BTTH Chapitre 40

BTTH Chapitre 39
BTTH Chapitre 41

Dernier BTTH et chapitre de la semaine ! Passez un bon week-end et à lundi ! (si vous manifestez, faites attention à vous…)

 

 

Chapitre 40 – Choc

Silence, tout le monde baignait dans le silence !

Tout les yeux fixaient les mots d’or projetés sur la tablette en pierre noire au-dessus d’eux sans vraiment pouvoir se concentrer.

Sur la Plateforme des Invités, le son clair de tasses de thé explosant en morceaux au sol se fit entendre. Les représentants de la ville de Wu Tan étaient tous stupéfaits, l’incrédulité se lisant sur leur visage.

Le but de leur visiter était de confirmer si les rumeurs étaient vraies ou non; De voir de leurs propres yeux si Xiao Yan avait vraiment traversé 4 rangs de Duan Qi en l’espace d’un an.

Cependant, ce qu’ils venaient de voir avait non seulement confirmé que les rumeurs étaient fondées mais en plus, leurs attentes avaient été complètement dépassées !

4 rangs de Duan Qi en un an ? Maintenant c’était 5 rangs… Cette vitesse d’entraînement ne pouvait être décrite que par un seul mot: Terrifiante !

“Le Clan Xiao a touché le gros lot…” ne purent éviter de marmonner dans leur barbe les invités. Le futur du Clan Xiao était prometteur avec un membre de ce clan sautant 5 rangs en un an.

“Si cette vitesse de progression se maintient alors… Peut-être que dans dix ans, le Clan Xiao aura un membre de rang Dou Huang.” Tout le monde présent sur la Plateforme des Invités eut le cœur lourd à cette pensée en s’échangeant des regards.

Dou Huang: si un clan de l’Empire Jia Ma avait un puissant Dou Huang, leur position au sein de l’Empire grimperait alors en flèche. Même les trois plus gros clans de l’Empire, le Clan Miteer, le Clan Nalan et le Clan Riteer n’oseraient pas adopter de politique oppressive envers ce clan. Après tout, il n’y avait qu’une poignée de puissantes personnes de niveau Dou Huang et chacune d’entre elle avait le pouvoir de renverser n’importe quoi que ce soit les cieux ou les océans et d’affronter dix milliers d’ennemis sans problème. Aucun empire sensé n’oserait offenser un Dou Huang sans en mesurer les conséquences !

Il y a trois cent ans, le seul Dou Huang de l’Empire Jia Ma vit sa famille se faire tuer pendant une guerre. Le résultat fut que le Dou Huang, absolument furieux, massacra seul les 10 000 chevaliers d’élite ennemis. Les deux Empires tremblèrent d’effroi devant le carnage.

Depuis ce jour, aucun empire sur le continent Dou Qi n’osa offenser un Dou Huang car en même temps, chacun put voir à quel point les Dou Huang peuvent être terrifiants.

C’est pourquoi tout ceux qui virent le talent de Xiao Yan regardèrent le Clan Xiao avec une extrême convoitise.

Au milieu de la haute plateforme, même Xiao Zhan fixait les mots dorés sur la stèle noire au dessus d’eux d’un air un peu amer.  Après un moment, il poussa un long soupir et regarda le jeune homme vêtu de noir sur la scène avec un regard plein de gratitude. ”La meilleure décision de ma vie fut de n’avoir jamais créer de malaise entre moi et Yan Er…”

Xiao Zhan, en tant que père de Xiao Yan, connaissait bien le tempérament de son fils. Il se rappelait bien que pendant l’enfance de ce dernier, peu après sa naissance, son fils était totalement indifférent envers lui. Xiao Yan le regardait toujours d’un regard glacial, comme s’il regardait un étranger et non pas son père.

