BTTH Chapitre 15

BTTH Chapitre 14
BTTH Chapitre 16

Il fait beau, les oiseaux chantent, l’air a un fond de printemps~ Sauf pour Xiao Yan !

 

 

Chapitre 15 – Entrainement

 

La chaleur du soleil passa à travers la fenêtre et se répandit dans la chambre proprette.

Dans cette pièce se trouvait un jeu homme torse nu, assis les jambes croisées dans une grande bassine en bois. Ses yeux étaient parfaitement clos et ses deux mains étaient jointes, formant un étrange symbole. Sa respiration était régulière mais puissante.

Dans la bassine en bois dans laquelle il se trouvait flottait un mystérieux liquide vert qui brillait étrangement.

Au fur et à mesure qu’il s’entrainait, le liquide vert s’évaporait lentement de la bassine, laissant dans l’atmosphère un léger courant d’air vert. Ce courant s’éleva lentement et s’entortilla autour du nez du jeune homme qui respirait.

Le visage du jeune homme brilla et devint lisse comme du jade blanc une fois que le courant pénétra son corps.

Il sourit en sentant le Dou Qi dans son corps grandir sans cesse.

Le jeune homme confirma son succès mais ne s’arrêta pas là pour autant. Il garda ses yeux fermés et ses mains conservèrent leur position. Il ne bougea pas d’un pouce et maintint la position la plus efficace, absorbant avidement l’énergie émanant du liquide vert.

Le liquide vert collant le corps du jeune homme était lentement absorbé par sa peau, renforçant ses os et nettoyant ses méridiens…

De plus en plus de courants verts s’élevèrent de la bassine sous l’absorption constante du jeune homme et petit à petit, ils couvrirent le corps nu du jeune homme d’un brouillard épais.

Pendant cet entrainement interrompu, la lumière brillante du soleil qui parvenait par la fenêtre devint de plus en plus faible et la pièce se refroidit tout autant.

…..

Le jeune homme dans la bassine en bois réunit autour de lui les derniers courants d’air vert; Ses sourcils tremblèrent avant qu’il n’ouvre des yeux totalement noirs.

Dans ses yeux noirs apparut un éclat blanc qui, cette fois, avait une touche de vert.

Expirant lentement, le jeune homme se releva rapidement et laissa les gouttes d’eau froide couler le long de son corps. Il s’étira paresseusement et murmura, en sentant le Dou Qi abondant dans son corps: “A ce rythme, je peux probablement parvenir à obtenir 5 étoiles Duan Qi en deux mois…”

Après avoir tout préparé, Xiao Yan resta dans sa chambre pendant un demi-mois. Pendant tout ce temps, dans sa chambre, il ne fit qu’exercer son Qi non-stop si ce n’est pour manger et boire.

Bien que l’entrainement soit particulièrement ennuyant et fatiguant, pour Xiao Yan ce n’était rien comparé aux injures et aux provocations qu’il a dû endurer ces trois dernières années.

Ces trois années de provocation lui ont appris à quel point la force était importante dans ce monde…

Même si les jours se suivaient et se ressemblaient, les résultats qui en découlèrent satisfaisants.

Les effets de la bassine d’élixir étaient bien plus forts que Xiao Yan et même son créateur, Yao Lan, ne l’auraient pensé. Yao Lao avait prédit qu’il lui faudrait au moins un mois pour arriver au Duan Qi 4 étoiles  mais Xiao Yan n’a eut besoin que de la moitié….

Yao Lan fut surpris par la vitesse et l’efficacité avec lesquelles Xiao Yan s’entrainait. Bien que Xiao Yan ait déjà fait ça auparavant, la vitesse à laquelle il allait n’était elle pas un peu trop incroyable ?

La partie la plus dure et la plus importante de l’entrainement du Dou Qi était les bases. Arriver au Duan Qi dix étoiles pouvait prendre aux gens dix, voire vingt années… Par contre, une fois devenu Dou Zhe, l’entrainement d’un individu s’accélérait de façon exponentielle. Une personne qui est parvenue à monter d’un cran son Duan Qi en un an avant de devenir Dou Zhe allait certainement grimper de plusieurs étoiles en un an une fois devenue un Dou Zhe…

Sachant que la vitesse grimpe quand on progresse, la performance de Xiao Yan en ce demi-mois était pour le moins surprenante.

….

