BTTH Chapitre 55

BTTH Chapitre 54
BTTH Chapitre 56

Dernier BTTH régulier de la semaine ! A demain pour le chapitre sponsorisé !

 

Chapitre 55 – Accident

On ne pouvait qu’admirer l’efficacité de la Salle des Ventes Miteer dans leur capacité à faire circuler l’information. Xiao Yan avait déposé ses Élixirs de Fondation la veille et pourtant, tout les clans influents de la ville de Wu Tan étaient déjà au courant et la nouvelle causait des vagues.

La seule chose qui différait entre cette enchère et la dernière était la star de la séance. La précédente enchère présentait une Technique de Dou de niveau Xuan Supérieur, une pièce qui atteindrait un prix mirobolant à tout moment; Se faisant, les personnes de basse extraction ne pouvaient que regarder l’enchère se dérouler avec envie car seuls les puissances majeures avaient les capacités d’enchérir.

Mais pour de nombreuses personnes, l’Élixir de Fondation était un but plus raisonnable. Beaucoup de doyens de nombreux clans, afin d’aider leurs jeunes à devenir des Dou Zhe aussi vite que possible, étaient près à dépenser pas mal pour des objets aussi avantageux que les Élixirs de Fondation.

La nouvelle à propos des Élixirs de Fondation s’était assez propagée pour plonger toute la ville de Wu Tan dans un état d’excitation fébrile et même Xiao Yan, retranché profondément dans le clan, entendit la nouvelle. Voyant l’émotion qu’ont provoqué sept simples bouteilles d’Élixirs de Fondations impures, Xiao Yan bien que choqué était reconnaissant envers cette opportunité de vérifier le charme unique qu’exerçait les productions d’alchimiste (NdT en VO le terme est « médecines », en VA ils ont choisi de le traduire par « pilules » mais vu qu’on parle d’élixirs, là…) sur ce continent.

Le deuxième jour, le Clan Xiao reçut une invitation de la Salle des Ventes Miteer, probablement parce que Xiao Zhan avait acheté un Élixir de Fondation précédemment. Plusieurs doyens furent intéressés par l’arrivée de ces Élixirs de Fondation, notamment ceux qui avaient encore des enfants qui n’étaient pas encore parvenus au niveau de Dou Zhe.

Xiao Yan voulait au départ se faufiler hors du clan dans l’après-midi mais avant que son clan ne puisse être mis en place, il fut interrompu par un messager envoyé par Xiao Zhan. Il n’eut d’autre choix que de suivre le messager et de marché vers l’entrée du clan.

A l’entrée, Xiao Yan tomba non seulement sur Xiao Zhan mais aussi sur plusieurs doyens réunis là, débordant tous d’excitation.

Levant la tête pour voir Xiao Yan approcher tranquillement, Xiao Zhan sourit de toutes ses dents et, d’un geste de la main, signala à Xiao Yan de se dépêcher de venir.

Xiao Yan poussa un sourire en voyant son père l’appeler. En approchant, il jeta un oeil aux deux silhouettes proches de son père et ce qu’il vit lui fit froncer les sourcils.

Xiao Yu provoqua Xiao Yan qui fronçait les sourcils: “Et ça lambine comme une gonzesse……” On lui fit attendre toute la journée la « princesse » et ça l’avait un peu énervée.

“T’es si pressée d’assister à tes funérailles ?” répliqua Xiao Yan comme si c’était une certitude. Xiao Yu serra les dents de rage, à presque s’en abîmer une dent.

“Pffffttt.” Le rire moqueur et cristallin (NdT en Vo: rire de cloche d’argent :p) d’une jeune fille retentit depuis la foule.

Xiao Yan, penchant la tête, chercha et trouva Xun Er au milieu de la foule. Il haussa les épaules dans sa direction et sourit:“Viens tu également à la Salle des Ventes ?”

“C’est vraiment ennuyant de rester dans l’enceinte du clan. Autant profiter de n’importe quelle sortie disponible…” Xun Er se faufila à travers la foule pour se tenir aux côtés de Xiao Yan, son beau rire résonnant derrière elle tandis qu’elle avançait.

“Que veux tu qu’il y ait pour toi là-bas à part, eh bien… au mieux, quelques Élixirs de Fondation ? Il n’y aura rien d’utile pour toi là-bas.” demanda Xiao Yan avec un sourire agréable sur son visage.

“Hmpf, tu oses encore l’ouvrir ? Sans ces Élixirs de Fondation, tu serais loin d’être à mon niveau ?” répliqua amèrement Xiao Ning, encore pas très sûr sur ses pieds étant donné qu’il venait à peine de se remettre de ses blessures obtenues lors de son combat avec Xiao Yan il y a deux mois. Cela dit, maintenant qu’il voyait ceux deux-là étaient si proches l’un de l’autre, ses joues s’empourprèrent de jalousie; C’était comme s’il avait oublié la leçon que lui avait collé Xiao Yan, après toute cette douleur.

“Tu veux te battre ?” Xiao Yan leva la tête pour le regarder et son expression était dangereusement illisible; Personne ne pouvait dire s’il souriait ou non.

