BTTH Chapitre 46

BTTH Chapitre 45
BTTH Chapitre 47

Et voilà votre dernier chapitre de la semaine ! Bonne lecture !

 

Chapitre 46: Xiao Yan l’enragé

Après la Cérémonie de Passage à l’Âge Adulte, Xiao Yan put finalement prendre une pause. Ses jours qui étaient d’habitude plein à craquer d’entraînements devinrent des jours de relaxation.

Bien que les ingrédients qu’il avait auparavant acheté pour l’Élixir de Fondation soient presque épuisés, Xiao Yan n’envisagea pas d’en acheter davantage. Il venait de pénétrer le Duan Qi rang 8 et à ce niveau, les bénéfices de l’Élixir de Fondation ne représentaient plus rien.

Bien qu’à ce moment, l’Élixir de Fondation ait perdu son usage, Yao Lao se retint de le remplacer par un nouveau. Au lieu de ça, il dit à Xiao Yan de profiter de son temps pour se détendre et calmer sa condition mentale. La vraie façon de s’entraîner était de s’entraîner par périodes et de faire une pause entre deux. S’entraîner à mort pouvait se retourner contre soit et mener sur la mauvaise voie…

Durant ces jours de bonheur et de détente, Xiao Yan qui avait l’habitude de travailler tous les jours s’ennuya à mort mais n’avait pas son mot à dire à ce sujet. Chaque jour, il accompagnait Xun Er et se baladait dans la ville. Cependant, il allait parfois derrière la montagne exercer ses techniques de Dou

Xiao Yan à ce moment était indubitablement devenu le centre de l’attention du Clan Xiao. Où qu’il aille, des regards de vénération le suivaient comme son ombre et les quelques saluts respectueux qu’il recevait ça et là le firent s’interroger sur la différence de traitement qu’il recevait avant et après sa démonstration.

……

Peng!”

Dans la forêt dense et luxuriante à l’arrière de la montagne, une ombre ressemblant à un singe puissant esquivait et sautait à une vitesse incroyable. Elle se déplaça rapidement à travers la forêt et esquivait agilement les obstacles sur son passage. Puis, dans un gros bruit sourd, un poing contenant du Qi et une force féroce fendit un tronc d’arbre qui faisait au moins deux ou trois mètres de diamètre. La fissure s’étendit sur le tronc continuellement et enfin, avec un ‘bang !’, l’arbre se cassa en deux.

Évitant agilement l’arbre qui chutait, Xiao Yan sauta au sommet d’un rocher. Il visa de sa main droite ses vêtements qui pendait à un arbre tombé et une vrille de force apparut  et attira les vêtements vers sa paume.

Xiao Yan essuya la sueur de son sourcil et laissa échapper une bouffée d’air avant de se rhabiller lentement.

Alors qu’il portait ses vêtements de façon désordonné, les sourcils de Xiao Yan se relevèrent soudainement. Il plissa les yeux et regarda vers l’extérieur des bois puis poussa un ricanement.

La bouche de Xiao Yan tressaillit dans un sourire lugubre tandis qu’il épousseta ses épaules des feuilles qui s’y trouvait et marcha en direction de la sortie de la forêt.

Une fois sortie des bois, la lumière du soleil tomba sur son corps, imprégnant ses os et lui donnant une sensation de chaleur douillette. Xiao Yan couvrit ses yeux pour les ajuster à la lueur du soleil et pencha légèrement la tête; Il vit la silhouette d’une femme sur un rocher par loin de lui.

Le soleil illuminait la grande silhouette délicate et gracieuse de la fille, mettant en valeur ses courbes captivantes – en particulier sa paire de longues jambes attirantes.

Tout en regardant Xiao Yu qui était silencieusement assise sur un rocher, Xiao Yan plaça ses mains derrière sa tête et marcha doucement vers le rochet gigantesque. Il regarda cette beauté impassible et son regard tomba particulièrement sur sa paire de jambes sensuelles, et s’y attarda plus d’une fois. Il renifla ensuite et fit un commentaire hautain: “Tes jambes sont magnifiques, tu n’as pas besoin de les mettre en valeur…..”

Avec ces quelques mots, le visage froid et charmant de Xiao Yu s’assombrit.

Sa poitrine se souleva légèrement et Xiao Xu serra les dents en répondant froidement: “Sais tu pourquoi je suis venu te trouver ?”

“Pour me casser la gueule ?” En retirant ses mains de derrière sa tête, Xiao Yan répondit nonchalamment, riant un peu.

“Mon frère a été sérieusement blessé par ton coup de poing et est maintenant coincé au lit à ne pas pouvoir bouger. Puisque tu as été si impitoyable, moi en tant que sa soeur ne peut pas le laisser se faire démolir sans rendre la pareille.” Les beaux yeux de Xiao Yu fixaient Xiao Yan et étaient emplis de malice.

La bouche de Xiao Yan forma un rictus cynique et il pencha la tête en ricanant: “Alors dis moi, de ton point de vue, j’aurais dû rester immobile et encaisser son attaque en le laissant me briser le bras par la même occasion ?”

Xiao Yu mordit ses lèvres écarlates. Elle fixait toujours obstinément du regard Xiao Yan, ses yeux emplis d’une haine qui ne diminua pas le moins du monde.