Sortant de la bassine sans hésitation, Xiao Yan regarda le liquide vert, désormais plus clair. Cette clarté était due sans aucun doute à son entrainement et il secoua la tête d’un air impuissant en murmurant: “Est-ce que ça va vraiment tenir encore un demi-mois ?”

Essuyant les dernières gouttes d’eau de son corps, Xiao Yan enfila une tenue propre au hasard et se traina jusqu’à son lit douillet. Une fois installé, il glissa la main sous son oreiller et en sortit le morceau de métal noir.

Xiao Yan avait nettoyé la rouille du morceau de métal qui révéla une surface lisse et brillante. Cette chose était vraiment mystérieuse.

Pendant la précédente moitié de mois, Xiao Yan avait intensément étudié ce morceau de métal qui contenait une technique de Dou niveau Xuan Inférieur dès qu’il cessait de s’entrainer. Durant ce temps et sous les instructions de Yao Lao, Xiao Yan avait une certaine compréhension de cette technique mais à cause de son manque de Qi, il ne pouvait pas en faire quoi que ce soit ce qui déçut un peu  Xiao Yan.

……

Xiao Yan plaça le morceau de métal entre ses deux paumes et ferma les yeux, utilisant sa perception spirituelle pour observer l’observer.

Le silence revint sur la chambre, accompagné de la respiration calme de Xiao Yan

Un  long moment de silence passa avant que Xiao Yan ne rouvre ses yeux et ne lève sa main droite. Elle était contractée en une serre et son faible Dou Qi, sous son insistance, traversa les points de pression (NdT d’acuponcture, s’entend) de sa paume pour devenir une force aspirante.

“Peng…”

Le vase en céramique que Xiao Yan visait fit quelques cercles avant de tomber de la table et après une rapide collision, il se brisa en mille morceaux.

“Eh, bien que la technique de Dou soit au niveau Xuan, mon Dou Qi est trop faible et je peux à peine l’utiliser.” Observant la destruction qu’il a causé, Xiao Yan murmura à son attention: “Considérant la force que ça a pour le moment, si je veux avoir assez de puissance pour attirer quelqu’un vers moi, il me faudra atteindre le Duan Qi 7 étoiles.”

“Qu’importe, allons dans le manoir du clan trouver des techniques de Dou de bas niveau. Cette main du vide ne me servira pas avant un moment mais puisque je peux entrainer mon Dou Qi à nouveau, je n’ai pas besoin d’utiliser les méthodes ridicules que j’utilisais dans mon entrainement auparavant…” Soupirant à nouveau, Xiao Yan descendit de son lit et jeta un oeil à l’anneau noir immobile avant de quitter la maison.

Plissant les yeux pour s’ajuster au soleil ardent, Xiao Yan ferma prudemment la porte avant de suivre le chemin de pierre menant aux bâtiments reculés du clan.

Le long du chemin de pierre étaient plantés des saules vert émeraude. Le vert abondant était apaisant et contrastait avec la chaleur torride.

Le rire d’une jeune fille l’accueillit au tournant du chemin.

Xiao Yan fronça les sourcils quand le calme dont il jouissait fut troublé et il chercha la source des rires. Il vit quelques jeunes filles qui remontaient le chemin qu’il parcourait.

Entourée par d’autres filles, une jeune femme riait. Son charmant visage éclipsait toutes les filles alentour.

C’était la fille qui était arrivée en second, derrière Xun’er au précédent test de Dou Qi.

Fixant la jeune fille qui, il y a longtemps, le suivait partant en l’appelant « Grand-Frère » un nombre incalculable de fois, un éclair de mépris non-retenu traversa le visage de Xiao Yan. Il secoua légèrement la tête et détacha son regard.

(NdT: dans la VO elle l’appelle Biao Ge ce qui veut dire grand frère mais pas de sang. C’est une façon formelle de dire grand-frère par rapport à ge-ge qui est familier)

Le rire enjôleur de Xiao Mei mourut quand elle croisa Xiao Yan et qu’elle le remarqua.

Le soleil éparpilla ses rayons et rendit le jeune homme impassible aux mains derrière la tête incroyablement attirant.attractive.

Deux larges et beaux yeux fixèrent le jeune homme qui approchait, tentant de discerner si le sourire au coin de ses lèvres était un simple sourire ou du mépris. Un peu distraite, elle finit par comprendre:

Le jeune homme, trois ans auparavant, portait le même sourire enivrant sur ses lèvres.

BTTH Chapitre 14
BTTH Chapitre 16

2 Commentaires

  1. BadKarma

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  2. Meifumado

    Mercii

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com