TDG Chapitre 44

TDG Chapitre 43
TDG Chapitre 45

Et voilà votre chapitre sponsorisé ! Merci encore aux donateurs pour leur soutien ! <3

 

 

Chapitre 44 – Reçu…

 

La Famille des Marques Divines. Les deux maîtres alchimistes se remémorèrent leurs souvenirs de cette famille; La Famille des Marques Divines était une famille extrêmement petite parmi les familles aristocratiques: pas bien connu et d’une force négligeable. Les deux alchimistes sourirent: si Nie Li venait d’une famille de noble ou d’une famille majeure, même s’ils se montraient gentil à son égard, il ne l’aurait même pas relevé. Puisque Nie Li vient d’une petite famille, il est plus facile à gérer.

Les deux maîtres alchimistes discutèrent un moment avec Nie Li et réalisèrent que non seulement Nie Li était familier avec les théories alchimiques mais aussi avec le procédé de raffinage.

Monstrueux !

Ils avaient pratiqué l’alchimie pendant des décennies et venaient seulement d’atteinte le niveau de maître alchimiste à quarante-cinquante ans. Ils purent s’empêcher de se sentir embarrassés en repensant à l’âge de Nie Li. C’était simplement frustrant ! Quel âge avait Nie Lie ? Et pourtant il n’était pas moins érudit qu’eux !

La culture d’une personne n’a vraiment rien avoir avec son âge !

Il était temps pour eux de donner un peu de face à Nie Li.

Les deux maîtres alchimistes ramassèrent les copies de Nie Li et se préparèrent à les remettre personnellement au président. Comment pourraient ils laissé un tel  génie s’échapper de leurs mains ?

“Nie Li, attends ici un moment. Nous allons tous deux voir le président, voir si nous pouvons te faire rentrer directement dans l’Association sans passer les autres examens.” dirent les deux maîtres alchimistes en riant.

“Je vais devoir embêter les honorables professeurs en ce cas.” dit Nie Li, plus humble encore alors qu’il se courba légèrement.

Devant le comportement de Nie Li, l Les deux maîtres alchimistes devinrent plus enthousiastes encore et, tenant fermement les copies, ils partirent hâtivement.

 

La pièce à côté

Chu Ning essayait de faire de son mieux sur ses copies. Une heure était déjà passée et il n’avait rempli que trois pages. C’était déjà la troisième fois qu’il passait l’examen de maître alchimiste. Les deux fois précédentes, il n’avait même pas eu 60% de bonnes réponses et n’avait pas rempli trois feuilles. Depuis il s’était plongé dans les sujets avec lesquels il n’était pas familier et revint passer l’examen une fois de plus.

Avec de venir, il s’était juré à lui-même d’être reçu cette fois ci !

Cependant, cet examen était plus dur encore que les précédents.

Chu Ning se perdit en doléances. Avant de venir, il avait incessant placé dans son anneau spatial de nombreuses antisèches mais avec les deux maîtres alchimistes qui le surveillaient, il ne trouva pas l’occasion de tricher. Une heure était déjà écoulée et plusieurs de ses copies n’avaient qu’une poignée de réponses.

Lisant les réponses de Chu Ning, les deux examinateurs ne purent que secouer leur tête. Ses réponses n’étaient correctes qu’à 60% au mieux et pour devenir un maître alchimiste, il fallait au moins avoir 90% de bonnes réponses.

Deux heures avaient passé et la cloche à l’extérieur sonna.

Inutile de le rajouter mais CHu Ning savait qu’il avait sans aucun doute raté son examen. Il se leva, déprimé et s’en alla. Avec son échec, il allait devoir attendre une année de plus avant de passer à nouveau l’examen de maître alchimiste.

Dans le corridor, ceux qui avaient passé l’examen sortirent les uns après les autres. Seul un homme d’une trentaine d’année sortit en ayant l’air heureux; Les autres tiraient la tronche vu que le premier exercice était trop difficile.

 

Salle des Doyens de l’Association des Alchimistes

“Président, regardez ces copies !”

Huyan Ming tendit les vingt copies à Gu Yan.

Au sein de l’Association d’Alchimie toute entière, il n’y avait que deux maîtres alchimistes aînés et Gu Yan était l’un d’entre eux. Il était également le président de l’Association. Ses cheveux étaient blancs; Il avait déjà plus de soixante ans.

Ce n’était qu’un tas de copies et pourtant, deux maîtres alchimistes cadets insistaient pour qu’il y jette un oeil. Comme Gu Yan était en train de raffiner un élixir, être interrompu le mit de mauvais humeur.

“Président, ce sont les copies d’un des élèves. Jetez-y un oeil s’il vous plait !” dit Huyan Ming, l’air excité. Bien qu’ils aient vu que le Président Gu Yan était de mauvaise humeur, ils lui tendirent néanmoins les copies.

