BTTH Chapitre 31

BTTH Chapitre 30
BTTH Chapitre 32

Tian Can Du To est le roi du cliffhanger, que cela soit dit :p Dernier chapitre de la semaine, passez un bon week-end !

 

 

Chapitre 31 – Dou Zhe 1 étoile

 

Le terrain d’entrainement devint silencieux quand la jeune fille habillée de vert alla fermement de l’avant et d’intenses regards se concentrèrent sur sa silhouette. Sur la haute plateforme, tout les membres de valeur du clan turent leur bavardage et se concentrèrent sur la perle du clan Xiao.

Xiao Zhan, ainsi que les trois doyens, avaient tous un air sérieux ainsi qu’une pointe de curiosité sur le visage. Ils voulaient tous vraiment savoir à quel niveau s’était hissée la numéro 1 de la jeune génération du clan Xiao après un an d’entrainement.
…..

Tous les regards se concentraient intensément vers la jeune fille qui marchait vers le monument de pierre à un pas qui n’était ni rapide ni lent. Elle leva sa petite main, dévoilant une peau blanche comme neige quand sa  manche fut retroussée.

Alors que sa précieuse main touchait doucement le monument de pierre, Xun’Er ferma graduellement ses yeux tandis que son Dou Qi interne se renforça rapidement.

Le monument toujours silencieux accepta le Dou Qi le pénétrant et brilla de rayons de lumière lumineux.

Dou Zhe 1 étoile !

Tout le monde se tut devint les quatre mots géants qui brillaient sur le monument au centre du terrain d’entrainement avant que la foule en liesse applaudisse furieusement !

“Mademoiselle Xun’Er, Dou Zhe 1 étoile !”

L’examinateur, surpris par les quatre lettres jaunes brillantes, ne put que secouer la tête.

“Haha… Une Dou Zhe de 15 ans… Elle est vraiment…”

Xiao Yan prit une petite inspiration en entendant l’annonce de l’examinateur mais ses derniers mots furent marmonnés…

Les trois doyens hochèrent légèrement la tête tandis la surprise s’affichait sur leur visage. Bien qu’il y ait toujours une légère différence avec le record de Xiao Yan, parvenu au rang de Dou Zhe à 12 ans, néanmoins sa vitesse d’entrainement était considérée comme monstrueuse.

Au milieu du terrain, Xiao Mei qui était alors admirée par tous, fut étourdie par les quatre mots brillants sur le pilier de pierre. Fixant le monument, un sentiment d’impuissance l’envahit. L’exploit de Xun’Er de devenir une Dou Zhe à 15 ans éblouissait tout ceux qui ne s’attendaient pas à cette prouesse de sa part.

Au bout de la queue, Xiao Yan pinça nerveusement ses lèvres. Il ne s’attendait pas à ce que Xun’Er entre dans la zone des Dou Zhe et atteigne une étoile, tout un tiers au dessus de ceux qui viennent de compresser leur cyclone de Qi. Cette rapidité d’entrainement était comparable à la sienne, boostée par l’Élixir de Fondation.

Xun Er ignora les gens et fronça les sources d’un air désapprobateur, comme si elle n’aimait pas l’attention qu’elle recevait. Elle retourna dans la foule et eut un sourire malicieux en remarquant la surprise de Xiao Yan.

Xiao Yan haussa les épaules et plaisanta: “Ne sois pas si fière ! Avec ton talent, je m’attendais à ce résultat. J’aurais été surpris si tu n’avais pas atteint le niveau de Dou Zhe !”

Le petit visage de Xun’Er devint triste un moment en entendant Xiao Yan, tout en le fixant.

Xiao Yan tira la manche de Xun’Er pour la faire s’assoir sur le tapis. Il avait l’air de s’ennuyer en observant les autres membres du clan qui passaient l’examen.

Honnêtement, il fallait un certain talent pour parvenir à s’entrainer son Dou Qi jusqu’au Duan Qi rang 7 avant 15 ans. Cependant, ceux qui avaient un certain talent n’étaient pas aussi nombreux qu’on pourrait le penser et même dans le clan Xiao, seuls deux ou trois dizaines de personnes y parvinrent.