“Non. S’il avait réellement détruit mon bras, tu n’aurais eu de la peine pour ce malchanceux moi que quelques minutes au plus. Ensuite tu n’aurais pas éprouvé le moindre remord et te ficherait que je sois handicapé pour le restant de mes jours. Ah ah ah, c’est toujours la même histoire. Toi, Xiao Yu, avec ta personnalité qui aime discriminer sans raison, que peux-tu faire d’autre ? Je hais vraiment les gens comme toi. Si ton frère est un être humain, ne le suis pas également en ce cas ?!” La colère de Xiao Yan monta à chaque phrase et au final, il ne put qu’utiliser un langage ordurier.

“Bordel !  ‘De gros seins mais pas de cervelle’, c’est la meilleure manière de décrire une abrutie dans ton genre.”

“Xiao Yan, petit enfoiré, ferme ta gueule !”

Son visage se tordit de colère, devenant vert et blanc de frustration. Finalement, Xiao Yu riposta, incapable de supporter Xiao Yan davantage après ses insultes.

Les yeux de Xiao Yan s’emplirent d’une colère dévorante tandis qu’il regardait le beau visage de Xiao Yu devenir couleur cendre. Il ricana et fit claquer ses lèvres: il éprouvait une certaine insouciance en son coeur.

Xiao Yu prit une longue inspiration et ravala lentement la colère en son cœur puis se servit de ses longues jambes séduisantes pour descendre du rocher. Elle serra les dents en disant: “Quoi qu’il arrive, je ne vais pas laisser un petit connard comme toi s’en sortir aujourd’hui.” Cela dit, elle fit un pas en avant avec son pied gauche et, bougeant gracieusement son corps délicat, sa jambe droite se tendit en avant alors que l’air siffla tandis qu’elle visait de son coup de pied les deux jambes de Xiao Yan.

A cause de la soudaineté de son mouvement, Xiao Yan ne put que jurer et rapidement sauter en arrière, évitant à peine le coup de pied de Xiao Yu.

“Hmpf, peu importe à quel point tu es talentueux, tu n’es qu’un Duan Qi rang 8. Si je ne te donne pas une bonne leçon aujourd’hui, ton arrogance pourrait atteindre les cieux.” Voyant Xiao Yan esquiver constamment ses attaques, elle rit froidement tandis que ses jambes élancées dansaient dans les airs comme un cyclone. Les coups de pieds violents provoquaient de grosses bourrasques de vent, faisant virevolter les feuilles au sol. (NdT encore un fan de Chun-Li !)

Xiao Yu, qui avait la force d’une Dou Zhe 3 étoiles, était bien plus forte que Xiao Ning. Sous une telle avalanche d’attaques, Xiao Yan ne put trouver la chance de contre-attaquer; Il ne pouvait qu’esquiver.

Bien qu’il ne puisse qu’esquiver la rafale incessante de coups de pied, le visage de Xiao Yan gardait son calme. Il plissa les yeux et avec  sa vue perçante, il cherchait constamment une faiblesse à exploiter chez son adversaire.

Xiao Yan bloqua le barrage continu de coup de pieds de Xiao Yu avec ses bras mais avec chaque coup ses bras devenaient plus endolories. Il semblait que Xiao Yu n’était réellement pas une parfaite idiote; Elle n’allait pas à fond sur Xiao Yan et bien que ses attaques paraissent agressives, elles causeraient au plus des blessures à court terme.

En voyant la silhouette de Xiao Yan battre rapidement en retraite, les lèvres rouges de Xiao Yu formèrent un petit sourire satisfait. Elle bondit en avant de la pointe des pieds et se prépara une fois de plus à bondir et attaquer.

Quand elle commença à attaquer, Xiao Yuan qui n’avait fait qu’esquiver depuis le début, passa d’un mouton docile à un loup féroce. Xiao Yu, quand les paumes des mains de Xiao Yan se tendirent vers elle, sentit une puissante force de succion l’attirer soudainement et elle trébucha vers l’avant.

Tandis que son corps penchait en avant, le Dou Qi dans le corps de Xiao Yu se concentra rapidement à ses pieds. Elle allait se tenir fermement sur ses appuis quand soudain la force de succion disparut abruptement et à sa place, une puissante force repoussante prit sa place.

Avec cette attraction/répulsion, Xiao Yu perdit finalement l’équilibre et tituba de quelques pas en arrière avant contre toute attente de tomber sur ses fesses.

Xiao Yu fut extrêmement choquée d’avoir été mise au sol par l’explosion soudaine de techniques de Xiao Yan. Elle en oublia de se relever rapidement et quand elle sortit enfin de sa confusion, une silhouette semblable à un féroce tigre descendit du ciel et la cloua au sol rapidement.

“Bordel, ce Jeune Maître aujourd’hui va te violer !” (NdT SPOILER vous inquiétez pas, ça va bien se passer, CF le prochain  chapitre ;p)

Les hématomes sur son visage ainsi que les blessures partout sur son corps firent que Xiao Yan inspira un grand coup tandis que ses deux mains immobilisèrent les poignets pâles de Xiao Yu.

BTTH Chapitre 45
BTTH Chapitre 47

5 Commentaires

  1. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. BadKarma

    Merci pour le chap

    Répondre
  3. zesifry

    Merci pour le chapitre 🙂 Xiao Yan qui bat une Dou Zhe 3 étoiles Même si c’est avec la surprise ça vaux le coup de voir ça

    Répondre
  4. Funshy

    Viol…ence xD

    Répondre
  5. Newkan

    À trop provoquer une bête , on finit par voir le bout de sa queu 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com