BTTH Chapitre 17

BTTH Chapitre 16
BTTH Chapitre 18

Lecteurs belges, aujourd’hui toutes mes pensées vont vers vous. J’espère que vous et vos familles êtes en sécurité. Ne laissons pas la terreur diriger nos émotions.

Vous pouvez à présent, dans les commentaires ou le formulaire d’inscription, vous inscrire à la mailing-list du site qui devrait vous prévenir de chaque sortie de chapitre ! :3

 

 

Chapitre 17 – Conflit

“Grand-Frère Xiao Yan 1)ge-ge.”

La jeune fille se tint timidement devant Xiao Yan tandis que ses délicates mains blanches se trouvaient derrière son dos. Elle se penchait légèrement en avant et ses beaux yeux scintillaient comme des croissants de lune. Deux petites fossettes encadraient son visage.

Xiao Yan sortit la tête de son livre et observa attentivement la jeune femme devant lui avant de balayer le reste de la salle. Voyant les regards ardents tournés vers lui, il ne put que dire: « Dis donc jeune fille, je sais que ton charme n’est pas négligeable mais tu n’étais pas obligé de le partager avec moi, tu sais ?”

“He he.” Xun’Er, toute souriante, s’assit à côté de Xiao Yan et s’étire paresseusement vers l’arrière; Se faisant, ses charmantes formes furent mise en valeur par ses vêtements serrés. Xun’Er prit un livre au hasard et fixa Xiao Yan avant de demander: “Grand-Frère Xiao Yan est parvenu au Duan Qi 4 étoiles ?”

Xiao Yan, qui était absorbé par la lecture de son parchemin, releva la tête en entendant la question de Xun’Er. Pendant les dix rangs du Duan Qi, le Dou Qi reste faible et quasiment indétectable. A moins qu’une personne ne se serve activement de son Dou Qi ou qu’un outil de mesure ne soit utilisé, il est impossible de savoir le Duan Qi d’un individu. Cependant, il y a un instant, Xun’Er n’a regardé Xiao Yan que quelques secondes et a pu déterminer où en était son Duan Qi. Vraiment surprenant…

Qui était cette fille ? Les techniques de Dou qu’elle avait utilisé pendant son combat contre Xiao Ning étaient sans aucun doute d’un Dou de haut niveau et définitivement pas du Clan Xiao… Xiao Yan pencha sa tête et regarda la souriante Xun’Er à ses côtés en pensant à ces inconsistences… Il haussa les épaules et hocha la tête. “C’est bien ça.”

Voyant Xiao Yan confirmer, le sourire sur le visage de Xun’Er s’étendit et elle demanda: “C’est lié à ton entrainement de ce demi-mois, n’est ce pas ?”

“Exact.” Opinant légèrement du chef, XIao Yan ne le nia pas. Son regard revint se poser sur le parchemin tandis qu’il demanda: “Peux-tu me dire pourquoi glandes tu à te mesurer contre quelqu’un ?”

“Je m’ennuie !” Xun’Er imita le haussement d’épaules de Xiao Yan et sourit d’un air malheureux. “Grand-Frère Xiao Yan n’est pas venu voir Xun’Er depuis la dernière fois. As tu peur que Xun’Er te force à la rembourser ?”

Xiao Yan s’arrêta un instant et rit maladroitement: “La Cérémonie de Passage à l’Âge Adulte est dans un an, crois-tu que j’ai le luxe de ne pas m’entrainer ?” Relevant la tête et voyant l’air triste de Xun’Er, il tapota doucement la tête de Xun’Er et murmura: “J’essaierai de trouver le temps d’être avec Xun’Er à partir de maintenant.”

Le petit visage de Xun’Er se détendit en entendant la promesse de Xiao Yan mais leur discussion avait rendu tous les jeunes du bâtiment vert de rage et de jalousie.

Le visage de Xiao Ning, qui regardait les deux qui s’étaient installés au pied de l’étagère, était vraiment crispé et ses mains se serrèrent en poings avant de se relâcher et de resserrer…

Xiao Ning, étant le petit-fils d’un des doyens du clan, a toujours senti qu’il était spécial. Xiao Ning avait déjà, dans sa tête, décidé que Xun’Er serait sa femme. Bien sûr, c’était une décision unilatérale…

Mais de voir sa « femme » flirter avec quelqu’un d’autre rendit Xiao Ning extrêmement envieux. Le pire était que la personne avec laquelle elle flirtait était l’infirme du clan.

Alors que la rage transparaissait dans son regard, Xiao Ning expira longuement et changea son expression en un sourire calme et bienveillant. Il ajusta ses vêtements avant de marcher vers Xiao Yan et Xun’Er devant les regards de tous.

Dans la salle, les spectateurs eurent tous un sourire narquois en voyant Xiao Ning se diriger vers Xun’Er et Xiao Yan. Bien évidemment, leurs sourires n’étaient pas adressés à Xiao Ning mais à Xiao Yan, apparemment ignorant.

Xiao Yan, concentré sur les méridiens représentés sur le parchemin, mémorisa les points de pression et les méridiens nécessaires à la Main Briseuse de Pierres.

Alors qu’il expira, Xiao Yan, détendu à la base, fronça les sourcils. Avec sa puissante perception spirituelle, il était capable de suivre les mouvements de tout individu dans la salle, y compris Xiao Ning qui se dirigeait vers lui.