Le temps passa et de plus en plus de personnes furent jugées non-qualifiées, ternissant l’atmosphère du terrain d’entrainement. Ceux qui avaient échoué montraient une tête de dix pieds de long mais en voyant que d’autres n’avaient pas réussi, un léger sourire traina sur leur visage. (NdT sont mesquins ces gens…)

Assis au sol, Xiao Yan continua d’observer l’examen: sur plus d’une centaine de candidats, seul deux atteignirent le Duan Qi rang 8 comme Xiao Mei et personne ne parvint au Duan Qi rang 9, sans parler de devenir un Dou Zhe. Bien sûr, c’était sans compter Xun’Er.

Le nombre de candidats sur le terrain se réduisit lentement et finalement, il ne restait plus que Xiao Yan et quelques personnes.

Rapidement, un jeune homme lugubre se leva et alla vers le monument bien qu’il sache pertinemment qu’il n’avait aucune chance d’être qualifié.

Tout le monde savait que la dernière douzaine de candidats consistait de gens tout en bas de l’échelle du clan et que si ce n’était pour l’équité de l’examen, il est probable que ces personnes soient disqualifiés sans même être testés.

“Xiao Yan!”

Debout à côté du pilier de pierre, l’examinateur annonça le nom avec difficulté.

“Grand-Frère Xiao Yan, c’est ton tour…” dit gentiment Xun Er, ses petites mains tenant doucement la main de Xiao Yan.

Celui-ci releva légèrement sa tête et ouvrit les yeux, balayant du regard le terrain d’entrainement. Il ne put s’empêcher de ricaner en voyant les regards plein d’espoir quant à son échec !

Se levant lentement, Xiao Yan tourna la tête vers la haute plateforme et sourit à Xiao Zhan.

Xiao Zhan, voyant son fils s’approcher en lui souriant, hocha joyeusement la tête, se saisissant d’une main d’une tasse de thé et et se détendit doucement sur sa chaise.

Prenant une silencieuse inspiration, Xiao Yan marcha d’un pas assuré vers le pilier de pierre; Ses yeux brillaient d’une étrange lueur qui fit écarquiller les yeux des membres du clan qui riaient.

Sous des regards aux émotions complexes, Xiao Yan arriva finalement au monument noir.

L’examinateur, en regardant le jeune homme habillé de noir devant lui, soupira en son fort intérieur. Cette année là, quand Xiao Yan créa un miracle, il était le premier à y assister mais il fut aussi le premier à voir le génie déchoir petit à petit pendant les trois années après ce coup d’éclat. Si pendant l’examen d’aujourd’hui, un autre miracle ne se produit pas, ce sera la dernière fois qu’il examinera le jeune homme.

Tout les regards intenses sur terrain d’entrainement étaient concentrés sur Xiao Yan dont la poitrine se souleva lentement alors qu’il posa sa main sur la surface dure et froide du pilier de pierre.

Tout le monde à ce moment concentra son regard sur le monument. Ils savaient que c’était la dernière fois qu’ils verraient le génie qui un jour, choqua tout la ville de Wu Tan, dans un examen de Dou Qi..

Le monument de pierre resta silencieux un moment avant qu’une lumière vive éclate !

Sur le monument de pierre apparurent de brillants mots jaunes, faisant s’arrêter tout les cœurs sur le terrain un moment.

“Dou Zi Li…Duan rang 7 !”

BTTH Chapitre 30
BTTH Chapitre 32

5 Commentaires

  1. Blackers

    Tian Can Du To n’est pas le roi du cliffhanger mais le roi de la torture !!!

    mais merci comme même pour le chapitre ^^

    Répondre
  2. Funshy

    Ahrg!!! Soit maudit Tian Can Du To!!! Je vais te denoncer a la commission des droits de l’Homme, la torture est interdite, meme si elle est psychologique!
    Merci pour le chapitre wazouille

    Répondre
  3. zesifry

    Merci pour le chapitre, tout a fait d’accord avec les com du dessus. Arg de la torture de lire ce LN, mais il est fort car il nous fait aimé ça ( non je ne suis ma M.) 🙂

    Répondre
  4. Kaoru

    Et c’est loin d’être terminé, en fait, il est même plutôt rare qu’un chapitre ne se termine pas sur un cliffhanger. Et c’est aussi comme ça pour la plupart de ces autres histoires… -_-‘

    Le pire des cliffhanger que j’ai pu subir fut la promesse du combat à la secte du nuage brumeux avec Nalan Yanran… Mon dieu, comment ai-je réussi à survivre ?

    Répondre
  5. nounours

    merci pour le chap

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com