BTTH Chapitre 9

BTTH Chapitre 8
BTTH Chapitre 10

Pfiou, les BTTH reprennent leur taille normale ! Réjouissez-vous, fans de Xiao Yan ! Voici le chapitre 9 de BTTH !

 

 

Chapitre 9 : Yao Lao1) Lao est l’équivalent du japonais « sensei » (professeur) comme Lao Tseu 😀 Je laisserai donc Lao dans le futur

 

“Un alchimiste ?”

Xiao Yan se tut un moment en entendant les paroles du vieil homme puis continua: “Tout le monde veut devenir un alchimiste sur le continent Dou Qi, mais est-ce si facile d’en devenir un ? Il y a tellement de critères sans merci à remplir…” Xiao Yan se tut immédiatement et sa voix monta dans les aigües tandis qu’il ouvrit grand la bouche: “JE LES REMPLIS ?”

Le vieil homme se frotta la barbe, appréciant l’air de ravissement et d’anticipation mélangés qu’arborait un Xiao Yan stupéfait. Il regarda Xiao Yao encore quelques secondes avant de dire d’un air impuissant: Tu remplis à peine les critères mais je te dois une faveur. Bah, qu’importe, je vais considérer cette faveur rendue…”

Xiao Yan pensa, en regardant le vieillard réticent, que ce vieux schnock devait mentir quant au fait qu’il atteigne à peine ces critères mais il avait trop la flemme pour insister. Il avait des doutes malgré son enthousiasme. “Même si je remplis ces critères, les alchimistes ne peuvent apprendre que d’un autre alchimiste. En êtes vous un ?”

Voyant l’air suspicieux de Xiao Yan, le vieillard se redressa et dit avec fierté: “Oui, je suis un alchimiste !”

Xiao Yan cligna des yeux et son regard s’illumina en regarda le vieil homme. Les alchimistes étaient vraiment rares…

“Monsieur, si je peux me permettre, quel était votre rang d’alchimiste auparavant ?” Xiao Yan passa sa langue sur ses lèvres 2)signe de nervosité en Chine tandis que sa voix était emprunte de respect.

Sur le Continent Dou Qi, il y avait une différence entre les alchimistes, bien qu’ils soient rares. Du plus petit au plus grand, les stades d’alchimiste allaient de 1 jusqu’à 9. Le Roi des Pilules Gu He qui produisit la Poudre de Collecte de Qi que Nalan Yanran offrit était un alchimiste du sixième rang et au sein de l’Empire Jia Ma, il était considéré comme un alchimiste de première ordre !

“Quel rang ? Hehe, je ne me souviens plus… . Hé, gamin, tu veux apprendre ou pas ?” demanda le vieillard d’un air impatient en secouant la tête.

“Je veux apprendre, je veux apprendre !”

Xiao Yan n’hésita plus et se dépêcha d’opiner du chef. Les alchimistes, même au sein de puissantes forces telle que la Faction des Nuages Brumeux, étaient traités avec respect et déférence.

“Hehe, tu veux ? Puisque c’est ce que tu souhaites, tu devrais donc présenter tes respects à ton Maitre.” Le vieillard s’assit sur une pierre verte et croisa ses jambes sous lui.

“Je dois présenter mes respects à mon Maitre… ?” (NdT: va te faire, Maitre !)

“Sans rire, tu crois vraiment que je vais te laisser devenir formellement mon disciple et t’enseigne mon art sans que tu ne me présente tes respects ! Tu rêves !”  Le vieillard lui tourna le dos et roula des yeux. Il apparaissait évident que pour ce vieil homme attaché aux traditions, les relations maitre-disciples étaient très importantes.

Xiao Yan n’avait pas le choix, s’il voulait devenir un honorable alchimiste, il allait lui falloir présenter avec déférences ses respects au vieux schnock.

Le vieil homme eut l’air satisfait après que Xiao Yan ait fini de présenter ses respects et hocha la tête. Une pointe d’intimité résonna dans sa voix: “Je m’appelle Yao Lao. Tout ce que tu dois savoir pour ne pas être distrait, c’est qu’à mes yeux, le Roi des Pilules… Ne vaut rien.”