‘Cette fille attire tellement d’ennuis !’ Xiao Yan soupira et enroula le parchemin dans sa main.

“He he, Petit-Frère Xiao Yan 2)Biao-Di, la version petit frère de Biao-Ge, utilisé pour quelqu’un qui n’est pas de la famille de sang, es-tu venu pour apprendre des techniques de Dou ? As-tu besoin que Grand-Frère te trouve une paire de techniques de haut niveau ? Bien que je craigne que tu n’ais pas accès à certaines de ces techniques.” dit d’un air arrogant Xiao Ning devant Xiao Yan en souriant.

Xiao Yan rangea le parchemin sur l’étagère de la bibliothèque et secoua la tête. “Merci pour cette proposition mais je n’en ai pas besoin pour le moment.”

“Oh, hehe, j’ai oublié… Petit-Frère Xiao Yan n’est qu’au Duan Qi 3 étoiles et il te serait difficile d’apprendre des techniques de haut niveau.” Xiao Ning sourit en se massant légèrement le front. Le ridicule de son ton était aussi affiché sur son visage.

Xiao Yan soupira à nouveau: Xiao Ning faisait exprès de le ridiculiser…

Un léger sourire en coin apparut sur les lèvres de Xiao Yan. Il répliqua: “Je sais que tu essais d’avoir l’attention de Xun’Er mais je dois dire que tu es vraiment puéril…”

Le visage de Xiao Ning s’assombrit sous les mots brutaux Xiao Yan. Il n’aurait jamais imaginé que Xiao Yan, d’habitude silencieux, aurait le courage de se dresser contre lui. Il ricana et dit: “Il semblerait que Petit-Frère Xiao Yan ait quelque chose contre moi. Et si nous mettions nos techniques à l’épreuve ? Ca m’aidera à voir à quel point Petit-Frère s’est amélioré ces dernières années.”

“Dois-je tester les miens contre toi ?” Posant son parchemin, Xun’Er lui adressa un regard noir.

Les paupières de Xiao Ning tremblèrent quand Xun’Er prit la défense de Xiao Yan. Sa jalousie augmentant davantage encore, Xiao Ning dit d’un air provocateur: “Tu ne sais donc que te planquer derrière des femmes ?”

Xiao Yan se dressa sur la pointe des pieds pour atteindre un parchemin, souffla dessus pour en dégager la poussière et répondit d’un air impassible à Xian Ning: “Pourquoi n’as tu pas osé me dire des choses pareilles il y a trois ans ?”

L’apparence impassible et détendue de Xiao Yan, pour dire la vérité, faisaient ressentir à ceux qui n’étaient pas vraiment amicaux avec lui que quelque chose les mettait mal à l’aise.

Xiao Ning grinça des dents, faisant des bruits à la « ji ji » mais bien qu’il soit furieux, il n’osait pas faire du mal à Xiao Yan. Même si son talent était absolument minable, il était malgré tout le fils du chef du clan.

Xiao Ning prit une profonde inspiration et fixa Xiao Yan avant de dire froidement: “Xiao Yan, tu n’es plus le génie que tu étais il y a trois ans. Tu n’es plus qu’un infirme ! Tu ne mérites pas Xun’Er et si tu es un homme, tu la laisseras partir dès maintenant. Dans le cas contraire, bien qu’on ne puisse pas se battre maintenant, une fois que tu auras passé la Cérémonie de Passage à l’Âge Adulte, tu ne pourras pas refuser le défi d’un autre membre du clan. Si tu ne veux pas devenir un véritable infirme, je te conseille d’aller te planquer dans un coin reculé où tu passeras le reste de ta vie !” (NdT: dans le genre gros con… -_-« )

Les coins des lèvres de Xiao Yan se redressèrent dans un petit sourire sous la menace de Xiao Ning. Il pencha la tête et inspecta Xiao Ning  avec un étrange regard puis il roula des yeux, ramassa le parchemin et s’en alla.

Xiao Ning crut, en le voyant partir, que Xiao Yan avait de mauvaise grâce accepté de fuir mais avant qu’il ne puisse célébrer sa victoire, une phrase de Xiao Yan le fit verdir de rage.

“Soit, l’année prochaine… Essaie de faire de moi un infirme.”

BTTH Chapitre 16
BTTH Chapitre 18

References   [ + ]

1. ge-ge
2. Biao-Di, la version petit frère de Biao-Ge, utilisé pour quelqu’un qui n’est pas de la famille de sang

5 Commentaires

  1. andecarus

    ahah il vas vraiment finir par distribuer des ticket numéroter pour pouvoirs ce battre contre lui après la Cérémonie de Passage à l’Âge Adulte

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      « Cassage de gueule d’infirme ! Pas cher, inscription 10po ! Formez une file svp ! »

      Répondre
  2. BadKarma

    Merci pour le chapitre! Mais je trouve qu’il y a beaucoup de sales types dans les personnages. Vivement qu’il les défonce tous!

    Répondre
  3. Meifumado

    Merci, j’adore

    Répondre
  4. Newkan

    Dans un ans il se fait son ex et celui qui veut sa soeur , réservation donner au bout de deux semaine d’histoire X)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com