BTTH Chapitre 16

BTTH Chapitre 15
BTTH Chapitre 17

Court chapitre mais heureusement parce que mon lit m’appelle *se mouche copieusement* Passez un bon week-end et à lundi !

 

 

Chapitre 16 – Xiao Ning

 

Voyant le jeune homme arriver, Xiao Mei et son groupe ralentirent puis s’arrêtèrent. Leurs rires s’étaient éteints.

Les jeunes filles au côté de Xiao Mei écarquillèrent les yeux en voyant le jeune homme qui était autrefois la fierté du clan. Les expressions qu’elles revêtaient allaient de la sympathie à… autre chose.

Xiao Mei resta sur place. Dans son esprit, elle était toujours attaché à ce jeune homme qui autrefois avait occupé son cœur et elle voulait lui parler. Mais la réalité faisait que la différence entre eux deux était trop grande pour qu’ils soient ensemble et qu’il n’était pas malin de perdre son temps avec un infirme.

Ses sourcils se froncèrent avant de se relâcher; Elle se disait: Disons lui bonjour, quoi qu’il arrive il est toujours mon Grand-Frère (Biao-Ge).

Xiao Yan, ignorant tout des intentions de Xiao Mei, marchait toujours paresseusement les mains derrière la tête.

Un sourire apparut sur le visage de Xiao Mei  à l’approche de Xiao Yan mais ce sourire se figea sur ses lèvres comme si elle faisait une grimace à cause de Xiao Yan.

Celui-ci ignora le groupe, regardant droit devant lui avec ses mains toujours derrière la tête et il les dépassa sans la moindre hésitation.

Xiao Mei était stupéfaite, laissant sa petite bouche rouge bée. A t’elle jamais subi un tel traitement, avec sa beauté ? Elle se sentait embarrassée et en colère et ne put s’empêcher de crier: “Grand-Frère Xiao Yan.”

Xiao Yan s’arrêta mais ne se retourna et il demanda d’un ton monotone, comme s’il s’adressait à un étranger: “Quoi ?”

Cette voix morne et dépourvue d’émotion sidéra Xiao Mei qui murmura: “Rien…”

Les sourcils de Xiao Yan se levèrent un peu et il secoua la tête avant de reprendre la route.

En voyant son ombre disparaitre de sa vue, Xiao Mei piétina le sol de colère et reprit sa route.

Au détour d’un virage, Xiao Yan leva les yeux sur un grand bâtiment. Sur une plaque à l’entrée du bâtiment était écrit cinq mots rouge sang flamboyant:Salle de Techniques de Dou !

Xiao Yan fut surpris en entendant des cris lui provenir de la salle. Normalement, il ne devait y avoir personne alors pourquoi était-ce si bruyant aujourd’hui?

Haussant les épaules,  Xiao Yan avança et entra dans la Salle de Techniques de Dou.

Une fois à l’intérieur, il fut accueilli par les clameurs de quelques membres du clan.

La Salle de Techniques de Dou était séparée en un côté ouest un côté est. Côté est se trouvaient les techniques de Dou du clan tandis que le côté ouest consistait en un grand terrain d’entrainement. Pas mal de personnes s’y trouvaient alors, rassemblés autour du terrain à regarder deux personnes au milieu.

“Considérant la densité du Dou Qi de Frère Xiao Ning, il en est au Duan Qi 8 étoiles ?”

“Eh eh, il y est arrivé il y a juste deux mois.”

“Mais même s’il est arrivé à 8 étoiles, Grande-Soeur Xun’er en est à 9. Grand-Frère Xiao Ning n’a aucune chance de gagner.”

“Bonne chance Grande-Soeur Xun’Er !”

Xiao Yan arrêta ses pas en entendant les clameurs de la foule et jeta un œil au terrain d’entrainement. Au final, son regard devenu intéressé s’arrêta sur la jeune fille à la robe pourpre.

‘Comment trouve t’elle le temps de se battre avec d’autres ?’ se demanda Xiao Yan avant de se diriger vers le côté est de la salle et de prendre un parchemin noir au hasard dans les rayons. Il ouvrit le parchemin et de grands mots jaunes apparurent.

Jaune Moyen: Main Briseuse de Pierre !

S’appuyant paresseusement contre le rayon, Xiao Yan lu la méthode d’entrainement de cette Main Briseuse de Pierre en jetant de temps en temps un coup d’œil à la bataille féroce qui avait lieu sur le terrain d’entrainement

Le bâtiment spacieux semblait être séparé en deux monde. Le côté ouest était bruyant tandis que le côté est était paisible et calme.

