BTTH Chapitre 35

BTTH Chapitre 34
BTTH Chapitre 36

J’ai passé une plombe sur ce chapitre. Pourquoi me demanderez-vous, vu qu’il n’est pas si long !

Eh bien cher lecteur, tout simplement parce que le gland qui traduit/traduisait les BTTH à ce moment semble être un puritain imbécile et a sucré près de 300-350 mots. Vous aurez le détail en dessous mais du coup, j’ai dû faire le quart du chapitre à partir du chinois…

 

 

 

Chapitre 35 – Culpabilité

En entendant les paroles de Xun’Er, Xiao Mei s’arrêta et réfléchit avec prudence: s’il s’agissait de n’importe quelle autre fille du clan, Xiao Mei était confiante de gagner grâce à sa beauté et son talent mais face à Xun’Er, elle ne pouvait qu’admettre sa défaite.

Voyant le visage impassible de Xiao Yan, Xiao Mei sourit d’un air autodépréciateur et s’en alla, vaincue.

La foule parmi le terrain d’entraînement fixa Xiao Yan sur lequel s’appuyait Xun’Er et tous éprouvèrent des pincements au cœur de jalousie. Quand est-ce que Xun’Er, la plus brillante perle du clan tout entier, s’est rapproché d’un autre homme ?

Xiao Yan, regardant Xiao Mei s’en aller gauchement, fut stupéfait et tourna la tête vers Xun’Er qui souriait. Il dit d’un air provocateur: “A quoi joues tu, jeune fille ?”

Xun’Er resta pendu au bras de Xiao Yan en jetant un regard sur la foule qui les fixait et dit d’un air innocent: “De toute façon, Xiao Yan ge-ge n’était il pas sur le point de la repousser?”

Xiao Yan roula des yeux en entendant cela – l’excuse qu’il avait en tête était complètement différente de ce que Xun’Er sous-entendait avec la sienne. Il secoua la tête d’un air impuissant en se souvenant de l’air penaud de Xiao Mei tout en réfléchissant: ‘Xun’Er l’avait elle fait exprès ?

Xun’Er traina lentement Xiao Yan hors du terrain tout en ignorant les regards autour d’eux. En même temps, elle murmura quelque chose que seul Xiao Yan put entendre. Il semblait qu’elle n’ait vraiment pas apprécié la rapidité du changement d’attitude de Xiao Mei. “C’est juste que Xun Er n’a pas aimé à quelle vitesse elle a retourné sa veste. Ah ah ah, aller ensemble au Hall des Techniques de Dou pour y apprendre une technique de Dou… Elle ne t’a jamais invité ces trois dernières années.”

Xiao Yan haussa légèrement les épaules, étant d’accord avec Xun’Er. Il sourit amèrement: Il ya trois ans, Xiao Mei était assez proche de lui mais quand il reçut son titre d’ « infirme », il put constater à quel point Xiao Mei était « réaliste ».

Le visage de Xiao Ning tressaillit en regardant Xiao Yan et Xun’Er quitter le terrain et il sera ses poings si forts qu’on entendit des bruits de craquements d’os. Sa jalousie fit même devenir ses yeux légèrement rouges.

“Gamin, dans un mois exactement, je te pèterai toutes les dents !” Xiao Ning cracha ses mots en quittant rageusement le terrain d’entraînement.

Sur la haute plateforme, Xiao Zhan qui allait partir vit la scène et fixa intensément Xun’Er et Xiao Yan un moment. Un éclair d’inquiétude traversa son regard. Yan Er, il… aime t’il Xun Er?  Les origines de Xun Er… Même Nalan Yanran ne saurait rivaliser avec elle. Même avec le talent d’un génie, il serait extrêmement difficile d’être approuvé par le pouvoir derrière elle.

Après être resté silencieux un moment, Xiao Zhan poussa un soupir et s’en alla lentement.

….

Xiao Yan tout en marchant avec Xun’Er, pouvait sentir en se faisant tirer le bras une douce et gentille sensation tactile venant de Xun’Er toucher son coude. Quiconque touché par cette merveilleuse portion sentirait sans la moindre honte des fourmis lui chatouiller le pantalon. (NdT je suis désolé si vous trouvez que la phrase n’est pas claire, le traducteur de la VA a tout simplement sauté ce passage :/ Grosso merdo, il sent sa poitrine lui toucher le bras et l’auteur dit ensuite que c’est tellement agréable que ça collerait une érection à n’importe qui ^^’)

Ils tournèrent à un coin de rue et Xun’Er relâcha soudainement le bras de Xiao Yan en rougissant. Elle gonfla ses petites joues en boudant par jeu et regarda Xiao Yan avec des yeux ronds.