“Espèce de…” La rage de Xiao Ning grandit tandis qu’il serrait ses poings mais il les relâcha lentement et ses mains retrouvèrent leur position originales. Il ricana et poursuivit: “Ne sois pas si fier de toi, bien que tu sois parvenu à me blesser à ce moment là, je ne t’ai pas encore remercié pour cette expérience. Sans cette période de convalescence, je n’aurais pas pu m’approcher autant du Duan Qi rang 9. Dans sept jours tout au plus, je pourrais percer au rang 9 ! On verra après ça qui veut se battre à nouveau et qui sera le vainqueur !” (NdT j’ai connu un caniche qui aboyait autant…)

En entendant Xiao Ning, quelques uns des membres plus vieux du clan ne purent s’empêcher d’être surpris par cette allégation. Même le Premier Doyen à côté ne pouvait dissimuler son air heureux de fierté. Son petit-fils ne cessera vraiment jamais de le surprendre.

Les sourcils de Xiao Zhan se tordirent sous un léger énervement quand il regarda le Premier Doyen. Alors qu’il allait faire signe à tout le monde de se préparer à partir, il s’arrêta net en voyant le petit sourire sur le visage de Xiao Yan envers Xiao Ning. Il fut momentanément stupéfié et les mots qu’il allait prononcer moururent dans sa gorge.

Faisant face à Xiao Ning qui avait toujours son rictus arrogant sur le visage, Xiao Yan bailla après un moment de silence. Il haussa ensuite les épaules et dit d’un ton neutre: “Eh bien, c’est assez embarrassant mais il y a quelques jours, j’ai accidentellement… Pénétré le Duan Qi rang 9. J’ai bien peur qu’il semble que tu sois encore à la traine.”

“Eh…”

Tout les membres du clan alentour se turent en entendant Xiao Yan et des regards emplis de stupéfaction et de choc apparurent sur leur visage. Ils regardèrent le visage impassible de Xiao Yan; Il avait bien dit avoir percé par… accident ?!

Ne sachant pas s’ils devaient rire ou pleurer, tout le monde pensa néanmoins à la même chose: Ce gamin avait délibérément frappé Xiao Ning où ça faisait mal. Pauvre, pauvre Xiao Ning…

Le rictus arrogant de Xiao Ning devint rigide quand il entendit Xiao Yan. Sa bouche commença à tressaillir lentement et sa pomme d’adam tremblait. Après avoir fixé Xiao Yan sans défaillir pendant un moment, Xiao Ning baissa finalement les yeux d’un air déprimé. Il croyait pouvoir retrouver un peu de face après cette avancée inattendue mais qui aurait cru qu’il tomberait sur une déclaration plus choquante encore.

Des mains blanches comme du jade soutinrent un Xiao Ning plutôt abattu tandis que Xiao Yu fixa furieusement Xiao Yan comme si elle essayait de le percer du regard. Étonnamment, elle ne se moqua pas de lui mais pensa plutôt en son fort intérieur: “Comment s’entraine exactement ce petit bâtard ? Ce n’était qu’il y a deux mois… Comment a t’il pu atteindre le Duan Qi rang 9 ?”

Même s’il y avait un certain conflit entre eux, Xiao Yu était tout de même soufflée par les progrès rapides de Xiao Yan.

“Haha ……” Xiao Zhan partit dans un rire tonitruant, l’agacement disparaissant de son visage tandis qu’il vit l’air surpris des membres du clan. Il jeta un regard au Premier Doyen, sourit et dit: “Allez, en avant, l’enchère est sur le point de commencer. On risque de rater notre chance si on s’attarde davantage.”

Voyant les doyens sortir par la porte principale, Xiao Zhan ne put s’empêcher de se retourner et d’ébouriffer les cheveux de son fils. Il félicitation Xiao Yan d’un ton joyeux: “Pas mal, tu as une fois de plus rendu ton père fier de toi. Ce vieux grincheux de premier doyen m’a tellement bassiné avec le talent  de son petit-fils que j’avais envie de me suicider d’irritation. Il est évident qu’il veut que le clan investisse dans une bouteille d’Élixir de Fondation pour son petit-fils. Quel vieux grigou super énervant à tourner autour du pot comme ça…”

Xiao Yan, les cheveux ébouriffés, se força à sourire. Il étendit innocemment les mains en parlant alors qu’il faisait un pas hors de la porte principale en répondant mesquinement: “A la base, je ne voulais pas le révéler mais il a fallu qu’il me force la main…”

Pas loin de la porte, Xiao Ning sentit sa bouche tressauter en entendant Xiao Yan et son corps fut lourd de tristesse et de morosité.

BTTH Chapitre 54
BTTH Chapitre 56

4 Commentaires

  1. zesifry

    Merci pour le chapitre, raa j’ai l’impression que l’histoire ne fait que tourner en rond vivement un rebondissement

    Répondre
  2. nounours

    merci pour le chap

    Répondre
  3. Dadau

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  4. Blackwars

    Merci beaucoup pour toutes ces traductions, j’ai passé un excellent week-end à lire tout le travail que tu as fait jusqu’à présent.
    Merci merci merci :):):):):).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com