Les lèvres tremblant légèrement, Xiao Yan regarda l’air insouciant du viel homme et pensa: Mais qui est ce vieux schnock ? Le fameux Roi des Pilules Gu He de l’Empire Jia Ma ne vaut rien ? Si ça se savait, l’empire tout entier penserait qu’il est cinglé.

En inspirant doucement pour repousser son choc, Xiao Yan demanda fébrilement avec un peu de bave sur le menton: “Humm Maitre, comment allez-vous m’aider à arriver au Duan Qi 7 étoiles en un an ?”

“Bien que pendant ces trois dernières années, ton Dou Qi n’a cessé de décliner, tes fondations dans le Dou Qi sont bien plus solides que celles des autres. Dans l’entrainement du Dou Qi, les fondations sont le plus important ! Tu découvriras plus tard à quel point ces trois années t’ont été bénéfiques !” Le sourire de Yao Lao disparut lentement tandis qu’une expression plus sérieuse le remplaça

Xiao Yan fut stupéfait, personne ne lui avait jamais dit que d’être privé de sa force lui rapporterait énormément de choses.

“Dans ce cas, quand allez-vous m’apprendre l’alchimie ?” Xiao Yan recentra ses pensées sur le plus important.

“Pour devenir un alchimiste, tu as besoin d’avoir un Dou Qi d’attribut feu. Donc, avant de devenir un alchimiste, tu dois au moins devenir un Dou Zhe et apprendre une méthode de Dou Qi attribut feu !”

Xiao Yan tendit la main et demanda en riant: “Une méthode de Dou Qi attribut feu ? Hehe, Maitre, puisque je suis votre disciple, vous devriez me donner une méthode de Dou Qi attribut feu de niveau Tian 3)rappel, la terminologie de la série est expliquée sur la page principale de la série !, pas vrai ?”

En entendant ça, Yao Lao gronda Xiao Yan d’un air indigné. “Tu crois vraiment qu’on trouve des méthodes de Dou Qi de niveau Tian comme on trouve des patates dans les champs ? Comment oses tu dire une chose pareille ?!”

“ Eh vieux schnock, vous ne vous attendez pas à ce que j’aille chercher des méthodes Dou Qi dans mon clan alors que je suis déjà devenu votre disciple, non ? La meilleure méthode disponible dans notre clan est de niveau haut Huang. C’est vraiment trop minable pour un alchimiste !” Xiao Yan prit un air très triste (NdT encore un fan du Chat Botté !).

“Sale môme, je suis ton Maitre, pas un vieux schnock !”

Yao Lao comprit en écoutant Xiao Yan qu’il ne se souciait pas le moins du monde de respecter ses ainés. Il roula des yeux.

“Hmpf ! Évidemment que je ne te laisserai pas t’entrainer avec de si tristes méthodes puisque tu es mon disciple. Des méthodes de niveau Tian ?  J’en ai aucune ! Mais j’ai une méthode bien plus puissante qu’une méthode normale de niveau Tian. Veux-tu l’apprendre ?” Le regard trouble de Yao Lao prit un air conspirateur.

“Plus puissante qu’une méthode normale de niveau Tian ?”

Son cœur battit rapidement. Xiao Yan déglutit et dans ses yeux noirs comme la nuit apparut une lueur d’anticipation. “De quel niveau est cette méthode ?”

“Bas Huang.” Le léger rire de Yao Lao fit se raidir Xiao Yan.

“Vous vous êtes payé ma tête, vieux Schnock ?”

Une voix furieuse résonna au sommet de la montagne.

Yao Lao commença à rire en regardant l’air aigri du jeune homme. Il était plus satisfait d’avoir réussi à énerver à ce point Xiao Yan, lui d’habitude si calme.

Xiao Yan se calma immédiatement en voyant l’air de conspirateur qu’avait Yao Lao. “En quoi cette méthode Dou Qi est-elle particulière ?”

