BTTH Chapitre 25

BTTH Chapitre 24
BTTH Chapitre 26

Pfiou, voici donc le 25eme chapitre de BTTH soit le 50eme chapitre publié sur Xiaowaz ! En moins de deux mois d’existence, ça nous fait donc près de cent visites quotidiennes et une lutte entre TDG et BTTH pour savoir qui est le plus populaire ! (le premier mois, BTTH était devant mais à présent, TDG a une belle avance, je suppose que c’est dû à la taille des chapitres :/

Merci à vous de me lire et de profiter avec moi de ces lectures funs ! Nous avons encore un long chemin ensemble !

 

 

Chapitre 25 : Je vais payer pour ça

Après être rentré furtivement dans sa chambre, Xiao Yan ferma rapidement la porte et se dirigea vers un coin de la pièce avant d’enfin sortir les herbes médicinales et les cristaux magiques. Il les plaça prudemment dans son cabinet et inspira l’odeur des plantes en souriant de soulagement

Pour s’entrainer de façon ininterrompue, Xiao Yan avait acheté la quantité d’herbes nécessaire à huit mois d’utilisation; Ainsi, il pouvait s’entrainer sans s’arrêter pendant le reste de l’année.

Alors qu’il tapotait affectueusement le cabinet (NdT m’enfin o_o), , son sourire s’élargit de façon démesurée et il alla s’allonger paresseusement sur son lit. Les évènements du jour l’avaient épuisés.

Un murmure ainsi qu’un petit coup à la porte se firent entendre. “Yan’Er, es tu là ?”

Xiao Yan ouvrit ses yeux clos et sauta précipitamment hors du lit puis ouvrit la porte de la chambre. Il vit Xiao Zhao sur le perron et lui demanda: “Père, avez-vous besoin de quelque chose ?”

“Ne puis-je pas te voir sans avoir besoin de quelque chose ? Ca fait deux mois que tu te caches de moi, sale gosse.” gronda Xiao Zhan en frottant affectueusement la tête de Xiao Yan.

Xiao Yan était ému en voyant le grand sourire de Xiao Zhan et il se frotta le nez, sans savoir quoi dire.

“Tu te sens encore coupable à propos de cette histoire ? Haha, si elle ne peut pas apprécier mon garçon, tant pis pour elle ! Tu n’as pas à être triste. Pourquoi un grand homme devrait agir comme un petit garçon ? Je sais que le fils de Xiao Zhan n’est pas un infirme.” dit énergiquement Xiao Zhan.

“Ah ah Père, dans trois ans, Yan’Er ira personnellement à la Faction des Nuages Brumeux.” dit Xiao Yan d’une voix douce en souriant.

Le visage souriant de Xiao Zhao devint plus sérieux et il fixa Xiao Yan. Après un moment, il dit avec un peu d’hésitation: “Je vais bien moi, mais… Vas tu vraiment y aller ? Je ne dis pas que tu ne peux pas te comparer à Nalan Yanran mais la force de la Faction des Nuages Brumeux est…” (NdT J’utilise la première personne du singulier mais en VO, Xiao Zhao parle de lui à la troisième personne en utilisant « Père ».)

Xiao Yan sourit en hochant la tête, ses fines lèvres formant une ligne plus ou moins ferme: “Père, ce sont des choses qu’en tant qu’homme, je dois endurer.”

“Ah ah, ton tempérament ressemble fort au mien ! Si tes deux frères ainés savaient que tu pensais de la sorte, ils seraient probablement très heureux.” Xiao  Zhan sourit d’un air satisfait devant le dévouement de Xiao Yan puis il soupira avant de grandement hocher la tête: “Bien, le père attendra  que son enfant lui donne un peu de face, je veux que ce vieux salop de Nalan Shu me supplie de rétablir ce mariage arrangé.”

Xiao Yan opina du chef et ne put s’empêcher de rire.

“Tiens, je te donne ceci, considère le comme le soutien de ton père.” Il donna à Xiao Yan une bouteille blanche très familière.

Xiao Yan ne savait pas s’il devait rire ou pleurer en voyant l’élixir revenu entre ses mains mais il conserva un air perplexe sur son visage: “Père, qu’est ce ?”

“L’Élixir de Fondations, il accélèrera la vitesse de culture de ton Dou Qi. Je l’ai acheté aujourd’hui.” Xiao Zhan sourit.

“Vous devez avoir dépensé beaucoup d’argent pour cet élixir non ?” Le cœur de Xiao Yan était tout chaud quand il reçut la bouteille de jade blanche.

“40 000 pièces d’or mais si ça peut se servir, ça vaut le prix. ” Xiao Zhan sourit comme s’il ne s’en souciait pas.

“Vous avez dépensé 40 000 pièces d’or pour m’acheter cet Élixir de Fondations ? Les doyens ne risquent ils pas de s’en servir comme excuse pour vous causer problème ?” Xiao Yan sourit amèrement.

“Tssk, je suis le Chef de Clan, ils pourront au mieux proférer quelques mots.” dit froidement Xiao Zhan.

“Père, merci beauoup, je les ferai taire pour de bon pendant la cérémonie de passage à l’âge adulte dans un an”. dit Xiao Yan tout en riant calmement.

“Bien, j’attendrai que mon fils se transforme à nouveau !” Bien qu’il ignore d’où Xiao Yan tirait sa confiance, Xiao Zhan semblait très heureux de l’apparence confiante de son fils.

“Bon, je ne vais pas déranger ton repos. Si tu as le moindre problème, viens voir ton père. En tant que membre de la famille, je ne te laisserai pas être déshonoré.” Xiao Zhan fit un geste de la main, se retourna et se dirigea vers le jardin à grandes enjambées.

