sourit en voyant son fils se prosterner, comprenant la terrible culpabilité qu’il portait: “Je crois que mon fils ne restera pas toujours infirme. Les rumeurs ne résisteront pas à la vérité quand elle éclatera dans le futur !” 

“Père, dans trois ans à partir de ce jour, j’irai à la Faction des Nuages Brumeux et je rattraperai la honte que nous avons subie aujourd’hui !” Les larmes aux yeux, Xiao Yan se prosterna à nouveau et se releva. Sans hésiter, il se dirigea vers la porte du séjour.

Quand il passa devant Nalan Yanran, Xiao s’arrêta un moment et lâcha froidement: “Dans trois années à partir de maintenant, je te retrouverai !” 

L’ombre du jeune homme sous le soleil étincelant s’étendait très loin. En y regardant de plus près, elle semblait très solitaire…

Nalan Yanran ouvrit sa petite bouche mais aucun son n’en sortit. Elle fixa le dos de Xiao Yan qui s’éloignait et le contrat dans ses mains paraissait aussi lourd qu’une montagne

“Ahem, puisque vous avez atteint votre objectif, veuillez partir, s’il vous plaît.” Bien que le visage de Xiao Zhan paraissait impassible, la jointure de ses mains serrées en poings devint blanche en regardant la silhouette de son fils dans le lointain.

“Oncle Xiao, je m’excuse pour ce qui est arrivé aujourd’hui. A l’avenir, si vous avez le temps, n’hésitez pas à visiter le Clan Yanlan !” Après une légère courbette devant l’impassible Xiao Zhan, Nalan qui ne voulait pas non plus rester se releva rapidement et se dirigea vers la porte du séjour. Ge Ye et le beau jeune homme la suivirent rapidement.

“Prenez la Poudre de Collecte de Qi avec vous!” Xiao Zhan  leur jeta la boite de jade d’un geste de la main.

Ge Ye rattrapa rapidement la boite de jade et sourit amèrement en rangeant la boite dans son anneau.

“Dame Nalan, j’espère que vous n’en viendrez pas à regretter vos actions ultérieurement. Ah et ne croyez pas que parce que vous avez le soutien de la Faction des Nuages Brumeux, vous pouvez tout vous permettre. Il y a plein de gens plus fort que cette Yun Yun 2)elle parle souvent d’elle à la 3ème personne, notre Yun’er <3…” Une voix cristalline de jeune femme résonna à travers le séjour alors que Nalan Yanran passait la porte.

 Les trois stoppèrent leur pas et jetèrent un œil dans le coin d’où provenait la voix et y trouvèrent une jeune femme en robe pourpre qui feuilletait un livre.

La lumière du soleil brillait à travers la fenêtre près d’elle, l’enveloppant parfaitement. De loin, on aurait dit un divin lotus pourpre en fleur, immaculée et gracieuse comme si elle descendait des cieux.

Comme si elle sentait le regard des trois autres sur elle, la jeune femme se sortit la tête de sa lecture et dans ses yeux se reflétait une petite flamme dorée.

En voyant la petite flamme dans les yeux de la jeune femme, Ge Ye se raidit immédiatement et une expression de crainte apparut sur son visage marquée par les années. Ses mains ridées saisirent immédiatement Nalan Yanran qui ne comprenait rien et le jeune homme avant de fuir du séjour comme s’il craignait pour sa vie.

Tout le monde à quelques personnes près eut l’air confus en voyant Ge Ye  fuir de la sorte.

BTTH Chapitre 6
BTTH Chapitre 8

References   [ + ]

1. expression chinoise signifiant qu’il ne faut pas se payer la tête de quelqu’un parce qu’il est en situation de faiblesse sur le moment quand on ne sait pas ce qu’il deviendra plus tard
2. elle parle souvent d’elle à la 3ème personne, notre Yun’er <3

4 Commentaires

  1. BadKarma

    Le héros se rebelle! J’ai hâte de voir comment il sera dans trois ans!
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Wazouille (Auteur de l'article)

    Tu auras ce plaisir, ne t’en fais pas ! Il va t’épater le père Yan !

    Répondre
  3. Pingback: BTTH Chapitre 34 | XiaoWaz

  4. titan

    trop bien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com