“Elle peut évoluer !”

Les yeux de Xiao Yan s’écarquillèrent et sans cligner des yeux, il fixa le visage de Yao Lao pour trouver  le moindre indice qu’il mentait, mais après quelques secondes il secoua la tête. “Impossible ! Je n’ai jamais entendu parler d’une méthode Dou Qi pouvant évoluer !”

“Hmpf, qu’en sais-tu ? Le continent Dou Qi est immense ! Il s’y trouve d’innombrables talents et choses incompréhensibles en son sein. Tu as un esprit limité parce que tu n’es jamais sortie hors de l’Empira Jia Ma. Plein de choses impossibles s’y trouvent.”

Xiao Yan fit une brève pause avant de reprendre: “Dans ce cas, avez-vous entendu parler d’autres méthodes Dou Qi pouvant évoluer ?”

Le sourire de Yao Lao se raidit un peu: “Cette méthode Dou Qi est unique, aucune ne lui ressemble !”

“Elle peut évoluer, donc ?” Xiao Yan ne put s’empêcher de demander à nouveau en voyant l’air sérieux de Yao Lao.

“Elle peut évoluer !” Yao Lao hocha la tête, l’air sérieux.

“L’avez-vous essayée ?”

“Oh… Non.”

“D’autres personnes l’ont essayée ?”

“Oh… Non.”

Une grosse veine apparut sur le front de Xiao Yan. Il résista à l’envie soudaine d’aller cogner le vieillard en serrant les poings. “Si personne ne l’a jamais essayée, comment pouvez-vous savoir qu’elle évolue ?”

“C’est ce qui est expliqué sur la méthode.”

“Il y a vraiment une méthode pareille ?” Xiao Yan fronça les sourcils puis hésita un moment avant de dire: “Pouvez-vous me laisser la voir ?”

“Hehe…” Yao Lao ouvrit la bouche en regardant le jeune curieux mais ce qui en sortit ne fut pas ce à quoi Xiao Yan s’attendait. “Oublie ça. C’est inutile pour le moment alors pourquoi ne deviens-tu pas un Dou Zhe avant que je ne te la transmette.”

La main tendue de Xiao Yan s’arrêta dans les airs, le coin de ses lèvres tressaillit avant qu’il ne finisse par cracher trois mots: “Vous êtes impitoyable !”

Riant joyeusement, Yao Lao ignora le regard noir de Xiao Yan et dit: “Notre but pour le moment est de faire grimper ton Dou Qi au Duan 7 étoiles en un an.”

Xiao Yan repoussa dans un coin sa colère et sa curiosité envers la méthode Dou Qi et demanda entre ses dents: “Et comment allez-vous faire ça ?”

Yao Lao répondit d’un air sérieux: “Quand quelqu’un entraine son Dou Qi, il se concentre principalement sur se muscler et renforcer ses méridiens pour avoir une solide fondation quand ils matérialisent leur Dou Qi dans leur corps. Les gamins de ton âge ont des méridiens souples qui peuvent être façonnés. Pour ça, tu dois avancer pas à pas et ne pas utiliser de force externe (NdT: comme des médocs. Dopaaaaaage !) pour accéler le processus. Autrement, dans le futur,  quand ton Dou Qi deviendra plus fort, tes méridiens n’arriveront pas à encaisser la force du Dou Qi les traversant et tes méridiens éclateront en même temps que tu meurs.”

Xiao Yan le savait aussi bien que Yao Lao parce que pendant les trois années où il était infirme, son père était très inquiet et parfois, il essaya de faire pénétrer de force son Dou Qi dans le corps de Xiao Yan mais il s’arrêtait à chaque fois à la dernière seconde. Du coup, Xiao Yan savait quels étaient les enjeux.

Yao Lao jeta un œil au jeune homme calme en face de lui et hocha la tête d’un air satisfait. “Mais ça ne vaut que pour les autres. Tu es différent. Tes fondations internes étaient déjà fiables et solides il y a trois ans et depuis, grâce à ta détermination, tu n’as jamais cessé d’entrainer ton Qi. C’est pourquoi je peux dire que tes fondations actuelles sont formidables !”

