BTTH Chapitre 21

BTTH Chapitre 20
BTTH Chapitre 22

Bonjour à tous, j’espère que vous avez pu participer aux manifestations dans votre région et dans tous les cas, j’ai un petit BTTH pour vous ! :3

Je tiens également à remercier Loïc L pour son soutien ! Ca me touche beaucoup !

 

 

Chapitre 21 : Alchimiste de Second Rang Gu Ni

 

Les Enchères Miteer: Le plus grand hôtel des vente de la ville de Wu Tan et une branche appartenant à la plus riche famille de l’Empire Jia Ma, la Famille Miteer.

La Famille Miteer est extrêmement vieille et est une force assez puissante dans l’Empire Jia Ma depuis déjà une paire de siècles. Leurs connexions sont très impressionnantes et certaines rumeurs attribuent même de proches liens avec la famille royale de l’Empire Jia Ma.

Dans l’Empire la Famille Miteer, la Famille Nalan et la Famille  Ritter sont les plus grandes familles et ont des relations dans le monde commercial comme dans le monde militaire.

Du coup, avec le soutien de la Famille Miteer, personne n’ose quoi que ce soit contre les Enchères Miteer et ceux même si ses profits sont alléchants.

…..

Xiao Yan, voyant l’hôtel des ventes au bout de la rue, s’engagea dans une contre allée et mit rapidement une robe noire (NdT imaginez une bure de moine à capuche).

Non seulement cette robe noire cachait le visage de Xiao Yan mais elle lui donnait aussi une carrure bien plus large que sa carrure naturelle de maigrichon. Même Yun’Er ne parviendrait pas à le reconnaitre sous cette robe…

Une fois couvert par la robe, Xiao Yan poussa un soupir rassuré. Ce n’était pas tant que Xian Yan était paranoïaque mais plutôt que l’élixir est trop précieux: pour les clans, l’attraction qu’exercent les Élixirs de Fondations est énorme ! Si quelqu’un parvenait à les produire en masse, la jeune génération du clan verrait sa croissance grandement accélérer ! Pas de doute qu’un clan voudrait voir l’élixir produit en masse…

C’est pourquoi Xiao Yan a choisi de se cacher, afin d’éviter de s’attirer des problèmes…

Touchant avec précaution la bouteille de jade blanc légèrement froide, Xiao Yan sortit lentement de l’allée et se dirigea vers l’hôtel des ventes au bout de la rue.

Sous le regard vigilant de gardes en armures complètes, Xiao Yan entra dans l’hôtel des ventes sans s’arrêter.

Dès qu’il fut entré, la chaleur accablante du soleil fut remplacé par une certaine fraicheur; Cela donnait aux gens l’impression de pénétrer dans un monde différent.

Il traversa rapidement le hall luxueux et trouva rapidement une pièce sur le côté. Sur la porte de celle-ci était indiqué en lettres d’or « Salle d’Inspection ».

En entrant, Xiao Yan vit que la pièce était vide et qu’il n’y avait qu’un homme d’âge moyen, qui semblait passablement s’ennuyer, assis à un comptoir. Ce dernier releva la tête en entendant la porte s’ouvrir et il fronça les sourcils en voyant Xiao Yan dans sa robe noire mais tout de suite après, un sourire professionnel apparu sur son visage. “Désirez-vous faire inspecter quelque chose, Monsieur ?”

En effet.” Une voix sèche et fripée s’éleva depuis la robe noire. C’était la voix de Yao Lao !

Xiao Yan marcha jusqu’au comptoir et y plaça la bouteille de jade blanc devant l’homme d’âge moyen.

“C’est…?” D’un air confus, l’homme prit avec précaution la bouteille et la renifla. L’expression sur son visage changea immédiatement et son regard revint sur la silhouette en robe noire. Son regard avait une pointe de respect. “Monsieur, seriez-vous un alchimiste ?”

“C’est le cas.” La voix âgée répondit à nouveau.

“Puis-je vous demander ce qu’est cette… pilule dans la bouteille ? Que fait-elle ?” demanda l’homme avec plus de respect encore en sachant qu’il avait affaire avec un alchimiste.

“Élixir de Fondations: il permet d’accélérer la vitesse d’entrainement mais n’est utile qu’à ceux sous le niveau de Dou Zhe.”

“Oh? Il peut accélérer la vitesse d’entrainement du Dou Qi ?” L’expression de l’homme changea en entendant les explications de Yao Lao. Tout le monde savait que le Dou Qi ne pouvait être entrainé qu’en suivant une technique déjà trouvée. De plus les méridiens des individus à ce niveau sont très fragiles ! Si l’effet du médicament est trop agressif, ces méridiens exploseraient et la personne mourrait !

“Mon élixir n’a pas d’effets secondaires et l’effet du médicament est doux donc il n’y a pas de danger que quoi que ce soit arrive. Vous n’avez pas à vous inquiéter.” expliqua calmement la voix âgée comme si elle savait ce à quoi l’homme pensait.

Son expression changeant une fois de plus, l’homme d’âge moyen plaça avec attention la bouteille de jade blanc sur la table devant lui et demanda: “Pourriez-vous attendre un instant Monsieur ? Je dois demander à Gu Ni, l’alchimiste de notre hôtel des ventes d’inspecter cet Élixir !”

“Bien sûr, dépêchez-vous.” Xiao Yan fit un geste de la main et ne prétendit pas être poli, s’installant sur une chaise sur le côté.