Gu Yan renifla froidement en jetant un oeil aux copies et dit: “Cet étudiant a bien réussi son examen. Toutes les réponses sont correctes et certaines sont même brillamment rédigées. Amenez le au second examen !” L’expression de Gu Yan se détendit un peu. Après tout, il n’y avait pas grand monde qui puisse répondre correctement à toutes les questions.

Huyan Ming et Mu Yang s’échangèrent un regard et sourirent. Huyan Ming continua et dit: “Je voudrais que le Président l’autorise à être reçu à l’examen et le laisse joindre directement l’Association des Alchimistes !”

“Qu’il soit reçu et entre directement ?” Le sourcil de Gu Yan trembla et il secoua la tête en disant: “C’est impossible. Pour devenir Maître Alchimiste cadet, outre une grande connaissances des théories alchimiques, on doit être également familier avec les procédures de raffinage. Même s’il passe le premier exercice et qu’il n’a aucune expérience pratique, il lui est impossible de devenir maître alchimiste cadet !”

“Président, et si cette personne n’est qu’un gamin de treize ans ? Même s’il n’a aucune expérience pratique, on peut lui enseigner ! Si nous ratons ce génie, nous le regretterons sans nul doute !” dit Mu Yang qui était sur le côté.

En entendant Mu Yang parler, la voix du calme Gu Yan devint également surprise: “Qu’avez vous dit ? Il n’est qu’un enfant de treize ans ?”

“Oui, Président!” dirent Mu Yang et Huyan Ming à l’unisson, hochant leur tête.

“Est-ce que vous vous êtes mis d’accord pour me faire une blague ? Comment un enfant de treize ans pourrait il être capable de mémoriser tout ces livres d’alchimie et de remplir les feuilles de l’examen de maître alchimiste cadet ?” Le regard froid et aiguisé de Gu Yan passa sur Mu Yang et Huyan Ming.

“Pourquoi oserions nous tromper le Président?”

“Amenez le ici. De plus, faites venir la Directrice Yang immédiatement. Personne ne doit être mis au courant de cette affaire, pas même les autres doyens. C’est compris ?” dit Gu Yan en regardant Mu Yang et Huyan Ming. S’il y avait un tel génie, il devait absolument le former en tant qu’un de ses loyaux disciples.

“Yes!” Le coeur de Huyan Ming et de Mu Yang trembla, l’excitation rayonnant de leur visage.

Dans l’Association des Alchimistes, il y avait six doyens, Gu Yan inclus. Chaque doyen avait ses propres intérêts. Si les deux alchimistes devaient garder le secret pour Gu Yan, cela signifiait également qu’à partir d’aujourd’hui, ils devenaient les assistants du doyen.

Mu Yang alla à la recherche de la Directrice Yang tandis que Huyan Ming alla précipitamment chercher Nie Li.

 

Dans le corridor.

Chu Ning sortit, l’air triste. Quand il vit que Nie Li était sorti depuis un bon moment, ses sourcils sursautèrent immédiatement.

Quelques personnes alentour taquinaient Nie Li.

“P’tit frère, à combien de questions as tu répondu ?” dit un homme en riant bruyamment. Il était un de ceux qui avaient réussi l’examen.

Nie Li haussa les épaules et dit: “Ces questions étaient trop simples. Absolument aucun défi.”

A ses mots, les autres s’échangèrent des regards.

Les mots de Nie Li aiguillonnèrent directement Chu Ning qui avait lutté sur ces questions. Il renifla et dit:  “Petit prétentieux ! Si tu as ne serait-ce que dix pourcent de bonnes réponses, je me déshabillerai sur le champ et ferait trois fois le tour de Bourg-Triomphe en courant !”

“Tu peux commencer à courir en ce cas !” dit Nie Li en riant légèrement.

Tout le monde fut stupéfait à l’écoute de Nie Li, se demandant d’où il tenait une telle confiance. Ils se demandaient tous jusqu’où était allé Nie Li dans son examen.

A cet instant, Huyan Ming revint en courant précipitamment.

En voyant la robe blanche du maître alchimiste cadet de Huyan Ming, tout le monde se tint debout respectueusement.

“Nie Li, tu as été reçu au premier examen ! Suis moi !” dit Huyan Ming, ignorant complètement les autres.

“D’accord.” Nie Li hocha légèrement la tête.

“Il a réussi le premier examen ?”

En entendant les paroles de Huyan Ming, tout le monde en fut confus et particulièrement Chu Ning, sonné comme s’il avait été frappé par la foudre.

‘Comment est-ce possible ? Nie Li n’est qu’un môme de treize ans !’