“Alors vous voulez que j’utilise des forces externes pour m’entrainer ? Comme des pilules ?”

“Plus ou moins. Mais avec la solidité de tes méridiens là maintenant, tu serais incapable de saisir la puissance de la moindre pilule courant à travers tes méridiens. Tu ne pourrais même pas te servir de cette rudimentaire Poudre de Collecte de Qi !”

“La rudimentaire Poudre de Collecte de Qi…” Xiao Yan voulut à nouveau faire rouler ses yeux. Dans l’Empire Jia Ma, une Poudre de Collecte de Qi se vendrait à un prix astronomique. Mais pour son Maitre, cette poudre était des plus basiques. La différence entre les deux laissa Xiao Yan abasourdi.

“Quel est votre plan dans ce cas ?” Xiao Yan prit une grande inspiration, se ressaisit et fronça à nouveau des sourcils.

“Hehe, puisque les pilules sont trop violentes et endommage tes méridiens, nous allons utiliser une méthode plus douce !” Yao Lao sourit et dit: “Demain, prépare moi trois tiges d’eupatorium fortunei (NdT: suis allé le chercher loin celui-là >_< ) à feuilles violettes, plus elles sont vieilles, mieux c’est. Ah et j’ai aussi besoin de deux tiges de Fleur Lave-Os, l’âge importe peu. Oh et il faut aussi un noyau de monstre d’attribut bois niveau 1. Tout ça, c’est du matériel de bas niveau, tu devrais pouvoir les trouver… Quelqu’un arrive, je retourne dans l’anneau ! Et ne laisse personne savoir que j’existe, pas même ta famille proche.” Après avoir cela, Yao Lao ignora un Xiao Yan stupéfait et sauta dans l’anneau noir. Ce dernier trembla un peu et retourna au doigt de Xiao Yan.

“trois tiges d’eupatorium fortunei à feuilles violettes? Deux tiges de Fleur Lave-Os ? Un noyau de monstre d’attribut bois ? Dites vieux schnock, vous êtes sûr que c’est bien ça  ? Vous pensez que je suis un prince royal ? Ces trucs une fois additionnés valent plus de mille pièces d’or ! Après des années à économiser au point de sauter des repas et ne jamais rien acheter de luxueux, je n’ai que 400 po. C’est à peine suffisant un noyau de monstre d’attribut bois niveau 1 !” Xiao Yan pointa du doigt l’anneau immobile et jura.

“Ça, c’est ton problème. Hehe, les gens se damneraient pour le fluide nourricier que je vais te faire et moi tout ce que je te demande c’est de réunir l’argent pour acheter les matériaux et tu chouines déjà…” Le rire provocateur de Yao Lao résonna dans le cœur de Xiao Yan.

“Bon sang ! Seuls les riches peuvent se permettre d’être alchimiste !” Xiao Yan rit, impuissant. Son argent de poche ne dépassait pas les 20po par mois. Ce n’était pas une petite somme; 20po suffisait à nourrir une famille normale pendant un an ! Mais cet argent suffisait à peine pour acheter un seul des objets demandés par Yao Lao. Là résidait la différence entre les gens normaux et les alchimistes !

“Hah, on dirait que je vais devoir emprunter à quelqu’un…” Soupirant d’un air désespéré, Xiao Yan regagna peu à peu sa maitrise de soi et son visage retrouva son calme. Il tourna la tête vers le chemin dévalant la montagne et distingua une silhouette remontant le chemin tel un esprit.

BTTH Chapitre 8
BTTH Chapitre 10

References   [ + ]

1. Lao est l’équivalent du japonais « sensei » (professeur) comme Lao Tseu 😀 Je laisserai donc Lao dans le futur
2. signe de nervosité en Chine
3. rappel, la terminologie de la série est expliquée sur la page principale de la série !

1 Commentaire

  1. BadKarma

    Bientôt le début de l’entrainement! Enfin j’espère

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com