Fort heureusement, au fil des années, le regard froid et détaché qu’il portait envers Xiao Zhan devint petit à petit plus chaleureux grâce à l’amour et à l’affection de son père…

Xiao Zhan frissonna en repensant à l’enfance de Xiao Yan et au même moment, un doux sourire apparut sur son visage.

“Chef du Clan Xiao, le talent du Jeune Maître Xiao Yan est vraiment époustouflant ! Cette fois le Clan Xiao aura définitivement une personne incroyablement puissante dans ses rangs.” Le regard de Ya Fei, qui était assise à côté de Xiao Zhan, regardait la même personne que ce dernier. Son visage était encore légèrement rouge sous l’effet de l’excitation quand elle exprima ses pensées.

Xiao Zhan rit fièrement, l’orgueil et l’excitation sur son visage étant difficile à cacher. Il joignit ses mains ensemble (NdT Comme ça) et répondit, après un regard courtois à Ya Fei: “Demoiselle Ya Fei, c’est trop d’éloges. Il est vrai que le talent de cet enfant est tantôt effrayant, tantôt troublant mais vous vous souvenez de ce qui s’est passé il y a trois ans et des difficultés qu’il dût affronter. Personne ne sait quand ce genre de malheur peut à nouveau arriver…*soupir*”

Les attirants sourcils de Ya Fei se courbèrent légèrement tandis qu’elle sourit aimablement. Au final, que le talent inné de Xiao Yan lui soit alors revenu ou non, elle l’ignorait et tout ce qui l’intéressait était le potentiel qu’elle voyait chez Xiao Yan à cet instant

Derrière son regard enchanteur et humble qui changeait de direction, en son cœur Ya Fei avait déjà former un plan: revenir le plus possible faire des affaires avec le Clan Xiao dans le futur !

……

Sous la plateforme, Xiao Yu était bouche-bée avec une expression crispée sur son beau visage. Ses yeux tremblèrent en gardant le focus sur la tablette de pierre noire pendant un long moment et son ample poitrine se mit à monter et descendre fortement. “N’avais tu pas dit qu’il était de rang 7 ? Comment a t’il pu monter d’un rang  ?”

Xiao Ning ouvrit et ferma sa bouche plusieurs fois avant de marmonner innocemment: “Le mois dernier il était déjà rang 7… Il semblerait qu- qu’il ait réussi une percée pendant ce mois ?”

“Passer du Duan Qi rang 7 au rang 8 en un mois… Comment est-ce possible ? Même si ce gamin a récupéré son ancien talent, il ne devrait pas être capable de s’entraîner aussi vite !” s’exclama Xiao Yu. “Traverser 5 rangs en un an ? Bordel, la vitesse d’entraînement de ce petit bâtard est comparable à celle de ce monstre femelle de l’Académie Jianan !”

“Comment pourrais je le savoir…” Xiao Ning sourit amèrement et regarda Xun’Er au loin, pour voir son regard empli d’admiration fixé sur Xiao Yan alors qu’elle ne lui accordait, à lui, aucun intérêt.

“Maudit bâtard !”

Devant l’indifférence à son égard de la jeune fille qu’il aimait, le coeur de Xiao Ning s’embrasa des flammes de la jalousie sans le moindre signe avant-coureur. Il releva la tête et jeta à Xiao Yan un regard plein de haine qui contrastait avec son apparence juvénile.

BTTH Chapitre 39
BTTH Chapitre 41

6 Commentaires

  1. zesifry

    Merci pour le chapitre, et bon week end et a lundi pour le prochain chapitre 🙂

    Répondre
  2. comme en terre

    merci pour le chap et merci d’être aussi régulier et de sortir un chap par jour 🙂

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci à toi de me soutenir !

      Répondre
  3. Funshy

    Merci pour le chapitre. Quand xiao yu parle de monstre femelle de l’academie jianan, elle parle de la petite avec des ailes et des cornes qui aime les bonbon?

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      C’est bien elle 😉

      Répondre
      1. Funshy

        Ok ^^

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com