“Merde, maintenant je dois confronter ces vieux cons… J’ai juste dépensé 40 000 pièces d’or et ils vont agir comme si j’avais dépensé l’argent destiné à l’achat de leurs cercueils…” Les murmures de Xiao flottèrent dans la nuit jusqu’à Xiao Yan.

Xiao Yan  toucha son nez en voyant son père disparaitre dans les ténèbres et dit à voix basse: ”Détendez-vous Père, je vais faire taire ces gens par du concret. Il y a trois ans, ils me respectaient, trois ans après j’y arriverai aussi !”

Après être resté un moment sur son perron, Xiao Yan rangea la bouteille de jade blanc. Puis il jeta un oeil à un coin de la pièce: ”Eh gamine, c’est amusant d’espionner les gens ?” la taquina t’il.

“Grand-Frère Xiao Yan, c’était très perspicace de ta part…” Du coin sortit élégamment une jeune femme revêtue d’une jupe pourpre. Elle penchait légèrement la tête de côté et un grand sourire parcourait son visage.

Xiao Yan, en regardant le visage de la jeune fille espiègle secoua la tête d’un air impuissant

Xun Er avança, marchant d’un pas léger. Elle demanda en souriant: “Où est allé Grand-Frère Xiao Yan cet après-midi ?”

“Je me baladais un peu.”

“Ah bon ?” Ses yeux allèrent de haut en bas quand Xun’Er s’approcha soudainement d’un pas en se penchant un peu en avant. Son nez se fronça tandis qu’elle dit: “Je sens le parfum d’une femme.”

“*tousse*, voyons, pourquoi aurais-je le parfum d’une femme.” Le visage immature de Xiao Yan rougit soudainement mais dans les ténèbres, leurs visages n’étaient pas distincts.

“Hi hi.” Xun’er semblait apprécier le trouble dans lequel Xiao Yan était plongé et rit. Elle ne s’arrêta qu’un moment plus tard avant de dire doucement: ”J’ai entendu tout à l’heure ce que disait Oncle Xiao, je suis sure que Grand-Frère Xiao Yan, yep… Dans le futur, si tu veux vraiment aller à la Faction des Nuages Brumeux, Xun’Er t’accompagnera, pour t’aider…”

A ces mots, Xiao Yan cligna des yeux et fixa fermement le beau visage de la jeune fille.

Sous le regard intense de Xiao Yan, Xun Er’ rougit un peu de timidité et murmura: ”Grand-Frère Xiao Yan, que regardes tu comme ça…”

Après un moment , Xiao Yan explosa soudainement de rire. “He he, Xun Er peut aussi rougir, c’est si rare.”

Xun Er regarda froidement Xiao Yan en murmurant dans un souffle: ”Et toi tu peux regarder les gens de cette manière…”

“Bien, très bien, ai confiance en ce grand-frère. Même si la  Faction des Nuages Brumeux est formidable, je suis encore jeune, j’ai tout mon temps. Cette Yun Yun qui dorlote Nalan Yanran ne semble pas être un bon professeur.“ Xiao Yan sourit en caressant les cheveux noirs de la jeune fille. “Allez, il se fait tard, va te reposer.”

Tout en regardant Xiao Yan lui dire au revoir, Xun Er n’eut d’autre choix que de hocher la tête puis elle s’enfonça dans les ténèbres sous son regard.

Au détour d’un corridor, elle entendit des sons provenant d’une dispute entre Xiao Zhan et quelques doyens. Le sujet de la dispute: comment les 40 000 pièces d’or ont été dépensées.

Xun’Er s’arrêta et en fronçant les sourcils, elle poussa un soupir et une carte pourpre or apparut entre ses doigts fins.

Du bout du doigt, elle fit voler la carte pourpre dorée qui brilla de reflets dorés, s’élevant dans les airs jusqu’à la pièce où les doyens se disputaient avec Xiao Zhan

La pièce devint instantanément silencieuse tandis que Xun’Er dit du bout des lèvres: ”Voici l’argent pour l’Élixir de Fondations. Il y a 100 000 pièces d’or sur ce cette carte et maintenant que je vous l’ai remise, j’espère que vous doyens allaient laisser Oncle Xiao tranquille.”

La pièce resta dans le silence jusqu’à ce que les doyens acceptent avec un sourire amer.

BTTH Chapitre 24
BTTH Chapitre 26

8 Commentaires

  1. BadKarma

    Merci pour le chapitre et félicitations pour ton 50ème chapitre en te souhaitant qu’il y en ai encore beaucoup d’autre (au moins 1000 de plus ^^)

    Répondre
  2. Meifumado

    Merci pour ce 25ème chapitre!

    Répondre
  3. ThauSky

    Merci pour ces 50 chapitres et vivement les 50 suivant ! 😉

    Répondre
  4. Funshy

    Merci pour ton excellent travail wazouille 🙂
    Personellement, puisque j’ai lu les 2 adaptation manga, j’attend plus les chapitre de TDG qui rattraperont rapidement le manga plutot que ceux de BTTH dont l’adaptation manga a de loin depasser la VA du LN, mais ca ne m’empeche pas de les lire quand meme, mais je prefere en lire plusieurs d’un coup, genre 5 par 5 😉

    Répondre
  5. Myryos

    Pour en revenir a ta news les deux sont pour moi sur un peid d’egalite ils sont aussi genial l’un que l’autre et je te remerci de tes effort quotidien pour nous fournirs les chapitre un grand merci vraiment

    Répondre
  6. zyde98.8

    merci pour ces 50 chap et moi perso je suis plus tdg mais je lit quand meme btth

    Répondre
  7. Funshy

    Non!!! L’argent des cercueils!!!

    Répondre
    1. Funshy

      Ne jamais sous estimer une femme amoureuse, elle savent tout

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com