Xiao Yan, perdant cette merveilleuse sensation tactile, éprouva de la déception en son cœur. La perte de cette douceur le fit soupirer…  Il n’arriva pas à contrôler son regard qui glissa sur le corps de la jeune femme et se dirigea vers ;es deux seins, petits mais encore jeunes, qui transparaissait sous la robe verte qui les couvrait. Bien que jeunes, ils commençaient déjà à prendre la forme de deux attirants fruits bien que pas encore mûres. ( NdT: ça aussi, ça n’était pas dans la VA… -__- )

En sentant le regard brûlant que Xiao Yan lui portait inconsciemment, Xun’Er sentit son délicat visage devenir cramoisi et elle leva par réflexe conditionné ses petites mains, honteuse et en colère: “Xiao Yan ge-ge, tu…” (NdT La phrase était modifiée également -_- )

“ *tousse*… *tousse*…” La voix colérique de Xun’Er sortit Xiao Yan de sa rêverie, ses joues devenant rouges. Il rit maladroitement et se lamenta d’un air angoissé en son fort intérieur: « Quand est ce que cette créature maléfique1)il parle de lui-même… x) en est venue à considérer de cette manière sa propre petite soeur et à éprouver ce sentiment envers elle ?” (NdT changée aussi… *fatigué*)

Bien que Xun Er et Xiao Yan ne soient pas liés par le sang, ils ont vécu ensemble pendant une dizaine d’années et leur relation était similaire à celle d’un frère et une sœur. Il n’est pas étonnant que Xiao Yan considère Xun’Er comme sa petite sœur et éprouve de la culpabilité et de la répulsion envers lui-même en réalisant ce à quoi il pensait…

Cette soudaine réalisation brisa l’atmosphère entre les deux. Pendant un moment, il régna le même silence que quand on lit confortablement sur son téléphone portable la première édition du « Carrosse Fantôme ». (NdT alors ce n’était pas non plus dans la VA et en fait, j’ai déduit que c’était bien l’histoire du « Carrosse Fantôme » en googlant ce qu’il y avait dans la VO, « àp.1  ⑹κ.cn ». Ce qui en ressort en premier résultat est le lien précédent et ouais, c’est amusant que l’auteur brise le 4eme mur comme ça :p)

Xun’Er baissa son petit visage cramoisi et son élégance habituelle fut remplacée par de l’embarras. Une zone interdite d’une jeune femme avait déjà été touchée tandis que le tronc d’arbre (NdT de Xiao Yan) disparaissait petit à petit. Elle jeta de temps en temps des regards à Xiao Yan et vit sur son visage qu’il tentait de se calmer. (NdT Là encore, la VA était bien censurée, ce n’est peut-être pas la traduction exacte mais elle est plus complète que la VA)

Sous cette atmosphère particulière, le peu de route qui leur restait semblait être une très longue expédition .

Bien sûr, aussi longue que soit cette expédition, il fallait bien qu’elle arrive à sa fin, là où leur chemin se séparait. Xiao Yan fit ses aux revoirs d’un air mal à l’aise, souhaitant tomber dans un trou et se mit à fuir. (NdT changée aussi <_<)

Xun’Er, regardant cet espèce de salopard de Xiao Yan fuir, fut un peu stupéfaite et se mit rapidement à rire avant d’appeler doucement: “Xiao Yan ge-ge.” (NdT pareil T_T)

“Hic ?” Xiao Yan arrêta ses pas et tourna la tête pour regarder Xun’Er qui se tenait sous un saule. Il va sans dire que son cœur se mit à battre rapidement et à danser dans sa poitrine. (NdT GRMBLLLL)

Le corps de la jeune fille habillé de vert était ceinturé par une écharpe violette qui volait aux vents avec les longs cheveux noirs de Xun Er. Sa silhouette magnifique était encore plus émouvant avec le saule d’un vert émeraude derrière elle.

“Demain… Accompagneras tu cette junior Xun’Er ?”

Sous le saule, le visage délicat de la jeune fille était un peu cramoisi tandis qu’elle se mordit son attirante lèvre rouge de ses dents de corail. Deux yeux magnifiques aussi limpides que les eaux d’automne le regardaient avec espoir et anticipation.

BTTH Chapitre 34
BTTH Chapitre 36

References   [ + ]

1. il parle de lui-même… x)

12 Commentaires

  1. shyvan

    MRC 😀

    Répondre
  2. ownid

    merci et dsl pour les problème que ta rencontré.

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre et perso je ne voie aucune raison de cette censure (pauvre anglophone ^^)

    Répondre
  4. zesifry

    Merci pour ton excellent travail, moi non plus je ne vois pas de raison de faire une censure.

    Répondre
  5. Wazouille (Auteur de l'article)

    De la pure pudibonderie les gars… Après tout, ça parle de sexe en érection, de seins, de désir…
    Quelle horreur ! :p

    Répondre
  6. Meifumado

    Merci!

    Répondre
  7. BadKarma

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nounours

    merci pour le chap

    Répondre
  9. Funshy

    Merci pour le chapitre. Les anglais ont du avoir un chapitre de 20 lignes ^^
    Pour les dernier changement, a mon avis il les a fait parce qu’avec la premiere partie en moins ca n’avait plus trop de sens.
    Le tronc d’arbre -_- ca m’a l’air un peu présomptueux, ou alors a la limite c’est un bonsai

    Répondre
  10. Funshy

    A la 5eme ligne c’est « foule », enfin je pense.
    Et a la 13eme ligne c’est « en se souvenant » 😉

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup, comme toujours ^^ Et ne sois pas jaloux de son tronc d’arbre ! :ninja:

      Répondre
      1. Funshy

        Les smileys integrer a ma tablette ne s’affiche pas du coup ca fait un message vide hum…
        Sinon tres bonne blague lol

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com