L’adversaire de Xun ‘Er était un jeune homme d’à peu près 17/18 ans. Il était plutôt beau garçon et similaire à Jia Lei Ao que Xiao Yan vit l’autre jour.

Le jeune homme du nom de Xiao Ning était le petit fils d’un des Doyens. Bien qu’il n’ait que 17 ans, il était déjà arrivé au Duan Qi 8 étoiles et dans le clan tout entier, seule Xun’Er était meilleure que lui.

Xiao Yan avait une impression neutre de ce grand-frère. Ils ne s’étaient qu’occasionnellement rencontrés et ne s’échangèrent que les salutations habituelles. Peut-être était-ce dû à l’atmosphère tendue entre son père et le doyen mais Xiao Yan a toujours ressenti une certaine animosité se dégager de lui mais quand Xiao Yan devint « infirme », il n’en a jamais profité pour se moquer de lui ou le provoquer…

Xiao Yan sourit légèrement et mit cette pensée de côté avant de reprendre son étude de la Main Briseuse de Pierres.

Sur le terrain d’entrainement Xun’Er, avec la grâce, l’élégance et la légèreté d’un papillon pourpre, évita toutes les attaques de Xiao Ning. Cependant, son visage restait impassible, sans trace de prudence ou autre.

Xun’Er, après avoir bloqué une énième attaque de Xiao Ning, balaya paresseusement la salle du regard quand soudain ses mouvements s’arrêtèrent.

Un léger et élégant sourire flotta sur ses lèvres en voyant le jeune homme concentré du côté est du bâtiment.

La beauté du sourire soudain de la jeune fille stupéfia les spectateurs.

“Grande-Soeur Xun Er, attention !” Une jeune voix s’éleva de la foule au moment où elle était distraite.

Les sourcils de Xun’Er se froncèrent en sentant la pression violente provenant de derrière elle mais son regard resta attaché sur le jeune homme sous l’étagère

Au même moment, Xiao Yan releva la tête et il vit l’attaque sournoise dirigée contre Xun’Er et fronça les sourcils, secouant la tête. Une inquiétude contenue était visible dans son regard.

Xun’Er, voyant l’air inquiet de Xiao Yan, cligna ses beaux yeux d’un air espiègle. Soudain, elle fit un petit pas de côté sur sa gauche et bien que ce ne soit qu’un pas, étrangement, cela lui suffit à esquiver toutes les attaques de Xiao Ning…

Sa blanche main se mit à émettre une lueur dorée tandis qu’elle esquivait et elle s’abattit entre sur le torse de Xian Ning, passant entre ses mains.

Se déplaçant en cercle, Xun’Er contre-attaqua gracieusement tandis que Xiao Ning dut reculer d’une douzaine de pas jusqu’à sortir du terrain d’entrainement.

Un torrent d’applaudissements jaillit des spectateurs , félicitant Xun’Er pour avoir vaincu Xiao Ning d’une seule attaque.

“Eh eh, Grande-Soeur Xun Er est vraiment au sommet de la jeune génération du clan. Tu es vraiment forte.” Bien  qu’il venait d’être vaincu par Xun’Er, Xiao Ning sourit et retourna au milieu du terrain d’entrainement.

Tandis qu’il regardait calmement la jeune femme en face de lui, l’amour ardent qu’il éprouvait était parfaitement visible.

Bien qu’ils soient techniquement Frère/Soeur, Xiao Ning savait que dans tous le clan, peu de membres avaient une relation de sang et il savait que Xun’Er, de la même façon, ne lui était pas liée par le sang.

Comme si elle n’avait pas remarqué le regard ardent de Xiao Ning, Xun’er secoua respectueusement la tête et dit: “Grand-Frère Xiao Ning m’a laissée gagner.” Elle partit juste après, sans attendre la moindre réponse de Xiao Ning et se dirigea vers le côté est du bâtiment avec un grand sourire.

La direction que Xun’Er prit, étant le centre de l’attention, fut comprise par tous et ils remarquèrent qu’elle allait vers Xiao Yan.

Bien qu’il soit à présent le centre de cette attention, Xiao Yan ne leva pas le nez de son parchemin, concentré dans sa bulle.

BTTH Chapitre 15
BTTH Chapitre 17

2 Commentaires

  1. BadKarma

    Merci pour le chapitre. Tu continue de nous donner notre dose alors que tu est malade, je te respecte vraiment! Repose toi et reviens encore plus en forme!

    Répondre
  2. Meifumado

    mercii

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com