‘Est-ce qu’ils se sont trompés ?’

‘Suis je en train de rêver ?’

Un adolescent de treize ans a réellement passé la première série d’examens. C’est la première fois depuis des centaines d’années. Pas étonnant que Huyan Ming veuille amener Nie Li personnellement.

Tout le monde se souvint de leur railleries envers Nie Li et immédiatement, ils sentirent leurs joues les brûler. Un ado de treize ans a passé l’examen. Quant à eux, certains avaient déjà trente-quarante ans et d’autres plus encore et ils n’étaient pas parvenu à passer le premier examen.

Chu Ning était choqué au-delà des mots. Il n’aurait jamais imaginé que Nie Li parvienne vraiment à passer le premier examen.

‘Il a dû tricher ! Ouais, c’est ça, sans aucun doute !’ Chu Ning lança ses accusations en sortant, titubant. Quoi qu’il en soit, il avait raté l’examen et du coup, ne pourra éviter de se faire tabasser par son oncle.

“Hé, Chu Ning a filé ?”

“N’a t’il pas dit plus tôt qu’il allait se déshabiller et faire trois fois le tour nu de Bourg-Triomphe ?”

Aux yeux de tous, Chu Ning avait désespérément prit la fuite. Comment pourrait-il être capable de lever la tête dans le futur s’il faisait trois fois le tour de Bourg-Triomphe en courant nu ? Les regards de tous se tournèrent sur la silhouette lointaine de Nie Li. Ce dernier se fichait du pari ou plutôt, il ne s’embêtait pas avec Chu Ning.

Nie Li et  Chu Ning étaient de deux mondes complètement différents. Les prouesses de Nie Li étaient destinées à faire en sorte que Chu Ning ne puisse que le regarder de loin.

Voyant que le maître alchimiste cadet Huyan Ming était content de Nie Li, la foule ne put s’empêcher de montrer des regards admiratifs.

 

Salle du Conseil de l’Association des Alchimistes

“Nie Li, attends ici. Le Président et la Directrice Yang seront ici dans un instant.” dit Huyan Ming, son regard fixant impatiemment le génie en face de lui. L’aura de Nie Li donna l’impression à Huyan Ming qu’il n’avait pas un gamin de 13 ans en face de lui mais un alchimiste de rang égal.

“D’accord.” dit Nie Li, hochant légèrement la tête. Il commença à regarder alentour; La Salle du Conseil était plutôt grande: en son centre se trouvait une table ronde et des chaises et les murs étaient couverts de papiers.

“Qu’est ce donc ?” demanda Nie Li en regardant Huyan Ming.

“C’est l’endroit où les maîtres alchimistes échangent leurs idées et leurs pensées. Les maîtres alchimistes écrivent les problèmes qu’ils rencontrent durant leur raffinage et cherchent des réponses auprès des autres maîtres. De temps en temps, le Président et les autres doyens aident ces maîtres alchimistes à trouver la réponse à leur question. Si tu connais la réponse, tu peux l’écrire sur le papier et quelqu’un vérifiera.” dit Huyan Ming. “De cette manière, les maîtres alchimistes peuvent s’améliorer les uns les autres en terme de compétence.”

“Oh.” dit Nie Li, hochant la tête. Il continua de se balader devant les murs. Il lui fallait démontrer suffisamment d’aptitude pour attirer l’attention du Président Gu Yan  et des autres. Autrement, il ne serait que formé par l’Association des Alchimistes et ça ne lui suffisait pas. Ce que Nie Li voulait était emprunter la puissance de l’Association.

‘On dirait que Nie Li est intéressé par les connaissances alchimiques.” pensa Huyan Ming en souriant tout en suivant Nie Li. Il ne s’imaginait naturellement pas que Nie Li puisse être capable de résoudre les questions accrochées aux murs. Ces questions étaient sans réponses depuis bien des années et certaines résistaient même à des maîtres alchimistes aînés comme Gu Yan.

TDG Chapitre 43
TDG Chapitre 45

10 Commentaires

  1. EiOoku

    merci!!

    Répondre
  2. Azanor

    Merci pour le chapitre , et merci à la personne qui a fait le don

    Répondre
    1. Funshy

      Aux personnes 😉

      Répondre
    2. Funshy

      Au prochain chapitre on aura depasser l’adaptation manga \o/

      Répondre
  3. psycho

    Merci vivement la suite 🙂

    Répondre
  4. zesifry

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour ce chapitre sponsoriser ;D

    Répondre
  6. comme en terre

    merci pour le chapitre ça va nous faire 2 TDG à la suite 🙂

    Répondre
  7. BadKarma

    Merci pour le chapitre, demain tu aura enfin dépasse le manga ^^

    Répondre
  8. nounours

    merci pour le chap

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com