L’homme hocha la tête rapidement et quitta la pièce avec précipitation.

Xiao Yan resta silencieux, assis sur sa chaise, sans tenter de parler avec Yao Lao. Il se trouvait chez quelqu’un d’autre et il était plus sage d’être précautionneux que d’être imprudent. Qui sait si quelque chose pouvait écouter ce qui se passait ici ?

Après un bon moment, l’homme d’âge moyen revint accompagné d’un vieil homme vêtu d’une robe verte et aux cheveux blancs.

Sur le torse du vieil homme se trouvaient non pas des étoiles d’or mais quelque chose comme un fourneau d’alchimie et sur ce fourneau se trouvaient deux barres d’argent, brillantes avec élégance.

“Monsieur, voici Maitre Gu Ni, l’alchimiste de notre hôtel des  ventes. Non seulement c’est un Da Dou Shi 3 étoiles, mais c’est également un alchimiste de second rang !” L’homme d’âge moyen introduisit respectueusement le nouvel arrivant.

Les sourcils de Xiao Yan bondirent instinctivement en entendant l’identité du vieil homme. C’était la première fois qu’il rencontrerait un alchimiste autre que Yao Lao. Il réexamina avec attention ce vieillard.

Le vieil homme avait un visage rouge et bien que sa robe verte ait l’air ordinaire, des volutes de lumière la parcouraient. Cette robe avait évidemment une sorte de noyau de monstre intégrée dans sa fabrique. Sur le visage ordinaire du vieil homme flottait un air d’arrogance permanente, un air que seul les alchimistes avaient.

Pendant que Xiao Yan examinait Gu Ni, celui-ci examinait en retour la personne en face de lui. Les alchimistes n’étaient pas comme des Dou Zhe, ils étaient constamment recherchés par diverses forces. Du coup, quand Gu Ni observait Xiao Yan, il essayait aussi de déterminer qui était cet alchimiste.

L’homme d’âge moyen ramassa prudemment la bouteille de jade sur la table et la passa à Gu Ni…

Prenant la bouteille, Gu Ni renifla la douce odeur les yeux fermés. Il pencha légèrement la bouteille et une goutte de liquide vert coula doucement du col de la bouteille pour atterrir au milieu de la paume de la main de Gu Ni.

Il fixa le liquide vert, sortit une épingle d’argent et le bout de l’aiguille brilla d’une légère lueur de Dou Qi. Il la plongea doucement dans le liquide vert et la remua lentement…

En remuant l’aiguille, le visage calme de Gu Ni prit une soudaine expression sérieuse. Un moment plus tard, il refit couler le liquide dans la bouteille de jade. Quand il regarda à nouveau Xiao Yan, son visage arrogant avait une pointe de respect. Il se tourna vers l’homme d’âge moyen et dit: “Cet élixir est de second rang. Tout ce qui a été dit auparavant était vrai !”

L’homme, en entendant cela, eut poussa un soupir de soulagement et sourit d’un air excité à Xiao Yan: “Monsieur, prévoyez-vous de mettre cet Élixir aux enchères ?”

“Yep, pouvez-vous le mettre en vente le plus  rapidement possible ?”

“He he, aucun problème. Prenez ceci monsieur et dirigez vous vers la première salle d’enchères. Fort heureusement, nous avons des enchères en cours en ce moment et votre Élixir va y être amené immédiatement !” L’homme d’âge moyen sourit et lui tendit une carte de métal totalement noire.

“Très bien.” Xiao Yan prit la carte de métal et sans plus attendre, il quitta la pièce.

L’homme d’âge moyen avait attendu que Xiao Yan eut quitté la pièce pour murmurer à voix basse à Gu Ni: “Maitre Gu Ni, est-il vraiment un alchimiste ?”

“Oui, c’est bien un alchimiste. Cette perception spirituelle agile ne laisse aucun doute…” Gu Ni hocha la tête mais ces sourcils étaient froncés tandis qu’il murmura: “Mais d’où vient il ? Je n’ai jamais entendu parler d’un alchimiste pouvant raffiner une pilule de second rang à Wu Tan.”

“Dois-je ordonner que des recherches soient faites ?”

Gu Ni réfléchit avant de secouer la tête: “Pas maintenant. Tout les alchimistes ont d’étranges tempéraments et s’il se rend compte qu’on essaye de fouiller dans son passé, il pourrait avoir une mauvaise impression de notre maison. Il n’est jamais intelligent de se mettre un mystérieux alchimiste à dos.”

Gu Ni se retourna et dit doucement: “Vous savez ce que vous avez à faire pour qu’il ait bonne impression de notre hôtel des ventes j’imagine ?”

“Eh eh, je comprends.”

“Souvenez-vous, si on ne peut pas s’en faire un ami, on ne doit pas l’offenser pour autant. Sinon…” Après avoir laissé cette menace flotter, Gu Ni s’en alla.

BTTH Chapitre 20
BTTH Chapitre 22

6 Commentaires

  1. Azanor

    merci pour votre travail !!!

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci de me soutenir ^^

      Répondre
  2. BadKarma

    Merci pour le chapitre.
    Je crois qu’il y a un problème avec « avant d’éviter de s’attirer des problèmes ». On comprend l’idée mais ça fait bizarre ^^

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci Badkarma, c’est corrigé ! Une typo qui m’avait échappé ^^’ avant/afin

      Répondre
  3. Meifumado

    Merci pour le chapitre^

    Répondre
  4. shyvan

    Mrc 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com